One Piece : Burning Blood annoncé à la TGS 2015

 

One Piece : Burning Blood annoncé à la TGS 2015 dans News Games maxresdefault

Namco Bandai enchaîne les titres One Piece sur consoles à une vitesse fulgurante !

Alors que One Piece Pirate Warriors 3, aboutissement de la saga des jeux beat ‘em all basés sur l’univers d’Eiichiro Oda, est sorti à la fin du mois d’août chez nous, les japonais ont déjà

droit à l’annonce d’un nouveau jeu !

Cette fois, on change complètement de gameplay pour revenir à un jeu de combat plus traditionnel, où deux joueurs pourront s’affronter en face à face. Autant vous dire que One Piece

Burning Blood (c’est son nom complet) va faire des heureux chez les amateurs de jeux de baston et de mangas.

 

Image de prévisualisation YouTube

Développé chez Spike Chunsoft pour la PS4 et la Vita en même temps, One Piece : Burning Blood opte pour un rendu en cel-shading et des onomatopées très visibles à l’écran, à la manière des dernières adaptations de Jojo’s Bizarre Adventure par CyberConnect2. Faute de vidéo officiellement mise à disposition, il faudra vous contenter de cette capture hébergée par All Games Beta.

La rentrée en jeux vidéo 2015

La rentrée en jeux vidéo 2015 dans News Games 48baa915b9d88e3546721724dcbc4

Et oui , malheureusement , c’est déjà la rentrée (tristesse ).

Mais pour vous consolez , voici quelques jeux qui pourront vous redonnez le sourire pour la rentrée !

 

 

 

One Piece Pirates Warriors 3

 2015 dans News Games

One Piece Pirate Warrior 3 est un beat’em All classique (de la baston, des ennemis par centaines, dans le style de Dyansty Warriors) reprenant les mécanismes de son prédécesseur non sans quelques nouveautés.

Développé par Omega Force et édité par Namco Bandai Entertainement, le jeu est déjà sortie au Japon le 26 Mars 2015.

Le jeu reprends les histoires du chapeau de paille (Luffy) , du tout début de son aventure jusqu’au dernier arc de la série (Dressrosa) .

One Piece Pirates Warriors 3 est une compilation du OPPW1 et du OPPW2 , qui ont été légèrement amélioré. Ils a eu 10 noveau personnages jouables , soit une cinquantaine désormais disponible en comptant les anciens

(les nouveaux : Fujitora,Shanks,Sabo,Magellan,Ivankov,Doflamingo,Cesar Clown , Rob Lucci , Tashigi ,Gecko Moria).

Sortie prévus : 28 Août 2015

Consoles : PS4 , PS3 ,PS Vita, PC

 

 

Super Mario Maker

SI_WiiU_SuperMarioMaker_v01 2016

Ce jeu va peut-être faire rêver , qui c’est ? Pouvoir créer ses propres niveaux de Super Mario , si c’est pas génial !

Nintendo a misé l’originalité pour se jeu , même si les critiques sont plutôt moyenne . Super Mario Maker sera donc un jeu de plate-forme qui vous proposera de créer des niveaux avec

un panel incroyable de possibilités.

Blocs, monstres ou champignons, placez tout ceci et créez le niveau ultime : jouez-y, partagez-le et devenez le maker ultime.

Pour finir, il vous est possible de créer un niveau aux décors modernes ou avec ceux de votre bonne vieille NES. Novice ou joueur confirmé, il y en aura pour tous les goûts.

Sortie prévus : 11 Septembre 2015 ( c’est peut-être un hommage ?)

Console : Wii U

 

 

Forza Motorsport 6

 

forza_motorsport_6_circuits_voitures-2 EA

La célèbre série de jeu de voitures Forza est de retour , plus précisément Forza Motorsport pour son 6e jeux. Forza Motorsport 6 est un jeu vidéo de course automobile développé par Turn 10 et publié par Microsoft Studios.

Il y en aura de la voiture dans Forza 6 comme en fait foi la liste publiée par Turn 10 Studios. Les amateurs de la franchise compteront sur des voitures pour l’édition de base, des voitures pour ceux qui ont précommandé et des voitures pour ceux qui

achèteront l’édition 10th Anniversary.

Plus de 450 voitures , dont 7 en précommandes , et 27 dans l’édition 10th Anniversery. On est encore bien loin des 800 voitures de Gran Turismo 5 et des 1200 de Gran Turismo 6 .

Sortie prévus : 18 Septembre 2015

Console : Xbox One

 

 

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

metal-gear-solid-v-the-phantom-p Electronic Arts

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain est un jeu vidéo de type action-infiltration développé et édité par Konami.

L’histoire du jeu se déroule chronologiquement après Metal Gear Solid: Ground Zeroes, et avant Metal Gear premier du nom.

The Phantom Pain se déroule en 1984, après que Big Boss (Naked Snake) soit sorti d’un coma de neuf ans. Une partie de l’intrigue se déroule en Afghanistan.

Sortie prévus : 1er Septembre 2015

Consoles : PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC.

 

 

FIFA 16 

 FIFA-16-0 Fifa

 

FIFA 16 est un jeu vidéo de football développé par EA Canada et édité par Electronic Arts. 

La grande nouveauté attendue par les joueurs est une amélioration du système défensif. Dans le précédent opus, la vitesse des joueurs était beaucoup critiquée par les utilisateurs: en effet, un attaquant pouvait parcourir le milieu de terrain jusqu’à la surface de réparation sans être vraiment inquiété par les défenseurs. Ainsi le jeu est annoncé plus lent par les développeurs : les actions offensives sont plus difficiles à construire et les défenseurs sont dotés d’une intelligence artificielle, ce qui permet notamment de lire plus facilement les courses des attaquants.

Pour la première fois, le jeu FIFA propose douze équipes nationales féminines

(Allemagne,Angleterre,Australie,Brésil,Canda,Chine,Espagne,Etats-Unis,France,Italie,Mexique,Suède).

FIFA 16 est donc la première licence officielle à comporter du football féminin.

Il y a encore beaucoup de nouveautés comme le mode carrière qui a eu des changements ou encore le nouveau mode FUT Draft ! 

Sortie prévus : 24 Septembre 2015

Consoles : PS3 , PS4 , Xbox 360 , Xbox One et PC.

Voilà encore quelques jeux comme : NBA 2K16 , Saint Seiya Soldiers’ Soul , PES 2016 , NHL 16 , Rugby World Cup 2015 , Mad Max et Lego Dimensions …

Sur ce , bonne rentrée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J-Star Victory Vs

J-Star Victory Vs dans Playstation 3 J-Stars_Victory_Versus_Poster

J-Stars Victory VS est un jeu vidéo de combat édité par Namco Bandai Games sorti le 19 mars 2014 au Japon sur PlayStation 3 et PlayStation Vita. Il regroupe plusieurs personnages de différents mangas édités par Shueisha dans son magazine Weekly Shōnen Jump.

Une version nommée J-Stars Victory VS+ est sortie en juin 2015 sur PlayStation 3, PlayStation Vita et PlayStation 4 en Europe et Amérique du Nord.

Système de jeu

Le jeu offre la possibilité de faire s’affronter jusqu’à six personnages, avec un personnage principal et deux personnages de soutien par équipe. Les combattants peuvent se déplacer dans les niveaux en trois dimensions et attaquer l’ennemi de leur choix. Il y a plusieurs types de personnages, certains plus aptes aux enchainements ou encore d’autres plus concentrés sur la puissance.

Pour gagner, le joueur doit remplir une barre de victoire en battant un adversaire. Un adversaire vaincu réapparaît après quelque temps. Chaque personnage dispose d’attaques issues du manga original et celles-ci sont rangées sous plusieurs catégories : des attaques simples à portée réduite, des puissantes mais qui laisse l’utilisateur a découvert, des attaques de zone qui permettent de toucher plus facilement un adversaire, ainsi que des attaques « finishing » permettant de vaincre son adversaire de manière spectaculaire.

Les personnages peuvent aussi utiliser des transformations s’ils en possèdent. Le jeu dispose de deux modes de jeu jouable en solo. Le premier, intitulé J-Adventure, est un mode histoire composé de quatre chapitres : In Motion Chapter avec Luffy, Ace et Seiya, Hope Chapter avec Naruto, Yusuke et Gon, Research Chapter avec Toriko, Zebra et Goku, et Pursuit Chapter avec Ichigo, Oga et Hiei. Dans ce mode, le joueur parcourt le monde Jump World à l’aide d’un bateau et affronte les ennemis emblématiques des principales séries du Jump. Le second mode solo, Victory Road, est un mode de jeu combat dans lequel le joueur doit accomplir certains objectifs prédéfinis pendant le combat. Le jeu propose également un mode de combat libre jouable jusqu’à deux joueurs en multijoueur local et jusqu’à quatre joueurs en multijoueur en ligne.

Contenu

Personnages jouables

  • Assassination Classroom : Koro-sensei
  • Beelzebub : Tatsumi Oga avec Baby Beel
  • Bleach : Ichigo Kurosaki, Aizen Sosuke
  • Bobobo-bo Bo-bobo : Bobobo-bo Bo-bobo
  • Chinyūki -Tarō to Yukaina Nakama-tachi- : Taro Yamada
  • Dr Slump : Aralé Norimaki
  • Dragon Ball : Son Gokû, Vegeta, Freezer
  • Gintama : Gintoki Sakata
  • Hunter × Hunter : Gon Freecss, Kirua Zoldik
  • Hokuto no Ken : Kenshirô, Raoh
  • Jigoku Sensei Nube : Meisuke Nueno
  • JoJo’s Bizarre Adventure : Jonathan Joestar, Joseph Joestar
  • Kenshin le vagabond : Kenshin Himura, Makoto Shishio
  • Kochikame : Kankichi Ryotsu
  • Médaka Box : Médaka Kurokami
  • Naruto : Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiwa, Madara Uchiwa
  • One Piece : Monkey D. Luffy, Boa Hancock, Akainu, Portgas D. Ace
  • Reborn! : Tsuna Sawada avec Reborn
  • Saiki Kusuo no Sainan : Kusuo Saiki
  • Saint Seiya : Seiya
  • Sakigake!! Otokojuku : Momotarō Tsurugi
  • Toriko : Toriko, Zebra
  • Tottemo! Luckyman : Luckyman
  • Yū Yū Hakusho : Yusuke Urameshi, Toguro, Hiei

Personnages de soutien

  • Bleach : Rukia Kuchiki
  • D.Gray-man : Allen Walker
  • Gintama : Kagura et Sadaharu
  • Haikyū!! : Shoyo Hinata
  • Hunter × Hunter : Hisoka
  • Kuroko’s Basket : Tetsuya Kuroko
  • Médaka Box : Kumagawa Misogi
  • Neuro, le mange-mystères : Nōgami Neuro
  • Nisekoi : Chitoge Kirisaki
  • Pyū to fuku! Jaguar : Jaguar Junichi
  • Sakigake!! Otokojuku : Heihachi Edajima
  • Sket Dance : Fujisaki Yûsuke (Bossun), Onizuka Hime (Himeko) et Usui Kazuyoshi (Switch)
  • To Love-ru : Lala Satalin Deviluke

Stages

  • Bleach : Soul Society
  • Dr Slump : le village Pingouin
  • Dragon Ball Z : Planète Namek
  • Gintama : Yoshiwara
  • Kenshin le vagabond : Juppongatana HQ Rooftop
  • Kochikame : Poste de police
  • Naruto : Konoha
  • One Piece : Le royaume d’Alabasta
  • Saint Seiya : Sanctuaire
  • Toriko : Le ciel végétal
  • Yū Yū Hakusho : Stade du Tournoi des arts martiaux de l’Ombre
  • Sakigake!! Otokojuku : Stade du tonnerre

Développement

Le jeu a d’abord été annoncé en décembre 2012 sous le nom de Project Versus J dans le magazine Weekly Shōnen Jump. Il est présenté à l’occasion des 45 ans du Jump comme le « jeu Jump ultime », faisant référence aux précédents jeux Jump Super Stars et Jump Ultimate Stars sortis sur Nintendo DS.

Ces deux jeux comme J-Stars Victory VS proposent des affrontement entre plusieurs personnages des nombreux mangas publiés dans le magazine. Pendant le développement, les lecteurs du Weekly Shōnen Jump pouvaient voter pour les personnages qu’ils désiraient voir apparaître dans le jeu. Les trois premiers personnages révélés dans le magazine en décembre 2012 étaient Son Goku (Dragon Ball), Monkey D. Luffy (One Piece) et Toriko (Toriko).

Naruto Uzumaki (Naruto) a été révélé en mars 2013. Une première vidéo a été dévoilée le 7 avril démontrant un peu le gameplay et les personnages en action. En juin 2013, Ichigo Kurosaki (Bleach) et Himura Kenshin (Kenshin le vagabond) ont été ajoutés. En juillet 2013 ce sont Gintoki Sakata (Gintama) et Ryotsu Kankichi (Kochikame) qui ont rejoint le casting.

Une nouvelle vidéo a été mise en ligne présentant le style des huit personnages. En août 2013, Gon Freecss (Hunter × Hunter) et Yusuke Urameshi (Yū Yū Hakusho) sont dévoilés. La précédente vidéo est prolongée de quelques instants laissant apercevoir ses personnages. Début septembre, le magazine annonce trois nouveaux personnages avec Sasuke Uchiwa (Naruto), Vegeta (Dragon Ball) et Zebra (Toriko), ainsi que la présence des transformations.

Le 17 septembre, c’est Jaguar Junichi (Pyū to fuku! Jaguar) et Taro Yamada (Chinyūki -Tarō to Yukaina Nakama-tachi-) qui rejoignent le casting. Une première démo était jouable lors du salon Tokyo Game Show de 2013, alors que le jeu était à 50% de son développement.

En octobre 2013, Médaka Kurokami (Médaka Box) est annoncé en personnage jouable, tandis que Kumagawa Misogi (Médaka Box), Boa Hancock (One Piece), Chitoge Kirisaki (Nisekoi), Rukia Kuchiki (Bleach) et Lala Satalin Deviluke (To Love-ru) rejoignent les personnages de soutien. En novembre sont annoncés Sawada Tsunayoshi (Reborn!) et Tatsumi Oga (Beelzebub) en personnages jouables, ainsi que Tetsuya Kuroko (Kuroko’s Basket), Fujisaki Yûsuke aka Bossun, Onizuka Hime aka Himeko et Usui Kazuyoshi aka Switch (Sket Dance) en personnages de soutien.

En décembre 2013, Jonathan et Joseph Joestar (JoJo’s Bizarre Adventure) ainsi que Meisuke Nueno (Jigoku Sensei Nube) rejoignent le casting, suivi par Koro-sensei (Assassination Classroom) et Nōgami Neuro (Neuro, le mange-mystères) en soutien, ainsi que Seiya (Saint Seiya) et Allen Walker (D.Gray-man) en personnage de soutien. Ce même mois, Namco Bandai annonce qu’il n’y aurait pas de personnages supplémentaires proposés en DLC payants.

