Call of Duty : Black Ops 3

Call of Duty : Black Ops 3 dans Playstation 3 maxresdefault

Call of Duty: Black Ops III est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par le studio Treyarch et édité par Activision, sorti en novembre 2015 sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One ainsi que sur Playstation 3 et Xbox 360. Il s’agit du 12e épisode du jeu (Série) Call of Duty et le 3e opus principal de la saga Black Ops.

Scénario

L’histoire de Call of Duty: Black Ops III se déroule en 2065 dans un futur sombre, dans lequel un nouveau type de soldat, des « Black Ops », voient le jour et les lignes sont troubles entre l’humanité et la technologie qu’elle a créée

Après les attaques de drones orchestrées par Raul Menendez dans Black Ops II, différents pays ont mis en place un système anti-drones appelé Directed Energy Air Defense (ou D.E.A.D.). Les différents conflits se déroulent ainsi sur le sol. Plusieurs organisations ont été créées après ces attaques, les Winslow Accord d’abord acte permettant la mise en place du système D.E.A.D. est maintenant une organisation similaire à l’OTAN, le Common Defense Pact un simili-Pacte de Varsovie constitué entre autres de la Russie et de l’Union Européenne3. Ces deux factions se disputent les ressources énergétiques et naturelles de la planète qui subit un important réchauffement climatique. Plusieurs autres factions sont également présentes, les 54 Immortals un syndicat du crime de Singapour et la Nile River Coalition située en Afrique et voulant contrôler le débit du Nil4

Système de jeu

La campagne, le mode multijoueur et le mode Zombies de Black Ops III ont été entièrement remaniés. La campagne prend en charge jusqu’à quatre joueurs en coopératif (4 en ligne et 2 en local), un soldat entièrement personnalisable (homme ou femme), et prend en charge la rejouabilité pour trouver tous les moyens possibles pour passer un niveau à l’autre. Le multijoueur introduit un nouveau système de mouvement, un nouveau système de classes appelé « Spécialistes », et une nouvelle fonction de « Gunsmith » qui permet de créer des combinaisons d’armes et aussi un design de Camo. Enfin, les zombies reviennent avec un tout nouveau récit séparé de la campagne. Le mode zombies contiendra modes histoire et multijoueur, tous deux avec un nouveau système de progression d’expérience.

Mode histoire

Dans un futur plus ou moins proche, les soldats Black Ops vont voir leurs aptitudes augmentées grâce à des armures, ainsi qu’au système D.N.I (Direct Neural Interface), IDN dans la version française du jeu. Ce système est directement implanté dans le cerveau et sur la colonne vertébrale des soldats, ce qui leur permet de communiquer entre eux ainsi qu’avec le QG. Ils peuvent aussi se connecter à n’importe quel engin et ainsi en prendre le contrôle. Les soldats possèdent également des membres robotiques remplaçant ceux qu’ils possédaient précédemment, moins efficaces. Treyarch a annoncé sa volonté de rendre le solo moins scripté en laissant le joueur accomplir la mission de la manière dont il le souhaite.

Lors d’une mission à Singapour, une équipe Black Ops va rompre le contact avec le QG. C’est alors qu’une autre équipe se rend au Caire afin de commencer une enquête et comprendre ce qu’il s’est passé. Le mode propose aux quatre joueurs de personnaliser leurs armes, leur tenue mais aussi leurs capacités. Chaque joueur a un rôle défini : par exemple, l’un peut révéler la position des adversaires et l’autre prendre le contrôle d’un drone et abattre les ennemis. La Safe House est l’endroit où le soldat peut être personnalisé avant la mission suivante, elle est façonnable selon les goûts du joueur. L’intelligence artificielle a été également revue à la hausse.

Le mode histoire est jouable jusqu’à quatre joueurs, et est uniquement présent sur les versions PlayStation 4, Xbox One et PC.

Mode multijoueur

Les modes classiques tels que le Match à Mort par Équipe, la Domination ou encore l’élimination confirmée sont toujours présents. La carte Nuketown fait son retour sur PlayStation 4 et Xbox One, en version futuriste sous le nom de Nuk3town, en tant que bonus de précommande.

Mode zombies

Le retour du mode zombies est évoqué par Mark Lamia (Studio Head) pendant le D.I.C.E. Summit 2015 le 4 février 2015. Il est finalement confirmé par l’intermédiaire de la découverte de la description du jeu dans le site Call of Duty1.

Le mode possède sa propre histoire et un système de progression par point d’expérience sera mis en place ceci apportant une nouvelle profondeur au mode et une meilleure rejouabilité. Les premières images du mode sont visibles à la fin de reveal trailer. Un poster disponible en précommandant le jeu chez Gamestop7 dévoile un zombie portant une cravate ainsi qu’une ville (probablement Chicago) en bas du poster et l’inscription Only the cursed survive (trad. litt. Seuls les maudits survivent). La première map disponible sera « Shadow of evil ».

Développement

Annonce

Le 5 février 2015, Activision a confirmé la sortie d’un nouvel épisode de Call of Duty pour la fin d’année 2015 et développé par Treyarch, après une première annonce lors de la sortie de Advanced Warfare, le 4 novembre 2014. Le teasing du jeu a débuté le 6 avril 2015, lorsque le compte Snapchat de Call of Duty a posté de courtes vidéos énigmatiques et renommé son compte « Dr Salim ». Trois jours après, le 9 avril, un teaser trailer est posté sur leur chaine officielle accompagné du hashtag : #BackinBlack. Activision dévoilera par la suite officiellement le titre du jeu : Call of Duty: Black Ops III et annonce la sortie du reveal trailer le 26 avril 2015. Les jours suivant la sortie du teaser trailer, le compte snapchat continua de poster de courtes vidéos. Le 17 avril, un nouveau compte Twitter en relation avec Treyarch est en ligne, TheUnmarkedMan, et le 23 avril le compte Jaxiplanet, apportant de nouveaux éléments au teasing de Black Ops III, le même jour un nouveau teaser est mis en ligne2. Dans le même temps, un site teaser pour le jeu est mis en ligne. Appelé enhanceyourselfforabettertomorrow.info (utilisant un mot de passe qui est BLUEBIRD), il prend la forme d’une nouvelle nommée V.E.R.S.I.O.N. apportant des infos supplémentaires sur le monde de Black Ops III. Le 26 avril, le reveal trailer est mis en ligne et dévoile pour la première fois des éléments du mode multijoueur et Zombies en plus du mode campagne. Treyarch avait invité dans son studio plusieurs sites et personnalités connues au sein de la communauté Call of Duty pour tester en avant-première le jeu pendant 2 heures au stade de pré-alpha.

Le 9 juin 2015, Activision annonce qu’en plus des versions Xbox One, PlayStation 4 et Windows, le jeu sortira sur Xbox 360 et PlayStation 3. Ces versions sont cependant amputées de certaines fonctionnalités, comme notamment l’absence de mode campagne et d’éditeur de camouflage. De plus, aucune version Wii U n’est prévue pour le jeu. Treyarch a également annoncé que le jeu supporte la résolution 4K sur PC.

Moteur graphique/Frame-Rate

Treyarch a annoncé que Black Ops III utilise le IW Engine entièrement refait depuis ses fondements. Le jeu tourne à 30 images par seconde sur PlayStation 3 et Xbox 360, et 60 pour les consoles PlayStation 4, Xbox One, ainsi que sur PC.

Déroulement

Call of Duty: Black Ops III est le premier opus du studio Treyarch bénéficiant de trois années de développement (cycle débuté avec Sledgehammer Games et Advanced Warfare dont le développement a débuté en 2011 et est sorti en fin d’année 2014) avec plus de 250 développeurs travaillant sur le jeu. Le développement du titre a débuté en début d’année 2013 lors de la sortie du premier pack de cartes de Call of Duty: Black Ops II, Revolution.

Éditions

Call of Duty: Black Ops III dispose de plusieurs éditions :

  • L’édition Hardened, une exclusivité chez le revendeur Micromania, propose deux packs de personnalisation, le SteelBook, la carte bonus zombie « The Giant », qui est en fait la carte « Der Riese » (issue de Call of Duty : World at War).
  • L’édition Digital Deluxe propose les même éléments que l’édition Hardened (sans le SteelBook) avec en plus le Season Pass du jeu.
  • L’édition Juggernog propose tous les éléments des deux éditions collectors citées au dessus, avec en plus un mini-frigo d’une capacité de 12 canettes, qui se retrouve dans la carte « Shadow Of Evil » dans le mode zombie du jeu.

Accueil

Le 11 novembre 2015 Activision annonce que les ventes ont atteint plus de 550 millions de dollars sur les premières 72h qui ont suivi le lancement. Activision indique également que les fans ont cumulé plus de 75 millions d’heures de jeu en ligne sur cette même période.

Satoru Iwata

Satoru Iwata est né le 6 Décembre 1959 à Sapporo ,

dans la préfecture de Hokkaidō au Japon, où son père est maire.

Satoru Iwata dans News Games 1436749208__iwata

Il démontre très tôt sa passion pour la création de jeux vidéo. Originaire d’un environnement propice à la programmation, il produit des jeux électroniques chez lui durant sa scolarité. Iwata partage avec ses camarades de classes les quelques jeux de chiffres qu’il programme avec la HP-65, une calculatrice électronique. Son premier jeu est un jeu de baseball, qu’il décrit plus tard comme « sans graphismes », le jeu étant représenté par des chiffres. Ses amis prennent tout de même du plaisir à y jouer, le convaincant ainsi de continuer dans cette branche.

Après le lycée, Iwata est admis à la prestigieuse Université de Technologie de Tokyo, où il est major en informatique. Malgré le manque de cours sur le développement de jeu vidéo, Iwata poursuit sa passion : il se rend régulièrement à un magasin d’informatique de Tokyo et forme un groupe d’amis, où ils développent des jeux dans un appartement qu’ils louent pour l’occasion.

Ce groupe fonde plus tard HAL Laboratory, dont Iwata affirme que HAL « a reçu ce nom parce que chacune de ces lettres nous mettait un cran avant IBM », et fait également référence à l’ordinateur HAL 9000 du film 2001, l’Odyssée de l’espace. Un tel environnement permet à sa passion pour les jeux vidéo d’être reconnue et ainsi, il est embauché à temps partiel en tant que programmeur de jeux dans cette même société, qui devient plus tard une filiale de Nintendo, tandis qu’il poursuit ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme. Malgré l’ouverture d’esprit des japonais sur les loisirs, le père d’Iwata ne lui adressera pas la parole pendant six mois, déçu par le choix de carrière de son fils.

HAL Laboratory

2-HALLogoInline Iwata dans Wiki Gaming

En 1982, après avoir réussi à l’Université, Iwata est recruté à plein temps par HAL Laboratory. Il est alors le 5e employé de la société et le seul spécialiste en développement de jeu vidéo. Il commence la vie active en concevant des périphériques pour ordinateur. Cependant, il est rapidement intéressé par les projets de Nintendo : déjà connu pour ses jeux Game & Watch, la société a l’intention de sortir sa première console de salon, la Nintendo Entertainment System. Iwata prédit un succès commercial et demande alors à HAL d’entrer en contact avec Nintendo pour obtenir des contrats sur cette console. A cette époque, HAL n’obtiendra qu’un projet en difficulté, Pinball, qu’Iwata remettra sur pied tout seul.

Il devient le coordinateur de la production software en 1983 et participe au développement de jeux tels que Balloon Fight, EarthBound, et les jeux de la série Kirby, lui forgeant une réputation de développeur chevronné.

En 1993, Iwata est promu Président de HAL Laboratory, alors en difficulté financière. Iwata arrive toutefois à redresser la barre, et assiste également Tsunekazu Ishihara lors de la création de la société Creatures Inc. en 1995, principalement connue pour ses produits dérivés de l’univers Pokémon. Malgré son poste de président, Iwata continue de participer aux développements de plusieurs jeux, dont Kirby’s Dream Land et Super Smash Bros., qui deviennent deux succès dans les années 1990. Il est également l’initiateur de plusieurs idées novatrices. Alors que Hiroaki Suga, développeur en chef de Kirby’s Adventure, doute de la possibilité technique des idées de Iwata, ce dernier lui explique qu’« un développeur ne dit jamais non ».

Bien qu’il ne soit pas employé par Nintendo à cette période, Iwata participe au développement de plusieurs jeux de la série Pokémon : il est responsable de l’internationalisation de Pokémon Rouge et Bleu dans un premier temps. Ensuite, il participe au développement de Pokémon Stadium sur Nintendo 64, en analysant le code du système de combat de Pokémon Rouge et Bleu et en le retravaillant pour ce nouveau jeu. Enfin, il intègre l’équipe de développement de Pokémon Or et Argent, sorti sur Game Boy Color en novembre 1999, en créant des outils de compression, permettant d’intégrer la zone de Kanto au jeu.

Nintendo

 

 Nintendo

 

En 2000, conscient qu’Iwata a sauvé Nintendo à plusieurs reprises, Hiroshi Yamauchi, président de Nintendo, lui propose le poste de Chef de la division de planification d’entreprise. Iwata accepte volontiers l’offre, heureux de pouvoir travailler aux côtés de Shigeru Miyamoto, déjà connu pour ses talents en game design. Dès son arrivée, il s’assigne personnellement sur le développement de Super Smash Bros. Melee, dirigé par son ancienne entreprise HAL Laboratory, alors en difficulté pour sortir le jeu dans les temps. Il prend en charge l’équipe de test et s’occupe de résoudre les bugs empêchant la sortie du jeu, pendant trois semaines, dans les locaux de HAL. Ce jeu est la dernière contribution d’Iwata en tant qu’« ingénieur de terrain, à lire du code, trouver les bugs et les corriger ».

Quand Yamauchi, le président de la compagnie depuis 1949, prend sa retraite en mai 2002, Iwata lui succède en tant que quatrième président et le premier sans lien de parenté avec la famille Yamauchi. Contrairement à son prédécesseur, qui règne seul sur la firme, Satoru Iwata est accompagné d’un conseil exécutif de six membres. Il sort l’entreprise de l’isolement, en s’associant avec d’autres entreprises du jeu vidéo, dont Namco, Square Enix et Sega.

Après l’échec de la GameCube avant son arrivée comme président, les projets d’Iwata pour relancer Nintendo sont la Nintendo DS et la Wii. En 2004, deux ans après son arrivée à la présidence, l’entreprise sort la Nintendo DS, console portable qui concurrence alors la PSP de Sony, et devient un succès commercial en étant la console de jeu la plus vendue au monde.

Conforté par le marché de la console portable, Iwata souhaite une console de salon ouverte au grand public, là où ses concurrents se concentrent à la course à la performance et laissant sur le chemin beaucoup de joueurs occasionnels. Il estime que « pour le futur du jeu vidéo, il est indispensable que nous élargissions le marché. Nous devons retourner aux basiques ». Lors de la GDC en 2006, Iwata reprend la même idée et annonce : « Video games are meant to be just one thing. Fun. Fun for everyone. » (« Les jeux vidéo sont pensés pour être une seule chose. Amusants. Amusants pour tout le monde. »). Pour concevoir la console, il se demande pourquoi les gens sont si à l’aise de prendre en main une télécommande de télévision, mais sont effrayés par les jeux vidéo. La Wii sort alors en 2006 et devient également un succès commercial pour l’entreprise, avec Wii Sports qui, 9 ans après sa sortie, demeure le second jeu vidéo le plus vendu de tous les temps.

À la même période, il rénove l’organisation de Nintendo, avec la mise en place d’un conseil de gestion permanent, où réside Shigeru Miyamoto, autre personnalité phare de la société. En interview, les deux reconnaissent être complémentaires : alors que Miyamoto a un côté créatif très poussé, Iwata a un esprit scientifique qui fait jalouser le premier. Iwata amène également de la transparence avec son public en initiant les « Iwata demande » (Iwata asks en version originale), qui sont une série d’interviews d’Iwata avec d’autres employés de Nintendo. En 2007 et 2008, The New York Times Magazine ainsi que le magazine spécialisé dans la finance Barron’s Magazine le considèrent comme l’un des meilleurs dirigeants d’entreprise au monde.

Dans les années 2010, Iwata instaure les Nintendo Direct, afin de renouer le lien avec les joueurs les plus fidèles de Nintendo. Ce sont des présentations organisées régulièrement via Internet afin de présenter les nouveautés de la société. Iwata est le présentateur des Nintendo Direct japonais et internationaux de 2011 jusqu’à son décès, en 2015. Ces présentations montrent une image décontractée et sympathique d’un président, pourtant à la tête d’une société multi-milliardaires, où Iwata se déguise notamment en Luigi ou se bat face à Reggie Fils-Aimé.

Dans les années 2010, Nintendo doit faire face à la concurrence des smartphones et tablettes, qui marque l’arrivée des jeux gratuits (free-to-play). Iwata sera toujours critique face à ce modèle : « Je n’aime pas utiliser le terme de « free-to-play« . J’en suis arrivé à penser que le terme est trompeur envers les consommateurs. Il serait plus correct de s’y référer en tant que « free-to-start«  ». Il compare ce modèle au secteur de la musique, qui s’est selon lui dégradé en s’adaptant à une économie similaire. Son intention n’est pas d’éviter totalement le free-to-play mais de révolutionner le genre pour en corriger ses défauts.

Lors de la conférence E3 2010, il dévoile la Nintendo 3DS. Cependant, cette nouvelle console est, dans un premier temps, un échec. Alors que les ventes sont moroses en 2011, Satoru Iwata décide de s’appliquer une baisse de salaire de 50 % qui s’établit en 2009 à 187 millions de yens, soit 1,7 million d’euros. En 2014, il divise à nouveau par deux son salaire à la suite d’une baisse des résultats en partie expliquée par un manque d’engouement pour la Wii U. Toujours proche de ses développeurs, il estime que des développeurs dans la peur d’être licenciés ne peuvent « développer des jeux capables d’impressionner le monde ».

4chan_64544 Satoru

Grâce aux réserves de l’entreprise, il continue à pousser de nouvelles idées, en ouvrant un nouveau centre de recherche et en lançant un nouveau projet, Quality of Life. De même, après des années de refus et de critiques pour sa politique anti-smartphone, Iwata annonce que Nintendo publiera des jeux sur téléphones. Souvent critiqué sur les faiblesses techniques des consoles de Nintendo par rapport aux concurrents, Iwata défend son entreprise : « Si vous faites la même chose que les autres, cela va devenir épuisant. Nintendo n’est pas doué pour la compétition, donc nous devons sans cesse essayer de faire quelque chose de nouveau, plutôt que de se battre dans un marché existant ».

En 2015, une des dernières annonces d’Iwata est la Nintendo NX, où la firme veut montrer que le marché de la machine dédiée au jeu vidéo n’est pas encore mort.

Satoru Iwata (1959-2015)

iwata2 Satoru Iwata

En 2014, Nintendo annonce l’absence de Satoru Iwata à l’E3 pour des raisons médicales. Plus tard, il est annoncé que Iwata a une tumeur biliaire et que ses médecins lui ont conseillé de ne pas voyager, avant une opération pour retirer la tumeur.

Par la même occasion, il est forcé de ne pas assister à l’assemblée générale de Nintendo en juin 2014. Un an plus tard, Iwata meurt à l’âge de 55 ans le 11 juillet 2015, des complications de cette tumeur, quelques jours après l’édition 2015 de l’E3 auquel il ne participe pas non plus. Il laisse derrière lui sa femme, Kayoko. Ses funérailles sont organisées le 17 juillet. Nintendo annonce officiellement la mort de son président le 13 juillet 2015.

De nombreuses entreprises et personnalités du jeu vidéo rendent hommage à Iwata le jour de l’annonce, notamment via les réseaux sociaux. Bien que concurrents de Nintendo, des sociétés comme Sony et Microsoft relaient via Twitter leurs messages de deuil. Sony remercie Iwata pour son travail, tandis que Microsoft estime que son travail a eu une incidence sur le développement de l’industrie du jeu vidéo. De son côté, Nintendo ne publie aucun message sur ses réseaux sociaux de la journée, en signe de deuil, et met en berne les drapeaux au siège social de l’entreprise. Pure coïncidence, un arc-en-ciel apparaît au-dessus du siège de Nintendo le même jour. Plusieurs fans de la société le qualifieront de « Rainbow Road to heaven », en référence à un circuit populaire de la série Mario Kart et au décès d’un de ses créateurs.

À l’annonce de sa mort, Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda (en) sont nommés pour prendre en charge la direction de Nintendo de façon temporaire. Dans un discours pour IGN, Miyamoto dit être surpris de la mort soudaine d’Iwata mais que les équipes de Nintendo resteront fidèles à la ligne directrice construite par Satoru Iwata, pour produire dans les années futures ce qu’Iwata aurait apprécié voir.

Les travaux de Satoru Iwata

1381416551_iwata_conference Typhlo

 

En plus de son engagement dans la conception des consoles de la firme entre 2002 et 2015 (notamment la Nintendo DS et 3DS, la Wii et la Wii U), Iwata a aussi travaillé sur plusieurs séries populaires de Nintendo : The Legend of Zelda, la série des Mario, la série Animal Crossing, EarthBound, ainsi que la série Metroid.

Principalement développeur pendant ses années à HAL Laboratory, il travaille sur de nombreux projets pour les consoles de Nintendo. Il devient producteur puis rapidement producteur exécutif après son entrée chez la firme nippone. Il supervise près de 150 jeux en 20 ans de carrière. Il reste tout de même un développeur dans l’âme, n’hésitant pas à aider ses équipes, comme sur Super Smash Bros. Melee. Ce vécu de développeur est d’ailleurs la raison pour laquelle il crée les Iwata demande, afin de permettre à ses collègues de partager leur passion.

Tout au long de sa carrière, Iwata sait faire preuve d’audace, en insufflant une vision toujours novatrice : il n’hésite pas à remettre en question les bases du jeu vidéo et invente de nouvelles façons de jouer pour toucher le grand public, aussi bien via ses consoles, dont la Wii est l’exemple le plus marquant, ou via des jeux aux concepts nouveaux.

iwata-isn-t-sold-on-cloud-gaming-1095464

En tant que producteur exécutif

  • 2015 : Star Fox Zero
  • 2014
    • Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U
    • Mario Kart 8
  • 2013
    • Super Mario 3D World
    • Mario et Sonic aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014
    • Flower Town
  • 2012
    • New Super Mario Bros. U
    • Animal Crossing: New Leaf
    • Fallblox (en)
    • New Super Mario Bros. 2
    • Project Zero II: Crimson Butterfly
    • RAdar Pokémon
  • 2011
    • Mario Kart 7
    • The Legend of Zelda: Skyward Sword
    • Super Mario 3D Land
  • 2010
    • Donkey Kong Country Returns
    • Kirby : Au fil de l’aventure
    • Pokémon Noir
    • Metroid: Other M
    • Super Mario Galaxy 2
  • 2009
    • New Super Mario Bros. Wii
    • Mario vs. Donkey Kong : Le Retour des Mini ! (en)
    • Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser
  • 2008
    • Animal Crossing: City Folk
    • Mario Kart Wii
    • Super Smash Bros. Brawl
  • 2007
    • Mario Party DS
    • Super Mario Galaxy
    • Metroid Prime 3: Corruption
    • Donkey Kong: Jungle Climber (en)
    • The Legend of Zelda : Phantom Hourglass
    • Mario Party 8
    • Mario Strikers Charged
    • Super Paper Mario
    • Wario: Master of Disguise
  • 2006
    • Pokémon Battle Revolution
    • WarioWare: Smooth Moves
    • Wii Sports
    • The Legend of Zelda: Twilight Princess
    • Yoshi’s Island DS
    • Elite Beat Agents
    • Mario vs. Donkey Kong 2 : La Marche des Mini
    • Freshly-Picked Tingle’s Rosy Rupeeland
    • Star Fox Command
    • Mario Slam Basketball
    • New Super Mario Bros.
    • Baten Kaitos Origins
  • 2005
    • Super Mario Strikers
    • Mario et Luigi : Les Frères du temps
    • Mario Kart DS
    • Mario Party 7
    • Super Princess Peach
    • Drill Dozer (en)
    • Battalion Wars
    • Dr. Mario & Puzzle League
    • Geist
    • Mario Superstar Baseball
    • Dance Dance Revolution: Mario Mix
    • Advance Wars: Dual Strike
    • Fire Emblem: Path of Radiance
    • Electroplankton
    • Yakuman DS (en)
    • Donkey Konga 3
    • Another Code : Mémoires doubles
    • DK: King of Swing
    • Yoshi Touch and Go
    • Mario Party Advance
  • 2004
    • Pokémon Rouge Feu et Vert Feuille
    • Donkey Kong Jungle Beat
    • Yoshi’s Universal Gravitation
    • Mario Party 6
    • Polarium
    • WarioWare: Touched!
    • Super Mario 64 DS
    • Metroid Prime 2: Echoes
    • The Legend of Zelda: The Minish Cap
    • Mario Power Tennis
    • WarioWare: Twisted!
    • Pikmin 2
    • Super Mario Ball
    • Paper Mario : La Porte millénaire
    • Mario vs. Donkey Kong
    • Mario Golf: Advance Tour
    • Kirby and the Amazing Mirror
    • The Legend of Zelda: Four Swords Adventures
    • Custom Robo: Battle Revolution (en)
  • 2003
    • 1080° Avalanche
    • Pokémon Colosseum
    • Mario and Luigi: Superstar Saga
    • Mario Party 5
    • Mario Kart : Double Dash!!
    • WarioWare: Minigame Mania
    • Pokémon Pinball : Rubis et Saphir
    • Mario Golf: Toadstool Tour
    • Kirby Air Ride
    • Super Mario Advance 4
    • Advance Wars 2: Black Hole Rising
    • Wario World
    • Pokémon Box
    • WarioWare, Inc. : Mega Party Game$!
    • Nintendo Puzzle Collection
    • Metroid: Zero Mission
  • 2002
    • Star Fox Adventures
    • The Legend of Zelda: The Wind Waker
    • Pokémon Rubis et Saphir
    • Metroid Fusion
    • Metroid Prime
    • Game & Watch Gallery 4
    • Mario Party 4
    • Yoshi’s Island: Super Mario Advance 3
    • Super Mario Sunshine

En tant que producteur

  • 2002 : Eternal Darkness: Sanity’s Requiem
  • 2001 : Animal Crossing
  • 2000 : Pokémon Cristal
  • 1999 : Pokémon Snap
  • 1999 : Super Smash Bros.
  • 1998 : Pokémon Stadium
  • 1996 : Kirby’s Fun Pak
  • 1994 : Kirby’s Dream Course
  • 1994 : EarthBound
  • 1993 : Kirby’s Adventure
  • 1984 : Balloon Fight

Autres participations

  • 2000 : Kirby 64: The Crystal Shards (superviseur)
  • 1999 : Super Smash Bros. (producteur, chef des négociations et développeur de test)
  • 1993 : Kirby’s Pinball Land (équipe technique)
  • 1992 : NCAA Basketball (développeur)
  • 1991 : NES Open Tournament Golf (développeur principal)
  • 1990 : New Ghostbusters 2 (superviseur technique)
  • 1984 : F-1 Race (développeur – non crédité)
  • 1984 : Balloon Fight (développeur – non crédité)
  • 1984 : Pinball (développeur – non crédité)

 

 

 

Merci Satoru Iwata , merci pour tout. 