En janvier 2014, Shishio Makoto (Kenshin), Akainu (One Piece), Madara Uchiha (Naruto), Freezer (Dragon Ball) et Toguro (Yū Yū Hakusho) sont annoncés comme personnages jouables ainsi que Hisoka (Hunter × Hunter) en personnage de soutien.

En février 2014, les derniers personnages sont annoncés : il s’agit de Kenshiro et Raoh (Hokuto no Ken), Arale Norimaki (Dr Slump), Bobobo-bo Bo-bobo (Bobobo-bo Bo-bobo), Luckyman (Tottemo! Luckyman), Kusuo Saiki (Saiki Kusuo no Sainan), Ace (One Piece), Kirua (Hunter × Hunter), Hiei (Yū Yū Hakusho) et Momotaro (Sakigake Otokojuku) en personnages jouables, ainsi que Shoyo Hinata (Haikyū!!) et Heihachi Edajima (Sakigake!! Otokojuku) en personnages de soutien. Hironobu Kageyama, Hiroshi Kitadani et Akira Kushida exécutent la chanson de thème du jeu vidéo appelé Fighting Stars.

En décembre 2014, lors du Jump Festa 2015, Bandai Namco annonce la sortie d’une version intitulée J-Stars Victory VS+ en Occident en été 2015. Cette version inclut notamment un mode Arcade.

Le jeu est commercialisé le 26 juin 2015 en Europe et le 30 juin en Amérique du Nord.

Anison Sound Edition

L’Anison Sound Edition est une version collector du jeu. On y retrouve des musiques iconiques provenant des animes des licences présentent dans le jeu. Cette édition permet aux joueurs d’utiliser 21 thèmes musicaux provenant des opening (format télévisé) des animes en question comme musique de fond.

  • Go (Naruto)
  • Cha-La-Head-Cha-La (Dragon Ball Z)
  • We Are (One Piece)
  • Asterisk (Bleach)
  • The no 1 Greatest Hard-Worker (Jigoku Sensei Nube)
  • Smile Bomb (Yū Yū Hakusho)
  • Guts Guts!! (Toriko)
  • Pray (Gintama)
  • Departure (Hunter × Hunter)
  • Blood’s Destiny (JoJo’s Bizarre Adventure)
  • Sobakasu (Kenshin le vagabond)
  • Dadada (Beelzebub)
  • Happy Crazy Box (Médaka Box)
  • Katsushika Rhapsody (Kochikame)
  • Listen to the Stereo (Reborn!)
  • Pegasus Fantasy (Saint Seiya)
  • Baka Survivor (Bobobo-bo Bo-bobo)
  • Are-Are Arare-chan (Dr Slump)
  • Ai Wo Torimodose (Hokuto no Ken)
  • Luckyman no Uta (Tottemo! Luckyman)

L’attaque Des Titans adapté en jeu vidéo !

L'attaque Des Titans adapté en jeu vidéo ! dans News Games l_atta10

L’attaque Des Titans adapté en jeu vidéo !

 

L’Attaque des Titans, le manga qui a atteint récemment les 50 millions de copies vendues, sera adapté en jeu vidéo !

Ce sera la première fois que nous pourrons suivre une aventure basée sur l’univers de Shingeki No Kyojin en HD(l’attaque des titans), car pour l’instant le jeu vidéo disponible en

Europe du manga est un jeu d’action en 3D sorti sur 3DS.

Le prochain jeu sortira en effet sur PS3, PSvita et PS4 ! Si nous n’avons pas encore de date de sortie précise, nous sommes au moins sûrs que l’Europe ne sera pas oubliée.

Il faudra cependant attendre 2016 pour voir le titre arriver chez nous … Mais vous pouvez déjà patienter avec un petit teaser !

Image de prévisualisation YouTube

Le teaser ne nous en apprend pas beaucoup sur le contenu du jeu, il faut donc s’attendre à tout concernant le gameplay.

En revanche, nous savons que le titre sera développé par Omega Force. Ce studio est extrêmement populaire au Japon, car il est notamment à l’origine de séries comme Dynasty Warriors, ou plus

récemment comme One Piece : Pirate Warriors 3 .

On se demande alors comment le gameplay de Dynasty Warriors va pouvoir s’intégrer à l’univers de l’Attaque des Titans.

Dans tous les cas, le président de Koei Hisashi Koinuma semble très enthousiaste dans une annonce presse :

“Je suis très heureux de vous révéler le début du développement d’un nouveau jeu d’action basé sur le phénomène l’Attaques des Titans“.

Pour ma part je m’attend à un bon jeu , à voir , en 2016…

 

La conférence de Nintendo de l’E3 2015

Voici un petit résumé de la conférence désastreuse de Nintendo , oui , désastreuse….

On va pas se mentir , c’est surement l’une des pires conférences de Nintendo depuis son commencement !

Cette conférence n’est pas mauvaise , mais très décevante …

La conférence de Nintendo de l'E3 2015 dans News Games Nintendo

Nintendo était pourtant bien parti avec une entrée en matière comme le constructeur sait le faire, avec de l’humour. Rapidement, Star Fox Zero a été annoncé puis détaillé. Ce sera sur Wii U, pour une sortie espérée à la fin de cette année :

Le gameplay :

Image de prévisualisation YouTube

Le trailer :

Image de prévisualisation YouTube

Nintendo a ensuite enchaîné en annonçant sa collaboration avec Activision pour intégrer des personnages de l’univers Nintendo dans le jeu de figurines à succès de l’éditeur américain (sur les versions Wii U, Wii et 3DS, a précisé ce dernier). Bowser et Donkey Kong seront donc bientôt bi-classés Amiibo/Skylanders (grâce à un simple changement sur la base de la figurine) et pourront donc être utilisés pour progresser dans le prochain Skylanders, intitulé SuperChargers.

 

bowser-skylanders 2015 dans News Games

 2016

 

 

Annonce suivante avec The Legend of Zelda Triforce Heroes, sur 3DS. Un épisode multi qui se jouera en co-op à 3 joueurs. Le jeu a été construit avec le moteur de Link Between Worlds et mettra à l’épreuve votre jugeotte et votre coopération (on pourra par exemple porter ses amis sur son dos pour atteindre les zones les plus hautes de telle ou telle pièce). Si vous n’avez pas d’amis, c’est avec des automates que vous jouerez.

Ce n’est pas le genre de jeu que le public attendait mais ça fais toujours plaisir .

Sortie prévue : automne 2015.

Image de prévisualisation YouTube

Nintendo est ensuite revenu sur Hyrule Warriors Legends sur 3DS, une version réimaginée de la version Wii U . Ce dernier offrira de l’action à 4 en co-op. C’est sur 3DS , et c’est pour 2016.

 Image de prévisualisation YouTube

Nintendo a également annoncé Metroid Prime Federation Forge et Metroid Prime Blast Ball.  Les deux jeu offriront des bastons en arène en 3 contre 3. C’est également sur 3DS et c’est 2016 également.

 

 Image de prévisualisation YouTube

 Nintendo a aussi annoncé Fire Emblem Fates (3DS, 2016)

Image de prévisualisation YouTube

Xenoblade Chronicles X (Wii U)

Image de prévisualisation YouTube

Mario & Luigi Paper Jam Bros. (3DS, 2016)

Image de prévisualisation YouTube

Plus enthousiasmant, le Mario Tennis Ultra Smash sur Wii U et 3DS pour noel, et surtout le Mario Maker, qui est revenu à plusieurs reprises au cours de l’événement. Pour le coup, on a hâte de mettre la main dessus tant les possibilités paraissent grandes.

Sortie prévue : 11 septembre 2015.

Mario Tennis Ultra Smash

 Image de prévisualisation YouTube

Mario Maker

Image de prévisualisation YouTube

Et c’est pas finis ! Un Amiibo Mario 8-bits spécialement pour les 30 ans de Mario !

Screen_Shot_2015-06-16_at_12.52.32_PM.0.0-640x360 3DS

 

Conclusion :

La conférence de Nintendo à l’E3 2015 n’est pas mauvaise , mais elle est décevante .

Je m’explique , les joueurs ou les fans attendait l’annonce de gros , le seul étant présent lors de cette est Star Fox Zero , qui , pour moi a des graphismes digne de la Wii !

De plus , aucune info n’a été donné le nouveau The Legend of Zelda qui avait été évoqué pour la Wii U.

Du coup comme j’ai dis , elle n’est pas mauvaise , mais très décevante….

 

Super Mario Galaxy

Super Mario Galaxy dans Wii Super_Mario_Galaxy_Wallpaper_by_NarutardST

Super Mario Galaxy (スーパーマリオギャラクシー, Sūpā Mario Gyarakushī?) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Nintendo EAD Tokyo sous la direction de Yoshiaki Koizumi. Le jeu est édité sur Wii en 2007 par Nintendo dans les trois pôles du marché : le Japon, l’Amérique du Nord et l’Europe. Dans la série principale des Super Mario, c’est le troisième jeu de plates-formes en trois dimensions après Super Mario 64 et Super Mario Sunshine, et le premier épisode destiné à la Wii.

L’histoire est centrée sur Mario et sa quête pour délivrer la princesse Peach, enlevée par le maléfique Bowser. Le jeu est composé de nombreux niveaux correspondant chacun à une galaxie constituée de plusieurs petites planètes. La gravitation est l’élément central du gameplay.

Super Mario Galaxy connaît un très grand succès, tant critique que commercial. En mars 2013, le produit s’était écoulé à 11,72 millions d’exemplaires à travers le monde, ce qui en fait l’un des jeux vidéo les plus vendus de la septième génération de consoles. Il a reçu de nombreux prix de la part de la presse spécialisée et a remporté un Interactive Achievement Award en 2008 et un BAFTA Games Award en 2009. La suite, Super Mario Galaxy 2, est sortie le 11 juin 2010 en Europe.

Trame et cadre

Histoire

Tous les cent ans, une comète traverse le ciel du Royaume Champignon et y déverse des milliers de fragments d’étoile. Les Toads, gardiens du royaume, s’arment alors de courage et ramassent les fragments d’étoile puis les rassemblent près du château Champignon, où ils fusionnent pour donner naissance à une super étoile.

Pour fêter ce don du ciel, une fête est organisée. Dans sa grande bonté, la princesse Peach invite Mario et lui confie au passage qu’elle a quelque chose à lui donner. Fort de cette invitation, Mario se rend au château. Lorsqu’il arrive il est émerveillé par la fête qui bat son plein. Tout semble se passer pour le mieux.

Malheureusement, les navires volants de Bowser arrivent et lancent des boulets de canon sur le village des Toads. Les boulets de feu détruisent la ville, et des rayons de glace enferment les Toads dans des cristaux. Mario remarque le navire de Bowser qui se dirige vers le château. Le monstre kidnappe Peach ainsi que le château tout entier. Mario tente en vain de sauver Peach, mais Kamek, le bras droit de Bowser, l’en empêche. Mario est projeté dans l’espace et atterrit sur une nouvelle planète inconnue. Il y rencontre un Luma, un petit personnage étoile, qui se change en lapin lunaire et se met à lui parler. Grâce à lui, Mario fait bientôt la rencontre de la mystérieuse princesse Harmonie, mère des étoiles. Et les aventures galactiques de Mario commencent.

Galaxies

Un niveau du jeu est appelé une galaxie. Ce peut être une véritable galaxie contenant plusieurs planètes mais également une seule grosse planète ou de minuscules planètes qui n’ont rien d’une galaxie.

Le jeu est découpé en six dômes accessibles depuis un environnement de base flottant dans l’espace appelé « observatoire de la comète ». Ils donnent accès en tout à quinze grandes galaxies où six ou sept défis sont à relever dans chacune d’entre elles. Il y a également une vingtaine de petites planètes bonus réparties dans les dômes contenant un seul défi. Mario obtient une super étoile pour chaque défi gagné, qui combinée aux autres, permet de débloquer de nouvelles galaxies. La dernière galaxie de chaque dôme contient un boss qui peut être Bowser lui-même, Bowser Jr. ou un sbire de ces derniers. Une fois vaincu, le boss libère une grande étoile qui, rapportée à l’observatoire, permet d’accéder à un nouveau dôme. Le but est de récupérer l’intégralité des étoiles, soit 120 étoiles avec Mario et 120 avec Luigi, pour débloquer la galaxie finale et ainsi clore le jeu. Il est cependant possible de terminer le jeu et de rencontrer le boss de fin avec seulement 60 étoiles.

Certaines planètes sont très grosses, d’autres très petites. Certaines sont sphériques et d’autres prennent des formes particulières. Ainsi, une planète est en forme de Mario en 2D (en version Super Mario Bros.) et une autre en Luigi. Une planète est un œuf de Yoshi, et on trouve aussi une planète en forme de tête de Yoshi. Une planète prend également la forme d’une Poké ball en référence à la série Pokémon, également édité par Nintendo, et on peut aussi apercevoir une fusée ressemblant au Vaisseau Hocatate d’Olimar dans Pikmin, un autre jeu créé par Shigeru Miyamoto, perdu dans une pluie de météorites (comme dans le jeu d’origine).

Système de jeu

Généralités

Le gameplay est similaire a Super Mario 64 le premier opus 3D, comme dans ce jeu Mario doit collecter les étoiles de puissance dans les mondes pour débloquer de nouveaux niveaux, Mario est contrôlé par la Wiimote et le Nunchuk. Le joystick déplace Mario, tandis que secouer la Wiimote sert à faire un tourbillon. Enfin, le pointeur est utilisé pour des actions moins importantes telles collecter ou lancer des fragments d’étoile sur les ennemis, s’accrocher à des étoiles crampons. La palette de mouvements de Mario est très importante : il peut sauter de façon classique, faire un saut en longueur, un triple saut, un saut périlleux arrière, un dérapage, un tourbillon ou encore rebondir sur les murs. Tous ces sauts peuvent être combinés pour atterrir plus loin ou sauter plus haut. Le jeu a été conçu pour qu’il n’y ait pas de contrôle manuel de la caméra, mais le bouton C du Nunchuk a tout de même été prévu pour recentrer la caméra derrière le joueur.

La gravité est l’élément central du gameplay. Mario peut très rapidement se retrouver sur une planète en forme de champignon à peine plus grande que lui, la tête en bas sur une planète en forme de soucoupe ou même à l’intérieur d’une planète sphérique sans que la caméra se replace à l’endroit. Cela laisse parfois place à des situations étranges, comme s’il y avait plusieurs centres de gravité sur une même planète. Dans les niveaux contenant plusieurs planètes, Mario a un objectif à accomplir sur chaque planète avant de passer à la suivante par le biais d’une étoile qui le propulse dans l’espace.

Certaines épreuves sont conçues pour exploiter au maximum la Wiimote, notamment dans l’épreuve de la boule où l’on doit incliner la Wiimote pour simuler une masse en mouvement sur une boule sur laquelle Mario tient en équilibre. D’autres sont des phases de plates-formes classiques.

220px-Super_Mario_Galaxy_interface-fr.svg Mario dans Wii

Interface de Super Mario Galaxy. En haut à gauche, le nombre d’étoiles obtenues (c’est-à-dire de « missions/niveaux » réussies) dans le jeu, puis, en tournant dans le sens horaire : l’énergie restante (chacune des vies étant divisée en trois « stades »), le nombre de pièces et de fragments d’étoiles obtenus dans le niveau, le personnage dirigé par le joueur, et enfin le nombre de vies restantes. Ces informations apparaissent ou disparaissent en fonction du contexte, s’adaptant au besoin ou non d’informations.

Modes de jeu

Super Mario Galaxy est un jeu qui se joue essentiellement en solo. L’écran d’accueil propose de choisir entre six profils, permettant de jouer à autant de parties différentes sur le même disque. Le joueur choisit un avatar parmi ceux proposés ; il peut être un personnage issu de la série Super Mario ou bien un Mii.

Il existe également un mode coopératif qui permet à un deuxième joueur de diriger un curseur et ainsi aider le joueur dirigeant Mario à ramasser et lancer des fragments d’étoile ou bloquer les ennemis. Ce deuxième joueur peut également faire sauter Mario. Ce mode coopératif est en fait un outil de soutien où le second joueur n’agit que très peu.

Transformations

Article détaillé : Liste des transformations de Mario.

Mario peut acquérir des capacités spéciales au contact de certains objets. Ainsi, il peut par exemple se transformer en Mario abeille, qui peut voler un court instant, s’accrocher aux parois et se poser sur les fleurs. Si Mario abeille touche à l’eau ou est attaqué, sa transformation prend fin. Il peut également se transformer en Mario arc-en-ciel, transformation que Mario a eu depuis les débuts de sa création, où il devient invincible et très rapide ; Mario fantôme, qui peut voler et traverser les grilles et les murs de cristal et s’il se déplace dans une zone de lumière, il perd ses pouvoirs ; Mario glace, qui peut congeler l’eau ou même la lave, permettant de marcher dessus, ce qui n’est pas possible autrement ; Mario de feu, qui permet de lancer des boules de feu ; Mario ressort, qui se déplace par bonds et peut sauter très haut (s’il heurte un mur, un saut mural se déclenche automatiquement et peut entraîner une chute). Mario volant, quant à lui, se déclenche au contact d’une étoile rouge. Cette étoile remplace la casquette ailée de Super Mario 64, qui permettait également de voler un court instant. Les transformations en Mario fantôme et Mario ressort prennent fin si Mario est attaqué. L’ensemble des transformations prend fin au bout d’un petit moment.

Le réalisateur Yoshiaki Koizumi a affirmé quant à l’influence qu’aurait eu Super Mario Bros. 3 (dans lequel Mario peut également se vêtir de différentes combinaisons) sur Super Mario Galaxy qu’il n’était personnellement pas familier avec ce jeu et qu’il n’a pris conscience les similitudes que par la suite. L’objectif était d’abord d’apporter des spécificités particulières au maniement du personnage, puis chacune des tenues a été imaginée pour répondre à ces envies spécifiques.

Épreuves

Arrivé sur une planète, Mario doit accomplir six ou sept épreuves qui se débloquent au fur et à mesure du jeu. Cela peut consister en une course ou en une mission précise mais les défis sont la plupart du temps des phases de plates-formes qui ont pour seul but d’aboutir sur l’acquisition d’une super étoile. Certaines de ces étoiles peuvent également être obtenues avec l’aide de Luigi, qui envoie de temps en temps une lettre au joueur contenant une photo de lui, le but étant de retrouver le niveau, puis de retrouver Luigi pour se faire offrir l’étoile. Aléatoirement, des comètes font leur apparition sur les grandes galaxies. Elles sont en fait des épreuves supplémentaires à la difficulté relevée qui posent de nouvelles conditions à certains défis. Il s’agit alors, suivant la couleur de la comète, de récupérer 100 pièces violettes reparties dans les niveaux, de faire une course contre le sosie de Mario, de finir un niveau très rapidement ou de réussir une phase de plates-formes accélérée avec une seule vie.

 

One Piece Pirate Warriors 3 en France au 3ème trimestre !

 

One Piece Pirate Warriors 3 en France au 3ème trimestre ! dans News Games one-piece-pirate-warriors-3-8

 

One Piece Pirate Warriors 3 a été annoncé officiellement en France pour le 3ème trimestre de l’année civile ( entre Juillet et Septembre ) , comme pour le précèdent opus qui

été sorti fin Août 2013. Le jeu sortiras tout de même le 26 Mars 2015 dans le pays du soleil levant .

 

Beaucoup de personnages on été annoncés comme Sabo , Fujitora , Ivankov , Lucci , Magellan  et bien d’autres …

 

Voici la vidéo gameplay de Chopper , Sabo et Ace (dans l’ordre) :

 

Image de prévisualisation YouTube

D’autres personnages seront annoncés.

 

J-Stars Victory Vs disponible cet été en France !

J-Stars Victory Vs disponible cet été en France ! dans News Games 1ed284424b348b3019895e9cade8ce7d1372097558_full

 

J-Stars Victory Vs sort enfin en France , alors qu’il était prévus que le jeu sois vendus uniquement au Japon le 19 Mars 2014 , Bandai Namco Games a revus ses ambitions.

 

J-Stars Victory Vs est un jeu de combat 3D , comme les Naruto Storm ou les One Piece Pirates Warriors . Vous pouvez jouez avec des personnages de tous les manga.

 

Ce jeu regroupe pleins de personnages issus de manga :

(ex : Naruto , Madara , Luffy , Ace , Ichigo , Toriko , Son Goku , Vegeta , ect … )

 

Voici la liste des personnages jouables :

 

  • Assassination Classroom : Koro-sensei
  • Beelzebub : Tatsumi Oga avec Baby Beel
  • Bleach : Ichigo Kurosaki, Aizen Sosuke
  • Bobobo-bo Bo-bobo : Bobobo-bo Bo-bobo
  • Chinyūki -Tarō to Yukaina Nakama-tachi- : Taro Yamada
  • Dr Slump : Aralé Norimaki
  • Dragon Ball : Son Gokû, Vegeta, Freezer
  • Gintama : Gintoki Sakata
  • Hunter × Hunter : Gon Freecss, Kirua Zoldik
  • Hokuto no Ken : Kenshirô, Raoh
  • Jigoku Sensei Nube : Meisuke Nueno
  • JoJo’s Bizarre Adventure : Jonathan Joestar, Joseph Joestar
  • Kenshin le vagabond : Kenshin Himura, Makoto Shishio
  • Kochikame : Kankichi Ryotsu
  • Médaka Box : Médaka Kurokami
  • Naruto : Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiwa, Madara Uchiwa
  • One Piece : Monkey D. Luffy, Boa Hancock, Akainu, Portgas D. Ace
  • Reborn! : Tsuna Sawada avec Reborn
  • Saiki Kusuo no Sainan : Kusuo Saiki
  • Saint Seiya : Seiya
  • Sakigake!! Otokojuku : Momotarō Tsurugi
  • Toriko : Toriko, Zebra
  • Tottemo! Luckyman : Luckyman
  • Yū Yū Hakusho : Yusuke Urameshi, Toguro, Hiei

Alien : Isolation

Alien : Isolation dans Playstation 3

 

Alien: Isolation est un jeu vidéo d’infiltration de type survie développé par The Creative Assembly et édité par Sega sur PC, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One, sorti le 7 octobre 2014.

Le jeu suit l’histoire d’Amanda Ripley, fille d’Ellen Ripley (héroïne de la saga Alien), à la recherche de sa mère suite à la disparition de cette dernière de sa navette spatiale, à bord de la navette Sébastopol, ne sachant pas qu’un xénomorphe à envahis la station.

Synopsis

Le jeu se passe en 2137, soit quinze ans après les événements d’Alien et quarante-deux ans avant les événements d’Aliens, le retour. Le jeu se concentre sur Amanda, la fille d’Ellen Ripley, qui, après avoir mené des recherches sur la disparition de sa mère, est envoyée sur la station spatiale Sébastopol pour retrouver des données qui pourraient l’aider à localiser sa mère, ignorant que le xénomorphe a déjà infesté la station.

Système de jeu

The Creative Assembly décrit Alien: Isolation comme un jeu de survival horror, et non comme un jeu d’action. Ce jeu a été conçu dans une ambiance ressemblant au film Alien de Ridley Scott plutôt qu’au film Aliens, le retour de James Cameron. Contrairement aux autres jeux vidéos adaptés de la franchise Alien, Alien: Isolation ne met en avant qu’un seul xénomorphe tout au long du jeu (sauf pour certains passages). Ce dernier étant impossible à tuer, il est demandé au joueur de faire preuve de discrétion et d’ingéniosité pour survivre. Même si le jeu propose quelques armes, elles ne sont mortelles que pour les humains et les androïdes présents.

Au lieu de suivre un parcours prédéterminé, l’intelligence artificielle de l’alien a été programmé pour rechercher activement le joueur en se basant sur l’odeur, les sons et la vue, et ceci grâce à un ensemble complexe de comportements s’activant au fur et à mesure de ses rencontres avec le joueur. Cela crée ainsi l’illusion que l’alien apprend et ajuste sa stratégie de chasse. Par exemple, l’alien vient à rechercher les sources secondaires de perturbation qu’il rencontre ; par exemple, si l’alien remarque une cache, une porte ou un sas ouvert, il cherche à savoir qui l’a ouvert. L’alien émet également différents sons selon la situation : un cri indique l’imminence d’une attaque, alors que d’autres sons indiquent qu’il a vu quelque chose, qu’il cherche sa proie ou qu’il en a perdu sa trace.

Le joueur a la possibilité de s’accroupir pour se cacher derrière des éléments du décor afin de sortir du champ de vision de l’alien. Il peut également se pencher ou se redresser légèrement pour jeter un coup d’œil sur ce qu’il se passe. Le joueur peut courir et a à sa disposition une lampe torche ainsi qu’un détecteur de mouvement. Cependant, le fait de courir ou d’utiliser ces accessoires émet du son ou de la lumière, augmentant les chances de se faire repérer par l’alien. Le joueur peut se cacher sous les tables ou dans des armoires afin de se cacher, tout en ayant également la possibilité de retenir sa respiration pour réduire les émissions de bruit. Les niveaux de jeux ont été conçus pour ne pas être linéaires : il existe souvent plusieurs entrées/sorties, offrant au joueur plusieurs chemins pour s’échapper et à l’alien plusieurs chemins pour traquer et attaquer le joueur.

Le jeu n’offre pas les habituelles informations à l’écran. Il est demandé au joueur d’utiliser l’inventaire pour acquérir les informations voulues, comme par exemple activer le détecteur de mouvement pour localiser l’alien. L’utilisation de ce dernier fait focaliser le joueur sur l’écran, le reste de son champs de vision devenant flou par effet de profondeur. Il est cependant possible, détecteur en main, de focaliser sur le décor environnant, perdant le focus sur l’écran du détecteur. Ce détecteur permet seulement d’estimer la position de l’alien quand celui-ci bouge. Il ne permet pas de le localiser de manière précise, ni même de le localiser si celui est immobile. Le jeu offre la possibilité de fabriquer des armes et des outils pour se défendre ou aider à la progression du jeu. Le joueur peut récupérer un peu partout divers éléments (pièces métalliques, injecteurs, détonateurs, colle, etc.) lui permettant de fabriquer des bombes fumigènes ou explosives, des émetteurs sonores, des kits médicaux, etc. Le joueur peut également utiliser les ordinateurs et autres terminaux pour récupérer des informations ou déclencher des événements dans le jeu.

The Creative Assembly a annoncé deux DLC en prévente. Toutes les préventes bénéficient de l’édition Nostromo, incluant la mission Crew Expendable (Équipage sacrifiable) offrant au joueur la possibilité de jouer l’équipage original du Nostromo. De plus, en commandant l’édition Ripley chez certains revendeurs, les joueurs reçoivent la mission Last Survivor (Dernier survivant), dans laquelle le joueur incarne Ellen Ripley tentant d’activer le système d’autodestruction du Nostromo et de fuir à bord du Narcissus.

Développement

The Creative Assembly décida de commencer le travaille sur Alien: Isolation après avoir terminer le jeu Viking: Battle For Asgard. Une équipe de 6 personnes développa alors un mini-jeu de rôles en multijoueurs grâce à l’idée de Sega. Il s’agit d’un jeu « cache-cache » ou l’alien devait être contrôlé par l’un des joueurs.

En premier lieux, le directeur du jeu, Al Hope, dévoile qu’il voulait un jeu ressemblant traits pour traits au premier Alien. Selon lui, à la sortie du film, les spectateurs découvraient un nouveau monstre totalement unique et terrifiant. Il voulait donc reproduire cette expérience. Simon Ridge explique ensuite que pour le premier film de la saga, c’est la partie supérieur du corps du xénomorphe que nous voyons le plus. Ils ont donc penser à partir de cette idée pour les attaques de l’alien et sa façon de se déplacer. Il se déplace lentement afin de créer un sentiment inquiétant, stressant et effrayant. Pour ses mouvements plus rapides, les développeurs lui ont donné plus d’agilité afin qu’il puisse apparaître à tout moment et prendre en chasse le joueur.

Selon Tobias Kleanthous, l’alien est gigantesque et l’environnement est fidèlement reproduit à l’échelle des décors du premier film. L’alien devait aussi avoir un mouvement fluide et continu pour avoir un aspect encore plus réaliste.

Distribution

A noter que certains des acteurs principaux du premier film Alien ont accepté de prêter leur voix pour certains petit passages du jeu.

  • Andrea Deck : Amanda Ripley (voix)
    • Kezia Burrows : Amanda Ripley (physique)
  • Anthony Howell : Christopher Samuels
  • Emerald O’Hanrahan : Nina Taylor
  • Jane Perry : Diane Verlaine
  • Sigourney Weaver : Ellen Ripley
  • Tom Skerritt : Dallas
  • Yaphet Kotto : Parker
  • Veronica Cartwright : Lambert
  • Harry Dean Stanton : Brett

Sonic Boom Wii U, le plus nul de la saga ?

Sonic Boom Wii U, le plus nul de la saga ?  dans News Games Sonic-Boom-WiiU-ESRB-FIN-720x1009

Salut tout le monde , aujourd’hui je vais vous parler du jeu qui fais scandale…

Je parle de Sonic , alors , tout ce qui compte l’achetez , renseignez vous car il est franchement ….nul.

Vous allez me dire  » mais pourquoi c’est un jeu de merde ???????????  » .  Voici quelques trucs qui montrent pourquoi ce jeu n’est pas apprécié par les fans :

 

LA VITESSE !