 

 

 

Super Mario Galaxy

Super Mario Galaxy dans Wii Super_Mario_Galaxy_Wallpaper_by_NarutardST

Super Mario Galaxy (スーパーマリオギャラクシー, Sūpā Mario Gyarakushī?) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Nintendo EAD Tokyo sous la direction de Yoshiaki Koizumi. Le jeu est édité sur Wii en 2007 par Nintendo dans les trois pôles du marché : le Japon, l’Amérique du Nord et l’Europe. Dans la série principale des Super Mario, c’est le troisième jeu de plates-formes en trois dimensions après Super Mario 64 et Super Mario Sunshine, et le premier épisode destiné à la Wii.

L’histoire est centrée sur Mario et sa quête pour délivrer la princesse Peach, enlevée par le maléfique Bowser. Le jeu est composé de nombreux niveaux correspondant chacun à une galaxie constituée de plusieurs petites planètes. La gravitation est l’élément central du gameplay.

Super Mario Galaxy connaît un très grand succès, tant critique que commercial. En mars 2013, le produit s’était écoulé à 11,72 millions d’exemplaires à travers le monde, ce qui en fait l’un des jeux vidéo les plus vendus de la septième génération de consoles. Il a reçu de nombreux prix de la part de la presse spécialisée et a remporté un Interactive Achievement Award en 2008 et un BAFTA Games Award en 2009. La suite, Super Mario Galaxy 2, est sortie le 11 juin 2010 en Europe.

Trame et cadre

Histoire

Tous les cent ans, une comète traverse le ciel du Royaume Champignon et y déverse des milliers de fragments d’étoile. Les Toads, gardiens du royaume, s’arment alors de courage et ramassent les fragments d’étoile puis les rassemblent près du château Champignon, où ils fusionnent pour donner naissance à une super étoile.

Pour fêter ce don du ciel, une fête est organisée. Dans sa grande bonté, la princesse Peach invite Mario et lui confie au passage qu’elle a quelque chose à lui donner. Fort de cette invitation, Mario se rend au château. Lorsqu’il arrive il est émerveillé par la fête qui bat son plein. Tout semble se passer pour le mieux.

Malheureusement, les navires volants de Bowser arrivent et lancent des boulets de canon sur le village des Toads. Les boulets de feu détruisent la ville, et des rayons de glace enferment les Toads dans des cristaux. Mario remarque le navire de Bowser qui se dirige vers le château. Le monstre kidnappe Peach ainsi que le château tout entier. Mario tente en vain de sauver Peach, mais Kamek, le bras droit de Bowser, l’en empêche. Mario est projeté dans l’espace et atterrit sur une nouvelle planète inconnue. Il y rencontre un Luma, un petit personnage étoile, qui se change en lapin lunaire et se met à lui parler. Grâce à lui, Mario fait bientôt la rencontre de la mystérieuse princesse Harmonie, mère des étoiles. Et les aventures galactiques de Mario commencent.

Galaxies

Un niveau du jeu est appelé une galaxie. Ce peut être une véritable galaxie contenant plusieurs planètes mais également une seule grosse planète ou de minuscules planètes qui n’ont rien d’une galaxie.

Le jeu est découpé en six dômes accessibles depuis un environnement de base flottant dans l’espace appelé « observatoire de la comète ». Ils donnent accès en tout à quinze grandes galaxies où six ou sept défis sont à relever dans chacune d’entre elles. Il y a également une vingtaine de petites planètes bonus réparties dans les dômes contenant un seul défi. Mario obtient une super étoile pour chaque défi gagné, qui combinée aux autres, permet de débloquer de nouvelles galaxies. La dernière galaxie de chaque dôme contient un boss qui peut être Bowser lui-même, Bowser Jr. ou un sbire de ces derniers. Une fois vaincu, le boss libère une grande étoile qui, rapportée à l’observatoire, permet d’accéder à un nouveau dôme. Le but est de récupérer l’intégralité des étoiles, soit 120 étoiles avec Mario et 120 avec Luigi, pour débloquer la galaxie finale et ainsi clore le jeu. Il est cependant possible de terminer le jeu et de rencontrer le boss de fin avec seulement 60 étoiles.

Certaines planètes sont très grosses, d’autres très petites. Certaines sont sphériques et d’autres prennent des formes particulières. Ainsi, une planète est en forme de Mario en 2D (en version Super Mario Bros.) et une autre en Luigi. Une planète est un œuf de Yoshi, et on trouve aussi une planète en forme de tête de Yoshi. Une planète prend également la forme d’une Poké ball en référence à la série Pokémon, également édité par Nintendo, et on peut aussi apercevoir une fusée ressemblant au Vaisseau Hocatate d’Olimar dans Pikmin, un autre jeu créé par Shigeru Miyamoto, perdu dans une pluie de météorites (comme dans le jeu d’origine).

Système de jeu

Généralités

Le gameplay est similaire a Super Mario 64 le premier opus 3D, comme dans ce jeu Mario doit collecter les étoiles de puissance dans les mondes pour débloquer de nouveaux niveaux, Mario est contrôlé par la Wiimote et le Nunchuk. Le joystick déplace Mario, tandis que secouer la Wiimote sert à faire un tourbillon. Enfin, le pointeur est utilisé pour des actions moins importantes telles collecter ou lancer des fragments d’étoile sur les ennemis, s’accrocher à des étoiles crampons. La palette de mouvements de Mario est très importante : il peut sauter de façon classique, faire un saut en longueur, un triple saut, un saut périlleux arrière, un dérapage, un tourbillon ou encore rebondir sur les murs. Tous ces sauts peuvent être combinés pour atterrir plus loin ou sauter plus haut. Le jeu a été conçu pour qu’il n’y ait pas de contrôle manuel de la caméra, mais le bouton C du Nunchuk a tout de même été prévu pour recentrer la caméra derrière le joueur.

La gravité est l’élément central du gameplay. Mario peut très rapidement se retrouver sur une planète en forme de champignon à peine plus grande que lui, la tête en bas sur une planète en forme de soucoupe ou même à l’intérieur d’une planète sphérique sans que la caméra se replace à l’endroit. Cela laisse parfois place à des situations étranges, comme s’il y avait plusieurs centres de gravité sur une même planète. Dans les niveaux contenant plusieurs planètes, Mario a un objectif à accomplir sur chaque planète avant de passer à la suivante par le biais d’une étoile qui le propulse dans l’espace.

Certaines épreuves sont conçues pour exploiter au maximum la Wiimote, notamment dans l’épreuve de la boule où l’on doit incliner la Wiimote pour simuler une masse en mouvement sur une boule sur laquelle Mario tient en équilibre. D’autres sont des phases de plates-formes classiques.

220px-Super_Mario_Galaxy_interface-fr.svg Mario dans Wii

Interface de Super Mario Galaxy. En haut à gauche, le nombre d’étoiles obtenues (c’est-à-dire de « missions/niveaux » réussies) dans le jeu, puis, en tournant dans le sens horaire : l’énergie restante (chacune des vies étant divisée en trois « stades »), le nombre de pièces et de fragments d’étoiles obtenus dans le niveau, le personnage dirigé par le joueur, et enfin le nombre de vies restantes. Ces informations apparaissent ou disparaissent en fonction du contexte, s’adaptant au besoin ou non d’informations.

Modes de jeu

Super Mario Galaxy est un jeu qui se joue essentiellement en solo. L’écran d’accueil propose de choisir entre six profils, permettant de jouer à autant de parties différentes sur le même disque. Le joueur choisit un avatar parmi ceux proposés ; il peut être un personnage issu de la série Super Mario ou bien un Mii.

Il existe également un mode coopératif qui permet à un deuxième joueur de diriger un curseur et ainsi aider le joueur dirigeant Mario à ramasser et lancer des fragments d’étoile ou bloquer les ennemis. Ce deuxième joueur peut également faire sauter Mario. Ce mode coopératif est en fait un outil de soutien où le second joueur n’agit que très peu.

Transformations

Article détaillé : Liste des transformations de Mario.

Mario peut acquérir des capacités spéciales au contact de certains objets. Ainsi, il peut par exemple se transformer en Mario abeille, qui peut voler un court instant, s’accrocher aux parois et se poser sur les fleurs. Si Mario abeille touche à l’eau ou est attaqué, sa transformation prend fin. Il peut également se transformer en Mario arc-en-ciel, transformation que Mario a eu depuis les débuts de sa création, où il devient invincible et très rapide ; Mario fantôme, qui peut voler et traverser les grilles et les murs de cristal et s’il se déplace dans une zone de lumière, il perd ses pouvoirs ; Mario glace, qui peut congeler l’eau ou même la lave, permettant de marcher dessus, ce qui n’est pas possible autrement ; Mario de feu, qui permet de lancer des boules de feu ; Mario ressort, qui se déplace par bonds et peut sauter très haut (s’il heurte un mur, un saut mural se déclenche automatiquement et peut entraîner une chute). Mario volant, quant à lui, se déclenche au contact d’une étoile rouge. Cette étoile remplace la casquette ailée de Super Mario 64, qui permettait également de voler un court instant. Les transformations en Mario fantôme et Mario ressort prennent fin si Mario est attaqué. L’ensemble des transformations prend fin au bout d’un petit moment.

Le réalisateur Yoshiaki Koizumi a affirmé quant à l’influence qu’aurait eu Super Mario Bros. 3 (dans lequel Mario peut également se vêtir de différentes combinaisons) sur Super Mario Galaxy qu’il n’était personnellement pas familier avec ce jeu et qu’il n’a pris conscience les similitudes que par la suite. L’objectif était d’abord d’apporter des spécificités particulières au maniement du personnage, puis chacune des tenues a été imaginée pour répondre à ces envies spécifiques.

Épreuves

Arrivé sur une planète, Mario doit accomplir six ou sept épreuves qui se débloquent au fur et à mesure du jeu. Cela peut consister en une course ou en une mission précise mais les défis sont la plupart du temps des phases de plates-formes qui ont pour seul but d’aboutir sur l’acquisition d’une super étoile. Certaines de ces étoiles peuvent également être obtenues avec l’aide de Luigi, qui envoie de temps en temps une lettre au joueur contenant une photo de lui, le but étant de retrouver le niveau, puis de retrouver Luigi pour se faire offrir l’étoile. Aléatoirement, des comètes font leur apparition sur les grandes galaxies. Elles sont en fait des épreuves supplémentaires à la difficulté relevée qui posent de nouvelles conditions à certains défis. Il s’agit alors, suivant la couleur de la comète, de récupérer 100 pièces violettes reparties dans les niveaux, de faire une course contre le sosie de Mario, de finir un niveau très rapidement ou de réussir une phase de plates-formes accélérée avec une seule vie.

 

The Witcher 3 : Wild Hunt / Les jeux les plus attendus de 2015

The Witcher 3 : Wild Hunt / Les jeux les plus attendus de 2015 dans News Games witcher3

 

Tout les grands fans de la série l’attendais l’an dernier en 2014 , et pourtant sa sortie à été repoussée au 19 Mai 2015. The Witcher 3: Wild Hunt est un jeu vidéo en monde ouvert de

type action-RPG en cours de développement par le studio CD Projekt RED. Ce projet débutas en 2012 , après le succès de deux précédents opus de la série. Un troisième opus était logiquement

obligatoire . Et pour ce qui ne le saurais pas , il a gagné le prix du jeu le plus attendus de 2015 lors des Games Awards 2014. Pour ce qui voudraient l’acheter , il ne sortiras que sur les consoles Next Gen ,

c’est à dire  PS4 ,  Xbox One , et PC aussi .J’espère que le jeu sera magnifique car vus l’attentes que les joueurs lui on réservé , il est obligé que ce soit un splendide jeu . Notons que la Wii U est

encore une fois discriminé … Mais ne vous inquiétez point , la Wii U aura encore sa gloire l’an prochain .

 

2549733-witcher3art dans News Games

Voici les jaquettes du jeu

2014 en jeux vidéos

2014 en jeux vidéos dans Bonus Jeux-vid%C3%A9o-2014-664x374

Voici tous les événements ou moments importants dans le monde des jeux vidéos en 2014. On commence par les événements :

Événements

  • 22 février : Sortie de la PlayStation 4 au Japon.
  • 20 mai : Arrêt de la CWF nintendo de Nintendo.
  • 4 septembre : Sortie de la Xbox One au Japon.
  • 11 octobre : Sorties des nouvelles consoles portables de Nintendo, la New Nintendo 3DS et la New Nintendo 3DS XL, au Japon.

Salons et manifestations

  • 12 mars : 10ème cérémonie des British Academy Video Games Awards à Londres
  • 17 mars – 21 mars : Game Developers Conference 2014 à San Francisco
  • 28 mars – 30 mars : Rezzed 2014 à Birmingham
  • 8 avril – 13 avril : Games Week Berlin à Berlin
  • 11 avril – 13 avril : PAX East 2014 à Boston
  • 12 avril – 13 avril : Midwest Gaming Classic 2014 à Brookfield
  • 10 juin – 12 juin : Electronic Entertainment Expo 2014 à Los Angeles
  • 14 juin – 17 juin : DreamHack Summer à Jönköping
  • 30 juin – 7 septembre : VideoGame Story à Paris
  • 2 juillet – 6 juillet : Japan Expo à Paris
  • 17 juillet – 20 juillet : QuakeCon 2014 à Dallas
  • 24 juillet – 27 juillet : ComicCon 2014 à San Diego
  • 26 juillet : finales des Nation Wars 2 au Trianon de Paris
  • 13 août – 17 août : gamescom à Cologne
  • 18 septembre – 21 septembre : Tokyo Game Show à Tokyo
  • 25 septembre – 28 septembre : EGX London 2014 à Londres
  • 2 octobre – 5 octobre : GIGACON 2014 à Oslo
  • 11 octobre – 12 octobre : Play Expo 2014 à Manchester
  • 11 octobre – 12 octobre : FirstLook 2014 à Utrecht
  • 17 octobre – 19 octobre : Madrid Games Week à Madrid
  • 24 octobre – 26 octobre : Milan Games Week à Milan
  • 29 octobre – 2 novembre : Paris Games Week à Paris
  • 31 octobre – 2 novembre : PAX Australia 2014 à Melbourne
  • 7 et 8 novembre : BlizzCon à Anaheim en Californie aux États-Unis
  • 8 novembre – 9 novembre : Japan Touch à Lyon
  • 27 novembre – 30 novembre : DreamHack Winter à Jönköping
  • 6 décembre – 7 décembre : PlayStation Experience à Las Vegas

Faits marquants

  • 7 janvier : La Chine annonce avoir signé la suspension temporaire de l’interdiction pour des constructeurs étrangers de vendre leurs consoles de jeux vidéo sur son territoire.

Jeux notables

Principaux jeux sortis ou prévus en 2014 :

  • Ace Combat Infinity (PS3)
  • Alien: Isolation (PS3, Xbox 360, Xbox One, PS4, PC)
  • Assassin’s Creed: Rogue (PS3, Xbox 360)
  • Assassin’s Creed Unity (PS4, Xbox One, PC)
  • Bayonetta 2 (Wii U)
  • Castlevania: Lords of Shadow 2 (PS3, Xbox 360)
  • Call of Duty: Advanced Warfare (PS3, Xbox 360, Xbox One, PS4, PC)
  • Child of Light (PC, PS3, PS4, PlayStation Vita, Xbox 360, Xbox One, Wii U)
  • Civilization: Beyond Earth (PC)
  • Dark Souls II (PS3, Xbox 360)
  • Destiny (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)
  • Digimon All-Star Rumble (PS3, Xbox 360)
  • Divinity: Original Sin (PC)
  • Donkey Kong Country: Tropical Freeze (Wii U)
  • Dragon Age: Inquisition (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Dragon Ball Z: Battle of Z (PS3, PlayStation Vita, Xbox 360)
  • Deep Down (PS4)
  • DriveClub (PS4)
  • Far Cry 4 (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • FIFA 15 (PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, PC, 3DS, PS Vita, Wii U, Wii)
  • Forza Horizon 2 (Xbox 360, Xbox One)
  • Freedom Wars (PlayStation Vita)
  • Guilty Gear Xrd (Arcade, PS3, PS4)
  • Hyrule Warriors (Wii U)
  • InFamous: Second Son (PS4)
  • Kingdom Hearts HD 2.5 ReMIX (PS3)
  • Les Sims 4 (PC)
  • Lightning Returns: Final Fantasy XIII (PS3, Xbox 360)
  • Mario Golf: World Tour (Nintendo 3DS)
  • Mario Kart 8 (Wii U)
  • Metal Gear Solid V: Ground Zeroes (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)
  • Murdered: Soul Suspect (PS3, Xbox 360, PC)
  • Persona Q: Shadow of the Labyrinth (Nintendo 3DS)
  • Plants vs. Zombies: Garden Warfare (Xbox 360, Xbox One, PC, PS3, PS4)
  • Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha (Nintendo 3DS)
  • Pro Evolution Soccer 2015 (PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, PC)
  • Project 2 (titre provisoire) (PC, consoles de salon)
  • Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Sonic Boom (Nintendo 3DS, Wii U)
  • South Park : Le Bâton de la vérité (PS3, Xbox 360, PC)
  • Sunset Overdrive (Xbox One)
  • Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U (Nintendo 3DS, Wii U)
  • The Crew (PS4, Xbox One, PC)
  • The Elder Scrolls Online (PC, Mac, PS4, Xbox One)
  • The Evil Within (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • The Witness (PC, PS4, iPad)
  • Thief (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Titanfall (Xbox One, Xbox 360, PC)
  • Trials Fusion (PS4, Xbox One, PC)
  • Warlords of Draenor (PC, OS X, Windows)
  • Wasteland 2 (OS X, LinuxWindows)
  • Watch Dogs (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • Wolfenstein: The New Order (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Yaiba: Ninja Gaiden Z (PS3, Xbox 360)
  • Yoshi’s New Island (Nintendo 3DS)

 

L’an dernier j’avais fais ça , donc je l’ai fais pour cette année aussi .

Captain Toad : Treasur Tracker sur Wii U, date de sortie avancé !

Captain Toad : Treasur Tracker sur Wii U, date de sortie avancé !  dans News Games 20140612235059!CaptainToadtreasuretracker

Salut tout le monde, vous savez peut être mais Captain Toad : Treasur Tracker devait NORMALEMENT sortir le 2 Janvier 2015. Mais Nintendo a avancé la sortie de ce dernier.

En même temps j’ai cru avoir des hallucinations en allant à Dock Games (la même marque que Micromania) quand je l’ai vue en vente a seulement 40€. Mais le problème ne

s’arrête pas là ! Ayant moi même fait une vidéo Top 10 des jeux Wii U de l’année 2014, du coup je ne l’ai pas mis, et l’an prochain, dans le Top 10 des jeux Wii U 2015, je ne pourrais

quand même pas le mettre ! Je verrai l’an prochain si je fais une exception, mais entre nous, qui va aller acheter son cadeau le 24… Car oui il a été avancé au 24 Décembre !

 

 

Bon sur ce je pense que je ne ferais pas d’autres articles avant Noël, je veux dire d’articles écrit, le reste ne seront que des vidéos du TYPHLO AWARDS 2015 (les top 10 de ma

chaîne YouTube), donc sur ce je vous souhaite un joyeux Noël et bonne année 2015. Tchao !

FIFA 14

FIFA 14 dans Android fifa-14-gamesplague-2174066

FIFA est un jeu vidéo développé par EA Canada et édité par Electronic Arts. Il est sorti le 27 septembre 2013 sur PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Nintendo 3DS, PlayStation Portable, PlayStation Vita, PlayStation 2, Wii et Wii U. À noter que FIFA 14 est compatible sur PC avec les manettes de XBOX. C’est le 20e jeu de la franchise FIFA Football et par la même occasion la suite de FIFA 13.

Un tournoi est créé le dimanche 28 septembre par le site Tournois2Jeux.com plus d’info à cette adresse: http://www.tournois2jeux.com/tournoi_fifa.php

Nouveautés

Nouvelles équipes

Les nouvelles équipes présentes appartiennent aux championnats argentins, chilien et colombien. L’équipe ukrainienne du FC Chakhtar Donetsk, l’équipe écossaise des Glasgow Rangers et l’équipe italienne du Livourne sont également présentes.

En sélections nationales, le Pays de Galles remplace l’Inde.

Nouveaux stades

Le jeu comporte plus de 60 stades dont 32 réels avec notamment l’ajout des stades suivants:

  • Camp Nou (FC Barcelone)
  • Donbass Arena (FC Chakhtar Donetsk)
  • Goodison Park (Everton FC)
  • La Bombonera (Boca Juniors)

À noter le retour du Nou Camp après avoir été retiré de FIFA 13 pour des raisons de licence.

Acteurs de FIFA 14

Pochette

Le joueur du FC Barcelone, Lionel Messi figure sur la pochette du jeu. Il est parfois accompagné d’un autre joueur selon le pays où le jeu est commercialisé. À noter qu’en France, seul Lionel Messi figure sur la pochette.

  • Amérique du Nord: Javier Hernández (Manchester United)
  • Amérique centrale et Amérique du Sud (sauf Brésil) : Arturo Vidal (Juventus) et Radamel Falcao (AS Monaco)
  • Australie et Nouvelle-Zélande: Tim Cahill (Red Bulls de New York)
  • Autriche:David Alaba (Bayern Munich)
  • Hongrie: Balázs Dzsudzsák (FC Dynamo Moscou)
  • Japon: Maya Yoshida (Southampton FC) et Makoto Hasebe (1. FC Nuremberg)
  • Italie: Stephan El Shaarawy (AC Milan)
  • Moyen-Orient: Mustafa Al-Bassas (Al-Ahli)
  • Pologne: Robert Lewandowski (Borussia Dortmund)
  • République tchèque: Michal Kadlec (Fenerbahçe)
  • Royaume-Uni et Irlande: Gareth Bale (Real Madrid)
  • Suisse: Xherdan Shaqiri (Bayern Munich)

Commentateurs

Hervé Mathoux et Franck Sauzée sont les commentateurs de la version française du jeu. Emmanuel Rausenberger intervient de temps en temps concernant les blessures des joueurs. Dans la version anglaise, ce sont Martin Tyler et Alan Smith qui commentent les matchs de championnat ou de coupe.

Équipes nationales présentes

Voici les 46 équipes nationales jouables dans FIFA 14:

  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Drapeau de l'Angleterre Angleterre
  • Drapeau de l’Argentine Argentine
  • Drapeau de l'Australie Australie
  • Drapeau de l'Autriche Autriche
  • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Drapeau de la Bolivie Bolivie
  • Drapeau du Brésil Brésil
  • Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
  • Drapeau du Cameroun Cameroun
  • Drapeau du Chili Chili
  • Drapeau de la Colombie Colombie
  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
  • Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire
  • Drapeau du Danemark Danemark
  • Écosse Écosse
  • Drapeau de l'Égypte Égypte
  • Drapeau de l'Équateur Équateur
  • Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Drapeau de la Finlande Finlande
  • Drapeau de la France France
  • Drapeau de la Grèce Grèce
  • Drapeau de la Hongrie Hongrie
  • Drapeau de l'Inde Inde
  • Drapeau de l'Irlande Irlande
  • Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord
  • Drapeau de l'Italie Italie
  • Drapeau du Mexique Mexique
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
  • Drapeau de la Norvège Norvège
  • Drapeau du Paraguay Paraguay
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
  • Drapeau du Pérou Pérou
  • Drapeau de la Pologne Pologne
  • Drapeau du Portugal Portugal
  • Drapeau de la République tchèque République tchèque
  • Roumanie Roumanie
  • Drapeau de la Russie Russie
  • Drapeau de la Suède Suède
  • Drapeau de la Suisse Suisse
  • Drapeau de la Slovénie Slovénie
  • Drapeau de la Turquie Turquie
  • Drapeau de l'Uruguay Uruguay
  • Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Drapeau du Venezuela Venezuela

Championnats présents

  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne
    • Bundesliga (18 clubs)
    • 2. Bundesliga (18 clubs)
  • Drapeau de l'Angleterre Angleterre / Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
    • Barclays Premier League (20 clubs)
    • SkyBet Championship (24 clubs)
    • SkyBet League 1 (24 clubs)
    • SkyBet League 2 (24 clubs)
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
    • Saudi Professional League (14 clubs)
  • Drapeau de l’Argentine Argentine
    • Primera división (nouveau) (20 clubs)
  • Drapeau de l'Australie Australie / Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
    • Hyundai A-League (10 clubs)
  • Drapeau de l'Autriche Autriche
    • Bundesliga (10 clubs)
  • Drapeau de la Belgique Belgique
    • Jupiler Pro League (16 clubs)
  • Drapeau du Brésil Brésil
    • Campeonato Brasileiro Série A (20 clubs)
  • Drapeau du Chili Chili
    • Primera división (nouveau) (18 clubs)
  • Drapeau de la Colombie Colombie
    • Liga Postobón (nouveau) (18 clubs)
  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
    • K-League (14 clubs)
  • Drapeau du Danemark Danemark
    • Superligaen (12 clubs)
  • Écosse Écosse
    • Scottish Premier League (12 clubs)
  • Drapeau de l'Espagne Espagne
    • Liga BBVA (20 clubs)
    • Liga Adelante (22 clubs)
  • Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada
    • MLS (19 clubs)
  • Drapeau de la France France
    • Ligue 1 (20 clubs)
    • Ligue 2 (20 clubs)
  • Drapeau de l'Irlande Irlande
    • Airtricity League (12 clubs)
  • Drapeau de l'Italie Italie
    • Serie A (20 clubs)
    • Serie B (22 clubs)
  • Drapeau du Mexique Mexique
    • Liga MX (18 clubs)
  • Drapeau de la Norvège Norvège
    • Tippeligaen (16 clubs)
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
    • Eredivisie (18 clubs)
  • Drapeau de la Pologne Pologne
    • Ekstraklasa (16 clubs)
  • Drapeau du Portugal Portugal
    • Liga ZON Sagres (16 clubs)
  • Drapeau de la Russie Russie
    • Russian Football Championship (16 clubs)
  • Drapeau de la Suède Suède
    • Allsvenskan (16 clubs)
  • Drapeau de la Suisse Suisse
    • Raiffeisen Super League (10 clubs)
  • Reste du monde (11 clubs)
    • Drapeau : Ukraine FC Chakhtar Donetsk
    • Drapeau : Grèce AEK Athènes FC
    • Drapeau : Afrique du Sud Kaizer Chiefs
    • Drapeau : Turquie Galatasaray
    • Drapeau : Argentine CA Independiente
    • Drapeau : Grèce Olympiakos
    • Drapeau : Afrique du Sud Orlando Pirates
    • Drapeau : Grèce PAOK Salonique
    • Drapeau : Écosse Rangers FC
    • Drapeau : Brésil Palmeiras
    • Drapeau : Grèce Panathinaïkos

Call of Duty Modern Warfare 3

Call of Duty Modern Warfare 3 dans Nintendo 2DS Call_of_Duty_Modern_Warfare_3

Call of Duty: Modern Warfare 3 (ou simplement MW3) est un jeu vidéo de tir subjectif conjointement développé par Infinity Ward et Sledgehammer Games ainsi que Raven Software pour la partie multijoueur, et édité par Activision en novembre 2011. Treyarch a porté le jeu sur Wii, et n-Space a développé une autre version sur Nintendo DS, sous-titrée Defiance.