 

Quand on joue à un sonic , on s’attends à allez vite quoi , et là dans le jeu , il n’y a que 1/10 du jeu où on peut aller vite ! Sonic n’est pas rapide du tout , même Tails va plus vite quoi !

 

LE SYSYTEME DE COMBAT !

 

Le système de combat , est à …. CHIER ! Vous voyez le genre de système de combat dans One Piece Pirates Warriors 2 ou Hyrules Warriors ,

et ben c’est le même mais en plus dégueulasse , il te faut 3 minute avant de pouvoir toucher un ennemi !

 

L’HUMOUR !

 

Franchement , les blagues de carambars qu’on trouve au bout de 2 minute de jeu :

[HISTOIRE VRAI]

 

Eggman :  » Vous savez ce qu’il y a de meilleur qu’une embuscade ??? « 

 

Tails :  » Une embuscade au chocolat ? « 

 

 

BADUM TSS !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Bref , il y a encore pleins de point négatif sur ce jeu ,alors faîtes attention à ce que vous achetez ! TCHAO !

 

WWE 2K15

WWE 2K15  dans Playstation 3 wwe2k15logo-1415023933

WWE 2K15 est un jeu vidéo développé par Visual Concepts et Yuke’s et édité par 2K Sports. Le jeu est le deuxième de la série WWE 2K et est sortie le 31 octobre 2014 sur Xbox 360 et PlayStation 3, et sera le premier jeu WWE à sortir sur PlayStation 4 et Xbox One. Suite à quelques rumeurs, la version PC a été annoncée sans date de sortie , une première dans la série de jeux de la WWE.

Les versions Xbox 360 et PlayStation 3 sont sortie aux États-Unis et au Canada le 28 octobre 2014 et en Europe le 31 octobre 2014, les versions PlayStation 4 et Xbox One sortiront le 21 novembre 2014 . La jaquette du jeu met en avant le catcheur John Cena et le nouveau logo de la WWE introduit au lancement du WWE Network en février 2014. En juillet 2014, il fut annoncé que Sting sera le bonus de précommande du jeu.

Une édition collector comprenant le jeu WWE 2K15, un pack premium, une carte collector signé par Hulk Hogan, une figurine « Hollywood » Hulk Hogan, une pièce du ring de l’édition du 10 mars 2014 de WWE Raw, deux personnages Hulk Hogan exclusifs du jeu, et deux personnages de Sting exclusifs à la précommande est prévue .

Dans une interview, Stephanie McMahon-Levesque, la femme de Triple H et la fille de Vince McMahon, a parlé de la collaboration entre la WWE et 2K Sports au niveau du développement de WWE 2K15 que cela soit au niveau de l’élaboration du roster (l’effectif des catcheurs de la WWE) ou de la mise en place des histoires .

Modes de jeu

2K Showcase

Le mode 2K Showcase raconte l’histoire épique de deux rivalités notoires de la WWE : celle entre Triple H et Shawn Michaels de 2002 à 2004, ainsi que celle s’étendant de 2011 à 2013 entre John Cena et CM Punk, au travers d’extraits documentaires classiques de la WWE, commentés par des Superstars de la WWE, et entrecoupés de scènes cinématiques mais également les rivalités disponible en tant que DLC tel que la rivalité opposant Randy Orton à Christian en 2011, ainsi qu’une histoire et non une rivalité centrée sur le Hall of Famer de la WWE, The Ultimate Warrior et une autre histoire centrée sur Mark Henry.

Parmi cette multitude matchs retraçant ces rivalités, les joueurs seront chargés d’accomplir un ensemble d’objectifs bonus historiques qui permettront de débloquer de nouvelles Superstars de la WWE, des titres de championnat ainsi que des  tenues alternatives et des arènes qui pourront être utilisées dans tous les autres modes de jeu. Avec cette richesse de contenu à débloquer, les joueurs pourront recréer des rivalités actuelles ou imaginer les rencontres de leurs rêves entre des Superstars de la WWE du passé et du présent.

Les rivalités supplémentaires qui seront disponibles via du contenu téléchargeable (Season Pass) seront disponible en Avril 2015.

Ma Carrière

Dans ce mode de jeu, le personnage créé par le joueur sera entrainé par Bill DeMott au WWE Performance Center d’Orlando. Il devra remplir une série d’objectifs pour participer à la NXT. Dans cette dernière, il devra réussir de nouveaux objectifs et participer à des matchs. Il y rencontrera des futures stars WWE, parmi lesquelles Rusev, Bo Dallas, Adrian Neville, Sami Zayn ou encore Corey Graves.

Après NXT, une fois leurs compétences maitrisées, les joueurs évolueront dans le roster (l’effectif des catcheurs de la WWE) principal de la WWE, leur manager (Vickie Guerrero) organisera les matchs et les guidera pour remporter des récompenses. Les joueurs pourront développer des alliances et des rivalités tout en œuvrant pour gagner des points sur les événements Pay-per-view de la WWE et ses shows phares tels que Monday Night Raw et le Friday Night SmackDown. Ils seront également en compétition pour le WWE United States Championship et le WWE Intercontinental Championship. Les vainqueurs poursuivront ensuite leur chemin vers SummerSlam et WrestleMania. Le titre de WWE World Heavyweight Championship sera le plus haut titre du mode carrière de WWE 2K15 à remporter.

Les décisions prises dans ce mode carrière comprenant des alliances, des rivalités et des interactions avec les réseaux sociaux auront un impact sur les traits de la personnalité du personnage incarné par le joueur et sur les réactions de la foule. Au cours de leur progression dans ce mode, le joueur pourra , pour son personnage, améliorer ses attributs, acquérir de nouvelles aptitudes, compétences et mouvements, gagner de nouvelles tenues et débloquer de nouveaux managers. Ces décisions, ainsi que les résultats gagnant/perdant des joueurs, conduiront vers de multiples scénarios distincts et à l’exploration des différents cheminements de carrière.

Le mode carrière de WWE 2K15 sera exclusivement disponible dans les versions PS4 et la Xbox One du jeu .

Who Got NXT ​

Who Got NXT remplace le mode Ma Carrière sur Xbox 360 et PlayStation 3, Who Got NXT est un mode histoire mettant l’accent sur WWE NXT et ses Superstars tel que Adrian Neville, Samy Zayn, Bo Dallas, Corey Graves et Rusev qui sont les 5 Superstars NXT jouables du jeu.

Call of Duty Black Ops II

Call of Duty Black Ops II dans Mac

Personnages

Le jeu se déroule en 2025, époque où le joueur incarne David « Section » Mason, le fils d’Alex Mason, le protagoniste joué dans Call of Duty: Black Ops. Il est aidé par Mike Harper et Javier Salazar à pourchasser et éliminer Raul Menendez, un trafiquant d’armes Nicaraguayen, antagoniste principal du jeu. Le joueur incarne celui-ci à deux moments du jeu.

De temps en temps, des scènes sont montrées où Frank Woods, supposé mort dans Call of Duty: Black Ops, s’entretient avec David. À la suite de ses discussions, Woods fera des flashbacks, à la fin des années 1980, à l’époque où lui, Alex Mason et Jason Hudson avaient aussi pour mission de capturer Menendez. On peut noter aussi la réapparition de Lev Kravchenko.

Flashback :

  • Alex Mason
  • Frank Woods
  • Jason Hudson
  • Raul Menendez

2025 :

  • David « Section » Mason
  • Mike Harper
  • DeFalco
  • Chloé Lynch
  • Raul Menendez
  • Amiral Briggs
  • Javier Salazar

Scénario

Le scénario du jeu est racontée en deux parties : une partie où on joue David Mason (en 2025) accompagné de ses coéquipiers et amis Salazar et Harper, où ils doivent tenter de déjouer les plans d’un dangereux terroriste, Raul Menendez, et une partie où Frank Woods, maintenant sergent à la retraite, raconte à David Mason comment son père l’a sauvé, et narre également les missions où ils étaient supposés capturer Menendez au début de son ascension. Les missions avec Woods et Mason père se déroulent dans les années 1980.

Victoire pyrrhique (1986)

David Mason et Mike Harper se rendent chez Frank Woods pour interrogation au sujet de Raul Menendez, chef du groupe terroriste Cordis Die. C’est alors que Woods, maintenant en fauteuil roulant et dans une maison de retraite, âgé de 95 ans, raconte le premier flashback de l’histoire en Angola. Alex Mason, s’amusant avec son fils David, est rappelé par Jason Hudson et la CIA pour sauver Woods. Ces hommes sont aidés par un chef africain, Jonas Savimbi, voulant éliminer la MPLA. Ce dernier après une bataille contre MPLA indique la position de Woods, enfermé dans un cargo par un Nicaraguayen (en l’occurrence Raul Menendez). Quand Mason et Hudson essaient de sauver Woods, ils se font attaquer par un hélicoptère d’attaque Mi-24 Hind. Après une lutte acharnée, Mason, Woods et Hudson se rendent dans une jungle abritant un village et une radio. Mason arrive à maîtriser l’opérateur radio mais celui-ci refuse de lui obéir; il s’agit de Raul Menendez. Lors d’une altercation, Mason réussit à blesser Menendez en lui tirant une balle dans l’oeil, et s’enfuit. Ils sont secourus par un hélicoptère dirigé par Jonas Savimbi; Frank Woods est ainsi sauvé.

Célérium (2025)

David « Section » Mason et Mike Harper se rendent à une base de Menendez en Birmanie. En longeant la paroi d’une falaise, ils rejoignent Crosby et Salazar, où ils utilisent des jets-wings pour se rendre à la base de Menendez. Après avoir éliminé tous les ennemis (dont certains équipés d’un camouflage optique les rendant très difficiles à repérer), ils pénètrent dans la base souterraine et font la connaissance des ASD (drones sur chenilles équipés de mitrailleuses et de lance-grenades). Après avoir nettoyé la base de Menendez, ils arrivent dans une salle de fabrication de boucliers d’assaut où ils rencontrent le Dr Erik qui travaille sur le célérium. Lorsque les ennemis contre-attaquent, Section décide alors d’essayer les boucliers d’assaut. Durant l’assaut des forces ennemies, le docteur Erik donne la puce de célérium à Section, mais meurt d’une balle dans le cou par la suite. Section, Harper, Salazar et Crosby reviennent sur leurs pas tout en éliminant le reste des renforts ennemis sur leur passage. Ils retrouvent KRAKEN (l’amiral Briggs) et lui donnent la puce de célérium.

Vieilles blessures (1986)

Mason et Woods sont envoyés en Afghanistan pour soutenir les moudjahidines contre les forces russes en échange de quelques informations sur Menendez. Ils parcourent le désert à cheval afin d’anéantir les forces ennemies cachées dans les canyons bordant leur chemin. Lors de l’assaut final, le cheval de Mason tombe à la suite de l’explosion d’un obus tiré par un char, mais Mason parvient à s’écarter et évite de justesse l’écrasement. C’est là que Woods accourt avec son cheval et aide Mason pour monter sur le char afin de le détruire avec l’un des mortiers qu’il possède. Mais au moment de jeter le mortier dans le char, Kravchenko (un des principaux antagonistes du premier opus) sort du véhicule et empêche Mason d’accomplir sa tâche. S’ensuit un combat entre les deux personnages, que Mason remporte, à la suite de quoi il fait finalement exploser le char. Kravchenko est alors fait prisonnier et se fait interroger par Woods. Lors de l’interrogatoire, Mason recommence à revoir les nombres qui lui sont apparus quelques années auparavant. En revoyant Kravchenko, il entend à l’intérieur de sa tête la voix de Reznov lui dire « Kravchenko doit mourir ! ». Il parvient tant bien que mal à résister à cet ordre. Alors Kravchenko avoue que Menendez lui achetait des armes pour se faire de l’argent, car l’URSS est en pleine crise, et que seul l’argent compte dorénavant. Il dit notamment que Menendez a des contacts partout, et même à la CIA. Woods ne le croit pas, et lui tire une balle dans la tête. Les moudjahidines se rebellent alors et capturent Mason, Woods, Hudson et Zhao (un officier chinois coopérant avec les Américains) car ils travaillaient eux aussi avec Menendez. Mason, Woods, Hudson et Zhao sont abandonnés dans le désert, mais sont sauvés plusieurs heures plus tard par des nomades (Mason, à la suite de sa vision des nombres, croit apercevoir le visage de Reznov).
Remarque: lors de l’interrogatoire, on peut laisser Mason se faire de nouveau manipuler par les nombres, et donc le laisser tuer Kravchenko. Dans ce cas-ci, la mission sera quand même accomplie mais l’interrogatoire incomplet.

Base Spectre (Force d’assaut 2025)

Section envoie le JSOC défendre la Base Spectre menacée par la SDC. Ils devront protéger la communication satellite, la tour de refroidissement et le générateur. Si deux de ces points stratégiques tombent, les portes de la base s’ouvriront. La SDC pourra alors s’attaquer à l’ordinateur central. Si la SDC s’empare de Spectre, ils pourront prendre le contrôle de l’Inde. Mais le JSOC triomphe de la SDC et l’Inde est ainsi sauvée.

Temps et Destinée (1986)

Mason, Woods, Hudson et Manuel Noriega (le président du Panama) observent Menendez dans sa chambre aux côtés de sa sœur Joséfina. Noriega envoie ses hommes pour capturer Raul mais l’un d’eux s’en prend à sa sœur. Menendez fonce vers lui, prend un morceau de verre coupant et l’achève violemment avant de se faire tranquilliser. Mason et l’armée du Panama s’infiltrent dans le village en éliminant les hommes du cartel. Mais Noriega, qui s’était allié avec Menendez, libère ce dernier. Fou de rage, Menendez s’en prend à Noriega et court sauver sa sœur tout en éliminant les soldats se dressant sur son passage grâce aux armes de Noriega. Mason et Woods se rendent finalement dans un labo de cocaïne, et trouvent un mémo de la CIA. Ils rejoignent la maison, et Woods tente de tirer sur Menendez ; Mason l’en empêche, mais Woods réussit quand même à lancer une grenade qui tue Joséfina. Menendez semble avoir péri dans l’explosion, mais il n’est que blessé ; de retour en 2025, Woods affirme que Menendez est toujours vivant.

Ange déchu (2025)

Section, Harper et Salazar sont envoyés à Anthem pour enregistrer les conversations de Menendez et DeFalco (son bras droit), mais à leur arrivé ils sont pris en embuscade par les hommes de Menendez. Ils se font également attaquer par un drone, mais celui-ci est abattu. Ils pénètrent ensuite dans la rue inondée tout en éliminant les ennemis avec l’aide de Brutus et Maximus (deux CLAWs). Après avoir failli se faire écraser par un bus, ils pénètrent enfin dans Anthem. Section et Harper doivent se faufiler dans les égouts tout en esquivant les drones, de dangereux hélicoptères équipés de lasers destructeurs. Arrivés dans les égouts, Harper entend plusieurs hommes parler avant de contacter Briggs. Section et Harper se faufilent sur les toits et enregistrent les conversations de Menendez. Menendez parle ensuite à DeFalco du drone américain abattu et de l’arme Karma. Harper et Section essayent une dernière fois d’enregistrer Menendez, mais ils se font repérer. Section et Harper s’enfuient en éliminant les ennemis sur la route. Section prend le contrôle de Maximus et Brutus pour dégager la voie car toute la base les retient dans un garage. Salazar et Crosby rappliquent et font sortir nos amis d’ici. Section recontacte Briggs et ce dernier leur explique qu’ils vont devoir partir par la force. Section conduit une Jeep avec Harper à la mitrailleuse. Avec l’aide d’un drone, ils vont éliminer tous les ennemis en jeep mais le drone se fait détruire et un feu commence à se propager dans la cité. Section esquive les flammes au grand soulagement de Harper qui a failli se faire avoir. Section et Harper rejoignent le point d’évacuation mais les Chinois, dirigés par Tian Zhao, les y attendent. Section lui explique qu’ils sont là pour Menendez; Zhao fait baisser les armes, car celui-ci en veut aussi à Menendez.

Épave (Force d’assaut 2025)

Section envoie le JSOC détruire un navire commercial contenant des missiles Don-Feng capable de détruire l’USS Barack Obama. Pour cela ils doivent d’abord neutraliser les systèmes LEL ainsi que le point de défense central. Après cette mission accomplie, un des soldats doit envoyer un missile Hellstorm sur le navire. L’Iran est ainsi sauvé.

EEI (Force d’assaut 2025)

Mason envoie des robots du JSOC protéger un convoi dans lequel se trouve le président Afghan et d’autres VIP et que la SDC veut éliminer. Seuls les Dragonfire et les ASD protègeront le convoi. La SDC posera des EEI (une sorte de mine) afin de détruire les quatre véhicules du convoi. La SDC attaquera aussi à dos de cheval et sera équipée de lance-roquettes. Des chars seront aussi présents. Quand le convoi sera en sécurité, les CLAWs finiront le boulot.

Karma (2025)

Grâce à la conversation entre Menendez et Defalco enregistrée par Section, la JSOC découvre que l’arme Karma se trouve à la ville paradisiaque Colossus. Section, Harper et Salazar s’y rendent donc pour la trouver, mais des mercenaires travaillant pour Menendez ont infiltré le bateau. Ceux-ci piègent le bateau pour créer une diversion afin de s’enfuir une fois Karma trouvée. Section et Salazar se rendent dans la salle des archives centrales pour trouver Karma à l’aide de l’ordinateur. L’arme Karma est en fait une femme, Chloé Lynch. Une fois localisée, Section part à sa recherche au club Solar, mais DeFalco l’enlève et fait exploser le bateau. La JSOC se lance à sa poursuite en éliminant tous les mercenaires présents dans le bateau. Section parvient à rattraper DeFalco et l’élimine une bonne fois pour toute. La JSOC a maintenant Karma de son côté.

Souffrances (1989)

David décide d’aller voir Woods pour savoir la vérité sur la mort de son père. En 1989, Woods et Mason avaient pour mission de capturer Manuel Noriega qui s’était allié avec Menendez en 1986. Nos deux amis se rendent donc chez McKnight qui leur explique le plan. Woods et Mason se rendent donc au Panama pour commencer la mission. La CIA a déjà commencée à attaquer la ville. Ils finissent par capturer Noriega et à enterrer sa réputation en dissimulant des indices trompeurs sur son lit. Woods et Mason veulent se rendre au point d’évacuation mais Hudson leur apprend par radio que Noriega doit être échangé avec un autre prisonnier. Mason et Woods réalisent qu’il y a quelque chose qui ne va pas, notamment dû à l’échange de prisonnier et aux indices de la CIA retrouvés dans les missions précédentes. Nos amis luttent contre les forces de Noriega et aux mauvais coups de celui-ci. Mason et Woods se séparent et Woods se rend donc sur le toit pour abattre la cible qui s’avoue être Menendez à l’aide de son Barrett M82. La balle atteint la jambe de la cible, bien qu’elle soit présumée morte. Woods voit Noriega sourire et se doute de quelque chose; il court vers la cible et retire le sac de sa tête. Woods, à son grand choc, s’aperçoit que la cible n’était rien d’autre que Mason; Woods tente d’abattre Noriega mais il se fait capturer par Menendez en personne Menendez tire 2 balles sur les 2 jambes de Woods.

Hudson, prisonnier, a dû faire le maximum sous la menace de Menendez pour que David (alors âgé de 10 ans) ne soit pas tué à la place de son père. Menendez, fou de rage, exige une autre victime et c’est finalement Jason Hudson qui se fait tuer. Menendez s’en va et laisse Woods (qui a reçu deux balles dans les genoux) et David seuls, ainsi le corps de Mason inanimé et celui de Hudson sans vie. Retour en 2025. David n’en revient toujours pas que ce soit Woods qui ait tué son père, mais il rassure Woods en lui disant qu’il ne pouvait rien faire. David est plus déterminé que jamais à tuer Menendez.

Élimination (Force d’assaut 2025)

Tian Zhao, chef de la SDC, est allé trop loin, et les Chinois ne le contrôlent plus. La présidente Bosworth a fait son choix et décide de faire assassiner Zhao. La JSOC se rend donc au Pakistan et attaque un convoi aérien dans lequel se trouve Zhao. L’ADAV de Zhao s’écrase et la JSOC part le retrouver, mais la SDC est sur place. Après une bataille intense, la JSOC pose un module de piratage près de l’ADAV pour y avoir accès. Les portes s’ouvrent et Zhao blessé finit éliminé. La force d’assaut a atteint l’objectif et la SDC rejoint les SEAL pour mettre fin à cette deuxième guerre froide.

Derrière le voile (2025)

Farid, agent infiltré et guidé par Harper, est maintenant aux côtés de Menendez afin de le capturer. Farid suit Menendez pour son discours mais ils se font attaquer par les Yéménites, alliés aux Américains. Farid doit rejoindre la citadelle où se trouve Menendez à la suite de l’attaque, et il se voit obliger d’éliminer les forces armées yéménites pour garder sa couverture auprès des hommes de Menendez. Au moment où Farid rejoint Menendez, Harper se pointe, mais Menendez abat l’ADAV de Harper et capture ce dernier. Menendez demande à Harper qui l’a trahi, mais ce dernier refuse de parler. Farid est malheureusement forcé de tuer Harper sous ordre de Menendez. « Section » et Salazar interviennent alors et tuent tout ce beau monde sauf Raul évidemment. Section console Farid en lui disant qu’il n’avait pas le choix. Après une longue bataille contre les mercenaires, Section et Salazar réussirent à capturer Menendez.

Ulysse (2025)

Maintenant dans l’Obama, David interroge Raul mais ils se font attaquer par les mercenaires. David tourne le dos et un de ses gardes se fait tuer. David se retourne et voit que Menendez s’est libéré et retient Salazar en otage. David se rend pour sauver Salazar et se fait assommer. David se réveille; lui et Salazar tentent tout pour retrouver Menendez avant de se séparer. Briggs désactive les systèmes de sécurité afin de relancer le système. Menendez en profite et capture Briggs. Briggs ordonne à Salazar de lui tirer dessus pour abattre aussi Menendez. Mais Salazar qui était en fait un agent infiltré se retourne contre la JSOC. Salazar tue deux soldats, et tente d’assassiner Karma, mais Farid se sacrifie et se fait tuer à sa place. Ne voulant pas tuer Briggs, Salazar demande à Menendez de tirer dans la jambe de Briggs. Menendez pirate les données du vaisseau et contrôle maintenant les drones américains. Salazar se rend à la JSOC et Menendez s’enfuit; David tente de le rattraper mais en vain. Il réussit à prendre un drone et pourchasse Menendez. Les chinois arrivent ensuite pour sauver l’Obama.

Système de jeu

Campagne

Le jeu étant la suite du premier Black Ops, on retrouve ainsi des personnages déjà vu dans ce dernier. La campagne du jeu est constituée de 11 missions dans un futur proche vers les années 2025 mais également pendant la Guerre froide par l’intermédiaire de flashback comme ce fut le cas dans le premier opus.

Pour la première fois dans un épisode Call of Duty, la campagne est non-linéaire ou tout du moins beaucoup moins. En effet, le jeu possède divers choix tout au long du jeu qui auront des répercussions sur toute l’histoire. Ainsi le jeu possédera plus d’une dizaine d’embranchements différents pour 6 fins différentes. On note également la possibilité de choisir quelle arme avoir en début de mission. A tout cela s’ajoute des missions annexes nommées « Force d’assaut » (ou Strike Force dans la version originale). Ces missions apportent, en plus d’une modification de l’histoire, un aspect STR à Black Ops II. En effet, le joueur se retrouve, en vue du dessus, au commande d’une escouade de soldat. Il peut ainsi désigner des points à attaquer ou bien contrôler directement un soldat ou un drone durant la mission.

Multijoueur

Pour cet opus, Treyarch a voulu amener un aspect beaucoup plus coopératif afin de remplir des objectifs dans son multijoueur. Ainsi, ils décidèrent d’abandonner les « Killstreak » ou les « Pointstreak » au profit des « Scorestreak ». Pour chaque action faite dans une partie que cela soit un ennemi abattu, un drapeau capturé, une zone tenue, une bombe posée, etc… Le joueur obtient des points, seulement la capture d’objectif (drapeau, zone, bombe, etc…) rapporte beaucoup plus de points pour obtenir des bonus que le simple fait d’abattre un ennemi. C’est par cette technique que Treyarch fait en sorte que les joueurs joue sur des modes à objectifs plutôt que d’autre. Ils ont ainsi ajouté un nouveau mode de jeu, le « Point Stratégique » (ou HardPoint en version originale). Ce mode se compose d’une zone à capturer et tenir le plus longtemps afin de rapporter le plus de point sachant que la zone se déplace après un certain temps sur la carte. Ils ajoutèrent également un nouveau mode le Multi-Team Deathmatch, un match à mort par équipe multiple. Ainsi, les joueurs pouvaient se retrouver à 18 sur une seule carte répartie dans 6 équipes de 3 au maximum. Ce mode apporte un aspect plus compétitif dans le multijoueur.

Zombies

Comme pour les précédents épisodes de Treyarch (World at War et Black Ops), Black Ops II bénéficie d’un mode Zombies, annoncé comme le plus grand et ambitieux mode Zombies à ce jour par Mark Lamia le directeur du studio1. L’histoire du mode se situe quelque temps après la fin de celui de Black Ops et donc après le cataclysme ayant frappé la Terre. On découvre ainsi de nouveaux protagonistes et de nouveaux lieux beaucoup plus grands qu’auparavant, la carte « Green Run » était ainsi la carte la plus grande jamais sortie sur ce mode lors de la sortie du jeu. Le mode a été amélioré afin de supporter deux fois plus de zombies sur la carte et également deux fois plus de joueurs.

Le Zombies se composent ainsi de 3 modes (contre seulement une seule version pour les précédents) : Le mode « TranZit » est la continuité du mode Zombie dit « classique », sa carte « Green Run » est tellement grande qu’un bus permet de se déplacer à travers les différentes zones de jeu.
Le deuxième mode est « Lutte » (ou Grief dans la version originale), ce mode de jeu fait s’affronter deux équipes de 4 joueurs ne pouvant s’affronter directement mais par l’intermédiaire de piège et des Zombies sur des zones précises de la carte « Green Run », le but étant que l’équipe adverse soit éliminée et que l’équipe survivante remporte la dernière manche.
Le dernier mode se nomme « Survie » (ou Survival dans la version originale), ce mode a la particularité d’être personnalisable, les joueurs (4 au maximum) peuvent choisir s’ils veulent ou non des bonus, des atouts, la boite mystère (boite donnant des armes), peu d’arme à disposition et pas la possibilité de les améliorer, le nombre de manche de départ, etc…

Treyarch a apporté des éléments multijoueurs au moteur spécifique du mode Zombies. Ainsi, le mode Théâtre (disponible en multijoueur dans Black Ops) fait son apparition dans le mode Zombies de Black Ops II. On note également l’ajout d’un système de rang (suivant le nombre de victoire, de mort, etc…) dans le mode et également des ladders. Le service ELiTE prend désormais en compte les statistiques du mode Zombies comme c’est déjà le cas pour le multijoueur.

Développement

Annonce

Le jeu a été annoncé par Activision le 9 février 2012, mais aucun titre, ni aucune autre information n’ont été annoncés. Le titre a par contre filtré sur certains sites de commerce électronique, comme Amazon, le billet concernant le titre ayant fuité.

Vers la fin du mois d’avril 2012, Activision et Treyarch mettent en place une campagne de promotion pour révéler, le 1er mai, le nouvel épisode de la saga Call of Duty. Le site internet de la série fut modifié et diffusa sporadiquement quelques indices sur cet épisode futur. Quelques fuites furent à noter, notamment le logo officiel confirmant le titre Black Ops II, et quelques images prévoyant un contexte futuriste pour ce nouvel épisode.

Le 1er mai à 17 heures (heure du Pacifique), c’est-à-dire le 2 mai à 2 heures du matin en France, la première bande-annonce, d’une durée de deux minutes, fut révélée sur le site internet officiel et sur les réseaux sociaux. Quelques heures plus tard, aux États-Unis, cette même bande-annonce fut diffusée à la télévision durant un match des playoffs de la NBA opposant les Los Angeles Lakers aux Denver Nuggets. Cette bande-annonce en langue anglaise fut également traduite en français, en espagnol et en allemand.

Déroulement

Le développement a commencé peu de temps après la sortie de Call of Duty: Black Ops. 300 personnes ont travaillé sur le jeu, dont 250 chez Treyarch. Il est à noter que le studio, depuis 2006, développe sur une durée de deux ans un jeu de la série Call of Duty pour les sortir lors d’années paires, le studio Infinity Ward se chargeant des sorties lors d’années impaires, de manière à sortir un Call of Duty par an. Depuis l’épisode Black Ops en 2010, Treyarch travaille pleinement sur Call of Duty, alors qu’auparavant, ils travaillaient sur plusieurs jeux simultanément, dont certains non-relatifs à Call of Duty.

David S. Goyer, scénariste notamment de la trilogie des Batman de C.Nolan, a contribué à l’écriture du scénario de Black Ops II comme il a contribué au scénario de Call of Duty: Black Ops.

À l’instar de ses deux précédents Call of Duty, World at War et Call of Duty: Black Ops, Treyarch a une nouvelle fois utilisé la capture de mouvement des acteurs mais aussi leurs expressions faciales afin de donner une dimension immersive et réaliste à leurs personnages. Le tournage des séquences de capture de mouvement a duré 120 jours (contre 70 jours pour Black Ops). Avec Black Ops II, ce ne sont pas seulement les acteurs qui ont participé à cette méthode mais aussi des chevaux qui apparaissent dans le mode campagne du jeu.