Les premiers articles sur le sujet témoignent d’une reprise quasiment à l’identique de l’interface et du principe de progression par objectifs.

Modern Warfare 3 bat des records de vente le jour de sa commercialisation en se vendant à plus de 9,3 millions d’unité. En tout, le jeu s’est écoulé à 30 millions d’unités, battant son prédécesseur, Call of Duty: Black Ops qui s’est écoulé à 28 millions d’unités

Jouabilité

Call of Duty : Modern Warfare 3, comme son prédécesseur, comporte un mode d’opérations spéciales « Spec Ops »4, qui peut-être joué en solo, comme en multijoueurs (en ligne et écran scindé). La grande nouveauté de ce 8e opus de la série Call of Duty est le mode survie (semblable au mode zombie de Treyarch). C’est en fait un mélange du mode zombie et du mode arcade de Call of Duty 4 : Modern Warfare. Les ‘maps’ de ce mode seront comme celles du multijoueurs.

Trame

Univers

Call of Duty: Modern Warfare 3 se déroule immédiatement après la dernière mission de Call of Duty: Modern Warfare 2. Le jeu se déroule en 2016, dans un contexte de Troisième Guerre mondiale. Alors que Modern Warfare 2 était très centré sur l’invasion des États-Unis par les Russes, cet épisode se concentre essentiellement sur la traque de Vladimir Makarov, et sur l’assaut de l’Europe par les forces russes, en Angleterre, en France et en Allemagne.

Le jeu aborde le conflit par deux angles différents : la guerre urbaine, vécue par une équipe de soldats américains d’élite, et la traque de Makarov, initiée par les renégats de la Task Force 141, menés par le Capitaine Price. Cet aspect est aussi grandement repris dans les Opérations Spéciales, et dans le mode multijoueur qui reprennent les théâtres d’opérations du scénario. Les joueurs doivent combattre dans les rues des plus grandes villes du monde comme New York, Londres, Hambourg, Berlin, Dubaï, Prague ou même Paris, mais aussi dans des lieux plus reculés comme le nord de l’Inde, la Sierra Leone, la Somalie ou la Sibérie.

Personnages principaux

Le joueur incarne plusieurs personnages. Le premier personnage incarné est un sergent de la Delta Force, membre de l’équipe dite « Metal », nommé Derek « Frost » Westbrook, personnage principal du côté américain. Le second personnage principal est Yuri, un ex-Spetsnaz et ami de Nikolaï qui soutient « Soap » MacTavish et Capitaine Price au sein de la Task Force 141, maintenant désavouée (c.-à-d. considérée comme renégate).

Le joueur incarnera la peau d’Andreï Harkov, un agent du Bureau Fédéral de Sécurité (Federal Protective Service, FSO, en anglais), l’équivalent russe du Secret Service. Il sera ensuite dans la peau du sergent Marcus Burns des Special Air Service. Enfin, le Capitaine Price sera le dernier personnage jouable. Makarov, terroriste russe et ex-bras droit d’Imran Zakhaev (antagoniste principal du premier Modern Warfare), qui a causé un massacre en Russie pour provoquer une guerre entre cette dernière et les États-Unis, reste le principal antagoniste.

Histoire

Acte I

Après avoir tué le Général Shepherd, Price et Nikolaï transportent MacTavish blessé dans une cachette à Himachal Pradesh en Inde. Pendant que MacTavish se fait soigner, de nombreux soldats de Makarov siègent la cachette. Yuri, un ex-Spetsnaz et le meilleur homme de Nikolaï aide Price et MacTavish à s’échapper en utilisant un drone d’assaut.

L’invasion russe aux États-Unis n’est pas sur le point de s’arrêter. Le sergent Derek « Frost » Westbrook d’une unité nommée « Metal » (composé de « Frost », « Truck », « Grinch » et du chef « Sandman ») de la Delta Force doit détruire un appareil russe qui brouille les transmissions situant sur le toit d’un bâtiment de Manhattan à New York. Après avoir détruit l’appareil, l’unité « Metal » assiste les Navy SEALs à détourner un sous-marin russe où ils ont pour objectif de lancer des missiles du sous-marin contre la flotte russe. Ils atteignent l’objectif et la flotte russe est anéantie, entraînant alors une retraite russe.

Environ 2 mois après, le président russe Boris Vorshevsky, accompagné de sa fille Alena sont à bord d’un avion pour assister à une conférence de paix avec les États-Unis à Hambourg, Allemagne. Mais l’avion est détourné par des hommes de Makarov et plusieurs agents du Bureau Fédéral de Sécurité, dont Alexeï Harkov doivent protéger les Vorshevskys. L’avion fini par se crasher dans une forêt, Harkov ainsi que d’autres agents sont tués, le président est enlevé, mais Alena réussit à s’enfuir. Makarov demande les codes de lancement de missiles pour détruire l’Europe, mais le président refuse de parler et Makarov veut alors trouver la fille pour obliger le politicien à céder.

La Task Force 141 désavouée, composée de Price, MacTavish et Yuri partent en Sierra Leone pour intercepter un colis gardé par des milices sierra-léonais destiné à Makarov mais l’équipe échoue.

1 jour plus tard, en Angleterre, le sergent Marcus Burns des membres du Special Air Service assisté des sergents Wallcroft et Griffin (que l’on peut voir lors de la mission du Cargo dans Call of Duty: Modern Warfare) et d’autres hommes sont déployés pour intercepter un colis suspect dans un port londonien gardé par des Russes mais ils ne trouvent rien. Les SAS chassent les derniers fuyards dans le métro souterrain et après un accident de train, seuls Burns et Wallcroft survivent et ressortent dans les rues pour arrêter un camion suspect qui s’avère finalement être un leurre. Le vrai camion censé transporter des armes se trouve dans une autre rue londonienne et explose en libérant des gaz, tuant sur le coup, une famille vacancière, les Davis (le joueur est en fait dans le corps du père filmant sa femme et sa fille).

Acte II

Plusieurs attaques au gaz ont eu lieu en Europe pour affaiblir la défense européenne, et l’Armée Russe en profite pour envahir l’Europe. L’équipe « Metal » est envoyée à Hambourg pour sauver le vice-président américain avec l’assistance des blindés.

Grâce à des informations de Baseplate qui est en fait MacMillan, le mentor de Price, la Task Force 141 s’envole en Somalie pour capturer un seigneur de guerre nommé Warabee qui serait un contact de Makarov dans le transport d’armes. Warabee se fait capturer mais ce dernier ignore où se trouve Makarov puis dit qu’il a seulement fait une transaction avec un certain Volk et qu’il est à Paris. Price l’abat juste après.

Price demande à l’équipe « Metal » de se rendre en France pour trouver Volk. Les Américains, soutenus par une unité du GIGN commandée par « Sabre », capturent Volk après une course-poursuite. Mais l’extraction est très difficile, un AC-130 est envoyé en soutien pour permettre l’extraction. L’équipe « Metal » parvient à réussir la mission, mais la Tour Eiffel, à la suite d’un dernier bombardement, s’effondre dans la Seine.

Volk avoue que Makarov assiste à une réunion à Prague en République tchèque dans le Lustig Hotel. La Task Force 141 sécurise d’abord une partie de la ville avec l’aide des résistants tchèques et de Kamarov (un Russe loyaliste allié de Price) pour piéger Makarov: Price et Kamarov s’infiltrent dans le Lustig Hotel tandis que MacTavish et Yuri, se cachant dans une église doivent les soutenir. Mais Makarov a prévu que ses ennemis viendront; il neutralise Kamarov, fait exploser le Lustig Hotel et dit à Yuri qu’il n’aurait pas dû venir avant de faire exploser l’église. L’explosion conduit à la mort de Kamarov alors que Yuri et MacTavish parviennent à sauter avant l’explosion. Mais durant la chute, MacTavish se blesse très gravement. Price et Yuri le transportent et se réfugient chez des résistants pour trouver de l’aide médicale mais MacTavish meurt après avoir dit à Price que Makarov connait Yuri. Price, coléreux et triste frappe Yuri et lui demande des explications en le menaçant avec une arme.

Il apparait que Yuri était jeune et patriote au moment où il rencontre Makarov; il a assisté avec lui à l’échange d’armes/or de Zakhaev à Prypiat, l’évacuant lorsqu’il fut blessé par Price, à l’explosion de la ville moyen-orientale et au massacre à l’aéroport. Yuri s’est opposé au massacre de l’aéroport, ce qui, pour Makarov, est synonyme de trahison envers lui et il s’est donc pris une balle dans le ventre mais est parvenu à survivre. Price est convaincu de justesse et le laisse en vie.

Acte III

Price souhaite toujours s’allier avec Yuri, le Russe prétendant que Makarov se cacherait dans un château en République tchèque. Ils s’introduisent dans la forteresse et apprennent que les hommes de Makarov savent que la fille du président est à Berlin, et qu’ils ont l’intention de l’enlever afin de forcer son père à dévoiler les codes nucléaires à Makarov. Price et Yuri détruisent la forteresse puis s’échappent, et transmettent l’information à l’équipe « Metal » présente à Berlin, mais elle échoue de peu à secourir la fille.

Price, Yuri et l’équipe « Metal » (sans « Frost » qui serait peut être-mort) s’allient et arrivent dans une mine sibérienne où les otages seraient détenus dans la mine. Ils réussissent à les sauver mais durant leur fuite, seuls les 2 hommes de Task Force parviennent à s’échapper avec le président, l’équipe « Métal » se sacrifiant pour couvrir leur fuite en restant au sol et en repoussant tant soit peu les assaillants.

Grâce au retour du président russe, la guerre américano-russe s’achève. Mais malgré la fin du conflit, Price et Yuri aidés par Nikolaï en tant que hacker continuent à chasser leur ennemi Makarov, réfugié dans un hôtel à Dubaï. Price et Yuri mettent une armure blindée, les rendant ainsi quasi invulnérable contre les armes à feu des gardes de Makarov. Mais lorsqu’ils sont dans un ascenseur, Price abat un hélicoptère ennemi et l’appareil heurte l’ascenseur, brûlant alors leur blindage. Ils sautent dans un autre ascenseur envoyé par Nikolaï et arrivent dans un restaurant où ils subissent un tir de missile d’un hélicoptère, blessant Yuri. Price, seul poursuit désormais Makarov jusqu’au toit et saute sur son hélicoptère en décollage. Il tue les deux pilotes, mais durant la lutte, celui-ci tire accidentellement dans les commandes, causant alors le crash de l’appareil. Makarov et Price tentent d’attraper un pistolet mais Makarov saisit le premier. Au moment où Makarov va tirer, Yuri intervient juste à temps et le blesse par balle mais ce dernier riposte et tue son ancien allié d’une balle en pleine tête. Profitant de ce moment de distraction, Price frappe Makarov et l’étrangle avec un câble puis tire dans la baie vitrée du toit sur laquelle les deux hommes s’affrontent. Celle-ci se brise et les deux hommes chutent au travers, tuant Makarov par pendaison. Price se relève et fume un cigare en regardant le cadavre pendu de son ennemi, au même moment où les sirènes de la police se font entendre.

Système de jeu

Général

Call of Duty: Modern Warfare 3 est basé plus ou moins sur le mode multijoueur ou encore le mode opération spécial et survie.

Tout d’abord, le mode survie est un mode de jeu où vous êtes seul sur une carte de votre choix (et en fonction de votre niveau (qui est différent de celui du multijoueur en ligne)) et vous êtes contre une armée de soldat qui vous attaque par manche. Les manche sont de plus en plus dur, les ennemies sont de plus en plus forts et résistants puis vous avez des hélicoptères et des mastodontes. Vous pouvez faire ce mode aussi en multijoueur.

Maintenant le mode multijoueur en ligne. Ce mode la permet de jouer en réseau avec différentes personnes et différents mode jeu comme Match à mort par équipe ou encore Domination. Vous avez la possibilité de créer vos classe à partir du niveau 4 mais la plupart des armes sont encore verrouiller donc il vous faudra monter de niveau pour les déverrouiller.

Multijoueurs

Le mode multijoueurs reste basé sur le système de Call of Duty: Modern Warfare 2, c’est-à-dire: conservation du système de grade, de la personnalisation des classes, des atouts, des bonus lors des ennemis tués, des titres, des emblèmes, des défis, etc. mais avec quelques changements.

Ce jeu possède 20 Prestiges de 80 niveaux chacuns.

On y trouve 10 Fusils d’assaut (M4A1, M16A4, SCAR-L, CM901, Type 95, G36C, ACR 6.8, MK14, AK47 et le FAD); 6 Mitrailleuses légères (MP5, UMP45, PP90M1; P90, PM-9 et la MP7): 5 fusils mitrailleurs (L86 LSW, MG36, PKP Pechneg, MK46 et le M60E4); 6 « Sniper » (Barrett .50 CAL, L118A, Dragunov, AS50, RSASS et le MSR) et enfin les Fusils à pompes (USAS 12, KSG 12, SPAS 12, AA-12, Striker et le Model 1887

La structure des classes est similaire : une arme principale (fusil d’assaut, mitraillette, fusil de précision, mitrailleuse et fusil à pompe), une arme secondaire (lance-roquettes, arme de poing et pistolet-mitrailleur), les atouts et les bonus, etc.

La personnalisation des bonus reste possible mais la structure des bonus a changé; il existe trois sortes de bonus: assaut, soutien et spécialiste. L’assaut garde le système traditionnel où la série s’arrête lorsque le joueur meurt, le soutien laisse la série continuer même si le joueur meurt et le spécialiste consiste à offrir au joueur des atouts supplémentaires. Certains bonus sont restés (ex: le Pave Low et le missile Predator), d’autres ont fait leur apparition, comme la combinaison de mastodonte (blindage très puissant) ou encore une tourelle contrôlable. Les bonus de séries de morts font leur retour, notamment Martyr.

Les atouts avec la version pro sont restés sous la forme de 3 catégories (rouge, bleu et jaune) mais des nouveaux atouts apparaissent comme l’atout Traqueur permettant au joueur de viser en courant, d’autres font leur retour notamment l’atout Pillard tandis que d’autres ont disparu comme Commando.

Les camouflages et les accessoires des armes reviennent. Un nouveau système de récompense pour les armes a été mis en place pour les compétences du joueur, ainsi, il pourra par exemple augmenter la portée à un fusil à pompe ou à une mitraillette, réduire le recul de son arme, etc.

16 cartes sont disponibles par défaut comme Fallen un village russe abandonné, Bakaara une ville urbaine somalienne ou encore Arkaden un centre commercial allemand.

De nouvelles cartes sont disponibles comme Overwatch, chantier au-dessus d’un gratte ciel. Dans un dernier pack sorti le 17 juillet pour les premium sur Xbox 360, le 18 pour les autres joueurs Xbox 360 et aux mêmes dates en août pour les joueurs PS3 et PC la carte terminal et 2 autres pour les premium et juste terminal pour les autres (terminal étant une ancienne carte du modern warfare 2)

Le jeu propose aussi de nouveau mode de jeux comme le mode infecté ou encore la sélection confrontation qui permet aux joueurs de s’affronter en 1vs1, 2vs2 ou 3vs3 sur des cartes inédites.

Mode Opérations Spéciales

Le mode Opérations Spéciales (Spec Ops en anglais) est un mode de jeu composé de missions hors-campagne solo. Elles peuvent être jouées à 2 en coopération (cependant, pas de co-op dans la campagne solo) localement en écran scindé (seulement pour les versions console), en ligne ou même tout seul (mais certaines missions ne sont faisables qu’à deux). En revanche, il existe trois types d’Opérations Spéciales : le mode mission (indisponible sur Wii) le mode survie sur toutes les consoles et le mode chaos sur Xbox360 et PS3.

Le mode mission est similaire au mode Spec Ops de Call of Duty: Modern Warfare 2 où le joueur doit accomplir des objectifs précis par exemple libérer les otages ou récupérer des données.

Le mode survie consiste à rester en vie le plus longtemps possible face à des vagues ennemies. Plus le niveau est élevé, plus les ennemis sont résistants, puissants et nombreux (infanterie légère, moyenne, lourde, hélicoptère, mastodontes, etc.).

Le choix des difficultés se base sur les étoiles. Le nombre d’étoiles à obtenir varie en fonction de la difficulté : 1 pour la difficulté seconde classe, 2 pour la difficulté commando et 3 pour la difficulté vétéran. Mais parfois le nombre d’étoile varie selon d’autres paramètres, tels que la durée pour terminer la mission. Outre la difficulté et le nombre d’étoile, le choix entre ces trois modes va faire varier le nombre d’ennemis, de civils, de temps…

Développement

Le jeu met du temps avant de faire son apparition. En effet, à la suite du départ de nombreux employés d’Infinity Ward, le développement prend beaucoup de retard, Activision demande donc à Sledgehammer Games et Raven Software de venir en aide à Infinity Ward. Ce retard explique pourquoi le jeu reste sur le même moteur. Un des développeurs explique que le moteur devrait encore être amélioré, pour donner l’IW 5.0. Selon Sledgehammer Games, le jeu vise le zéro bug. Le multijoueur adoptera de nouvelles armes. Contrairement à Call of Duty: Modern Warfare 2, il n’y a pas de mission « post-crédits ». Cela étant, est montrée une photo du Capitaine Price entouré des personnages décédés au cours de la série Call of Duty: Modern Warfare. Soap, Ghost, Price et Sandman sont également perçus.

Nations représentées en réseau

  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
  • Drapeau de l'Australie Australie
  • Drapeau de l'Autriche Autriche
  • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Drapeau du Brésil Brésil
  • Drapeau du Canada Canada
  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine
  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
  • Drapeau du Danemark Danemark
  • Émirats arabes unis Émirats arabes unis
  • Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Drapeau de la Finlande Finlande
  • Drapeau de la France France
  • Drapeau de la Grèce Grèce
  • Hong Kong Hong Kong
  • Drapeau de l'Inde Inde
  • Drapeau de l’Iran Iran
  • Drapeau de l’Irlande Irlande
  • Drapeau de l'Italie Italie
  • Drapeau du Japon Japon
  • Drapeau du Mexique Mexique
  • Drapeau de la Norvège Norvège
  • Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • Philippines Philippines
  • Drapeau de la Pologne Pologne
  • Drapeau du Portugal Portugal
  • Drapeau de la République tchèque République tchèque
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • Drapeau de la Russie Russie
  • Drapeau du Salvador Salvador
  • Drapeau de Singapour Singapour
  • Drapeau de la Suède Suède
  • Drapeau de la Suisse Suisse
  • Drapeau de la République de Chine Taïwan
  • Drapeau de la Turquie Turquie

Distribution

Drapeau de la France Doublage français
  • Marc Alfos : Capitaine John Price
  • Emmanuel Karsen : Capitaine « Soap » McTavish
  • Cyrille Monge : Vladimir Andrej Makarov – terroriste russe et principal antagoniste
  • Benoît Magimel : Yuri, soldat russe
  • Hervé Jolly, précédemment Gabriel Le Doze : Overlord nom de code du Commandement US, en hommage à l’Opération Overlord
  • Frantz Confiac : Truck, Sniper de l’équipe Métal 0-1
  • Warhammer – nom donné à l’AC-130 de soutien :

Doublage original

  • Billy Murray : Capitaine John Price
  • Kevin McKidd : Capitaine Soap McTavish
  • Roman Varshavsky : Vladimir Andrej Makarov
  • Brian Bloom : Yuri
  • William Fichtner : Sandman
  • Timothy Oliphant : Grinch

Version Nintendo DS

Modern Warfare 3 est sortie sous le nom de Call of Duty: Modern Warfare 3 Defiance sur DS . Ce support est considéré comme le pire pour ce jeu et donc elle a connu le moins de ventes de la série.

Sonic Lost World

Sonic Lost World dans Nintendo 2DS 2346197-0770245308-home-

Sonic Lost World

18 Octobre 2013

Sonic Lost World (ソニック ロストワールド, Sonikku Rosuto Wārudo) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Sonic Team et édité par Sega en 2013 sur consoles Wii U et Nintendo 3DS.

Le titre est annoncé le 17 mai 2013 lors d’un Nintendo Direct.

sonic_lost_world_3 dans Nintendo 3DS

Contenu

Le gameplay s’inspire du jeu Super Mario Galaxy mais présente des similtudes avec Sonic X-treme, un jeu de plateforme de la même série annoncé par Sega et qui devait sortir sur Sega Saturn en 1996/1997 mais qui fut annulé en cours de route, les Wisps transforment Sonic pour l’aider dans son aventure déjà présent dans les volets précédents Sonic Colours et Sonic Generations et de nouveaux Wisps seront découvert dans le jeu.

Histoire

Alors qu’Eggman cherche une nouvelle arme qui pourrait l’aider à conquérir le monde, il apprend l’existence des Effroyables Six, six êtres de terreur capables de tout détruire sur leur chemin sans avoir de pitié. Cependant, cela ne se passe pas comme prévu et en les réveillant, Eggman ne pensa pas qu’ils étaient plus diaboliques jusqu’à même se rebeller contre lui. Eggman sera alors obligé de s’unir avec Sonic pour vaincre les Effroyables Six tout en étant aidés par les Wisps.

Doublage

Français

  • Sonic : Alexandre Gillet
  • Tails : Marie-Eugénie Maréchal
  • Eggman : Marc Bretonnière
  • Orbot : Tony Marot
  • Cubot : Benjamin Pascal
  • Amy : Naïke Fauveau
  • Knuckles : Sébastien Desjours
  • Zor : Luc Boulad
  • Zazz : Gilbert Levy
  • Zik : Philippe Catoire
  • Zavok : Benoît Allemane
  • Zomom : Frank Sportis
  • Zeena : Valérie Nosrée

Quelques images :

bcddc977d9f9160fffcf1f96f2a2cda8 dans Wii U

Sonic-Lost-World-Enemies

Batman : Arkham Origins

Batman : Arkham Origins dans Playstation 3 Arkham_Origins_Logo

Batman : Arkham Origins

25 Octobre 2013

Batman: Arkham Origins est un jeu vidéo d’action-aventure développé par Warner Bros. Games Montréal et édité par Warner Bros. Interactive Entertainment, sorti le 25 octobre 2013 sur Xbox 360, PlayStation 3, Windows et Wii U.

C’est une préquelle à Batman: Arkham Asylum, sorti en 2009 et Batman: Arkham City, sorti en 2011.

Histoire

L’histoire se déroule six ans avant Batman: Arkham Asylum, pendant l’hiver. Batman est apparu dans les rues de Gotham depuis deux ans, entraîné et ayant affronté plusieurs brigands mais connaissant encore mal les grands criminels de la ville. La police ne sait toujours pas si elle doit le considérer comme une aide humaine ou une légende urbaine. La veille de Noël, Batman fait face à son premier grand défi : Black Mask le chef de la mafia de Gotham City a placé un contrat sur la tête du jeune héros, une prime de cinquante millions de dollars sera versée à qui tuera le justicier, dans ce but il fera venir huit assassins professionnels chargés d’éliminer la chauve souris. En aval de cette intrigue, une évasion massive commanditée par le Joker et Bane a lieu dans le pénitencier de Blackgate, ce qui entraîne l’évasion de plusieurs criminels arrêtés par Batman durant ses deux premières années de service en tant que héros. Batman sera seul face aux tueurs, aux criminels évadés et au SWAT, dépêché par le commissaire Loeb dans les vieux quartiers de la ville, ceux qui deviendront plus tard la prison d’Arkham City.