Audio

Pendant le développement, Mark Lamia a annoncé qu’en plus d’une amélioration du moteur graphique et physique du jeu, le moteur audio a été amélioré ce qui permet au joueur d’entendre les sons et les impacts de balles différemment suivant leur position ou suivant le type de matière sur laquelle les balles ont été projeté. De ce fait, chacune des armes du jeu possède à elle seule 12 sons différents, ces sons variant suivant la situation.

La bande son du jeu constituée de 30 morceaux a été composée par Jack Wall tandis que le Main Theme (thème principal) a été composé par Trent Reznor. On note également dans la bande son deux morceaux de Brian Tuey (Audio Director chez Treyarch) et de la Symphonie No. 40 en sol mineur, K550 (Allegro Molto) de Wolfgang Amadeus Mozart.

Le doublage de Black Ops II est assuré par de nombreux acteurs hollywoodiens. Certains acteurs reprenant leur rôle qu’ils avaient interprété dans Black Ops en 2010 : Sam Worthington (VF : Xavier Fagnon) reprend le rôle d’Alex Mason, James C. Burns (VF : Antoine Nouel) donne de nouveau sa voix au sergent Frank Woods tout en participant aux séances de capture de mouvement, Michael Keaton (VF : Bruno Magne) donne sa voix à Jason Hudson (contre Ed Harris pour Black Ops), Gary Oldman reprend son rôle de Viktor Reznov (déjà interprété dans World at War en plus de Black Ops), Andrew Divoff donne à nouveau sa voix à Lev Kravchenko. Rich McDonald (VF : Philippe Valmont) donne sa voix et assure les séances de capture de mouvement pour David « Section » Mason. Michael Rooker (VF : Jérôme Pauwels) assure la capture de mouvement et la voix de Mike Harper. Erin Cahill (VF : Virginie Ledoyen) interprète Chloe « Karma » Lynch. Tony Todd (VF : Thierry Desroses) prête sa voix et assure la capture de mouvement pour l’amiral Briggs. L’acteur Kamar de los Reyes (VF : Bertrand Liebert) donne sa voix et assure les séances de capture de mouvement pour Raul Menendez.

Contenus téléchargeables

En octobre 2012, Activision annonça la mise en place d’un Season Pass pour Black Ops II. Ce Season Pass est disponible sur Steam, Xbox 360 et PlayStation 3. Il permet d’obtenir les 4 packs de maps de Black Ops II en économisant par rapport à l’achat unitaire des 4 packs.

Bien qu’également sorti sur WiiU, Black Ops II ne bénéficie pas de contenus téléchargeables sur cette plateforme (comme pour les précédents volets sur la Nintendo Wii) malgré le fait qu’il était envisagé de sortir le pack Revolution sur WiiU mais rien n’a été annoncé pour le moment.

À la suite du partenariat de 3 ans entre Activision et Microsoft conclu en juin 2010 et qui a été renouvelé en mai 2012, le contenu additionnel est en exclusivité temporaire de 1 mois sur Xbox 360 par rapport aux versions PC et PlayStation 3.

Revolution

« Revolution » est le premier pack de cartes pour Black Ops II. Le pack a été officialisé le 7 janvier 2013 et est sorti sur Xbox 360 le 29 janvier 2013 au prix de 14,40 € (anciennement 1200 MSP). Le pack est sorti le 28 février 2013 sur Steam (PC) et PlayStation 3 au prix de 14,49 €.

  • Il contient quatre cartes multijoueurs :
    • « Downhill » dans une station de ski dans les Alpes françaises.
    • « Grind » un Skate Park a Los Angeles, États-Unis.
    • « Mirage » dans le désert de Gobi en Chine.
    • « Hydro » sur un barrage hydraulique au Pakistan.
  • Une carte zombie :
    • « Die rise » dans 2 gratte-ciels en ruine, à Shanghai, en Chine. Elle reprend les 4 protagonistes de la carte précédente, Green run. La particularité de cette carte vient du fait qu’elle se situe en hauteur, ce qui implique un grand risque de chute. L’un des deux gratte-ciels est coupé en deux, la moitié supérieur étant renversée. Une partie de la carte est donc à l’envers. Une autre particularité vient des ascenseurs, qui montent et qui descendent, contenant les machines d’atouts. On peut embarquer dessus pour changer d’étage, mais ceci demande une coordination pour ne pas rester coincé par les zombies ou ce faire écraser contre le fond de la cage d’ascenseur. Une nouvelle arme, le sliquificateur, fait son apparition. Elle tire un liquide glissant aussi bien pour les zombies que pour les joueurs. Un nouvel atout fait également son apparition, « Who’s who? ». Il permet de se réanimer lorsque nous sommes blessés. On notera le retour des « golums », faisant office de boss et apparaissant à chaque 4 ou 5 manches aléatoirement. Cette fois ils bondissent dans tous les sens ce qui les rends plus difficiles à tuer.
    • « Infection » (Turned) : ce nouveau mode consiste à prendre la place d’un zombie, et donc de tuer le seul humain présent pour le devenir soi-même et survivre le plus longtemps possible. Ce mode se base sur le principe de la compétition, contrairement aux autres modes de jeu se basant sur la coopération .
  • Une nouvelle arme
    • La « Peacekeeper », mélangeant les caractéristiques d’une mitraillette et d’un fusil d’assaut.

Uprising

« Uprising » est le deuxième pack de cartes pour Black Ops II. Le pack a été officialisé le 4 avril 2013 et est sorti sur Xbox 360 le 16 avril 2013 au prix de 14,40 €. Il est sorti le 16 mai 2013 sur Steam (PC) et PlayStation 3 au prix de 14,49 €.

  • Il contient quatre cartes multijoueurs :
    • « Studio » aux États-Unis à Hollywood qui est un « remake » de la map Firing Range de Call of Duty: Black Ops
    • « Magma », ville détruite par des coulées de lave Kytakyshu au Japon
    • « Vertigo » en Inde à Mumbai au sommet du gratte-ciel de la Tacitus corporation
    • « Encore » en Angleterre à Londres dans un stade ou ce joue un concert.
  • Une carte zombie :
    • « Mob Of The Dead » San Fransisco sur l’île Alcatraz aux États-Unis. Cette carte propose de touts nouveaux ajouts de gameplay. On y incarne quatre prisonniers. Billy, Finn, Sal et Weasel, dit « la fouine ». Ce dernier à élaboré un plan d’évasion de la prison d’Alcatraz, impliquant de s’envoler en avion. À peine le plan débuté que la prison est assiégée par les zombies. Contrairement à toutes les autres cartes depuis l’apparition du mode zombies dans Call of Duty: World at War, les zombies ont les yeux rouges. Le premier élément de gameplay ajouté est le mode Trépas. Lorsque un joueur est blessé, il passe en mode Trépas et devient une sorte de fantôme pouvant légèrement léviter. Les joueurs débutent la partie ainsi et doivent se réanimer pour commencer à jouer. En mode Trépas, on peux se réanimer, téléporter les zombies ailleurs dans la carte, alimenter certains objets en électricité et accéder à certains endroits. Les joueurs ont chacun un Trépas et en obtiennent un nouveau à chaque nouvelle manche, sauf en solo, où le joueur débute avec 3. Les joueurs peuvent passer en mode Trépas volontairement, sans avoir à se blesser, perdre des points ni perdre leurs atouts en utilisant les boitiers électriques dispersés partout dans la carte. L’autre ajout de gameplay majeur est le plan d’évasion que l’on peut exécuter. Il s’agit de récupérer les 5 pièces nécessaires à la construction de l’avion sur le toit de la prison. Chaque pièce implique une petite énigme impliquant le mode Trépas. La clé du gardien est requise pour déverrouiller l’accès à chacune des énigmes. Une fois l’avion construit, les joueurs peuvent y embarquer. Il décolle quelques secondes après que le premier joueur y est monté, alors il faut se dépêcher pour ne pas manquer l’envol. L’avion percute le Golden Gate Bridge en construction, ce qui donne accès à une nouvelle zone restreinte. La machine « Pack-a-Punch » s’y trouve. On peut retourner à la carte principale en s’asseyant sur des chaises électriques. Le boss de la carte s’appelle Brutus. C’est un gros zombie en armure qui apparaît au milieu d’une manche aléatoirement, près d’un joueur aléatoire. Un hurlement l’annonce et ses pas trahissent son approche. La nouvelle arme spéciale s’appelle le Blundergat, une sorte de fusil à pompe surpuissant. Il y a aussi la M1917 une arme rappelant la Thompson Call of Duty: World at War. Le nouvel atout s’appelle « Cherry electric ». Il déclenche une onde électrique à chaque rechargement d’arme. On notera le retout de l’atout « Deadshot Daiquiri », qui facilite les tirs à la tête. La carte propose en plus du mode « classique » le mode Lutte.

Vengeance

« Vengeance » est le troisième pack de cartes pour Black Ops II. Le pack a été officialisé le 19 juin 2013 et est sorti sur Xbox 360 le 2 juillet 2013 au prix de 14,40 €. Il est disponible sur PlayStation 3 et Steam depuis le 1er août 2013.

  • Il contient quatre cartes multijoueurs dont :
    • « Cove » sur une île dans l’océan Indien.
    • « Detour » sur la côte Est des États-Unis.
    • « Rush » sur un parcours d’obstacles de paintball aux États-Unis.
    • « Uplink » dans la jungle en Birmanie qui est un « remake » de la carte Summit sur Call of Duty: Black Ops.
  • Une carte zombie :
    • « Buried » dans une ville souterraine en Afrique à l’ambiance Far-West
  • Une arme exclusive dans le mode Zombies, le Ray Gun Mark 2 qui est le pistolet laser réinventé. Au lieu d’éliminer un zombie, ce pistolet laser éliminera toute une vague. En plus, cette arme est disponible dans toutes les cartes zombies de Black Ops II pour les possesseurs du Season Pass et de ce pack.

Apocalypse

« Apocalypse » est le quatrième et dernier pack de cartes pour Black Ops II. Il a été officialisé le 8 août 2013 et sortira sur Xbox 360 le 27 août 2013 au prix de 14,40 €. Il sera disponible le 26 septembre 2013 sur PlayStation 3 et PC.

  • Il contient quatre cartes multijoueurs dont :
    • « Pod » dans les restes d’une communauté utopiste dés années 1970 à Taiwan.
    • « Frost » au sein d’Amsterdam enneigée.
    • « Takeoff » dans une base de lancement au milieu du Pacifique. Cette carte est un « remake » de « Stadium » sur Call of Duty: Black Ops.
    • « Dig » se situant dans des sites de fouille en Afghanistan. Cette carte est un « remake » de « Courtyard » sur Call of Duty: World at War.
  • Une carte Zombie
    • « Origins » se déroulant dans le Nord de la France dans une version Dieselpunk de la Première Guerre mondiale. Les 4 protagonistes des épisodes World at War et Black Ops sont de retour (Dempsey, Nikolaï, Takeo et Richtofen).

Packs de personnalisation

En plus des packs téléchargeables, Activision a mis en place des packs de personnalisation (non compris dans le Season Pass) sur Xbox 360, PlayStation 3 et Steam. Ces packs unitaires contiennent soit :

  • Des camouflages pour les armes : Guerre Exotique – Benjamins – Jour des morts – Graffiti – Kawai – Rock – Zombies – Vipere – Bacon – Cyborg – Aqua – Breach – Coyotes – Glam – Rogue – Pack-A-Punch – Beast – Dead Man’s Hand – Octane – Weaponized 115. En plus de cela, Dragon sorti exclusivement sur Xbox 360 et PlayStation 3 et Paladin exclusivement sur PC.
  • Des classes en plus pour le multijoueur.
  • Des drapeaux pour le profil des joueurs.

Nuketown Zombies

La carte Nuketown Zombies a été distribuée aux personnes ayant acheté les versions du jeu « Hardened » et « Prestige »  ou aux personnes ayant acheté le Season Pass. Elle est maintenant disponible en tant que contenu téléchargeable sur Steam, Xbox 360 et PlayStation 3 pour 3,99 €.

Autres

Avec cela, il existe d’autres contenus téléchargeables suivant les plateformes :

  • Des « habits » pour les avatars Xbox LIVE sur Xbox 360.
  • Des thèmes dynamiques sur PlayStation 3.

Call of Duty : World at War

Call of Duty : World at War dans Iphone call-of-duty-world-at-war-wallpaper-10

Call of Duty: World at War est un jeu vidéo de type FPS développé par Treyarch et édité par Activision sur Windows, PlayStation 3, Xbox 360, Wii. Rebellion s’est occupé de la version PlayStation 2. Parallèlement, une version exclusive sur Nintendo DS, du fait de son format portable, a été développée par n-Space.

 

Treyarch, le développeur de Call of Duty 2: Big Red One et de Call of Duty 3, est chargé de ce cinquième volet. Le jeu retourne dans la Seconde Guerre mondiale sur le front Est durant les derniers jours du Reich, mais aussi, pour la première fois dans la série Call of Duty, cet opus prend place dans le Pacifique opposant les américains à l’empire du Japon.

 

Le jeu a également été, pour la première fois dans la série Call of Duty, déconseillé aux moins de 18 ans par le système PEGI.

 

La version PS2 est développée par Rebellion. Elle sort sous le nom de Call of Duty: World at War: Final Fronts. Sa notation PEGI est de 16+, il n’y a pas de mode multijoueur (ou coopératif), et le scénario est différent : on incarne des hommes de la 2e division de Marine américaine, de la 6e division aéroportée britannique et de la 80e division d’infanterie américaine. Ainsi cet article traitera, sauf précision contraire, de la version PC, Xbox 360, PS3 et Wii.

Univers

 

Call of Duty: World at War prend place pendant la Seconde Guerre mondiale, contrairement au titre précédent. La campagne solo (et par extension, coopérative) relate des conflits historiques de cette guerre sur deux fronts, mais les personnages et leurs histoires sont fictives. Les missions alternent les deux campagnes, cependant il n’y a pas de liens entre elles et sont indépendantes chronologiquement (c’est-à-dire que leurs histoires ne se déroulent pas exactement au même moment). Comme les autres titres de la série, la campagne fait référence aux films de guerre comme Il faut sauver le soldat Ryan ou Stalingrad.

 

Cet épisode se caractérise aussi par la violence et une ambiance angoissante. Ainsi, chaque théâtre présente son lot d’atrocités : en Pacifique, les soldats nippons surprennent par des pièges, camouflages et embuscades, tandis que les américains les brûlent au lance-flammes. À l’Est, les soviétiques vengeurs déferlent sur l’Allemagne pour faire payer les atrocités qu’ils ont commis dans leur pays. Il y a une première introduction du gore dans la série, avec des membres qui peuvent être déchiquetés à tout moment.

 

Il arrive parfois de devoir faire des choix « moraux » tels que choisir entre deux façons d’exécuter des prisonniers de guerre allemands : rapidement (en leur tirant dessus) ou lentement (en les brûlant au cocktails molotov)1. À part ce genre de scènes scriptées, le jeu propose aussi d’achever des soldats blessés qui ne peuvent plus se battre. Ces actions n’ont presque pas de conséquences sur le cours de l’histoire.

 

Personnages principaux

 

Le joueur contrôle principalement deux personnages : le soldat C. Miller, un Marine américain et le camarade Dimitri Petrenko de l’armée rouge.

 

Le premier est accompagné du sergent Tom Sullivan, du caporal Roebuck et du soldat Polonsky. Très vite, Sullivan meurt au combat et il est remplacé par son caporal pour le reste de la campagne. Dans la version originale du jeu, l’acteur Kiefer Sutherland fait la voix de Roebuck (Patrick Bethune chargé de son doublage dans 24 heures chrono s’occupe de la version française).

 

Dimitri lui se lie d’amitié à Stalingrad avec le sergent Reznov (que l’on retrouvera dans Call of Duty: Black Ops), un tireur d’élite russe qui ne peut continuer dans sa fonction, blessé au combat. Plus tard, lors de la contre-attaque soviétique en Allemagne, Dimitri reste sous son aile avec un autre compatriote soviétique, le soldat Chernov. Ce dernier, bien que patriotique, est écœuré par la violence de ses camarades et son supérieur Reznov, qui lui au contraire manifeste toute sa haine envers le régime nazi par des actes brutaux. Reznov apprécie beaucoup Dimitri pour ses talents militaires et ses actes héroïques. Quant à Chernov, on découvre ses sentiments à l’égard de Dimitri vers la fin du jeu, qui varient en fonction des actes du joueur. Gary Oldman prête sa voix à Reznov dans la VO.

 

Le joueur contrôle un personnage supplémentaire pour une seule mission : l’officier marinier Locke de l’escadron Black Cat VPB-54 (US Navy) à bord d’un hydravion PBY Catalina.

 

Il n’existe pas d’antagonistes marquant et particuliers, mais lors d’une mission, Dimitri doit éliminer une cible bien précise : le général allemand Heinrich Amsel. Le personnage est fictif.

 

Distribution

 

  • Kiefer Sutherland (VF : Patrick Bethune) : Cpl/Sgt. Roebuck
  • Gary Oldman (VF : José Luccioni) : Sgt. Reznov
  • Aaron Stanford (VF : Marc Saez) : Pvt. Polonsky
  • Chris Fries (VF : Vincent Violette) : Sgt. Sullivan
  • Fred Tatasciore (VF : Serge Thiriet) : Pvt. Chernov

 

Histoire

 

Campagne américaine

 

Le soldat Miller est l’un des nombreux américains à s’être engagé dans l’armée américaine après l’attaque japonaise contre Pearl Harbor. Miller et son équipe sont partis en reconnaissance sur l’atoll de Makin, mais depuis quelques jours ils n’ont plus donné signe de vie. Le 17 août 1942, des Marine Raiders (en) de Carlson partent pour une mission de sauvetage. Le sergent Sullivan et le caporal Roebuck n’espèrent pas le retrouver vivant, mais ils arrivent à temps avant qu’il ne soit exécuté (malheureusement pas pour son camarade qui fut torturé, et tué juste avant leur arrivée). Après le sauvetage, ils effectuent leur raid avant d’évacuer.

 

Deux ans plus tard, Roebuck, Sullivan et Miller se retrouvent dans une même escouade de la 1re division de Marines pour l’invasion de Peleliu. Il y a aussi de nouveaux visages comme le jeune soldat Polonsky. Le 15 septembre 1944, les Marines débarquent sur l’île. Le débarquement qui était censé être assez facile suite à deux jours de pilonnage des côtes par les navires américains, s’est avéré plutôt chaotique. Malgré un combat difficile pour l’établissement d’une tête de pont, les Marines accomplissent leur mission. Mais lors de cet aboutissement, le sergent Sullivan y laisse sa vie, transpercé par la lame d’un katana. Roebuck le remplace et participe à la prise d’un aérodrome ennemi pour sa première mission en tant que sergent. Les Marines « nettoient » ensuite les positions de mortier ennemies. Le jour suivant, l’équipe se met en route pour le point, afin de neutraliser les pièces d’artilleries donnant sur les plages, et se trouvant dans les cavernes.

 

La bataille de Peleliu s’est terminé en novembre 1944, trois mois de plus que ce qui était prévu. Maintenant, la 1re division se dirige vers Okinawa, l’ultime rempart avant de pouvoir atteindre l’île principale du Japon. La flotte américaine se fait attaquer par des escadrons de kamikazes en cours de chemin. Le 3 avril 1945, l’officier marinier Locke patrouille dans les mers au sud d’Okinawa à bord d’un hydravion PBY Catalina. Ils y repèrent un convoi japonais qui est censé ravitailler les troupes à Okinawa. Après y avoir effectué un raid, l’escadron reçoit un appel de détresse de la part de la flotte américaine ravagée. Ils se mettent ensuite en route, et se posent sur l’eau, tentant de repêcher les survivants. L’équipage luttent contre les Zero et les patrouilleurs japonais jusqu’à l’arrivée des Corsair américains.

 

Le 14 mai 1945, les marines sont arrivés à Okinawa… mais c’est un enfer, comme tous les combats dans le pacifique l’ont toujours été. La pluie et la boue fatiguent les soldats. Dans l’averse, l’escouade du sergent Roebuck doit neutraliser des bunkers japonais sur la Crête de Wana. Après une dure bataille pour accomplir la mission, le major Gordon leur ordonne de prendre le château de Shuri. Il leur promet qu’après cela, ils pourront tous rentrer au pays, ce qui était à moitié vrai. Le 29 mai 1945, après avoir attendu et récupéré les ravitaillements, les Marines se lancent à l’assaut de Shuri. En progressant à travers le château, ils atteignent la cour où ils rencontrent des soldats japonais voulant se rendre. Le sergent Roebuck et le soldat Polonsky s’approchent vers eux afin de les neutraliser, mais soudain, les soldats japonais se débattent. Là, un des soldats japonais va s’accrocher sur Roebuck, en l’emportant avec lui à la grenade. . Miller demande ensuite avec Polonsky des soutiens aériens pour détruire le château (Polonsky lancera aussi des bordées d’insultes aux japonais), tout en résistant à une énorme vague d’ennemis. À la fin du combat, et sans doute de la guerre,Polonsky remet à Miller le dog tag de Roebuck.

 

Campagne soviétique

 

Septembre 1942, sur le front de l’Est, l’armée allemande ravage l’Europe… Dimitri Petrenko de la 62ème Armée Soviétique gît dans une fontaine remplie de cadavres de ses camarades, de corbeaux, et de survivants arrivant à peine à respirer. Des soldats allemands viennent inspecter le lieu en éliminant tous les survivants. Dimitri arrive à passer pour mort, à l’instar d’un certain Reznov, tireur d’élite russe traquant depuis 3 jours un général allemand : Heinrich Amsel. Cette scène est d’ailleurs largement inspirée de celle du film de Jean-Jacques Annaud, Stalingrad (film). À travers un Stalingrad en ruine, ils arrivent à assassiner leur cible et échapper aux poursuivants.

 

3 ans passés après l’enfer de Stalingrad, les soviétiques, maintenant en position de force, ont bien l’intention de rendre la pareille. La bataille de Seelow est le dernier combat avant de pouvoir marcher sur Berlin. Le soldat Dimitri Petrenko, maintenant affecté à la 3ème Armée de Choc soviétique, est retenu prisonnier par les soldats allemands. Le sergent Reznov arrive alors à son secours. Il s’ensuit un assaut violent et vengeur de la part des soldats soviétiques. Tout cela se passe sous les yeux horrifiés du soldat Chernov, qui n’apprécie guère toute cette violence. Petrenko et Reznov embarquent ensuite à bord d’un char OT-34, éliminants les dernières forces blindées et d’infanterie restantes sur les hauteurs de Seelow. Puis, ils prennent un wagon qui les mène à Pankow. La 3e armée de choc progresse à travers l’arrondissement berlinois sous les ordres du commissaire Markhov. Le lendemain, ils arrivent dans le cœur de Berlin, combattant dans ses bâtiments et ses rues. Après un rude combat dans les rues de Berlin, les russes se réfugient dans le métro afin de s’abriter des tirs de mortiers. D’autres troupes allemandes les attendaient à l’intérieur. Au fur et à mesure qu’ils progressent à travers le souterrain, ils découvrent un barrage. Tandis que le sergent Reznov essaye d’ouvrir une porte afin d’utiliser une autre issue, on entend un bruit venir depuis le fond du tunnel. Soudain, une vague emporte tout sur son passage aussi bien allemands que soviétiques…

 

Petrenko, Reznov et Chernov ont pu sortir vivants du métro berlinois. Ils doivent maintenant prendre le palais du Reichstag et y dresser le drapeau soviétique en signe de victoire. La défaite allemande face à l’armée rouge n’est effectivement qu’une question de temps. Les dernières forces nazies se battent jusqu’à la mort afin de défendre les bâtiments. Mais les soldats soviétiques de la 150ème division de fusiliers atteignent rapidement l’entrée du Reichstag. Alors que le soldat Chernov s’apprêtait à y entrer en premier, il fut carbonisé par un lance-flammes allemand (cependant, on peut penser qu’il survit d’une part parce que son nom ne disparait pas, de l’autre parce qu’il semble encore bouger). Reznov récupéra son journal, qui décrit les combats et les violences qu’ils ont traversé, et continua sa route à travers le Reichstag. Après d’intenses combats contre la garde d’honneur de la SS défendant le palais, ils arrivent à monter au sommet du bâtiment. Reznov donne finalement à Petrenko « l’honneur » de planter le drapeau en haut du Reichstag. Il se dirige ainsi vers la croix gammée, afin de le remplacer par celui de sa patrie. Mais soudain, un SS fait surface en lui tirant une balle. Reznov arrive alors pour le sauver, en tranchant sauvagement l’ennemi avec son énorme couteau. Petrenko s’avance ensuite, à bout de force, et plante le drapeau, marquant la victoire décisive de l’Union Soviétique sur l’Allemagne Nazie et la fin de la guerre en Europe.

 

Système du jeu

 

Système de jeu

 

Le jeu met à la disposition du joueur tout un arsenal d’armes allant du pistolet au fusil à pompe en passant par les fusils de précisions, les fusils à verrou, les mitrailleuses légères et les pistolets mitrailleurs. On peut également manier certaines armes spéciales comme le bazooka, le lance-flammes, un Canon antiaérien, une mitrailleuse fixe, une grenade à fusil. Le joueur possède aussi des grenades (une fumigène ou un cocktail molotov pour la campagne soviétique et une explosive à fragmentation) et un couteau. Il a aussi la possibilité de demander un appui aérien rapproché ou des tirs de roquettes selon les missions. Le joueur peut prendre des armes différentes (traînant par terre, posées sur une table…) dans le jeu, mais ne peut porter que deux armes (excepté le couteau). Le joueur peut aussi disposer à certaines occasions de charges explosives qui fonctionnent comme les C-4 télécommandés de Call of Duty 4 même si elles sont censées être filaires.

 

Une fois de plus, le joueur se bat aux côtés de ses coéquipiers. Ceux-ci aident le joueur à tuer les ennemis, à sécuriser une pièce… Le joueur et les personnages peuvent prendre trois positions différentes : debout, accroupi, et allongé. Ils peuvent également sauter.

 

Pour éviter les tirs ennemis, le joueur et les autres personnages doivent se protéger en se cachant derrière une couverture (murs, véhicules, objets…). Il n’y a pas de médicaments ou d’armures. Quand le joueur se fait tirer dessus, les bords de l’écran deviennent rouges et les battements de son cœur deviennent plus rapides. Si le joueur se cache des attaques ennemies, sa jauge de santé redevient à la normale. Lorsque le joueur est dans la zone d’explosion d’une grenade, un signe qui montre la direction de celle-ci apparaît pour permettre au joueur de s’échapper ou de la renvoyer. Le fait de ramasser une grenade lancée par un ennemi peut s’avérer assez dangereux, tout comme la garder trop longtemps dans sa main car celles-ci explosent quelques secondes après le dégoupillage.

 

Le fusil Garand M1 peut être rechargé en milieu de chargeur contrairement aux précédents opus sur la seconde guerre mondiale.

 

Le joueur peut aussi utiliser des obus de mortier en les lancant a la main en tapant le cul de la charge pour l activer, un peu de la même maniére que Le capitaine John H. Miller (Tom Hanks) et le soldat James Ryan (Matt Damon) dans le film, Il faut sauver le soldat Ryan (Saving Private Ryan).

 

Multijoueur

 

Après le succès phénoménal du mode multijoueur de Call of Duty 4, celui de World at War en a principalement hérité (système de grade, points d’expériences, aptitudes spéciales…etc). Les bonus qui récompensaient les joueurs ayant tués des ennemis d’affilée ont été adaptés à l’époque: un avion de reconnaissance vous donnant les positions ennemies sur la carte après 3 tués (équivalent du drone dans Call of Duty 4), un tir d’artillerie sur un secteur souhaité après 5 tués et des chiens d’attaques qui repèrent et essaient d’éliminer les ennemies après sept tués (il est possible de les utiliser pour retrouver les ennemis en les suivant pour s’en occuper soi-même). Les améliorations d’armes sont aussi restées telles que des lunettes de visée, des baïonnettes ou encore des grenades à fusil. Treyarch a poussé l’amélioration des armes jusqu’à la possibilité de mettre un silencieux sur la plupart d’entre elles et à inventer une nouvelle visée, ce qui semble un peu abusif et sort totalement le joueur de l’ambiance seconde guerre mondiale. Des fusées éclairantes et des gaz tabun sont également disponibles en tant que grenades secondaires. Les grenades principales sont la grenade à fragmentation, le cocktail Molotov et la grenade anti-char.

 

Le système de grade est de retour mais le niveau à atteindre est de 65 (10 de plus que Modern Warfare). Comme pour le précédent, il y a toujours 10 prestiges mais les insignes ne sont pas les seuls récompenses. En effet, des slots de création de classes supplémentaires sont débloqués: un 1er après l’accomplissement du premier niveau de prestige, un 2e au second, un 3e au 4e, un 4e au 7e et un 5e au dernier (ça permet aussi de gagner des images de joueur pour les profils, et de débloquer un succès secret). Il y a également de nouveaux défis coopératif et multijoueur comme « Bartender » où l’on doit tuer 50 ennemis avec des cocktails Molotov ou encore « Frequent Fryer » qui consiste à tuer un certain nombre d’ennemis avec le lance-flammes. Cependant, un nombre considérable de tricheurs augmenterait sur celui-ci.