Personnages

Personnages principaux

  • Batman / Bruce Wayne (VO : Roger Craig Smith2 ; VF : Adrien Antoine), Un jeune Chevalier Noir à ses débuts et pourtant déjà détesté par la pègre. Il devra faire preuve de force aussi bien physique que mentale pour faire face a son premier vrai grand défi : les huit meilleurs assassins du monde lancés a ses trousses lors de la veille de Noël par Black Mask, le chef de la mafia.
  • Black Mask (VO  : Brian Bloom ; VF  : Xavier Fagnon) : De sa véritable identité Roman Sionis, le principal chef de gang de Gotham voit d’un très mauvais œil la venue d’un justicier dans sa ville. Souhaitant s’en débarrasser au plus vite, il mettra la tête de Batman à prix et fera venir les huit meilleurs assassins du monde lors d’une nuit pour éliminer le chevalier noir, avec à la sortie cinquante millions de dollars.
  • Le Joker (VO  : Troy Baker2 ; VF  : Stéphane Ronchewski) : Le Clown Prince du Crime, encore inconnu par la police et par Batman, détient un rôle central : C’est lui qui a engagé les huit assassins et qui a mis la tête du justicier à prix, en se faisant passer pour Black Mask. Il sera arrêté et conduit à la prison de Blackgates par le Chevalier Noir, conduisant à sa rencontre avec Harleen Quinzel. Le Joker passera un marché avec Bane pour libérer les prisonniers de Blackgates afin de forcer Batman à une seconde confrontation avec Bane.
  • Le Pingouin (VO  : Nolan North ; VF  : Philippe Peythieu) : De son vrai nom Oswald Cobblepot, il contrôle l’ensemble de ses activités depuis son bateau le « Final Offer », et semble ne pas s’opposer à l’idée de voir la Chauve-souris disparaître.
  • Killer Croc (VF : Bruno Dubernat) : De son vrai nom Waylon Jones, il est atteint d’une maladie de peau lui donnant l’apparence d’un crocodile, il est l’un des assassins envoyé par Black Mask afin de tuer Batman. D’allure plus humaine que dans Batman: Arkham Asylum, il n’en reste pas moins un adversaire redoutable au corps à corps.
  • Deathstroke (VF  : Bernard Bollet) : Troisième assassin envoyé pour tuer Batman, bien qu’étant intéressé par la récompense, il a accepté le contrat de Black Mask afin d’affronter le Chevalier Noir qu’il juge être un adversaire digne de lui. Deathstroke sera également un personnage jouable dans le jeu.
  • Bane (VO : J. B. Blan ; VF  : Jérémie Covillault) : A ses tout débuts de criminel international, Bane souhaite faire ses preuves dans le milieu en assassinant Batman, le contrat de Black Mask était donc pour lui une chance à saisir. Il passera un marché avec le Joker pour libérer les criminels de la prison de Blackgate, afin d’affaiblir physiquement et psychologiquement le jeune justicier. Il sait également que Bruce Wayne et Batman ne sont qu’une seule et même personne.
  • Electrocuteur (VF : Éric Peter) : De son vrai nom Lester Bunchinsky, c’est un mercenaire et l’un des assassins envoyé par Black Mask pour affronter Batman. Sa combinaison spéciale lui permet d’utiliser son corps et en particulier ses poings comme conducteurs pour créer un courant électrique mortel. Il sera vaincu par Batman sur le Final Offer mais parviendra à s’enfuir. Il sera tué par le Joker à l’Hotel Royal.
  • Copperhead (VO  : Rosa Salazar) : Sixième assassin du jeu, c’est une femme-serpent qui a des facultés surhumaines, elle empoisonnera Batman lorsque ce dernier effectuera un interrogatoire musclé sur Black Mask.
  • Firefly (VO : James Arnold Taylor) : Septième et avant dernier assassin du jeu. C’est un pyromane équipé d’un jet pack qui mettra feu au pont de Gotham et assassinera de nombreux policiers, ceci ayant pour but d’attirer Batman afin de l’éliminer et d’empocher la récompense.
  • Alberto Falcone : Fils du chef de gang Carmine Falcone, il est kidnappé par le Pingouin.
  • Alfred Pennyworth (VO  : Martin Jarvis ; VF  : Daniel Lafourcade) : Le fidèle majordome de Bruce Wayne aura un rôle plus important que dans « Arkham City ». C’est lui qui servira de conseiller et de mentor au jeune Chevalier Noir. Au début réticent avec les manières de Batman, il finira par comprendre l’importance du rôle du chevalier noir, après avoir été passé à tabac et laissé pour mort par Bane.
  • James Gordon (VO : David Kaye ; VF  : Marc Bretonnière) : Tout juste gradé Capitaine et étant plus jeune dans cet opus, Jim Gordon n’en reste pas moins expérimenté : au début chargé par le commissaire Loeb de capturer la Chauve-souris, il se rangera finalement du côté du Chevalier Noir dans le but de stopper l’émeute de la prison de Blackgate.
  • Enigma (VF : Martial Le Minoux) : Une fois de plus, l’homme mystère, qui ne porte pas encore son nom, est présent pour lancer de nombreux défis à Batman.
  • Barbara Gordon (VF : Karine Foviau) : La fille de James Gordon avant qu’elle ne devienne Batgirl puis Oracle, elle est constamment en conflit avec son père lorsqu’il s’agit de Batman, car contrairement à Gordon, elle pense que les actions du Chevalier Noir sont justes et qu’il pourrait sauver Gotham de la criminalité et de la corruption. Elle révèle déja ses talents d’informatique car elle réussira à pirater le réseau du justicier afin de pouvoir lui parler.

Personnages secondaires

  • Commissaire Loeb (VF : Philippe Catoire) : Patron de Gordon, c’est un policier corrompu à la solde de Black Mask. Il sera tué par celui ci des les premières minutes du jeux.
  • Harvey Bullock (VF : Paul Borne) : Policier bedonnant, il est très méfiant à l’égard de Gordon et Batman.
  • Anarky (VF  : Hervé Grull) : Nouvelle tête de « Arkham Origins ». Jeune rebelle, Lonnie Machin créera son propre gang pour lutter contre le système politique mondial, sous le slogan « les ennemis du peuple sont les ennemis d’Anarky ». Il tentera de proposer une alliance à Batman, qu’il a toujours admiré.
  • Deadshot (VO : Chris Cox ; VF : Franck Lorrain): De retour dans ce nouvel opus, c’est un tireur d’élite d’exception, et est le deuxième assassin envoyé par Black Mask.
  • Le Chapelier fou (VF : Michel Mella) : Jervis Tetch est de retour dans cet opus et enlèvera une jeune fille du nom de Alice le soir du réveillon de Noël.
  • Harleen Quinzel (VF : Valérie Siclay) : Interne du pénitencier de Blackgate, c’est elle qui prendra en charge le Joker après son arrestation par Batman à l’hôtel Royal de Gotham. Elle tombera sous le charme du clown.
  • Shiva : Dernier assassin du jeu. Elle va faire passer à Batman des tests, afin de déterminer si il est digne de rejoindre la ligue des assassins.
  • Tracey Buxton (VF  : Pascale Chemin) : Assistante du Pingouin, elle gère les combats sur le « Final Offer » en l’absence du Pingouin.
  • Candy : Seconde assistante du Pingouin.
  • Branden (VF : Michel Vigné) : Membre de l’unité S.W.A.T. de Gotham City, Branden est un policier corrompu prêt à abattre le chevalier noir pour décrocher la prime de Black Mask.
  • Directeur Martin Joseph (VF : Bruno Dubernat) : Directeur de la prison de Black Gate, il sera torturé par Black Mask pour qu’il entre dans la prison.
  • Vicki Vale (VF : Laura Préjean) : Une journaliste de Gotham qui s’intéresse beaucoup à Batman.
  • Robin : Robin, alias Dick Grayson, sera jouable dans le mode multijoueur.

Gadgets

  • Batarang : Sert à frapper et à assommer les adversaires mais aussi à détruire les points de relais d’Enigma
  • Batarang multi-cibles : Sert à frapper jusqu’à trois cibles en même temps.
  • Batarang sonique : Il permet d’attirer un ennemi à sa position.
  • Batarang télécommandé : Batarang pouvant être manié une fois lancé.
  • Gel explosif : Sert à détruire les structures fragile.
  • Bat-griffe : Sert à tirer un ennemi vers soi, ouvrir les grilles de ventillation et saisir les paquets de données de l’homme mystère.
  • Balle fumigène : Aveugle et désoriente les ennemis.
  • Séquenceur cryptographique : Permet de décrypter les codes d’accès ainsi qu’à espionner les conversations radios.
  • Détonateur à concussion : Sert à étourdir les ennemis ou à détourner l’attention.
  • Brouilleur : Peut désactiver les armes, mines et les hauts parleurs.
  • Grenade collante : Immobilise les ennemis,bouche les conduits d’échappement ou crée une plateforme sur l’eau.
  • Griffe télécommandé : Appartenant à Deathstroke, il permet de relier deux points visible entre eux (objets,ennemis,points d’ancrage).
  • Gants électrique : Appartenant à Electrocuteur, il est très utile pour relancer les générateurs électrique ou pour combattre.

Just Dance 2014

Just Dance 2014 dans Playstation 3 Move just-dance-2014

Just Dance 2014

1  Octobre 2013

(Wii U,Wii,PS3 Move,XBOX 360 Kinect)

Fin Novembre

(PS4,XBOX ONE)

 

Just Dance 2014 est un jeu de rythme basé sur la danse. Il a été développé et édité par Ubisoft pour la Wii, la Wii U, la PlayStation 3, la PlayStation 4, la Xbox 360 et la Xbox One. Il s’agit du cinquième volet de la série Just Dance, sorti le {{2 décembre 2013 sur l’ensemble des consoles dites d’ancienne génération, et au lancement de la PlayStation 4 et de la Xbox One, en novembre 2013. Il s’agit du premier volet proposant un mode karaoké et des chorégraphies jusqu’à 6 joueurs (sur les consoles nouvelle génération).

Description du jeu

Si le jeu reprend toutes les caractéristiques des précédents volets de la saga, Just Dance 2014 propose également quelques nouveautés. Des nouveaux modes de jeu ont fait leur apparition comme le mode « On-Stage », le mode « Party Master » qui vient quant à lui remplacer le mode « Puppet Master » qui avait fait son apparition sur Just Dance 4 ou encore le « World Dancefloor ».

Le World Dancefloor

Lors de la Gamescom 2013, Ubisoft a également dévoilé le mode « Online » (en ligne), appelé « World Dancefloor », qui permet aux joueurs de toutes les consoles de comparer leurs scores à ceux d’autres joueurs (sur un même type de console), et ce, où qu’ils se trouvent dans le monde. Il s’agit de la plus grande nouveauté depuis la création du jeu. En effet, pour la première fois, les joueurs du monde entier s’affrontent en temps réel, en fonction de la console sur laquelle ils jouent, sur une chanson sélectionnée par l’ordinateur ou par le vote de la communauté. L’ensemble des joueurs peut remporter des étoiles (jusqu’à 5 par personne et par chanson) qui permettent de débloquer d’autres chansons à jouer dans ce mode. En fin de chanson, les joueurs ont accès aux scores des autres joueurs et au classement mondial, ils peuvent ainsi situer leurs talents de danseurs par rapport au reste de la communauté. Le World Dancefloor met en scène des petits évènements qui permettent, entre autres, d’opposer deux équipes (filles contre garçons, etc.).

Mode On-Stage

Pour la première fois dans Just Dance, il est possible de danser à trois joueurs grâce au mode « On-Stage » (en scène). Ce mode permet à un seul joueur de monopoliser la danse tandis qu’il est accompagné par deux autres joueurs. Les danseurs ne sont là que pour accompagner le joueur du milieu dont la chorégraphie est souvent plus élaborée et plus compliquée. Ce mode de jeu ne comporte pas de chansons exclusives mais les coachs sont différents par rapport à ceux des versions classiques.

Gameplay

Just dance 2014 est un jeu classé dans la catégorie dite de « danse ». Le principe du jeu est d’imiter les mouvements du personnage à l’écran (un coach) comme si c’était le reflet d’un miroir. Selon la chanson, les mouvements sont plus ou moins complexes et demandent plus ou moins d’effort. Des icônes indiquant les suites de pas et de mouvements défilent en bas de l’écran. S’ils sont effectués correctement et en rythme, le joueur obtient des points de score. Certains mouvements valent sensiblement plus de points, on les reconnait aux effets lumineux autour du coach, ce sont les Gold Moves. Si la chanson choisie est une chorégraphie en duo ou en groupe, il arrive que les joueurs fassent des mouvements différents, et soient amenés à se croiser.

Toutes les chansons :

Liste des titres

La tracklist est publiée sur le site du jeu le 23 septembre 2013 et contient 48 chansons différentes. Toutefois, deux chansons sont réservées à la version européenne du jeu (Fedez et TAL) et deux autres à la version américaine (Jason Derülo et Ivete Sangalo). Chaque jeu contient donc 46 chansons. Le premier DLC, Roar de Katy Perry, est gratuit. Seuls deux titres de la playlist sont une reprise et non les musiques originales : Flashdance… What A Feeling & Moskau.

Chanson Artiste(s) Difficulté Année Mode Danceur(s)/euse(s)
« Applause » Lady Gaga Moyen 2013 Solo
« Just Dance » Lady Gaga feat. Colby O’Donis Difficile 2008 Solo
« Feel This Moment » Pitbull feat. Christina Aguilera Facile 2013 Solo
« Flashdance… What A Feeling »* The Girly Team ( reprise de Irene Cara ) Difficile 1983 Solo
« I Kissed a Girl » Katy Perry Moyen 2008 Solo
« I Will Survive » Gloria Gaynor Facile 1978 Solo
« Rich Girl » Gwen Stefani feat. Eve Facile 2004 Solo
« She Wolf (Falling to Pieces) » David Guetta feat. Sia Moyen 2012 Solo
« Starships » Nicki Minaj Difficile 2012 Solo
« Miss Understood » JD Sammie Moyen 2013 Solo
« Where Have You Been » Rihanna Difficile 2012 Solo
« Wild » Jessie J feat. Big Sean Difficile 2013 Solo
« Follow The Leader » Wisin y Yandel feat. Jennifer Lopez Difficile 2012 Solo
« Danse » (P) Tal (Pop Version) Facile 2013 Solo
« Dançado » (N) Ivete Sangalo Facile 2013 Solo
« Fine China » Chris Brown Moyen 2013 Solo
« Gentleman » PSY Moyen 2013 Solo
« Troublemaker » Olly Murs feat. Flo Rida Facile 2012 Solo
« The Other Side » (N) Jason Derulo Moyen 2013 Solo
« Alfonso Signorini (Eroe Nazionale) » (P) Fedez Difficile 2013 Solo
« Love Boat »* Frankie Bostello Moyen 1979 Solo
« Maria » Ricky Martin Difficile 1996 Solo
« It’s You » Duck Sauce Moyen 2013 Solo
« Isidora » Bog Bog Orkestar Moyen 1979 Solo
« Feel So Right » Imposs Ft. Konshens Difficile 2001 Solo
« Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) » ABBA Facile 1979 Solo
« Candy » Robbie Williams Moyen 2012 Duo ♂/♀
« Careless Whisper » George Michael Difficile 1999 Duo ♂/♀
« C’mon » Ke$ha Moyen 2012 Duo ♀/♂
« Aquarius/Let The Sunshine In »* The Sunlight Shakers Facile 1967 Duo ♀/♀
« Moskau »* Dancing Bros. Difficile 1979 Duo ♂/♀
« Turn Up the Love » Far East Movement feat. Cover Drive Difficile 2012 Duo ♂/♀
« Limbo » Daddy Yankee Difficile 2012 Duo ♂/♀
« Could You Be Loved » Bob Marley Facile 1980 Duo ♀/♀
« Just A Gigolo«  Louis Prima Moyen 1943 Duo ♂/♀
« The Way » Ariana Grande feat. Mac Miller Facile 2013 Duo ♂/♀
« Nitro Bot » JD Sentai Express Moyen 2013 Duo ♂/♀
« 99 Luftballons »* Rutschen Planeten Facile 1983 Duo ♂/♀
« Get Lucky » Daft Punk feat. Pharrell Williams Moyen 2013 Duo ♂/♂
« Blurred Lines » Robin Thicke feat. Pharrell Facile 2013 Duo ♂/♂
« Pound The Alarm » Nicki Minaj Moyen 2012 Dance Crew ♀/♀/♀/♀
« Blame It on the Boogie » Michael Jackson Facile 1978 Dance Crew ♂/♀/♂/♀
« In The Summertime » Mungo Jerry Facile 1970 Dance Crew ♂/♀/♂/♀
« #thatPOWER » william feat. Justin Bieber Difficile 2013 Dance Crew ♀/♂/♂/♀
« Ghostbusters » Ray Parker, Jr. Moyen 1984 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Kiss You » One Direction Facile 2013 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Y.M.C.A. » Village People Facile 1978 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Prince Ali » Aladdin (Disney) Moyen 1992 Dance Crew ♂/♀/♂/♂
  • Le (P) indique que la chanson est disponible dans la version européenne du jeu, et en téléchargement aux États-Unis.
  • Le (N) indique que la chanson est disponible dans la version américaine du jeu, et en téléchargement en Europe.
  • Le « * » indique que la chanson est une reprise et non l’original.
  • Le « JD » indique que la chanson ainsi que le chanteur(euse) est engagé(e) pour Just Dance

Téléchargements (DLC)

En plus de la liste des chansons régulière, Just Dance 2014 propose des mises à jour des contenus qui permettent, à condition de posséder une connexion Internet, d’étoffer le jeu. Ces ajouts de contenu sont payants pour les joueurs. La chanson « Roar » de Katy Perry est disponible en téléchargement gratuit à la sortie du jeu. Certains ne sont que des alternatives de chanson déjà existante dans le menu (Alternate, Extrême, On-Stage).

Chanson Artiste(s) Difficulté Année Mode Danseur(s)/euse(s) Date de sortie Prix
« Roar » Katy Perry Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 Gratuit
« Pound The Alarm » (AL) Nicki Minaj Extrême 2012 Solo 1er octobre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Wake Me Up » Avicii Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Can’t Hold Us » Macklemore & Ryan Lewis ft. Ray Dalton Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Safe And Sound » (N) Capital Cities Facile 2013 Solo ♀-♂-♀-♂-♀ 5 octobre 2013 Exclusivité
« We Can’t Stop » (N) Miley Cyrus Moyen 2013 Solo 5 octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Waking Up In Vegas » (N) Katy Perry Moyen 2009 Solo 1er novembre 2013 Exclusivité
« What About Love » Austin Mahone Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« One Way Or Another (Teenage Kicks) » One Direction Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« American Girl » Bonnie McKee Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« The Other Side » (P) Jason Derulo Difficile 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Sexy And I Know It » LMFAO Moyen 2011 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Dançando » (P) Ivete Sangalo Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Blurred Lines » (AL) Robin Thicke Extrême 2013 Solo 26 novembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Can’t Get Enough » Becky G feat. Pitbull Moyen 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« My Main Girl » MainStreet Facile 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« I Need Your Love«  Calvin Harris feat. Ellie Goulding Difficile 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Don’t You Worry Child » Swedish House Mafia feat. John Martin Moyen 2012 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« #thatPOWER » (AL) will.i.am feat. Justin Bieber Difficile 2013 On-Stage ♂/♂/♂ 17 décembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Applause » (AL) Lady Gaga Difficile 2013 Solo 17 décembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Gangnam Style » (4D) PSY Difficile 2012 Duo ♂/♀-♂-♀ 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3,00€
« Move your Body Beyoncé Difficile 2007 Solo janvier 2014 300 Wii Points / 3,00€
  • Le (P) indique que la chanson est disponible dans la version européenne du jeu
  • Le (N) indique que la chanson est disponible dans la version américaine du jeu
  • Le (AL) indique que la chanson est une alternative d’une chanson déjà existante
  • Le (4D) indique que la chanson est aussi dans la boutique de Just Dance 4

Super Mario 64

Super Mario 64 dans Nintendo 64 super-mario-64-wii-00b

Super Mario 64

1 Septembre 1997

Super Mario 64 (スーパーマリオ64, Sūpā Mario Rokujūyon) est un jeu de plates-formes développé par Nintendo Entertainment Analysis and Development sous la direction de Shigeru Miyamoto et publié par Nintendo pour la Nintendo 64. Il sort au Japon et aux États-Unis en 1996 puis en Europe et en Australie en 1997. Épisode de la série des Super Mario, il est un des jeux disponibles au lancement de la console.Il est le premier jeu de la série entièrement en 3D temps réel et propose à ce titre une liberté totale de mouvement, de larges niveaux ouverts, et une 3D polygonale en contraste avec les sprites en 2D des Mario précédents. Il conserve également de nombreux éléments du gameplay et de l’univers des précédents volets.Super Mario 64 est un immense succès critique et commercial. Il s’écoule à plus de onze millions d’exemplaires à travers le monde. C’est le jeu le plus vendu de la Nintendo 64 et de la cinquième génération de consoles. Il est considéré comme l’un des titres les plus marquants de l’histoire du jeu vidéo. Il est acclamé comme révolutionnaire, en particulier pour son système de caméra dynamique et l’utilisation novatrice du contrôle analogique. Il redéfinit le jeu de plates-formes, établissant un nouveau standard pour le genre, de la même façon que Super Mario Bros. en 1985. Il pose les bases du jeu vidéo en 3D, et a une influence durable sur les jeux à venir. Le jeu est réédité sur iQue Player pour le marché chinois en 2003, puis sur la console virtuelle Wii en 2006. Il bénéficie d’un remake sur Nintendo DS en 2004 sous le nom de Super Mario 64 DS.

Trame et cadre

 

Super Mario 64 débute par une lettre de la princesse Peach qui a invité Mario à manger un gâteau qu’elle a préparé dans son château. Cependant, une fois rentré dans le château, Mario découvre que Bowser a fait prisonnière la princesse ainsi que ses serviteurs en utilisant le pouvoir des 120 étoiles du château. La plupart des peintures du château sont des portes vers d’autres mondes, dans lesquels les serviteurs de Bowser gardent les étoiles. Mario cherche ces portes dans le château pour entrer dans ces mondes et récupérer les étoiles. Il obtient l’accès à de nouvelles pièces lorsqu’il obtient des étoiles, et il devra affronter Bowser à trois reprises dans des niveaux spéciaux. Vaincre Bowser les deux premières fois permet à Mario d’obtenir une clef vers un autre niveau du château, tandis que le dernier combat permet de libérer Peach. Peach récompense Mario en lui préparant le gâteau qu’elle lui avait promis.

 

Super Mario 64 se déroule dans le château de la Princesse Peach, qui se compose de trois étages, un sous-sol, des douves et une cour. La zone à l’extérieur du château est une zone d’introduction dans laquelle le joueur peut expérimenter tous les nouveaux mouvements permis par la 3D. Des peintures et des murs secrets éparpillés à travers le château permettent d’entrer dans les niveaux.

 

Système de jeu

 

Généralités

 

Super Mario 64 ouvre une nouvelle ère pour la série des Super Mario, de par son passage à la 3D. Ainsi, la proportion d’ennemis baisse considérablement, alors que les obstacles et les plates-formes se diversifient. Chaque niveau est un monde à part dans lequel le joueur est libre de se déplacer dans toutes les directions et de découvrir l’environnement sans limites de temps. Les mondes sont remplis d’ennemis qui attaquent Mario ainsi que des créatures amies qui offrent leur aide, donnent des informations, ou demandent un service (tels que les Bob-omb roses pacifiques). Le joueur collectionne des étoiles dans chaque niveau ; certaines d’entre elles n’apparaissent qu’après avoir complété certaines tâches, auquel le titre du niveau fait généralement allusion. Ces défis incluent des combats contre des boss, la résolution d’énigmes, faire la course contre un adversaire, ou encore collectionner des pièces. Lorsque le nombre d’étoiles collectionnées augmente, de nouvelles zones du château deviennent accessibles.

 

Contrôles

 

220px-N64-controller-white dans Nintendo 64
La maniabilité de Super Mario 64 est très innovante pour l’époque, le stick analogique sert à diriger Mario tandis que les boutons C permettent de déplacer librement la caméra.

 

Mario dispose de 28 mouvements distincts, plus nombreux et variés que dans les épisodes précédents. Mario marche, court, saute, vole, nage, attaque, ou grimpe dans des arbres. Ces mouvements tirent parti du stick analogique de la console (par exemple, Mario marche ou court plus ou moins vite selon l’inclinaison du stick). Il est possible d’exécuter des sauts spéciaux en combinant un saut normal avec d’autres actions : les double et triple sauts (sauter deux ou trois fois à la suite, respectivement), le saut long et le salto. Il y a également des mouvements spéciaux, tel que le saut contre les murs, qui permet d’atteindre des endroits élevés en sautant d’un mur à l’autre. Le joueur peut ramasser certains objets, une capacité qui est utilisée pour résoudre certaines énigmes, et nager sous l’eau à diverses vitesses. Mario perd lentement des points de vie lorsqu’il est sous l’eau, représentant le temps durant lequel il peut retenir son souffle.

 

Niveaux

 

Super Mario 64 contient quinze niveaux auxquels le joueur peut accéder plus ou moins librement (certaines portes requièrent un nombre d’étoiles ou une clef pour être franchies), et dans n’importe quel ordre, à partir du château. Chaque niveau est divisé en six missions qui permettent d’obtenir une étoile de puissance distincte. De plus, chaque niveau comporte une 7e étoile qui est obtenue en trouvant cent pièces dans le monde concerné.

 

L’ambiance des niveaux est variée et hérite des épisodes précédents (prairies, volcans, déserts, montagnes enneigées, îles, etc.). Chaque niveau propose des tâches diverses à accomplir (battre un boss, faire la course contre un challenger, récupérer huit pièces rouges, etc.). La fin du jeu est accessible sans avoir trouvé toutes les étoiles de puissance. Il y a en effet deux buts : retrouver les 120 étoiles, et battre trois fois Bowser pour délivrer la princesse Peach. Chaque objectif peut être réalisé sans l’autre.

 

Une fois les 120 étoiles récupérées, quelques secrets s’ajoutent au jeu. Le canon de la cour s’ouvre, ce qui permet d’accéder au toit du château. On y trouve alors Yoshi qui donne à Mario 100 vies, une nouvelle capacité qui permet, lors du triple saut, d’être entouré d’étoiles et permet à Mario de rebondir partout, même après une longue chute, mais ne permet plus le saut muraille. Il reçoit également une lettre des concepteurs du jeu. Il y a également un bloc rouge qui permet à Mario de voler à l’extérieur du château. Le pingouin avec lequel Mario pouvait faire la course a grossi et est alors bien plus difficile à vaincre.

 

Pouvoirs

 

Mario dispose de trois transformations, symbolisées par des casquettes différentes : la première (que l’on trouve dans des blocs verts) le transforme en Métal Mario, lui permettant, entre autres, d’évoluer plus facilement sur le fond des étendues d’eau (il devient incapable de nager), ainsi que de devenir invincible et insensible au gaz toxique, mais il reste vulnérable aux chutes. La deuxième (blocs bleus) le transforme en Mario Invisible, offrant à Mario la capacité de traverser certains murs, et la troisième (blocs rouges) lui permet de se transformer en Mario Ailé et de voler. Notez que sous cette forme, vous pouvez faire un triple saut sur place pour vous envoler. Les trois transformations sont utilisables pendant un temps limité.

 

Développement

 

Le développement de Super Mario 64 dure moins de 2 ans. Cependant, il a été dit que le producteur et directeur Shigeru Miyamoto a déjà imaginé un Mario en 3D plus de cinq ans avant, en travaillant sur Star Wing. Miyamoto développe la plupart des concepts pendant l’ère de la Super Nintendo pense utiliser la puce Super FX pour en faire un jeu Super Nintendo, mais décide de le développer pour la Nintendo 64 à cause des limitations techniques. IGN écrit que Miyamoto a imaginé son idée comme un projet de jeu appelé Super Mario FX. Sur son compte Twitter, Dylan Cuthbert déclare qu’il n’y jamais eu de jeu appelé Super Mario FX en développement, et que Super Mario FX était le nom de la puce FX en interne.

 

Super Mario 64 est présenté pour la première fois au Nintendo Space World en août 1995, préparant le lancement médiatique de la Nintendo 64. Une version jouable était déjà disponible.

 

Conception du gameplay et des niveaux

 

Le développement débute par la création des personnages et du système de caméra. Au début, Miyamoto et les autres développeurs ne sont pas sûrs de la direction que le jeu doit prendre, et ils passent ainsi plusieurs mois à sélectionner une vue et un rendu approprié. Le concept original était un jeu avec des chemins linéaires comme dans un jeu en 3D isométrique (similaire à Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars), avant qu’ils ne décident de faire un jeu en 3D libre. Bien que la majorité des niveaux de Super Mario 64 aient une structure en 3D libre, des éléments du concept initial (chemins linéaires) sont restés dans certaines parties du jeu, en particulier dans les trois niveaux incluant Bowser. L’un des programmeurs de Super Mario 64, Giles Goddard, explique que ces éléments linéaires ont survécu pour forcer le joueur à aller affronter Bowser plutôt que d’explorer le niveau. L’équipe de développement porte beaucoup d’attention aux mouvements de Mario et, avant que les niveaux ne soient créés, teste déjà les animations de Mario sur une simple grille. Le premier scénario de test – visant à essayer les contrôles et la simulation physique – implique Mario et le lapin Mips, surnommé ainsi en référence au processeur MIPS de la Nintendo 64. Cette scène est toujours présente dans le jeu final en tant que mini-jeu.

 

Shigeru Miyamoto a déclaré que la philosophie de conception directrice derrière Super Mario 64 était d’inclure « plus de détails » que dans les jeux antérieurs à la Nintendo 64. Certains sont inspirés de la vie réelle. Par exemple, un personnage est basé sur la femme du directeur Takashi Tezuka « qui est d’ordinaire très calme, mais qui a un jour explosé, furieuse de tout le temps qu’il passait au travail. Ainsi dans le jeu, il y a un personnage qui rétrécit quand Mario le regarde, mais lorsque Mario se retourne, il devient de plus en plus gros et menaçant. » Super Mario 64 est également caractérisé par le fait qu’il comporte plus de casse-têtes que les jeux précédents de la série Mario. Il a été développé parallèlement avec The Legend of Zelda: Ocarina of Time, mais comme ce dernier sortira plusieurs années plus tard, quelques-uns des casse-têtes ont été enlevés du jeu et utilisés pour Super Mario 64.

 

Audio

 

La musique est composée par Kōji Kondō, qui utilise de nouvelles interprétations des mélodies familières des jeux précédents, et du matériel entièrement nouveau. Super Mario 64 est l’un des premiers jeux de la série à inclure des voix d’acteurs tel que Charles Martinet pour la voix de Mario. Leslie Swan, alors rédactrice en chef de Nintendo Power, interprète la Princesse Peach et a écrit le texte du jeu, et Isaac Marshall a fait la voix de Bowser. Les personnages parlent plus dans la version anglaise que dans la version japonaise. En outre, les dialogues et certains sons sont différents entre les versions japonaises et anglaises. Certains des changements vocaux de la version anglaise ont été incorporés dans l’édition Rumble Pak japonaise. En revanche, Super Mario 64 DS utilise les mêmes voix pour les deux versions.

 

Accueil

 

Super Mario 64 a été un réel succès commercial. Il est le jeu Nintendo 64 le plus vendu. À la fin de 2007, le livre Guinness des records indiquait un total de 11,8 millions d’unités vendues. En Europe, il fut la meilleure vente de la console avec 3,10 millions d’unités vendues selon les données de VG Chartz. Jusqu’au 25 septembre 2007, c’était le septième jeu le plus vendu aux États-Unis avec 6 millions d’unités vendues. Jusqu’à juin 2007, Super Mario 64 est devenu le second titre le plus populaire sur la Console Virtuelle de la Wii.

 

Accueil critique

 

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Edge (GB) 10 sur 1029
Famitsu (JP) 39 sur 4030
X64 95 %10
Nintendo, le Magazine Officiel 99 %7
Presse numérique
Média Note
Allgame (US) 5 sur 531
GameSpot (US) 9.4 sur 1032
IGN (US) 9.8 sur 1033
Jeuxvideo.com (FR) 19/2034
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 96 % (21 tests)35
Metacritic 94 sur 100 (13 tests)36
MobyGames 94 %37

 

Super Mario 64 a reçu les éloges de la presse spécialisée, et est encore aujourd’hui salué unanimement par les critiques. Il a reçu de nombreuses récompenses, comme le label « Jeu de l’Année » que lui ont décerné de nombreux médias sur les jeux vidéo. Super Mario 64 est souvent très bien placé dans les listes des « meilleurs jeux de tous les temps » par beaucoup de critiques, dont IGN.com, Game Informer, Yahoo! Games, les utilisateurs de GameFAQs, Official Nintendo Magazine43, et Nintendo Power. Electronic Gaming Monthly a décerné une médaille d’or dans son test initial, et dans le magazine anglais Edge, Super Mario 64 a été le premier jeu à recevoir la note maximale. Gamekult l’a placé en première position dans son classement des meilleurs jeux de lancement. GameSpot l’a nommé l’un des quinze jeux les plus influents de tous les temps, et a noté 9.4 la version Nintendo 64 et 8 la version Wii sur la Console Virtuelle. Le magazine japonais Famitsu a noté Super Mario 64 39/40. Sur le top 100 des meilleurs jeux de tous les temps de jeuxvideo.com, ce jeu est à la première place.

 

Nintendo Power a fait l’éloge des graphismes, du son et du gameplay, mais remarque que s’habituer au contrôle de la caméra prend un certain temps. X64 fait l’éloge de la liberté de mouvement que propose Super Mario 64 et le qualifie d’« intelligent et d’une grande richesse ». Ils remarquent toutefois que les contrôles sont plus durs à prendre en main que dans les précédents épisodes de Super Mario. Gamekult fait remarquer que le jeu a « posé toutes les bases du jeu de plates-formes 3D » et considère qu’il « était un jeu en avance sur tous les plans, tant et si bien que le débat sur son héritier est encore ouvert plus de dix ans après ». Game Revolution note que les graphismes sont « magnifiques », mais critique le système de caméra, disant « qu’il ne fonctionne pas aussi bien qu’il devrait ». Next Generation Magazine a loué de nombreux aspects du jeu : musique, graphismes, l’absence de temps de chargement, et la taille du jeu. Ils reprochent néanmoins au jeu d’être moins accessible que les précédents opus de Super Mario, notant qu’occasionnellement les mouvements de la caméra sont imprévisibles et frustrants. Official Nintendo Magazine appelle le jeu un « chef d’œuvre de game design » et a déclaré que « Nintendo a pris sa franchise numéro un en 2D et l’a convertie sans la moindre faute en 3D ».

 

Les développeurs de jeux vidéo ont fait l’éloge de Super Mario 64 pour sa conception et son utilisation du gameplay en 3D. Michael Grayford de Liquid Entertainment a déclaré qu’il était au début dubitatif quant à la taille et à l’ouverture du jeu la première fois qu’il y a joué. Après y avoir joué encore par la suite, il était « très satisfait » et a déclaré que « chaque niveau amène des éléments de gameplay uniques ». Warren Spector, l’ancien designer en chef de Ion Storm Inc., a déclaré qu’il n’était « pas possible de faire rentrer autant de gameplay dans un seul jeu » et que « aucun jeu n’a mieux réussi à indiquer les buts avant qu’ils ne puissent être atteints, permettant ainsi aux joueurs de se préparer puis d’exécuter leur plan ». Il a également fait remarquer que l’aspect exploration du jeu permettait aux joueurs « d’explorer les mêmes endroits plusieurs fois tout en découvrant quelque chose de nouveau à chaque fois ».

 

Héritage

 

Les critiques attribuent le succès initial de la Nintendo 64 à Super Mario 64. Edge notamment l’appelle le « titre clef du lancement ». Le jeu a également été une référence pour tous les jeux de plateformes en 3D qui ont suivi. Super Mario 64 a été listé comme l’un des jeux les plus influents de tous les temps par GameSpot et GameDaily. Ce dernier remarque « qu’il a défini l’expérience de la plateforme en 3D, influençant de nombreux concepteurs de jeu à créer leur propre offre ». Le jeu est considéré par 1UP.com comme l’un des premiers jeux à avoir amené une série de jeux 2D en 3D temps réel. Dans sa transition vers la 3D, beaucoup des habitudes de la série ont été repensées de façon drastique, en plaçant l’accent sur l’exploration aux dépens des sauts de plateformes traditionnels.

 

GamesTM a noté que beaucoup d’entreprises, y compris Nintendo, ont essayé de développer un jeu de plateforme qui soit du niveau de Super Mario 64. Super Mario 64 était remarquable pour ses sensations de liberté et sa non-linéarité. Le château et son jardin, où le joueur peut s’entrainer avant d’entrer dans les niveaux eux-mêmes, était un concept original qui a été réutilisé depuis dans d’autres jeux de plateformes tel que Banjo-Kazooie. En outre, l’idée de missions à l’intérieur de niveaux a été une source d’inspiration pour d’autres concepteurs. Ainsi, Martin Hollis, qui a produit et dirigé GoldenEye 007, dit que « l’idée d’un grand nombre de missions contenues dans un seul niveau vient de Super Mario 64 ».

 

Super Mario 64 a été le premier jeu à offrir une caméra « libre » qui pouvait être contrôlée indépendamment du personnage. La plupart des jeux en 3D à cette époque utilisaient une vue à la troisième personne, ou une caméra fixée dans une position relative au personnage du joueur, ou fixée par rapport au niveau. Pour permettre au joueur d’explorer librement, et pour permettre un contrôle plus fluide dans un monde en 3D, les développeurs ont créé un système dynamique où la caméra était opérée par Lakitu. Nintendo Power a déclaré que le contrôle de la caméra est ce qui a permis aux jeux de plateforme de faire leur transition vers la 3D. Edge a déclaré que le jeu a changé ce qu’attendent les joueurs des mouvements en 3D à jamais. Le système de caméra deviendra le standard des jeux de plateformes en 3D dans le futur. Le stick analogique de la Nintendo 64 a permis un contrôle du personnage plus précis et plus vaste que la croix directionnelle d’autres consoles, et Super Mario 64 a utilisé cela d’une façon qui était unique en son temps. Les contrôles sont entièrement analogiques et permettent une étendue de mouvements à 360 degrés dans l’espace 3D. Le stick analogique permet aussi certaines subtilités comme contrôler la vitesse à laquelle marche Mario en inclinant plus ou moins le stick.

 

Remakes et suites

 

Une nouvelle édition de Super Mario 64 est sortie au Japon le 18 juillet 1997. Intitulée Super Mario 64 Rumble Pak Support Version (スーパーマリオ64 振動パック対応バージョン, Sūpā Mario Rokujūyon Shindō Pakku Taiō Bājon), ou Shindō Super Mario 64, cette version peut supporter le Rumble Pak et intègre les voix de la version américaine. En 1998, Super Mario 64 est sorti à nouveau en Europe et Amérique du Nord dans la gamme Player’s Choice, une sélection de jeux ayant été beaucoup vendus, offerts à un prix réduit. Le jeu est également sorti sur la console virtuelle de la Wii aux États-Unis le 19 novembre 2006 et dans le reste du monde dans les semaines qui ont suivi. Cette sortie ajoute la compatibilité avec la manette de la Nintendo GameCube et avec la Wiimote, et améliore les graphismes.

 

Un remake amélioré pour la Nintendo DS appelé Super Mario 64 DS était disponible pour le lancement de la Nintendo DS en 2004. Yoshi, Luigi, et Wario ont été ajoutés comme personnages jouables, et le jeu inclut des graphismes légèrement différents, des étoiles et des niveaux additionnels, des mini-jeux au stylet et un mode multijoueur. Les critiques étaient pour la plupart positives, et jusqu’au 31 mars 2008, Super Mario 64 DS s’est vendu à 6,12 millions d’unités à travers le monde.

 

Une suite directe intitulée Super Mario 64 2 était prévue pour le Nintendo 64DD. Shigeru Miyamoto a déclaré lors de l’E3 de 1997 qu’il « venait juste de commencer » le projet. En mai 1999, Super Mario 64 2 était censé sortir fin 1999 ; cependant, le jeu est annulé à la suite de l’échec de la console, ainsi qu’au manque de progrès dans le développement du jeu. Super Mario 64 connaît plusieurs suites sur les consoles suivantes de Nintendo. Super Mario Sunshine sur GameCube se base sur le gameplay de Super Mario 64 tout en ajoutant une pompe à eau. Le Mario en 3D suivant, Super Mario Galaxy, sort sur Wii en novembre 2007 et propose un gameplay ouvert similaire.

 

Rumeurs et secrets

 

À cause de la popularité du jeu, des rumeurs à propos de bogues et secrets ont circulé rapidement après sa sortie, notamment aux États-Unis. La rumeur la plus commune est que Luigi, le frère de Mario, est un personnage secret du jeu. Elle est alimentée par la présence d’un texte flou dans la cour du château, et sur laquelle serait écrit « L is real 2401 ». Cela a conduit certains fans à spéculer que Luigi serait jouable à la place de Mario, mais le « L » signifie « Luigi » et « 2401″, on pourrait penser que c’est le jour, le mois et l’année de sortie de Paper Mario aux États-Unis, mais il est sorti le 5 février 2001 chez eux. En 1996, IGN.com avait reçu tant de questions et de méthodes supposées débloquer Luigi que leur équipe avait offert une récompense de 100 dollars à quiconque prouverait que Luigi était dans le jeu. Le nombre de faux codes envoyés à IGN.com a baissé considérablement depuis, et aucune méthode n’a fonctionné. Nintendo a toujours nié que Luigi était jouable, et n’a jamais commenté sur le « L is real 2401 » à part dans le numéro du premier avril 1998 de Nintendo Power. Dans ce numéro, la section « News en Bref d’avril » dit que la phrase cryptique est discutée en page 128, mais le magazine n’a que 106 pages. La section contient également un article facétieux appelé Luigi 64, qui commente la rumeur avec humour.

 

Équipe de développement

 

  • Réalisateur : Shigeru Miyamoto
  • Assistant réalisateur : Yoshiaki Koizumi, Takashi Tezuka
  • Producteur : Shigeru Miyamoto
  • Producteur exécutif : Hiroshi Yamauchi
  • Programmeurs système : Yasunari Nishida, Yoshinori Tanimoto
  • Programmeurs : Hajime Yajima, Daiki Iwamoto, Toshio Iwawaki
  • Programmeur caméra : Takumi Kawagoe
  • Programmeur visage Mario : Giles Goddard
  • Course Directors : Yoichi Yamada, Yasuhisa Yamamura
  • Course Designers : Kenta Usui, Naoki Mori, Yoshiki Haruhana, Makoto Miyanaga, Katsuhiko Kanno
  • Compositeur : Kōji Kondō
  • Effets sonores : Yoji Inagaki
  • Programmeur son : Hideaki Shimizu
  • Animateurs 3D : Yoshiaki Koizumi, Satoru Takizawa
  • Graphismes additionnels : Masanao Arimoto
  • Support technique : Takao Sawano, Hirohito Yoshimoto, Hiroto Yada
  • Voix : Charles Martinet pour Mario, Leslie Swan pour Peach et Isaac Marshall pour Bowser
  • Texte anglais : Leslie Swan

2013 en jeux vidéos

2013 en jeux vidéos  dans Bonus

une_bilan_top_jeux_2013 dans Bonus

L’année 2013 se termine,voici  2013 en jeux

vidéos :

 

Les évènements de cette année :

 

  • Janvier : Fermeture et démantèlement de THQ.
  • 20 février : Annonce officielle de la PlayStation 4 de Sony.
  • Mars : Sortie de la console de jeu Ouya.
  • 21 mai : Annonce et présentation de la Xbox One de Microsoft.
  • Juillet : Vivendi annonce la vente de 49% d’Activision Blizzard1, qui est accusé de faire de l’optimisation fiscale2.
  • 28 août : Nintendo annonce la Nintendo 2DS.
  • Octobre : Arrêt de Production de la Wii.
  • 15 novembre : Sortie de la PlayStation 4 aux États-Unis et au Canada.
  • 22 novembre : Sortie de la Xbox One aux États-Unis, en Australie et en Europe (limité à 13 pays).
  • 29 novembre : Sortie de la PlayStation 4 en Europe et en Australie.

Les salons de cette année :

  • 11 juin – 13 juin : Electronic Entertainment Expo 2013 à Los Angeles
  • 19 août – 23 août : gamescom à Cologne
  • 21 septembre – 22 septembre : Tokyo Game Show à Tokyo
  • 30 octobre – 3 novembre: Paris Games Week à Paris

Principales sorties de jeux

 

  • Aliens: Colonial Marines (PC, PS3, Xbox 360)
  • Anarchy Reigns (PS3, Xbox 360)
  • Animal Crossing: New Leaf (Nintendo 3DS)
  • ArmA 3 (PC)
  • Army of Two : Le Cartel du Diable (PS3, Xbox 360)
  • Assassin’s Creed IV: Black Flag (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • Batman: Arkham Origins (PC, PS3, Xbox 360, Wii U)
  • Battlefield 4 (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Beyond: Two Souls (PS3)
  • BioShock Infinite (PC, PS3, Xbox 360)
  • Call of Duty: Ghosts ((PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • Carmageddon : Reincarnation (PC)
  • Cartoon Universe (PC)
  • Castlevania: Lords of Shadow – Mirror of Fate (3DS)
  • Company of Heroes 2 (PC)
  • Crysis 3 (PC, PS3, Xbox 360)
  • Dead Island Riptide (PS3, Xbox 360, PC)
  • Dead Space 3 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Dirt 4 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Disney Infinity (3DS, PS3, Xbox 360, Wii U, Wii, PC)
  • DmC: Devil May Cry (PS3, Xbox 360)
  • DotA 2 (PC, Mac)
  • Evoland (PC, Mac)
  • FIFA 14 (Tout support)
  • Fuse (PS3)
  • Gears of War: Judgment (Xbox 360)
  • God of War: Ascension (PS3)
  • Grand Theft Auto V (PS3, Xbox 360)
  • Grand Theft Auto: Online (PS3, Xbox 360)
  • Gran Turismo 6 (PS3)
  • Grid 2 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Injustice : Les Dieux sont parmi nous (PS3, Xbox 360, Wii U)
  • InSANE (PC)
  • Killzone Mercenary (PS Vita)
  • Killzone Shadow Fall (PS4)
  • Knack (PS4)
  • Lost Planet 3 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Luigi’s Mansion 2 (Nintendo 3DS)
  • Mario and Luigi: Dream Team Bros. (Nintendo 3DS)
  • Mario et Sonic aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 (Wii U)
  • Metal Gear Rising: Revengeance (PS3, Xbox 360)
  • Metro: Last Light (PS3, Xbox 360, PC)
  • Naruto Shippūden: Ultimate Ninja Storm 3 (PS3, Xbox 360)
  • Need for Speed: Rivals (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • NHL 14 (Xbox 360, PS3)
  • Ni no Kuni : La Vengeance de la sorcière céleste (PS3)
  • One Piece: Pirate Warriors 2 (PS3)
  • Payday 2 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Pokémon X et Y (Nintendo 3DS)
  • Prey 2 (PC)
  • Pro Evolution Soccer 2014 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Project Versus J (PS Vita, PS3)
  • Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes (Nintendo 3DS)
  • Rayman Legends (PS3, Xbox 360, Wii U, PS Vita)
  • Remember Me (PS3, Xbox 360, PC)
  • Saints Row IV (PS3, Xbox 360, PC)
  • SimCity (PC)
  • Slender: The Arrival (PC)
  • Sly Cooper : Voleurs à travers le temps (PS3, PS Vita)
  • Sonic Lost World (Nintendo 3DS, Wii U)
  • Soul Sacrifice (PS Vita)
  • Splinter Cell: Blacklist (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • Star Trek (PS3, Xbox 360, PC)
  • StarCraft II: Heart of the Swarm (PC, Mac)
  • Super Mario 3D World (Wii U)
  • Survarium (PC)
  • The Bureau: XCOM Declassified (PS3, Xbox 360, PC)
  • The Last of Us (PS3)
  • The Legend of Zelda: A Link Between Worlds (Nintendo 3DS)
  • The Legend of Zelda: The Wind Waker HD (Wii U)
  • The Walking Dead: Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • The Wonderful 101 (Wii U)
  • Tomb Raider (PS3, Xbox 360, PC)
  • Total War: Rome II (PC)
  • Warhammer 40,000: Dark Millenium (PC)
  • Wasteland 2 (PC)
  • Wii Fit U (Wii U)
  • Wii Party U (Wii U)
  • WWE 2K14 (PS3, Xbox 360, Wii U)

Les jeux que je préfère en 2013 sont (ils ne sont pas dans l’ordre de préférence)

  • Rayman Legends (PS3, Xbox 360, Wii U, PS Vita)
  • WWE 2K14 (PS3, Xbox 360, Wii U)
  • The Last of Us (PS3)
  • Super Mario 3D World (Wii U)
  • Splinter Cell: Blacklist (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • Sonic Lost World (Nintendo 3DS, Wii U)
  • One Piece: Pirate Warriors 2 (PS3)
  • Naruto Shippūden: Ultimate Ninja Storm 3 (PS3, Xbox 360)
  • Need for Speed: Rivals (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Luigi’s Mansion 2 (Nintendo 3DS)
  • Gran Turismo 6 (PS3)
  • Grand Theft Auto V (PS3, Xbox 360)
  • Battlefield 4 (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Beyond: Two Souls (PS3)
  • Animal Crossing: New Leaf (Nintendo 3DS)
  • Assassin’s Creed IV: Black Flag (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • The Legend of Zelda: A Link Between Worlds (Nintendo 3DS)
  • The Legend of Zelda: The Wind Waker HD (Wii U)
  • Saints Row IV (PS3, Xbox 360, PC)
  • Payday 2 (PS3, Xbox 360, PC)

 

Et pour finir,GTA V est le jeu qui a marqué 2013 :

Meilleures ventes

  • Grand Theft Auto V : lors de sa sortie, le jeu totalise 800 millions de dollars (590 millions d’euros) pour le seul premier jour de commercialisation. Il dépasse en trois jours de commercialisation le milliard de dollars de bénéfices. Il réalise de multiples records de ventes, comme le meilleur démarrage mondial d’un jeu vidéo avec 11 millions de ventes réalisées durant son premier jour de commercialisation. De plus, il réalise des records nationaux comme les performances de 1,1 millions d’exemplaires en France et 2,25 millions au Royaume-Uni. Ce dernier arrive au score de 16 millions d’unités en seulement cinq jours, relevant à la hausse les estimations de Rockstar Games prévoyant 18 millions d’unités vendues en un an. Le jeu dépasse le cap de 20 millions de ventes à la fin du mois de septembre. Le 29 octobre 2013, le jeu c’est écoulé à 29 millions d’exemplaires, jamais un jeu vidéo n’avait atteint un tel score en si peu de temps.

Récompenses

Le jeu GTA V reçoit le prix Golden Joystick du jeu de l’année 2013. Le jeu The Last of Us reçois deux récompense Golden Joystick : celui de la meilleure nouvelle licence et celui du meilleur scénario. Le studio Naughty Dog chargé du développement reçoit le Golden Joystick du studio de l’année.

Mario Bros.

Mario Bros. dans Amastrad CPC mariobros-gal-mariohist

Mario Bros.

1983

Mario Bros. (マリオブラザーズ, Mario Burazāzu) est un jeu d’arcade développé et édité par Nintendo en 1983. Il a été conçu par Shigeru Miyamoto comme la suite de Donkey Kong, avec lequel il constitue un des premiers jeux de plate-formes jamais créés.Le jeu met en scène le plombier Mario — dénommé « Jumpman » auparavant dans Donkey Kong — qui, avec son frère Luigi, doit combattre les créatures venant des égouts de New York.Boudé des salles d’arcade à sa sortie, Mario Bros. trouve le succès en 1986 avec sa réédition sur Nintendo Entertainment System (NES) en se vendant à plus de 2 279 000 exemplaires dans le monde sur cette seule console. Le jeu a depuis été réédité sur de multiples plates-formes, notamment sur Game Boy Advance, ce qui lui valut des critiques lassées de la presse spécialisée, qui loue néanmoins l’efficacité du gameplay.

Le système du jeu :

Mario Bros. met en scène deux plombiers : Mario et Luigi, qui doivent enquêter sur les égouts de New York après que d’étranges créatures y sont apparues.Le but du jeu est d’éliminer tous les ennemis présents dans le niveau, niveau après niveau, en marquant le maximum de points et en essayant d’aller le plus loin possible. Des niveaux bonus dans lesquels il faut récupérer un maximum de pièces pour gagner plus de points sont présents. Il est possible de jouer à deux, le deuxième joueur contrôlant alors Luigi et se trouvant en concurrence avec le premier.Le jeu est composé de niveaux de petite taille et l’écran est fixe. Les niveaux comportent plusieurs étages dans lesquels les ennemis peuvent emprunter les tuyaux pour passer de l’étage inférieur à l’étage supérieur, et inversement. Sauter et courir sont les seuls mécanismes de gameplay de Mario Bros.. Il est possible de sortir d’un côté de l’écran pour apparaître de l’autre côté.Pour terminer un niveau, le joueur doit vaincre les ennemis. Il doit pour ce faire frapper sous la plate-forme de l’ennemi ciblé en sautant depuis l’étage inférieur, et ainsi le retourner sur le dos. L’ennemi est alors vulnérable et il suffit de le toucher pour l’éliminer. Si le joueur n’élimine pas un ennemi vulnérable assez rapidement, celui-ci repart, sa couleur change et sa vitesse augmente. Un ennemi peut changer et augmenter sa vitesse par deux fois. Le joueur gagne des points à chaque ennemi éliminé. Contrairement aux jeux de la série Mario suivants, le joueur ne peut pas sauter sur les ennemis pour les écraser, sauf s’ils sont déjà sur le dos. Le dernier ennemi vivant du niveau, qui se distingue par sa couleur, adopte systématiquement la vitesse maximale.Il existe trois types d’ennemis : les « Carapeurs » (et non Koopa Troopa, qui eux feront leur première apparition dans Super Mario Bros.), remplacés par les « Hériss » dans le mode de jeu de Super Mario Bros. 3 ou dans la version accompagnant Super Mario Advance) ; les « Zarbipas », qui nécessitent d’être frappés une fois de plus pour être vaincus et deviennent plus rapides après avoir été touchés une première fois ; et les « Fighter Fly », des mouches lentes mais difficiles à retourner du fait de leur capacité à voler. Dans Super Mario Bros. 3 on peut apercevoir Dry Bones, un Koopa Troopa zombie appelé Skelerex plus tard en France. D’autres ennemis existent qu’il n’est pas nécessaire d’éliminer pour terminer les niveaux : ce sont les boules de feu et les stalactites de glace, qui peuvent être éliminées en les frappant par en dessous. Les boules de feu peuvent brûler Mario, les stalactites de glace chutent à partir du dessous des plates-formes gelées et transforment le niveau en patinoire. Le joueur peut également utiliser le « bloc POW », qui retourne tout ennemi touchant le sol.Dans la version développée pour Super Mario Advance, un mode de jeu supplémentaire appelé « Battle » apparaît, le mode de jeu original étant alors renommé « Classic ». Dans ce mode Battle, l’objectif est de récupérer cinq pièces avant les autres joueurs. Il devient également possible de jouer à quatre dans cette version.

Développement :

Mario Bros. est créé par Shigeru Miyamoto et Gunpei Yokoi, deux des principaux développeurs de Donkey Kong. Dans Donkey Kong, Mario mourait s’il chutait de trop haut et Yokoi a suggéré à Miyamoto qu’il puisse à l’avenir tomber de n’importe quelle hauteur. Miyamoto n’était pas convaincu par l’idée, estimant que ça n’en faisait pas un jeu, mais a finalement accepté car il aimait l’idée que son personnage ait une capacité surhumaine. Yokoi suggère aussi l’idée de combattre les ennemis par dessous, rendue possible par la présence de plusieurs étages. Mais éliminer tous les ennemis de cette façon serait trop simple, c’est pourquoi les développeurs ont intégré la contrainte de devoir toucher les ennemis après les avoir retournés pour les éliminer définitivement. Les « Carapeurs » naquirent de cette idée, en tant qu’ennemis ne pouvant être atteints que par en dessous.Du fait de l’apparence de Mario dans Donkey Kong avec salopette, chapeau et grosse moustache, mais aussi de l’environnement du jeu, un grand réseau de tuyaux géants, Shigeru Miyamoto suggéra qu’il soit plombier plutôt que charpentier, et créa le jeu dans cette idée. Selon l’histoire, Jumpman aurait été renommé Mario en référence à Mario Segali, propriétaire italo-américain des locaux de Nintendo of America, qui aurait débarqué pour réclamer un loyer.Inspiré par plusieurs mangas, Miyamoto décida d’intégrer des terrains vagues entourés de tuyaux. Il pensait que New York était le meilleur cadre pour ce jeu à cause de son « réseau souterrain labyrinthique de canalisations d’eaux usées ». Les ennemis du jeu empruntent ces tuyaux pour entrer et sortir du niveau, ce qui évite qu’ils ne s’empilent en bas du niveau sans pouvoir remonter sur la plate-forme supérieure. La couleur verte des tuyaux, que le président de Nintendo Satoru Iwata trouvait singulière, a été choisie de Miyamoto qui disposait d’une palette de couleur limitée mais voulait garder une atmosphère colorée et estimait que le vert était la couleur la plus adaptée car ses nuances se combinent correctement.C’est dans ce jeu que le frère de Mario, Luigi, fait sa première apparition. Il a été créé spécialement pour le mode multijoueur, en changeant simplement la palette de couleur. Le mode deux-joueurs ainsi que plusieurs aspects du gameplay sont inspirés d’un jeu appelé Joust.Quant à la musique, le premier mouvement de Une petite musique de nuit, de Mozart est joué au début du jeu. Ce morceau a été réutilisé plus tard, notamment dans Dancing Stage Mario Mix et Super Smash Bros. Brawl.

Suites du jeux :

En 2008, Mario Bros. a été réédité sur plus de douze plates-formes différentes, comme jeu à part entière ou comme mini-jeu à l’intérieur d’autres jeux. Il a connu quelques suites mais, en tant que premier épisode de Mario, il marque surtout le début d’une longue série de jeux vidéo de plates-formes à succès, également déclinée en jeux de course dans la série Mario Kart ou de tennis dans les jeux Mario Tennis, pour les séries dérivées les plus connues.Le jeu a été porté sur Apple II, Atari 2600, Atari 5200, les ordinateurs Atari 8-bit, Atari 780015, Amstrad CPC, Sinclair Spectrum, et Commodore 64. Le dernier système a deux versions : le portage d’Atarisoft sorti en 1984 et une version de Ocean Software sortie en 1986. Mario Bros. sortira également sur Nintendo 3DS et devrait utiliser la caméra, la 3D ou un support analogique. Cette sortie a été annoncée à l’E3 2010 avec d’autres jeux NES et Super NES dans une démonstration technique appelée Classic Games.Le jeu est contenu dans Mario and Luigi: Superstar Saga ainsi que dans les jeux de la série Super Mario Advance sur Game Boy Advance; il est également inclus en tant que mini jeu dans Super Mario Bros. 3. Il a été réédité sur la console virtuelle de la Wii en Amérique du Nord, en Australie, en Europe et au Japon. La version NES est incluse en tant qu’objet (une borne d’arcade à installer dans sa maison) dans Animal Crossing sur GameCube. Elle requiert l’e-Reader, un accessoire pour Game Boy Advance, et une e-Card d’Animal Crossing de la deuxième série. Cette version sort aussi dans la série Famicom Mini, la variante japonaise des jeux NES Classics ; elle n’est disponible qu’au Japon.En 1984, Hudson Soft crée deux jeux différents basés sur Mario Bros.. Le premier est Mario Bros. Special, une version du Mario Bros. original ré-imaginé, avec de nouveaux niveaux, mécanismes et éléments de gameplay. Le second est Punch Ball Mario Bros., proposant un nouveau mécanisme de gameplay, imposant de lancer des balles pour assommer les ennemis. Les deux jeux sortent uniquement sur NEC PC-8801, FM-7, et Sharp X1. Les jeux sont jugés moyens, ni les meilleurs ni les pires de la série. À la fin des années 80, une réédition améliorée appelée Mario Bros. Classic — connue sous le nom de Kaettekita Mario Bros. (かえってきたマリオブラザーズ, Return of Mario Bros. ou Mario Bros. Returns) au Japon — est également développée, sponsorisée par une entreprise alimentaire. Le gameplay est remanié, offre quelques éléments supplémentaires, et le jeu contient en outre des scènes cinématiques et des publicités. Nintendo y fait également de la publicité pour son jeu Super Mario Bros., qui doit sortir le mois suivant. Une suite de Mario Bros., produite par Nintendo, Mario Clash, sort en 1995 sur Virtual Boy. C’est le premier Mario en 3D et il est fortement inspiré de Mario Bros.. Le but du jeu est de tuer tous les ennemis en leur lançant dessus des carapaces de Koopas.

Mario Kart DS

Mario Kart DS dans Nintendo 2DS mario_kart_ds_06

Mario Kart DS

25 Novembre 2005

  Mario Kart DS (マリオカートDS, Mario Kāto Dī Esu) est un jeu vidéo de course développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo. Le jeu est sorti sur la Nintendo DS en novembre 2005 en Amérique du Nord, en Australie et en Europe et le 8 décembre 2005 au Japon. C’est le cinquième opus de la série Mario Kart et le premier à être jouable via le service de jeu en ligne Nintendo Wi-Fi Connection. Comme d’autres jeux de la série, Mario Kart DS met en scène les principaux personnages de l’univers de Mario et les oppose les uns contre les autres dans des courses de kart sur des circuits situés dans les différents lieux du monde de Mario.Le jeu a été favorablement accueilli par la critique, avec une moyenne de 91 % sur le site Metacritic. Les graphismes et le gameplay du jeu ont été appréciés tandis que les critiques ont déploré la qualité du mode un joueur, jugé trop répétitif. Mario Kart DS a reçu plusieurs récompenses, parmi lesquelles le prix des éditeurs de GameSpot et IGN, le prix G-Phoria du meilleur jeu vidéo de poche, et de la part d’IGN le prix du meilleur jeu de course et du meilleur jeu de l’année 2005. Aux États-Unis, Mario Kart DS est le jeu le plus vendu lors des deux premiers mois de sa sortie dans le pays et est le troisième jeu le plus vendu de la Nintendo DS avec 20,7 millions d’exemplaires vendus en décembre 2010.

Général :

Mario Kart DS est un jeu de course dans lequel le joueur prend part à une course de kart et affronte sept concurrents issus de l’univers de Mario. Pendant la course, l’écran supérieur de la Nintendo DS offre une vue à la troisième personne du kart du joueur tandis que l’écran inférieur affiche le classement actuel du joueur, les objets transportés par les concurrents, la carte du parcours et le temps au tour. L’écran inférieur peut afficher une vue globale de la course en vue aérienne, ou une vue partielle de la course où apparaissent le kart du joueur et de ses adversaires immédiats avec les objets de ces derniers, les obstacles présents dans le secteur et les boîtes de gadgets. Chaque circuit comporte des boîtes de gadgets que le joueur peut ramasser en passant à travers, ce qui lui permettra d’obtenir un objet choisi au hasard avec lequel le joueur prendra un avantage sur ses adversaires. Certains objets permettent d’attaquer les karts adverses afin de les ralentir tandis que d’autres augmentent la vitesse du véhicule.

Modes de jeu :

Mario Kart DS propose cinq modes de jeux : Grand Prix, Contre-la-montre, VS, Bataille et Missions. Dans les modes Grand Prix et VS, le joueur choisit un kart parmi quatre types de moteurs : 50 cm3, 100 cm3, 150 cm3 et 150 cm3 miroir. Ces classes déterminent le niveau de difficulté de la course, plus le moteur est puissant, plus le kart est rapide. La catégorie 150 cm3 miroir, verrouillée au début du jeu, met en scène des karts de catégorie 150 cm3 sur des circuits où les pistes sont comme les reflets à travers un miroir des pistes normales.Dans le mode Grand Prix, le joueur affronte sept adversaires contrôlés par l’ordinateur et concourt dans les différentes coupes du jeu, de bons résultats permettant de débloquer des circuits, des karts ou des personnages. En finissant un circuit, des points sont attribués aux concurrents selon l’ordre d’arrivée. À la fin d’une coupe, un indice est attribué au joueur en fonction du nombre de points accumulés et de son temps total.Le mode Contre-la-montre permet d’établir des records de temps sur les différents circuits, sans autres concurrents. Ces records de temps sont matérialisés par un kart fantôme.Dans le mode VS, le joueur joue contre d’autres concurrents, soit dirigés par l’ordinateur soit par d’autres joueurs en multijoueur. Ce mode peut se jouer seul ou en équipes, auquel cas les karts sont répartis en deux groupes, l’un bleu et l’autre rouge.Dans le mode Bataille, le but est d’éclater ou voler les ballons des karts adverses. Un autre jeu de ce mode consiste à collecter des soleils. Au fur et à mesure de la partie, les karts ayant récolté le plus petit nombre de soleils sont éliminés.Dans le mode Missions, le joueur doit accomplir huit missions dans chacun des sept niveaux disponibles. Une fois la mission accomplie, une note est attribuée. Cette note peut être sous forme d’étoiles, allant de une étoile à trois, ou être sous forme de lettres, allant de A à E. Lorsque les huit missions sont terminées, une mission de boss doit être réalisée pour ouvrir l’accès au niveau suivant. Pour déverrouiller le septième et dernier niveau, le joueur doit terminer les six premiers niveaux et obtenir une note d’au moins une étoile dans chaque mission.

Le jeu :

Coupes

Deux catégories de circuits sont présentes dans le jeu. « Le Grand Prix Nitro », divisé en quatre coupes (Champignon, Fleur, Étoile et Spéciale) propose des circuits originaux développés spécifiquement pour la version DS du jeu. « Le Grand Prix Rétro » quant à lui contient une compilation de circuits appartenant à des versions antérieures de Mario Kart, graphiquement retravaillés pour cette version du jeu. Ce dernier grand prix est également subdivisé en quatre coupes, à savoir les coupes Carapace, Banane, Feuille et Éclair. Chaque coupe est elle-même divisé en quatre courses, ce qui porte le nombre de circuits à trente-deux pour les deux grands prix.

Personnages et véhicules

 

L’article « Mario Kart » contient une liste détaillée des personnages.

Douze personnages sont disponibles dans Mario Kart DS. Huit lorsque le jeu commence, quatre à débloquer et un personnage bonus qui n’apparaît qu’en mode multijoueurs local via le téléchargement DS. À chaque personnage correspond une catégorie de poids (léger, moyen et lourd).   Les 8 personnages de départ sont Mario, Luigi, Peach, Toad, Yoshi, Wario, Donkey Kong et Bowser. Les 4 personnages à débloquer sont Daisy, Waluigi, Skelerex, ainsi que la mascotte de Nintendo, R.O.B. Maskass est un personnage bonus disponible uniquement en téléchargement DS.   À la différence de Mario Kart: Double Dash!!, les personnages sont de nouveau seuls sur leurs véhicules.   Deux karts de base sont disponibles pour chaque personnage. Un standard, au design classique et aux performances assez neutres et un second au design plus élaboré et avec des caractéristiques plus marquées. Il est possible après un certain avancement dans le jeu de choisir n’importe lequel des trente-six karts proposés. Les véhicules possèdent six caractéristiques qui influencent leur comportement pendant une course. Les valeurs de chaque caractéristique sont matérialisées par des jauges sur l’écran de sélection du kart. Le personnage qui conduit le véhicule modifie ces caractéristiques, ce qui permet des combinaisons « personnage/kart » variéesN 1.

  • Vitesse : vitesse maximale que peut atteindre le kart.
  • Accélération : puissance de l’accélération du kartN 2.
  • Poids : poids total, qui prend en compte la catégorie du personnage.
  • Maniabilité : vitesse de rotation du kart dans un virage.
  • Dérapages : niveau de capacité à effectuer des virages serrés en dérapage et de plus longues glissadesN 3.
  • Objets : chance d’obtenir des objets puissants, influe aussi sur la durée effective de certains objets.

 

Circuits

 

Nouveaux circuits
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Champignon Coupe Fleur Coupe Étoile Coupe Spéciale
Circuit en 8 Désert du Soleil Alpes DK Stade Wario
Cascades Yoshi Quartier Delfino Horloge Tic-Tac Jardin Peach
Plage Cheep Cheep Flipper Waluigi Circuit Mario Château de Bowser
Manoir de Luigi Corniche Champignon Bateau Volant Route Arc-en-ciel
Anciens circuits
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Carapace Coupe Banane Coupe Feuille Coupe Éclair
SNES Circuit Mario 1 SNES Plaine Donut 1 SNES Plage Koopa 2 SNES Île Choco 2
N64 Ferme Meuh Meuh N64 Route Glagla N64 Montagne Choco N64 Ponton Lugubre
GBA Circuit Peach GBA Château de Bowser 2 GBA Circuit Luigi GBA Jardin Volant
GCN Circuit Luigi GCN Parc Baby GCN Pont Champignon GCN Circuit Yoshi

Les initiales précédant les circuits des coupes classiques désignent la provenance des circuits : SNES : Super Nintendo, GBA : Game Boy Advance, N64 : Nintendo 64 et GCN : GameCube.   La version Wii reprend les circuits Cascades Yoshi, Désert du Soleil, Quartier Delfino et Jardin Peach.   La version 3DS reprend les circuits Manoir de Luigi, Flipper Waluigi, Alpes DK et Bateau Volant.

Arènes du mode Bataille
Nintendo DS Arène en forme de Nintendo DS.
Maison de l’Aube Rectangulaire, elle est composée de compartiments collés à une maison.
Feuille de Palmier Arène où l’eau monte et descend et ralentit les concurrents.
Tarte Sucrée Circulaire avec un boost au centre et des meringues réparties dans l’arène.
N64 Bloc Fort Rectangulaire à trois étages comportant quatre bases identiques.
GCN Square Tuyau Rectangulaire en 2 étages avec 4 tuyaux au fond de l’arène.

La version Wii reprend l’arène Maison de l’Aube.   La version 3DS reprend l’arène Feuille de Palmier.

Online et classement mondiaux

 

Online

Mario Kart DS est le premier jeu de la console à être jouable en ligne grâce au service gratuit Nintendo Wi-Fi Connection permettant ainsi d’affronter des joueurs du monde entier. Jouer en ligne limite cependant à une sélection de 20 circuits contre 32 en multijoueur local, seul ou contre des adversaires humains et quatre joueurs peuvent jouer simultanément dans une même course. Il n’est pas possible de dépasser ce nombre afin d’éviter les risques de ralentissement. Seuls les modes Vs et Bataille sont disponibles en multijoueur online, et seulement les courses en local.

Classements des temps contre-la-montre

Le contre-la-montre est un mode de jeu présent dans tous les Mario Kart. Mario Kart DS n’échappe pas à cette règle. Le but du contre-la-montre est très simple. Il suffit de terminer le plus vite possible un circuit. Les temps donnent lieu à des classements par pays, (ou mondiaux) qui permettent de déterminer le rang du joueur. Sur certains circuits, un « fantôme » permet de se mesurer à un concurrent sans passer par le mode multijoueur.

Le développement du jeu :

Développement

Mario Kart DS a été produit par Hideki Konno, qui avait aussi travaillé en 2005 sur Nintendogs. Le jeu affiche 60 images par seconde et dispose de personnages et d’environnements en 3D.À l’occasion de l’E3 2004, Nintendo annonce la première série de jeux destinés à la console portable. Cette liste contient les jeux qui pourraient être présents dans les points de ventes pendant la période de lancement de la console. Dans cette série de sept jeux, quatre reprennent des personnages du monde de Mario dont Mario Kart DS, une nouvelle adaptation du jeu pour cette console. Finalement absent des jeux disponibles au lancement, Mario Kart s’illustre, durant le mois de novembre de l’année 2004, avec une série de trois images du jeu. À cette occasion, quelques informations supplémentaires sont diffusées, comme la précision au sujet de l’utilisation de l’écran du bas : celui-ci servira en effet de radar. Une dizaine de captures d’écran du jeu sont révélées à l’E3 2005 permettent de découvrir un peu plus l’environnement et les graphismes du jeu.Les annonces pour Mario Kart DS sont relativement peu nombreuses, malgré le fait que ce jeu soit important pour le lancement du service en ligne de la console. Néanmoins, deux mois après la fin de l’E3 2005, les médias spécialisés rapportent que quatre joueurs devraient pouvoir s’affronter dans le mode en ligne, ainsi que quelques autres précisions. Notamment le fait que plusieurs joueurs pourront utiliser le même personnage pendant une course, et que le mode Bataille devrait être disponible pour le jeu en ligne. De nouveaux visuels du jeu sont proposés au public pendant la Games Convention 2005, et le 11 novembre est annoncé comme date de sortie en Europe.Mario Kart DS est le premier Mario Kart à proposer un mode de jeu en ligne. Konno a fait valoir que, si Mario Kart DS et la série Halo disposaient tous deux de modes de jeu en ligne, la plupart des joueurs qui l’utilisaient dans Halo étaient des hardcore gamers. Avec Mario Kart DS, Konno voulait que tout le monde aille en ligne, ce que la technologie permettait désormais. Poursuivant la tradition d’un nouveau mécanisme de jeu introduit dans chaque Mario Kart, Mario Kart DS est le premier épisode à pouvoir faire s’affronter huit joueurs avec une seule cartouche de jeu. Autre nouveauté de la série, le mode Bataille peut être joué en solo et non plus uniquement en multijoueur. Le titre étant le premier Mario Kart sur Nintendo DS, les développeurs ont voulu tester différents mécanismes utilisant l’écran tactile de la console. Ils ont notamment envisagé l’idée que les joueurs puissent poser leurs objets n’importe où sur le circuit plutôt que seulement derrière leur kart. Cependant, les développeurs ont abandonné cette idée, pensant que le jeu était déjà assez distrayant et qu’il était donc difficile de choisir où placer les objets tout en conduisant.Au début du mois d’octobre 2005, et contrairement à ce qui avait été annoncé à la Games Convention de Leipzig deux mois auparavant, un léger retard est annoncé pour Mario Kart DS. Nintendo fixe la date du 25 novembre pour la sortie européenne, en même temps que le connecteur Wi-Fi pour jouer en ligne. Toujours au mois d’octobre, Nintendo fait savoir qu’un bundle sera commercialisé le 28 novembre aux États-Unis. Ce package comprend une console Hot Rod Red, le jeu Mario Kart DS et une dragonne assortie.Le jeu sort le 14 novembre aux États-Unis, avec une fréquentation record des serveurs du jeu pour la première semaine de disponibilité, et le 25 novembre en Europe. Le Japon, exceptionnellement, est le dernier à voir arriver le jeu, le 8 décembre 2005, et de ce fait propose une vidéo de promotion du jeu la veille de sa sortie en Europe.

Équipe de développement

 

  • Réalisateur général : Shigeru Miyamoto
  • Programmation WiFi : Yukihiko Toi
  • Producteur : Hideo Konno
  • Réalisateur : Makoto Wada
  • Réalisateur programmation : Katsuhia Shiro
  • Design Director : Yoshiki Haruhanna
  • UI Design : Emi Tomita
  • Effects Design : Sayaka Yono
  • Progress Management : Keizo Kato
  • Débogage : Yuuki Tanikawa
  • Support graphique : Yo Onshini
  • Localisation pour Nintendo of America : Bill Trinen
  • Coordination avec Nintendo of Europe : Andy Fey

New Super Mario Bros.

New Super Mario Bros. dans Nintendo 2DS 8caf9deb-f2d3-4e2b-0bd8-536946be4e57-banner

New Super Mario Bros.

30 Juin 2006

 

New Super Mario Bros. (New スーパーマリオブラザーズ, Nyū Sūpā Mario Burazāzu) est un jeu vidéo de plates-formes édité et développé par Nintendo sur Nintendo DS. Il est sorti en Amérique du Nord et au Japon en mai 2006 et en Australie et en Europe en juin 2006.Le scénario du jeu est similaire à celui des autres jeux de plates-formes Mario. Mario doit sauver la princesse Peach en combattant les sbires de Bowser. Il a pour cela accès à différents power-ups, comme le Méga Champi, la Fleur de Feu ou l’étoile d’invincibilité, chacun d’entre eux lui donnant des capacités différentes. Après avoir parcouru les huit mondes, pour un total de 80 niveaux, Mario doit vaincre Bowser Jr. puis Bowser pour finalement sauver Peach.New Super Mario Bros. a été très bien reçu par la presse spécialisée, bien que certaines critiques aient regretté la simplicité du jeu et ses similitudes avec les épisodes précédents. Il a recueilli de nombreuses récompenses, dont celles du « Jeu du Mois » de la part de Game Informer et d’EGM et l’Editors’ Choice Award de GameSpot et IGN. Au Japon, le jeu a battu le record de ventes au démarrage pour un jeu sur Nintendo DS. Dans le monde entier, il s’est vendu à plus de 28 millions d’exemplaires, faisant de lui le jeu le plus vendu sur Nintendo DS.Sa suite, New Super Mario Bros. Wii, permet à quatre joueurs de jouer en même temps ; elle est sortie entre le 12 novembre et le 3 décembre 2009 dans différentes régions du monde.

L’histoire :

Le jeu débute par une cinématique nous montrant Mario et la princesse Peach se promenant dans les jardins du Royaume Champignon. Soudain, un énorme nuage noir se forme dans le ciel et de puissants éclairs frappent le château de la princesse Peach au loin, qui attire Mario. Mario se précipite donc vers son château mais Bowser Jr. profite de son absence et kidnappe la princesse. Mario le poursuit, en vain. Le plombier s’aventure ensuite dans huit mondes différents à la poursuite de Bowser Jr. dans le but de sauver la princesse. Mario réussit à les rattraper et affronte Bowser Jr. de temps à autre, mais ne parvient pas à sauver la princesse des griffes du méchant Koopa. À la fin du premier monde, Bowser Jr. se retire dans un château où son père, Bowser, attend Mario sur un pont enjambant une fosse remplie de lave. Dans une scène rappelant fortement le jeu Super Mario Bros, Mario actionne un bouton derrière Bowser pour le vaincre, et le pont s’effondre sous les pieds de ce dernier, tombant ainsi dans la lave et laissant un squelette.Mario continue de poursuivre Bowser Jr. à travers les autres mondes avant d’atteindre le château de Bowser dans le huitième et dernier monde. Là, Bowser Jr. redonne vie au squelette de Bowser et crée ainsi Dry Bowser, mais une fois de plus, Mario le bat et Dry Bowser tombe dans une fosse. Bowser Jr. s’enfuit alors vers un plus grand château où il jette les os de son père dans un chaudron et lui redonne vie dans une forme géante. Ensemble, ils attaquent Mario en tandem mais ce dernier les fait tomber dans un ravin. Dans la séquence finale du jeu, Mario sauve la princesse Peach, qui l’embrasse sur la joue. Lors du générique de fin, on voit Bowser Jr. traîner son père, inconscient, sur le sol.

Général :

Alors que l’univers de New Super Mario Bros. est réalisé en 2D, les personnages et certains objets sont en 3D polygonale, résultant alors un effet en 2,5D qui simule l’infographie 3D. Le joueur peut contrôler Mario, ou Luigi, si les touches L et R sont pressées simultanément lors du chargement d’un fichier de sauvegarde. Similaire aux précédents jeux Mario, le héros peut collecter des pièces, écraser les ennemis et casser des blocs. La plupart des capacités de Mario des précédents jeux en 3D sont présents, comme sauter sur les murs, le triple saut ou l’attaque-rodéo. Les ennemis des jeux précédents, comme Flora Piranha font leur retour.Un total de 80 niveaux sont répartis en huit mondes différents, représentés sur l’écran tactile inférieur de la Nintendo DS affichant la carte du monde visitée. Cette carte sélectionnée par le joueur apparaît sur l’écran supérieur de la console et est utilisé pour naviguer entre les différents niveaux de ce monde. Certains d’entre eux nécessitent des moyens spécifiques d’accès, comme terminer un niveau de boss tout en utilisant le mini-champignon. Un niveau est terminé lorsque Mario a atteint le drapeau noir situé à la fin du parcours. À la fin de chaque monde, un boss doit être vaincu avant d’accéder au monde suivant.Il y a trois médailles étoiles dans chacun des 80 niveaux du jeu, ce qui constitue un total de 240 médailles. Une fois ces objets obtenus, Mario peut se rendre à la Maison Toad pour acheter des vies ou des articles. Ces médailles étoiles peuvent également déverrouiller des zones secrètes et des chemins cachés sur la carte du monde. Mario peut rencontrer sur son chemin des signes de médailles étoiles, qui, une fois après avoir payé le nombre de médailles étoiles indiqués, permettent d’ouvrir des zones où le joueur pourra sauvegarder la partie.

Le jeu :

(les pouvoirs,les mondes du jeu ,les mini-jeux et multijoueur)

 

Pouvoirs

 

Dans New Super Mario Bros., Mario dispose de six pouvoirs. Il est possible de mettre un pouvoir en réserve lorsque Mario en dispose déjà d’un, cette faculté vient de Super Mario Bros.

 

  • Super Champignon: Un champignon rouge permettant à Mario de devenir Super Mario. Il peut casser des bloc de briques sous cette forme.
  • Fleur de Feu: Une fleur rouge et jaune permettant à Mario de lancer des boules de feu.
  • Super Étoile: Une étoile rendant Mario invincible durant un temps limité.
  • Mini Champignon: Un petit champignon bleu qui donne à Mario une taille très minuscule. Il peut sauter plus haut, courir sur l’eau et passer dans des passages étroits, mais perdra une vie au moindre contact.
  • Carapace Koopa: Une carapace bleue que Mario peut porter, lui permettant de se protéger s`il se baisse, de faire des glissades si il court pendant quelques secondes ainsi que de nager plus vite.
  • Méga Champignon: Un gros champignon orange qui donne à Mario une taille colossale pour un temps limité. Il est invincible et peut tout détruire (tuyaux compris). Des Champignon 1Up peuvent apparaître selon les dégâts qu’il a fait.

Le mode multijoueur permet à deux joueurs de s’affronter l’un contre l’autre en contrôlant respectivement Mario et Luigi dans cinq niveaux au choix. Le but est d’obtenir un nombre prédéfini de Grandes Étoiles. Les joueurs peuvent s’attaquer mutuellement afin de voler des étoiles à l’adversaire. Par exemple, sauter sur l’adversaire lui fera perdre une étoile tandis que l’attaque rodéo en fait perdre trois. Si l’un des joueurs perd une vie, il perd une étoile.New Super Mario Bros contient également dix-huit mini-jeux se jouant seul et dix mini-jeux en mode multijoueurs. Certains de ces mini-jeux sont issus de Super Mario 64 DS et offrent dorénavant la possibilité de recommencer autant de fois que le joueur le souhaite et aussi de jouer en multijoueur. Les mini-jeux sont divisés dans les catégories Action, Puzzle, Carte et Divers.

Développement

Plus de vingt ans après la sortie de Super Mario Bros., Nintendo a annoncé le 21 février 2006 que New Super Mario Bros. sortirait sur Nintendo DS le 7 mai 2006. Les nouveaux pouvoirs, comme le Méga Champi et la carapace bleue de Koopa, ont été révélés en même temps. Par la suite, Nintendo a mentionné que le jeu se jouerait en 2D mais utiliserait de la 3D pour créer un sentiment et une ambiance de 2,5D. La sortie du titre a ensuite été retardée au 21 mai, puis avancée au 15 mai. Nintendo souhaitait sortir le jeu durant cette période pour coïncider avec le lancement de la Nintendo DS Lite, le 11 juin 2006.

Révélé pour la première fois à l’E3 2004, le jeu était jouable à l’E3 d’après, celui de 2005. Les concepteurs ont eu une marge de manœuvre beaucoup plus grande sur les graphismes de New Super Mario Bros. que sur ceux des précédents jeux Mario en 2D. Les personnages, ennemis et objets ont pu bénéficier d’animations bien plus détaillées, et n’ont pas eu besoin d’être dessinés à la main. La caméra est plus dynamique et se rapproche ou s’éloigne de l’action en fonction de la situation.

Au début du développement, les membres de l’équipe avaient prévu de ne pas rajouter de voix aux personnages pour rester dans l’esprit du premier Super Mario Bros., mais ils ont finalement changé d’avis. Bien que des voix était présentes dans les rééditions récentes des jeux Super Mario en 2D, il n’y en avait jamais eu dans un épisode inédit. Charles Martinet a, comme à l’accoutumée, doublé Mario et Luigi, tandis que la princesse Peach a été doublée par Nicole Mills, Bowser par Scott Burns et Bowser Jr. par Dolores Rogers. La bande son de New Super Mario Bros. a été composée par Asuka Ota et Hajime Wakai sous la direction de Kōji Kondō, compositeur de la musique de Super Mario Bros.. La musique du jeu dicte son action ; les ennemis sautent et avancent en accord avec les sons. Le joueur peut donc, s’il connaît suffisamment la bande son, prédire les mouvements des ennemis – ce qui peut aider à franchir des zones inaccessibles sinon.

La liste suivante décrit l’équipe de développement du jeu :

  • Producteur général : Takashi Tezuka
  • Producteur : Hiroyuki Kimura
  • Réalisateur : Shigeyuki Asuke
  • Assistant réalisateur : Masahiro Imaizumi, Taku Matoba
  • Map & Level Design : Masataka Takemoto, Yasuhisa Yamamura, Kosono Okina, Haruka Kakinuma, Shinya Hiratake
  • Design Director : Masanao Arimoto
  • Character Design : Daisuke Kageyama, Akiko Hirono, Hirohito Shinoda, Ryuji Kobayashi
  • Field Design : Yasuyo Iwawaki, Miki Watanabe
  • World Map Design : Taeko Sugawara, Hirotake Otsubo
  • UI Design : Hidekazu Ota, Takahiro Hamaguchi
  • Effects Design : Keijiro Inoue, Motoaki Fukuda, Sayaka Yano
  • Chef programmeur : Toshihiko Nakago
  • Programmation principale : Nobuhiko Sadamoto, Eiji Noto
  • Réalisateur sonore : Kōji Kondō
  • Musique : Asuka Ota, Hajimi Wakai
  • Programmation sonore : Taiju Suzuki
  • Voix : Charles Martinet
  • Superviseur : Shigeru Miyamoto
  • Producteur exécutif : Satoru Iwata

Accueil

New Super Mario Bros. est sorti en Amérique du Nord le 15 mai 2006, au Japon le 25 mai 2006, en Australie le 8 juin 2006 et en Europe le 30 juin 2006.

 

Skylanders : Swap Force

Skylanders : Swap Force dans Nintendo 3DS skylanders_swap_force-300x152

Skylanders : Swap Force

Sort le 18 Octobre 2013 sur

PS3,PS4,Xbox One,Xox 360,Wii,Wii U


Skylanders: Force de swap est un futur platformer jeu vidéo développé par Vicarious Visions et édité par Activision . Il est le troisième jeu principal dans la Skylanders jeu vidéo et de franchise de jouets, après 2012 Skylanders: Giants , qui était une suite directe de 2011 de les Skylanders: Spyro Adventure .

Ce sera le premier jeu Skylanders être publié en Amérique du Nord avant d’autres régions, contrairement aux deux précédents jeux où l’Australie a obtenu d’abord les versements.

Gameplay :

Voir aussi: Gameplay dans Skylanders: Spyro Adventure et Skylanders: Giants

Le gameplay de la Force de swap est basée sur les deux jeux précédents, Skylanders: Spyro Adventure et Skylanders: Giants . Les joueurs utilisent un portail d’apporter des figurines de la vie réelle dans le jeu vidéo. Pour le nouveau jeu Skylanders sont capables de sauter, et il ya de nouveaux Skylanders remplaçables. Ces seize nouveaux caractères ont moitiés supérieure et inférieure qui peuvent être séparées l’une de l’autre et recombinés avec les moitiés d’autres caractères. Cela permet pour un total de 256 combinaisons entre tous les hauts et les bas. Une autre nouvelle caractéristique des personnages interchangeables est que chacun a l’un des huit façons différentes de se déplacer. Ces différents types de mouvements sont nécessaires pour entrer dans certaines zones latérales de la partie. Seuls les caractères avec la moitié inférieure correct pouvez entrer lesdites zones.

Niveaux et Moulages :

Niveaux :

 

  • Montez Puissant
  • Castle Cascade
  • Maze Mudwater
  • Ruines effréné
  • Jungle Rumble
  • Fer Jaw île
  • Molteyville Mansion
  • Twisty Tunnels
  • Seashore du Serpent
  • Boney Plage
  • Moulins à vent d’hiver
  • Frostfest Forêt
  • Manor Mesmeralda
  • Fantasm Fortress
  • Kaos-Uni
  • Mayhem maternelle
  • Cloudbreak base

Moulage :

 

  • Carlos Alazraqui -
  • Laura Bailey – Persephone
  • Christine Baranski – La mère de Kaos
  • Troy Baker -
  • Abraham Benrubi -
  • Bob Bergen -
  • Jeff Bergman -
  • JB Blanc -
  • Steven Blum -
  • Thomas Bromhead -
  • Robert Cait -
  • Joey Camen -
  • Cam Clarke -
  • Ryan Cooper -
  • Chris Cox -
  • Elizabeth Daily -
  • Grey DeLisle -
  • Darin de Paul -
  • John DiMaggio -
  • Benjamin Diskin -
  • Robin Atkin Downes -
  • Jake Eberle -
  • Chris Edgerly -
  • Greg Ellis -
  • Gideon Emery -
  • Keythe Farley -
  • Dave Fennoy -
  • Keith Ferguson -
  • Chris Fries -
  • Bobcat Goldthwait – Pop Fizz
  • Marc Graue -
  • Daniel Hagen – Maître Eon
  • Jess Harnell – Souffle Zone
  • James Horan -
  • Richard Steven Horvitz – Kaos
  • Danny Jacobs -
  • Jean-Paul Joyce -
  • John Kassir -
  • Josh Keaton – Spyro the Dragon
  • Tom Kenny -
  • Matthew Yang Roi -
  • Maurice LaMarche -
  • Lex Lang -
  • Tobie Lasalandra – Cynder
  • Misty Lee -
  • Christopher « Kipp » Lennon -
  • Mark Lennon -
  • Patrick Lennon -
  • Jonathan Lipow -
  • David Lodge -
  • Yuri Lowenthal -
  • Peter Lurie -
  • Candi Milo -
  • Lani Minella -
  • Dave B. Mitchell -
  • Sumalee Montano – Cali
  • Matthew Moy -
  • Masasa Moyo -
  • Julie Nathanson -
  • Dan Neil -
  • Alex Ness -
  • Elle Newland -
  • Nolan North -
  • Chris Parson -
  • Erik Passoja -
  • Jim Piddock -
  • Tara Platt -
  • Enn Reitel -
  • Kevin Michael Richardson -
  • Bumper Robinson -
  • Rino Romano -
  • Salli Saffioti -
  • Dwight Schultz -
  • Patrick Seitz -
  • Keith Silverstein -
  • Roger Craig Smith -
  • David Sobolov -
  • André Sogliuzzo -
  • Kevin Sorbo -
  • Tara Strong -
  • Cree Summer -
  • Keith Szarabajka -
  • Fred Tatasciore -
  • Richard Tatum -
  • Courtenay Taylor -
  • Mitch Urban -
  • Kari Wahlgren -
  • Patrick Warburton – Flynn
  • Audrey Wasilewski -
  • Rick D. Wasserman -
  • Billy West -
  • Scott Whyte -
  • Travis Willingham -
  • Dave Wittenberg -
  • Marc Worden -
  • Robbie Wyckoff -
  • Michael Yurchak – Hugo

Autres :

 

  • Keythe Farley – Directeur voix
  • Amanda Wyatt – Directeur voix

 

Les starters :

Comme pour les précédents épisodes du jeu, Skylanders: force de swap sera disponible à l’achat dans Starter Bundles qui comprendra un exemplaire du jeu lui-même, le portail de puissance, une poignée de personnages pour commencer ou compléter votre collection, une affiche de toute la collection de Swap de la Force, cartes, autocollants, et les codes Web. Les départs actuels et les chartes inclus sont les suivants:

Gamestop exclusif foncé Édition Starter Pack

  • Sombre Buckler de lavage
  • Souffle Dark Zone
  • Sombre Ninja furtif Elf
  • Sombre Mega Ram Spyro
  • Sombre Dent Slobber

Console Starter Pack

  • Lavez Buckler
  • Souffle Zone
  • Ninja furtif Elf

3DS Starter Pack

  • Rattle Secouez
  • Gratuit Ranger
  • Volcanic Eruptor

Pré-commande Offres

  • Les personnes qui pré-commander la console Starter Pack ou Gamestop exclusif foncé Édition Starter Pack à partir de GameStop recevoir gratuitement, jamais sorti Skylanders Giants: Lightcore de figure hexagonale et une affiche.
  • Les gens qui console pré-commander Starter Pack à partir de Toys « R » Us recevons également une, jamais sorti chiffre sans Lightcore Hex, une affiche et des Skylanders simples: caractère de l’Armée de Swap qu’ils le souhaiteraient.
  • Les personnes qui pré-commander la console Starter Pack à partir de Walmart reçoivent également l’, jamais sorti chiffre Hex Lightcore libre.
  • Les personnes qui pré-commander la console Starter Pack à partir de Target Corporation , gratuitement et exclusive, la magie physique / cartes à collectionner qui accorde mises à jour une fois mis sur le nouveau portail de puissance, ainsi que le chiffre de Hex Lightcore.
  • Les personnes qui pré-commander la console Starter Pack à partir de Best Buy reçoivent aussi la silhouette de Hex Lightcore jamais sorti libre.

Nouveaux starters :

Swap de travail comporte seize nouveaux personnages principaux et seize nouveaux personnages interchangeables, en plus de seize ans reposait Skylanders des jeux précédents, cinq nouveaux personnages sombres et huit Skylanders Lightcore. 

Figures sombres

  • Sombre Buckler Wash (eau – Climb)
  • Souffle Dark Zone (Fire – Rocket)
  • Sombre Bave Tooth (Terre)
  • Sombre Ninja furtif Elf (Life)
  • Sombre Mega Ram Spyro (Magic)

Bataille / Adventure Packs

  • Tower Of Time (Aventure) Comprend Pop Thorn, Tower of Time, Marteau de bataille, et Sky diamant
  • Forge Fiery (Battle) Comprend Blast Bumble, Terrafin Knockout et Chaudron
  • Arkeyan Crossbow Dune bug? Thorn Corne Camo? (Battle)
  • Sheep Wreck île Wind Up? (Aventure)

Lightcore

  • Wham-Shell (Eau)
  • Smolderdash (Feu)
  • Blast Bumble (Life)
  • Flashwing (Terre)
  • Compte à rebours (Tech)
  • Warnado (Air)
  • Creeper Grim (Undead)
  • Grève Star (Magie)

Noyau

  • Rouleau Brawl (Undead)
  • Creeper Grim (Undead)
  • Scorp (Terre)
  • Bave Tooth (Terre)
  • Grève Star (Magie)
  • Dune Bug (Magic)
  • Blast Bumble (Life)
  • Zoo Lou (Life)
  • Fryno (Feu)
  • Smolderdash (Feu)
  • Wind Up (Tech)
  • Compte à rebours (Tech)
  • Choc Punk (Eau)
  • Rip Tide (Eau)
  • Scratch (Air)
  • Pop Thorn (Air)

Swappable

  • Laver Buckler (Eau – Climb)
  • Blade Freeze (eau – Speed)
  • Magna Charge (Tech – Speed)
  • Rise Spy (Tech – Climb)
  • Gratuit Ranger (Air – Spin)
  • Jet de Boom (Air – Rocket)
  • Souffle Zone (Fire – Rocket)
  • Feu Kraken (Fire – Bounce)
  • Rattle Shake (Undead – Bounce)
  • Night Shift (Undead – Teleport)
  • Hoot boucle (Magic – Teleport)
  • Shadow Trap (Magic – Sneak)
  • bombe puante (Life – Sneak)
  • Grilla Drilla (Life – Dig)
  • Rouser Rubble (Terre – Dig)
  • Doom Stone (Terre – Spin)

PES 2014

PES 2014 dans Nintendo 3DS pes2014-300x168

PES 2014

Sort sur 3DS,PS3,Xbox 360,WII PSP,PC

Le 19 Septembre 2013.

GAMEPLAY :

Les principales nouveautés pour cet opus sont :

  • le nouveau moteur Fox Engine, développé par Kojima Productions, également utilisé pour le jeu Metal Gear Solid V : The Phantom Pain
  • le « Motion and Animation Stability System » (M.A.S.S.)
  • le « Heart »
  • la « Combination Play »
  • le « PES ID »,
  • « The Core ».

La météo aura un impact sur le jeu et les équipes auront accès à un troisième maillot joueur cela sera soit disponible au lancement du jeu soit lors d’un DLC.les contacts à l’image du jeu : plus réels (plus de passages fantômes à travers les joueurs, notamment). En effet, plus possible de réaliser des passes dans des angles improbables, de crocheter n’importe comment ou de tenter l’impossible. Le jeu se rapproche de la réalité en ce sens : ce qui est impossible dans le vrai foot est impossible dans le jeu. De fait, le jeu suit la mode lancée par ses homologues et devient compliqué, voire difficilement abordable. En ce qui concerne les points négatifs, on note la sempiternelle faiblesse du gardien, notamment lorsqu’il n’est pas contrôlé manuellement. Outre ce défaut habituel, la passe en profondeur par dessus la défense, pour les puristes, passent beaucoup trop souvent. De même, sur les phases de hors-jeu, les arbitres attendront que le joueur ait touché le ballon pour siffler. Il sera ainsi possible de lui faire suspendre sa course pour qu’un second n’étant pas en position illicite parvienne à poursuivre une action qui aurait été stoppée dans PES 2013.Le jeu fait également la part belle aux touches rapides et il est possible de sélectionner la direction et la puissance de notre remise en jeu alors même que notre joueur court se mettre en position après avoir ramassé le ballon. Ainsi, votre adversaire aura beaucoup moins de temps pour venir exercer un pressing sur les différents joueurs présents pour réceptionner le ballon. le public fera désormais partie intégrante de l’action qui se déroule sous nos yeux. Ainsi, l’équipe évoluant à domicile se verra pousser des ailes grâce au soutien du 12e homme. Le public n’hésitera pas à huer une mauvaise décision de l’arbitre ou l’un de vos joueurs si ce dernier ne parvient pas à conclure une action qui semblait toute faite. Au contraire, si vous jouez le jeu ou que l’arbitre se montre généreux avec vous, le public n’hésitera pas à faire monter la clameur dans les tribunes.

Mode Ligue des masters,Éditer et Ligue et Licences :

1 : Il sera dorénavant possible de changer de club et d’entraîner en sélection nationale ou même les deux ensemble.

2 : Le mode éditer sera plus complet, avec de nouveaux slots pour les emblèmes des équipes non licenciées. Contrairement à PES 2013, les shorts et les chaussettes pourront faire l’ajout de logo. De plus, il sera possible d’édité le troisième et quatrième maillot pour les équipes non licenciées.

3 : Le mode ligue est jouable en multijoueur offline.

4 : Les licences ont étaient officiellement annoncées à la Gamescom.

Compétitions Mondial :

 

  • Drapeau : Europe UEFA Champions League
  • Drapeau : Europe UEFA Europa League
  • Drapeau : Europe Supercoupe d’Europe
  • Drapeau : Europe UEFA Euro (non licencié)
  • Flags of the Union of South American Nations.gif Copa Libertadores
  • Flags of the Union of South American Nations.gif Copa Sudamericana45
  • Flags of the Union of South American Nations.gif Recopa Sudamericana45
  • Flags of the Union of South American Nations.gif Copa América (non licencié)
  • FIFA Logo(2010).svg Gold Cup (non licenciée)
  • Drapeau de l'Union africaine (2010).svg Coupe d’Afrique des nations (non licencié)
  • Football AFC.svg AFC Champions League6
  • Football AFC.svg Coupe d’Asie de football (non licencié) (comprend aussi la Coupe d’Océanie de football)
  • FIFA Logo(2010).svg FIFA Club World Cup (non licencié)7
  • FIFA Logo(2010).svg FIFA World Cup (non licencié)

 

Ligue Internationales :

  • Drapeau : AngleterreDrapeau : Pays de Galles Championnat Anglais Premier League
  • Drapeau : FranceDrapeau : Monaco Ligue 1
  • Drapeau : Italie Championnat Italien Serie A Tim
  • Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
  • Drapeau : Espagne Liga BBVA
  • Drapeau : Portugal Championnat Portugais Liga ZON Sagres

 

  • Drapeau : Brésil Championnat Brésilien Brasileirão Série A
  • Drapeau : Brésil Championnat Brésilien D2 Brasileirão Série B
  • Drapeau : Argentine Primera División 8
  • Drapeau : Chili Primera División 945
  • Drapeau : Japon J-League (présente dans tous les opus Winning Eleven)
  • Drapeau : Thaïlande Thai Premier League (sous réserve) [Faibles chances]
  • Drapeau : République populaire de Chine Chinese Super League (sous réserve) [Faibles chances (quelques équipes seront jouables dans la catégorie (Autres équipes (Asie))]
  • Drapeau : Indonésie Indonesian Super League (sous réserve) [Faibles chances]
  • Drapeau : Qatar Q-League (sous réserve) [Faibles chances (quelques équipes seront jouables dans la catégorie (Autres équipes (Asie))]
  • Pays inconnu Championnat PES
  • Pays inconnu Championnat WE
  • Pays inconnu Super League Soccer (nom à confirmer)
  • Pays inconnu Nouveau championnat éditable

 

Les Clubs :

Drapeau : AngleterreDrapeau : Pays de Galles Championnat Anglais Premier League

Manchester United est le seul et unique club à être licencié.

  • Drapeau : Angleterre North London (Arsenal FC)
  • Drapeau : Angleterre West Midlands Village (Aston Villa FC)
  • Drapeau : Pays de Galles South Wales (Cardiff City)
  • Drapeau : Angleterre London FC (Chelsea FC)
  • Drapeau : Angleterre South Northwood (Crystal Palace FC)
  • Drapeau : Angleterre Merseyside Blue (Everton FC)
  • Drapeau : Angleterre West London White (Fulham FC)
  • Drapeau : Angleterre Yorkshire Orange (Hull City)
  • Drapeau : Angleterre Merseyside Red (Liverpool FC)
  • Drapeau : Angleterre Man Blue (Manchester City)
  • Drapeau : Angleterre Manchester United
  • Drapeau : Angleterre Tyneside (Newcastle United)
  • Drapeau : Angleterre Northluck C (Norwich City)
  • Drapeau : Angleterre Hampshire Red (Southampton FC)
  • Drapeau : Angleterre The Potteries (Stoke City)
  • Drapeau : Angleterre Wearside (Sunderland AFC)
  • Drapeau : Pays de Galles West Glamorgan City (Swansea City AFC)
  • Drapeau : Angleterre North East London (Tottenham Hotspur)
  • Drapeau : Angleterre West Midlands Stripes (West Bromwich Albion)
  • Drapeau : Angleterre East London (West Ham United)

Drapeau : FranceDrapeau : Monaco Ligue 1

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : France Athletic Club Ajaccio
  • Drapeau : France SC Bastia
  • Drapeau : France Girondins de Bordeaux
  • Drapeau : France Évian Thonon Gaillard FC
  • Drapeau : France EA Guingamp
  • Drapeau : France LOSC Lille Métropole
  • Drapeau : France FC Lorient
  • Drapeau : France Olympique lyonnais
  • Drapeau : France Olympique de Marseille
  • Drapeau : Monaco AS Monaco FC
  • Drapeau : France Montpellier HSC
  • Drapeau : France FC Nantes
  • Drapeau : France OGC Nice
  • Drapeau : France Paris SG
  • Drapeau : France Stade de Reims
  • Drapeau : France Stade Rennais FC
  • Drapeau : France AS Saint-Étienne
  • Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard
  • Drapeau : France Toulouse FC
  • Drapeau : France Valenciennes FC

Drapeau : Italie Ligue Italienne Serie A Tim

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : Italie Atalanta Bergame
  • Drapeau : Italie Bologna FC
  • Drapeau : Italie Cagliari Calcio
  • Drapeau : Italie Calcio Catania
  • Drapeau : Italie AC ChievoVerona
  • Drapeau : Italie ACF Fiorentina
  • Drapeau : Italie Genoa CFC
  • Drapeau : Italie Hellas
  • Drapeau : Italie Inter
  • Drapeau : Italie Juventus
  • Drapeau : Italie SS Lazio
  • Drapeau : Italie AC Milan
  • Drapeau : Italie SSC Napoli
  • Drapeau : Italie Parma FC
  • Drapeau : Italie AS Roma
  • Drapeau : Italie Sampdoria
  • Drapeau : Italie Sassuolo
  • Drapeau : Italie Torino FC
  • Drapeau : Italie Udinese
  • Drapeau : Italie AS Livourne Calcio

Drapeau : Pays-Bas Eredivisie

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : Pays-Bas ADO Den Haag
  • Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
  • Drapeau : Pays-Bas AZ
  • Drapeau : Pays-Bas Cambuur
  • Drapeau : Pays-Bas Feyenoord
  • Drapeau : Pays-Bas Go Ahead Eagles
  • Drapeau : Pays-Bas FC Groningen
  • Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen
  • Drapeau : Pays-Bas Heracles Almelo
  • Drapeau : Pays-Bas NAC Breda
  • Drapeau : Pays-Bas NEC Nijmegen
  • Drapeau : Pays-Bas PEC Zwolle
  • Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven
  • Drapeau : Pays-Bas RKC Waalwijk
  • Drapeau : Pays-Bas Roda JC Kerkrade
  • Drapeau : Pays-Bas FC Twente
  • Drapeau : Pays-Bas FC Utrecht
  • Drapeau : Pays-Bas Vitesse Arnhem

Drapeau : Espagne Liga BBVA

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : Espagne Athletic Bilbao
  • Drapeau : Espagne Atlético Madrid
  • Drapeau : Espagne Betis Séville
  • Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone
  • Drapeau : Espagne FC Barcelone
  • Drapeau : Espagne FC Séville
  • Drapeau : Espagne Getafe CF
  • Drapeau : Espagne Levante UD
  • Drapeau : Espagne Màlaga CF
  • Drapeau : Espagne CA Osasuna
  • Drapeau : Espagne Rayo Vallecano
  • Drapeau : Espagne Real Madrid
  • Drapeau : Espagne Real Sociedad
  • Drapeau : Espagne Real Valladolid
  • Drapeau : Espagne Valence FC
  • Drapeau : Espagne Elche CF
  • Drapeau : Espagne Granada CF
  • Drapeau : Espagne Celta de Vigo
  • Drapeau : Espagne Villarreal CF
  • Drapeau : Espagne UD Almería

Drapeau : Portugal Championnat Portugais Liga ZON Sagres

Seules quatre équipes sont sous licences le SL Benfica, le FC Porto, le SC Braga et FC Paços de Ferreira qui remplace le Sporting Clube de Portugal.

  • Drapeau : Portugal Aratalcao (Academica Coimbra)
  • Drapeau : Portugal Arimelcao (Arouca)
  • Drapeau : Portugal SL Benfica
  • Drapeau : Portugal Blemotao (Belenenses)
  • Drapeau : Portugal Sporting Clube de Braga
  • Drapeau : Portugal Estralpao (Estoril)
  • Drapeau : Portugal Gavorence (Gil Vicente FC)
  • Drapeau : Portugal Maseadeira (Club Sport Marítimo)
  • Drapeau : Portugal Nardimcol (Nacional Madeira)
  • Drapeau : Portugal Osquancha (SC Olhanense)
  • Drapeau : Portugal FC Paços de Ferreira
  • Drapeau : Portugal FC Porto
  • Drapeau : Portugal Rovaneche (Rio Ave FC)
  • Drapeau : Portugal Esportiva (Sporting Clube de Portugal)
  • Drapeau : Portugal Visicutao (Vitoria SC)
  • Drapeau : Portugal Verfolcao (Vitória Setúbal)

Drapeau : Europe Autres équipes (Europe)

  • Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht
  • Drapeau : Chypre APOEL Nicosie
  • Drapeau de la République tchèque AC Sparta Praha
  • Drapeau du Danemark FC Copenhague
  • Drapeau du Danemark FC Nordsjælland
  • Drapeau de l'Allemagne Bayer 04 Leverkusen
  • Drapeau de l'Allemagne FC Bayern München
  • Drapeau de l'Allemagne Schalke 04
  • Drapeau de la Grèce Olympiakos
  • Drapeau de la Grèce PAOK FC
  • Drapeau d’Israël Maccabi Tel Aviv
  • Drapeau de la Pologne Legia Waerszwa
  • Drapeau de la Russie FK CSKA Moskva
  • Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg
  • Drapeau : Écosse Celtic FC
  • Drapeau : Écosse Motherwell FC
  • Drapeau de la Turquie Galatasaray
  • Drapeau : Ukraine Shakhtar Donetsk

Drapeau : Brésil Ligue Brésilienne Brasileirão Série A

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : Brésil Clube Atlético Mineiro
  • Drapeau : Brésil Clube Atlético Paranaense
  • Drapeau : Brésil Esporte Clube Bahia
  • Drapeau : Brésil Botafogo de Futebol e Regatas
  • Drapeau : Brésil SC Corinthians
  • Drapeau : Brésil Coritiba Foot Ball Club
  • Drapeau : Brésil Criciuma Esporte Clube
  • Drapeau : Brésil Cruzeiro Esporte Clube
  • Drapeau : Brésil Clube de Regatas do Flamengo
  • Drapeau : Brésil Fluminense FC
  • Drapeau : Brésil Goias Esporte Clube
  • Drapeau : Brésil Grêmio Foot-Ball Porto Alegrense
  • Drapeau : Brésil Sport Club Internacional
  • Drapeau : Brésil Clube Nautico Capibaribe
  • Drapeau : Brésil Associação Atlética Ponte Preta
  • Drapeau : Brésil Associação Portuguesa de Desportos
  • Drapeau : Brésil Santos Futebol Clube
  • Drapeau : Brésil São Paulo Futebol Clube
  • Drapeau : Brésil Club de Regatas Vasco da Gama
  • Drapeau : Brésil Esporte Clube Vitoria

Drapeau : Argentine Primera división Argentina

La totalité des équipes sont sous licence13.

  • Drapeau : Argentine All Boys
  • Drapeau : Argentine Argentinos Juniors
  • Drapeau : Argentine Arsenal Fútbol Club
  • Drapeau : Argentine Atlético de Rafaela
  • Drapeau : Argentine Club Atlético Belgrano
  • Drapeau : Argentine Boca Juniors
  • Drapeau : Argentine Club Atlético Colón
  • Drapeau : Argentine Club Estudiantes de La Plata
  • Drapeau : Argentine Gimnasia y Esgrima de La Plata
  • Drapeau : Argentine Godoy Cruz
  • Drapeau : Argentine Club Atlético Lanús
  • Drapeau : Argentine Newell’s Old Boys
  • Drapeau : Argentine Club Olimpo
  • Drapeau : Argentine Quilmes Atlético Club
  • Drapeau : Argentine Racing Club
  • Drapeau : Argentine River Plate
  • Drapeau : Argentine Rosario Central
  • Drapeau : Argentine Club Atlético San Lorenzo de Almagro
  • Drapeau : Argentine Tigre
  • Drapeau : Argentine Club Atlético Vélez Sarsfield

Drapeau : Chili Primera División Chileno

La totalité des équipes sont sous licence.

  • Drapeau : Chili Audax Italiano
  • Drapeau : Chili Cobreloa
  • Drapeau : Chili Cobresal
  • Drapeau : Chili Colo-Colo
  • Drapeau : Chili Deportes Antofagasta
  • Drapeau : Chili Iquique
  • Drapeau : Chili Everton
  • Drapeau : Chili Huachipato
  • Drapeau : Chili Ñublense
  • Drapeau : Chili O’Higgins
  • Drapeau : Chili CD Palestino
  • Drapeau : Chili Rangers
  • Drapeau : Chili Santiago Wanderers
  • Drapeau : Chili Unión Española
  • Drapeau : Chili Union La Calera
  • Drapeau : Chili CD Universidad Católica
  • Drapeau : Chili Universidad de Chile
  • Drapeau : Chili Universidad de Concepción

Autres équipes américaines

  • Drapeau : Brésil Atlético Clube Goianiense
  • Drapeau : Brésil Figueirense Futebol Clube
  • Drapeau : Brésil Sociedade Esportiva Palmeiras
  • Drapeau : Brésil Sport Club do Recife

Drapeau : Europe Championnat PEU

Championnat participant à l’UEFA Champions League et UEFA Europa League.

  • Pays inconnu Almchendolf
  • Pays inconnu Ehrenhofstadt
  • Pays inconnu Fineseeberg
  • Pays inconnu Kriedbach
  • Pays inconnu Lengerblitz
  • Pays inconnu Theeselvargen
  • Pays inconnu Xakoulagos
  • Pays inconnu Herismakhgia
  • Pays inconnu Marguaparrena
  • Pays inconnu Serignaluca
  • Pays inconnu Celuvaris
  • Pays inconnu Tedloghec
  • Pays inconnu Waryamosuk
  • Pays inconnu Nakhqachev
  • Pays inconnu Saintragler
  • Pays inconnu Blookrows
  • Pays inconnu Mrabspor
  • Pays inconnu Trunecan
  • Pays inconnu Nelapoltsk
  • Pays inconnu Gharnetova

Flags of the Union of South American Nations.gif Championnat PLA

Championnat participant à la Copa Santander Libertadores et Copa TOTAL Sudamericana.

  • Pays inconnu Cunturipa
  • Pays inconnu Puntihuerva
  • Pays inconnu Aruzutanque
  • Pays inconnu Quertemoyo
  • Pays inconnu Cateravai
  • Pays inconnu Targueral
  • Pays inconnu Giberchampu
  • Pays inconnu Zarquagena
  • Pays inconnu Buchaneva
  • Pays inconnu Harmanuci
  • Pays inconnu Heztorrium
  • Pays inconnu Tyhuanzo
  • Pays inconnu Guarchomato
  • Pays inconnu Nuerrujiyo
  • Pays inconnu Biraquachu
  • Pays inconnu Hientozario
  • Pays inconnu Bamguarra
  • Pays inconnu Carizupello
  • Pays inconnu Marribohua
  • Pays inconnu Qharitunbo

Football AFC.svg Championnat PAS

Championnat participant à l’AFC Champions League.

  • Pays inconnu Kalaquisong City
  • Pays inconnu Huangying Gingshun
  • Pays inconnu Sharshapur
  • Pays inconnu Cersipla Jakarta
  • Pays inconnu Sayramskal
  • Pays inconnu Zangrhan
  • Pays inconnu Altiplano Bunan
  • Pays inconnu Fleuve Shimada
  • Pays inconnu Mougabaram
  • Pays inconnu Qatorejan
  • Pays inconnu Moratyadi
  • Pays inconnu Yaraydeccah
  • Pays inconnu Fontana City
  • Pays inconnu Sujung Bada
  • Pays inconnu Cheonsong Teayang
  • Pays inconnu Krungthep United
  • Pays inconnu Almorfida
  • Pays inconnu Kharimshajah
  • Pays inconnu Qaxoqavoiy
  • Pays inconnu Haiphong Athletic

Championnat PDII

Championnat de seconde division universel.

  • Pays inconnu Wondengine Town
  • Pays inconnu C.S. Squanoer
  • Pays inconnu Ganzoraccio
  • Pays inconnu FSV Sarmtonburg
  • Pays inconnu Johachnaard V.V.
  • Pays inconnu S.D. Quaztolla
  • Pays inconnu C.D. Raltonvegua
  • Pays inconnu FC Nortovka
  • Pays inconnu Cantlesir Spor
  • Pays inconnu K.S. Szelawce
  • Pays inconnu Jorudberg FF
  • Pays inconnu Hjorwesland BK
  • Pays inconnu FK Odersteich
  • Pays inconnu KVC Meirkugaurt
  • Pays inconnu CS Iolceanicu
  • Pays inconnu A.C. Nitsaloskis
  • Pays inconnu PES United
  • Pays inconnu WE United

AFC Champions League

Liste officielle des 32 clubs de l’AFC Champions League dans PES 201414. Ces clubs seront jouable en mode Exhibition.

  • Drapeau : Australie Central Coast Mariners
  • Drapeau : République populaire de Chine Beijing Guoan
  • Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou Evergrande
  • Drapeau : République populaire de Chine Guizhou Renhe
  • Drapeau : République populaire de Chine Jiangsu Sainty
  • Drapeau : Iran Esteghlal
  • Drapeau : Iran Sepahan
  • Drapeau : Iran Tractor Sazi
  • Drapeau : Japon Sanfrecce Hiroshima
  • Drapeau : Japon Vegalta Sendai
  • Drapeau : Japon Urawa Red Diamonds
  • Drapeau : Japon Kashiwa Reysol
  • Drapeau : Qatar Al-Gharafa
  • Drapeau : Qatar Al-Rayyan
  • Drapeau : Qatar Lekhwiya
  • Drapeau : Qatar El Jaish
  • Drapeau : Arabie saoudite Al-Ahli
  • Drapeau : Arabie saoudite Al-Ettifaq
  • Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal
  • Drapeau : Arabie saoudite Al-Shabab
  • Drapeau : Corée du Sud FC Seoul
  • Drapeau : Corée du Sud Jeonbuk Hyundai Motors
  • Drapeau : Corée du Sud Pohang Steelers
  • Drapeau : Corée du Sud Suwon Samsung Bluewings
  • Drapeau : Thaïlande Buriram United
  • Drapeau : Thaïlande Muangthong United
  • Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ain
  • Drapeau : Émirats arabes unis Al-Jazira
  • Drapeau : Émirats arabes unis Al-Nasr
  • Drapeau : Émirats arabes unis Al-Shabab
  • Drapeau : Ouzbékistan Bunyodkor
  • Drapeau : Ouzbékistan Pakhtakor Tachkent

Autres équipes (Asie)

  • Drapeau : Arabie saoudite Ittihad FC
  • Drapeau : Arabie saoudite Al-Nassr FC

Flags of the Union of South American Nations.gif Copa Santander Libertadores

  • Drapeau de l’Argentine Arsenal
  • Drapeau de l’Argentine Boca Juniors
  • Drapeau de l’Argentine Newell’s Old Boys
  • Drapeau de l’Argentine Tigre
  • Drapeau de l’Argentine Vélez Sársfield
  • Drapeau de la Bolivie Bolívar
  • Drapeau de la Bolivie San José
  • Drapeau de la Bolivie The Strongest
  • Drapeau du Brésil Atlético Mineiro
  • Drapeau du Brésil SC Corinthians
  • Drapeau du Brésil Fluminense FC
  • Drapeau du Brésil Grêmio
  • Drapeau du Brésil Palmeiras
  • Drapeau du Brésil São Paulo
  • Drapeau du Chili Deportes Iquique
  • Drapeau du Chili Club Deportivo Huachipato
  • Drapeau du Chili Club Universidad de Chile
  • Drapeau de la Colombie Deportes Tolima
  • Drapeau de la Colombie Millonarios FC
  • Drapeau de la Colombie Independiente Santa Fe
  • Drapeau : Équateur (pays) Barcelona Sporting Club
  • Drapeau : Équateur (pays) Club Sport Emelec
  • Drapeau : Équateur (pays) Liga Deportiva Universitaria de Quito
  • Drapeau du Mexique Club León
  • Drapeau du Mexique Club Tijuana
  • Drapeau du Mexique Deportivo Toluca FC
  • Drapeau : Paraguay Cerro Porteño
  • Drapeau : Paraguay Club Libertad
  • Drapeau : Paraguay Club Olimpia
  • Drapeau du Pérou Asociación Civil Real Atlético Garcilaso (en)
  • Drapeau du Pérou Sporting Cristal
  • Drapeau du Pérou Club Deportivo Universidad César Vallejo
  • Drapeau de l'Uruguay Defensor Sporting
  • Drapeau de l'Uruguay Club Nacional de Football
  • Drapeau de l'Uruguay C.A. Peñarol
  • Drapeau : Venezuela Caracas FC
  • Drapeau : Venezuela Deportivo Anzoátegui
  • Drapeau : Venezuela Club Deportivo Lara

Flags of the Union of South American Nations.gif Copa TOTAL Sudamericana

  • Drapeau de l’Argentine Club Atlético Belgrano
  • Drapeau de l’Argentine Club Atlético Lanús
  • Drapeau de l’Argentine Racing Club
  • Drapeau de l’Argentine River Plate
  • Drapeau de l’Argentine Vélez Sársfield
  • Drapeau de la Bolivie Blooming
  • Drapeau de la Bolivie Oriente Petrolero
  • Drapeau de la Bolivie Club Bamin Real Potosí
  • Drapeau de la Bolivie The Strongest
  • Drapeau du Brésil Bahía
  • Drapeau du Brésil Coritiba
  • Drapeau du Brésil Criciúma
  • Drapeau du Brésil Náutico
  • Drapeau du Brésil Ponte Preta
  • Drapeau du Brésil Portuguesa
  • Drapeau du Brésil São Paulo
  • Drapeau du Brésil Sport Recife
  • Drapeau du Brésil Vitória
  • Drapeau du Chili Cobreloa
  • Drapeau du Chili Colo-Colo
  • Drapeau du Chili Universidad Católica
  • Drapeau du Chili Universidad de Chile
  • Drapeau de la Colombie Atvlético Nacional
  • Drapeau de la Colombie Deportivo Pasto
  • Drapeau de la Colombie Itagüí Ditaires
  • Drapeau de la Colombie Club Deportivo La Equidad
  • Drapeau : Équateur (pays) Barcelona SC
  • Drapeau : Équateur (pays) CS Emelec
  • Drapeau : Équateur (pays) Independiente del Valle
  • Drapeau : Équateur (pays) Liga de Loja
  • Drapeau : Paraguay Cerro Porteño
  • Drapeau : Paraguay Guaraní
  • Drapeau : Paraguay Libertad
  • Drapeau : Paraguay Nacional
  • Drapeau du Pérou Inti Gas Deportes (en)
  • Drapeau du Pérou Juan Aurich
  • Drapeau du Pérou Melgar
  • Drapeau du Pérou Sport Huancayo (en)
  • Drapeau de l'Uruguay El Tanque Sisley
  • Drapeau de l'Uruguay Montevideo Wanderers
  • Drapeau de l'Uruguay Peñarol
  • Drapeau de l'Uruguay River Plate
  • Drapeau : Venezuela Deportivo Anzoátegui
  • Drapeau : Venezuela Deportivo Lara
  • Drapeau : Venezuela Mineros de Guayana
  • Drapeau : Venezuela Trujillanos

 

 

Les Pays :

Liste officielle des équipes présentent dans l’opus 2014.

Europe

  • Drapeau de l'Autriche Autriche
  • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
  • Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
  • Drapeau de la Croatie Croatie (licencié)
  • Drapeau de la République tchèque République tchèque (licencié)
  • Drapeau du Danemark Danemark
  • Drapeau de l'Angleterre Angleterre (licencié)
  • Drapeau de la Finlande Finlande
  • Drapeau de la France France (licencié)
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne (licencié)
  • Drapeau de la Grèce Grèce (licencié)
  • Drapeau de la Hongrie Hongrie
  • Drapeau de l’Irlande Irlande (licencié)
  • Drapeau d’Israël Israël
  • Drapeau de l'Italie Italie (licencié)
  • Monténégro Monténégro
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • Drapeau de l’Irlande du Nord Irlande du Nord (licencié)
  • Drapeau de la Norvège Norvège
  • Drapeau de la Pologne Pologne
  • Drapeau du Portugal Portugal (licencié)
  • Drapeau : Roumanie Roumanie
  • Drapeau de la Russie Russie
  • Drapeau : Écosse Écosse (licencié)
  • Drapeau : Serbie Serbie
  • Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
  • Drapeau de la Slovénie Slovénie
  • Drapeau de l'Espagne Espagne (licencié)
  • Drapeau de la Suède Suède (licencié)
  • Drapeau de la Suisse Suisse
  • Drapeau de la Turquie Turquie (licencié)
  • Drapeau : Ukraine Ukraine
  • Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles

Afrique

  • Drapeau de l'Algérie Algérie
  • Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso (Nouvelle équipe)
  • Drapeau du Cameroun Cameroun
  • Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire
  • Drapeau de l'Égypte Égypte
  • Drapeau du Ghana Ghana (licencié)
  • Drapeau de la Guinée Guinée
  • Drapeau : Mali Mali
  • Drapeau : Maroc Maroc
  • Drapeau : Nigeria Nigeria
  • Drapeau : Sénégal Sénégal
  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
  • Drapeau : Tunisie Tunisie
  • Drapeau : Zambie Zambie

Les Amériques

  • Drapeau du Costa Rica Costa Rica
  • Drapeau du Honduras Honduras
  • Drapeau : Jamaïque Jamaïque (Remplace le Canada)
  • Drapeau du Mexique Mexique
  • Drapeau : Panama Panama
  • Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Drapeau de l’Argentine Argentine
  • Drapeau de la Bolivie Bolivie
  • Drapeau du Brésil Brésil
  • Drapeau du Chili Chili
  • Drapeau de la Colombie Colombie
  • Drapeau : Équateur (pays) Équateur
  • Drapeau : Paraguay Paraguay
  • Drapeau du Pérou Pérou
  • Drapeau de l'Uruguay Uruguay
  • Drapeau : Venezuela Venezuela

Asie/Océanie

  • Drapeau de l'Australie Australie (licencié)
  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine
  • Drapeau de l’Iran Iran
  • Drapeau de l’Irak Irak
  • Drapeau du Japon Japon (licencié)
  • Drapeau : Jordanie Jordanie
  • Drapeau : Koweït Koweït
  • Drapeau du Liban Liban
  • Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
  • Drapeau : Oman Oman
  • Drapeau : Qatar Qatar
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
  • Drapeau de Thaïlande Thaïlande
  • Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis
  • Drapeau de l’Ouzbékistan Ouzbékistan
  • Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Équipes Classiques

European Classics

Il y a une equipe avec des joueurs classiques d’Europe, et une avec des joueurs classiques du Monde..

World Classics

  • Drapeau de l’Argentine Argentine
  • Drapeau du Brésil Brésil
  • Drapeau de l'Angleterre Angleterre
  • Drapeau de la France France
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Drapeau de l'Italie Italie
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

 

Stades et commentateurs :

 

Uniquement dix-huit de stades sont présents de base dans le jeu, 13 stades sous licences et 5 faux stades, et deux stades licenciés sont présents dans le Stadium Pack bonus de précommande sur PlayStation 3.

Stades licenciés

  • Drapeau de l'Angleterre Manchester United FC – Old Trafford
  • Drapeau de l'Angleterre Équipe d’Angleterre de football – Wembley Stadium
  • Drapeau de l'Allemagne FC Bayern München – Allianz Arena
  • Drapeau de l'Italie FC Internazionale Milan – Stadio Giuseppe-Meazza
  • Drapeau de l'Italie AC MilanStadio San Siro
  • Drapeau de l'Italie Juventus FC – Juventus Stadium
  • Drapeau du Portugal SL BenficaEstadio da Luz
  • Drapeau de la France Équipe de France de football – Stade de France
  • Drapeau de l’Argentine CA River Plate – El Monumental
  • Drapeau du Brésil Santos FCEstádio Urbano Caldeira
  • Drapeau du Brésil São Paulo FC – Estádio do Morumbi
  • Drapeau du Japon Urawa Red Diamonds & Équipe du Japon de football – Saitama Stadium 2002
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Hilal FC, Al-Nassr FC, Al-Shabab & Équipe d’Arabie saoudite de football – King Fahd International Stadium

Les stades suivants sont des stades en bonus de précommande :

  • Drapeau de l’Argentine CA Boca Juniors – La Bombonera (inclus dans le Stadium Pack, en tant que bonus de précommande, exclusif à la PS3)
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Ahli SC & Ittihad FC – Prince Adbullah al Faisal Stadium (inclus dans le Stadium Pack, en tant que bonus de précommande, exclusif à la PS3)

Stades fictifs

  • Konami Stadium
  • Royal London Stadium
  • Burg Stadion
  • Estadio de Escorpião
  • Estadio del Nuevo Triunfo

Commentateurs

  • Drapeau : Angleterre Jon Champion (en) – Jim Beglin
  • Drapeau : Argentine Mariano ClossFernando Niembro
  • Drapeau : Brésil Mauro BetingSilvio Luiz
  • Drapeau : Chili Fernando Solabarrieta – Patricio Yáñez
  • Drapeau : Espagne J.J. SantosManu Carreño – Sara Carbonero – Maldini
  • Drapeau : France Grégoire Margotton – Darren Tulett
  • Drapeau : Italie Pierluigi Pardo – Luca Marchegiani
  • Drapeau : Japon John Kabira (en)
  • Drapeau : Tunisie Raouf Khlif

Beaulctc |
User1name25656 |
news about cheaper RS Gold |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | User1name13569
| Emileyixi
| Reposedbodyrubonlinejournal