 

Les parties privées du 4 qui permettait d’inviter des amis pour ensuite chercher des parties avec eux est amélioré : le leader du groupe est en mesure de donner des ordres au reste de l’équipe en leur indiquant où est-ce qu’il les veut sur une carte, et les joueurs durant les parties réapparaissent près de leurs coéquipiers. Il est aussi possible de créer des groupes durant les parties, sans revenir à chaque fois au menu.

 

Les seuls véhicules disponibles en multijoueur sont les chars et seulement sur certaines cartes. Le joueur peut zoomer puis tirer avec son canon principal. Contrairement à Call of Duty 3, il est impossible de les éliminer en lançant une grenade par le dessus, et le joueur doit disposer d’un atout pour tirer avec sa mitrailleuse coaxiale. Il y a des cartes, des modes de jeu et des atouts spécifiques aux véhicules (les cartes pour véhicules sont plus vastes que celles pour l’infanterie). La présence ou non des véhicules peut être déterminée dans le menu des matchs. Les dégâts sont localisés: par exemple, en tirant constamment sur les chenilles d’un char, il sera immobilisé. Les véhicules sont absents en mode Recherche et Destruction et dans une mise à jour, l’utilisation des véhicules en mode Hardcore a été désactivée. Il y a sept fusils mitrailleurs cinq pistolets mitrailleurs et cinq fusils à verrou. Les atouts ainsi que les armes se débloquent au fur et a mesure du niveau d’honneur du joueur.

 

Mode coopératif

 

Le jeu intègre un mode coop de la campagne solo (les missions « Vendetta » et « Chats Noirs » ne sont pas jouables en coopération), jouable jusqu’à quatre (sur quatre consoles ou sur deux avec Écran divisé partageant l’écran en deux). La version Wii n’a pas de mode coop en ligne (il y a un coop local où un deuxième viseur est ajouté sur l’écran).

 

Il y a également un mode co-op compétitif où l’on peut débloquer des points d’expérience que vous pourrez utiliser en ligne. Dans le mode coop, si un joueur est neutralisé il perdra des points et ne pourra pas réapparaître. Un autre joueur doit le réanimer et ce dernier est récompensé par des points pour cet acte héroïque (le joueur touché est en position de « baroud d’honneur », c’est-à-dire : à terre, pistolet à la main). Le joueur touché doit être réanimé avant un certain temps, sinon il mourra et la mission sera un échec. Le jeu devra recommencer depuis le dernier point de contrôle.

 

Mode Zombie

 

Le mode Zombie est un mode seul ou en coopération, sur une carte où le ou les joueurs doivent repousser des vagues de zombies à travers chaque niveau. Il est à noter que le jeu ne connaît pas de fin tant que tous les joueurs ne sont pas morts, des vidéos visibles sur Internet faisant état de records pouvant atteindre plusieurs milliers de manches ‒ ces scores étant possibles la plupart du temps grâce à des bugs du jeu ou des codes de triche.

 

Le joueur gagne des points en infligeant des dégâts aux zombies, en les tuants, en réanimant un coéquipier tombé à terre ou en reconstruisant des barricades ‒ il est aussi possible d’en perdre, notamment en tombant à terre. Avec les points, il est possible d’effectuer divers achats (armes, équipement…), de dégager certains obstacles empêchant la libre évolution à l’intérieur de la carte, ou d’effectuer certaines actions (activer des pièges, des téléporteurs…), et même d’acquérir des « Atouts », matérialisés par des distributeurs de boissons de différentes couleurs, tels que le Mastodonte qui permet de recevoir 5 coups au lieu de 2 avant de tomber à terre, Double-Coup qui augmente la puissance et la cadence des armes, Passe-Passe qui divise par deux le temps de rechargement…

 

Cependant, il n’est possible de posséder que quatre atouts en même temps, et le joueur les perdra s’il tombe à terre. Une fois réanimé, il conservera en revanche ses armes. Si malheureusement personne ne vient le réanimer avant un temps donné, il disparaîtra de la carte et ne réapparaîtra qu’à la manche suivante (à condition que les autres joueurs survivent à celle en cours…), sans atout ni arme. La partie se termine lorsque tous les joueurs sont à terre.

 

Niveaux

 

Nacht der Untoten (« Nuit des Morts-vivants »)

 

C’est le niveau « classique » du mode Zombie  : la carte est débloquée une fois la campagne solo terminée ou un Map Pack acheté en ligne. Le bâtiment où se déroule le niveau est repris des cartes dans le Pacifique(dans la mission atterrissage forcée)  : il s’agit d’un bunker délabrée, abandonnée au milieu d’un épais brouillard, une nuit de pleine lune.

 

Le niveau comporte un rez-de-chaussée et un seul étage, chacun divisé en deux pièces. Dans la pièce « Help » est disposée une boîte magique qui distribue des armes de manière aléatoire. Les zombies possèdent 150 points de vie au départ et gagnent 100 points de vie jusqu’à la manche 9, après, ils gagnent un multiplicateur de 1.1 pour le reste du jeu.

 

Verrückt (« Fou »)

 

Disponible en achetant le Map Pack 1 sorti le 19 mars 2009, le niveau est basé sur le même principe que Nacht der Untoten, bien que prenant place cette fois-ci dans un asile abandonné. Ce mode se présente comme une version beaucoup plus fouillée de son prédécesseur : en effet, si les joueurs sont 4, ils sont divisés en deux binômes. Le niveau se corse très vite, et il devient rapidement nécessaire que les deux groupes se rejoignent pour plus d’efficacité. Il faut donc ouvrir de nombreuses portes pour accéder à de nouvelles armes, mais aussi à des pièges électriques pour contrer les zombies. C’est dans ce niveau que font leur apparition les distributeurs procurant des atouts aux joueurs. Ces différents bonus se trouvent dispersés partout dans l’asile, dans une zone jouable très grande, ce qui pousse les joueurs à se déplacer constamment. Cela impose donc de se couvrir mutuellement, ainsi, le jeu d’équipe est encore plus indispensable. De nouvelles armes apparaissent également pour la première fois dans le mode zombie nazi (PPSh-41 et surtout des « betty bondissantes« ). À noter que les personnages qu’incarnent les joueurs s’expriment très souvent (jurons, cris de joies en plein combat…) et les zombies hurlent aussi constamment.

 

Shi no Numa (« Marais de la mort »)

 

Faisant partie du Map Pack 2, Shi no Numa est un niveau se situant au beau milieu d’un marécage Japonais. Les zombies sont cette fois des soldats impériaux japonais, et les joueurs incarnent des personnages spécifiques avec chacun leur nom et leur nationalité (les modèles des personnages sont cependant tirés de la campagne solo)  : Tank Dempsey (Polonsky), Nikolai Belinski (Chernov), Takeo Masaki (officier japonais) et le Docteur Richtofen (Armsel). Ici encore, l’esprit d’équipe est indispensable, du fait de la grande superficie de la carte (plus grande même que Verrückt) et de la possibilité pour les zombies d’accéder à de nouvelles fenêtres, poussant les joueurs à bien se couvrir mutuellement. Par ailleurs, la salle où apparaissent les joueurs en début de partie offre deux possibilités pour évoluer dans la carte. Choisir d’ouvrir la porte, les escaliers ou même les deux impose différentes stratégies et offre divers avantages et inconvénients suivant l’ouverture choisie. En termes de nouveauté, le niveau inclut de nouveaux distributeurs d’atouts, des « chiens de l’enfer » (nommés hellhounds (en)) qui apparaissent à partir de la manche 5, 6 ou 7 et de manière aléatoire toutes les 4 ou 5 manches, une arme-miracle créée par Richtofen Wunderwaffe DG-2 qui fait sans doute référence aux Wunderwaffe (des armes révolutionnaires censées permettre le renversement de la situation militaire catastrophique du Troisième Reich à la fin de la Seconde Guerre mondiale) et de nouveaux Succès/Trophées. À noter qu’un bonus « munitions au max » est donné à la fin de chaque manche de chiens de l’enfer.

 

Der Riese (« Le Géant »)

 

Faisant partie du Map Pack 3, Der Riese est un niveau se situant dans une usine/laboratoire aux environs de Breslau en Allemagne ; dans l’histoire du mode zombie, c’est ici que se sont déroulée les expériences principales. Les joueurs incarnent les mêmes personnages spécifiques que dans Shi No Numa. En termes de nouveauté  : des téléporteurs, deux nouvelles armes (le couteau de chasse et le singe grenade), un « améliorateur » d’armes(appelé le Pack-a-Punch, ou le Sacré Punch), ainsi que les Hellhounds qui tiennent à nouveau compagnie aux zombies à partir du niveau 16, et de nouveaux Succès/Trophées. La Wunderwaffe DG-2 est de nouveau présente.

 

Custom map (cartes personnalisées)

 

Il existe également une multitude de cartes zombie dites « Custom maps » (ou cartes personnalisées) créées par des joueurs, dont les objets, le thème, ou même les armes reposent sur les 4 cartes zombie officielles. Ces « custom maps » ne sont disponibles que sur la version PC du jeu et sont fabriquées à l’aide d’un logiciel, le « mod tools » (Outils de modding ou fabrication). Il faut néanmoins installer un patch d’installation contenant au moins la carte officielle dont les objets sont issus pour pouvoir lancer les-dites cartes personnalisées.

 

Développement

 

Une première bande annonce a été diffusée le 21 juin 2008.

 

Une bêta multijoueur est sortie en octobre 2008 sur PC et Xbox 360.

 

Réalisation

 

Moteur de jeu

 

Le jeu utilise le même moteur graphique que Call of Duty 4: Modern Warfare tout comme pour l’autre jeu de Treyarch sorti au même moment: Quantum of Solace (James Bond). Quelques modifications ont été apportés au moteur. La Wii bénéficie également de ce moteur mais il a été adapté à la console.

 

Les grands changements sont l’introduction de décors inflammables et celle de l’eau. Le joueur a la possibilité de brûler avec un lance-flammes ou des cocktails Molotov. En opposition à l’élément feu, l’eau (interactive) y fait également son apparition. Le joueur peut en effet y entrer, mais ne peut pas sprinter et sa vitesse y est deux fois plus lente. Le moteur physique a été modifié pour faire en sorte que les objets et les cadavres flottent. Il était au début prévu qu’on puisse nager mais la version finale du jeu ne présente presque pas d’endroits permettant de le faire, même si la fonctionnalité existe toujours puisqu’on peut nager sur une plage de débarquement de Makin lors de la première mission.

 

Pour aider le jeu à avoir une atmosphère plus sombre et violente, le jeu est plus gore : démembrements, peaux qui fondent à cause des brûlures, impacts des balles sur les cadavres…

 

La physique a été améliorée de sorte que les feuillages se dégagent au passage du joueur. En campagne solo, chaque véhicule a sa propre peinture, son propre décalque et son propre feuillage, on en retrouve jamais deux qui sont exactement identiques.

 

Certains aspects de la réalisation technique ne sont pas dans la version multijoueur du jeu comme la physique de l’herbe, l’effet du soleil ou l’inflammation du décor.

 

Deux IA avec certains aspects différents sont utilisés en fonction des deux campagnes (Est ou Pacifique). Contrairement aux allemands qui ont une tactique plus « traditionnelle », les japonais utilisent la tactique guérilla (embuscades, pièges, tirs depuis des arbres, camouflages, etc.) et ont des comportements plus ou moins fidèles au code bushido (des charges suicidaires à la baïonnette en refusant de se rendre). Des tireurs embusqués japonais se cachent dans des arbres en étant attachés par des cordes, et une fois morts, ils sont pendus par les pieds (en tirant sur la corde, ils tombent).

 

Les animations des personnages à l’intérieur de l’hydravion PBY Catalina ont été réalisées par capture de mouvement d’un acrobate du Cirque du Soleil, jouant dans une maquette en taille réelle de l’appareil, construite pour l’occasion.

 

Son

 

La musique symphonique traditionnelle, référence des films et jeux vidéo de la seconde guerre mondiale est mise de côté pour une bande-son plus moderne et rock.

 

Au niveau des effets sonores, Treyarch a introduit quelques nouveautés. Ils ont notamment ajouté un effet d’occlusion du son : quand le joueur entend un bruit à travers un obstacle ou de loin, il l’entend différemment par rapport à une source sonore se trouvant dans son champ de vision. Les sons se déplacent également dans l’espace grâce au « Flux System », rendant possible divers effets comme les réflexions et les échos des coups de feu.

Call of Duty 4 Modern Warfare

Call of Duty 4 Modern Warfare dans Nintendo 2DS call-of-duty-4-cover

Call of Duty 4: Modern Warfare est un jeu vidéo de tir subjectif développé par Infinity Ward et édité par Activision sur Windows, Mac OS, PlayStation 3, Xbox 360, ainsi qu’une version pour console portable Nintendo DS en novembre 2007. Il est porté sur Wii par Treyarch en novembre 2009, sous-titré Édition Réflexes.

Le jeu se déroule à l’époque contemporaine, à la différence des épisodes précédents qui se déroulaient pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le jeu connait deux suites directe nommées Call of Duty: Modern Warfare 2 et Call of Duty: Modern Warfare 3.

Univers

Call of Duty 4: Modern Warfare se déroule en 2011. La Russie est en pleine guerre civile : loyalistes au gouvernement russe contre ultra-nationalistes. Au Moyen-Orient, un puissant pays règne sur une bonne partie de la péninsule arabique avec sa capitale située aux alentours de la frontière irano-irakienne actuelle. Ce pays pétrolier était autrefois une monarchie pro-occidentale, renversée par une révolution avec à sa tête, Yasir Al-Fulani devenu par la suite président.

Bien qu’il soit difficile de situer exactement l’année durant laquelle se déroulent les événements du jeu, on peut émettre une hypothèse à partir d’une mission flashback se déroulant 15 ans avant le présent et « une décennie après la catastrophe de Tchernobyl » de 1986, ce qui signifierait le milieu des années 90. Dans ce cas, le jeu se déroulerait donc aux alentours de 2011, voire 2016 (selon une mission dans MW3). De toute façon, l’action de Modern Warfare fait référence à des personnages fictifs et des évènements imaginaires, ce qui le place dans un cadre intemporel contrairement aux précédents. Le principal est de savoir que le jeu s’inscrit dans un présent possible.

La campagne a subi l’influence de divers films de guerre tels que La Chute du faucon noir ou En territoire ennemi (d’ailleurs, tout comme Niko Bellic de Grand Theft Auto IV, le personnage de Victor Zakhaev semble être inspiré de Vladimir Machkov du film).

Personnages

Le sergent John « Soap » MacTavish, un nouvel arrivant au 22e régiment du SAS est le protagoniste du jeu, et l’un des deux principaux personnages jouables. Ses deux supérieurs sont le capitaine Price, un personnage « récurrent » de la série et Gaz, un londonien qui fait bien entendre ses origines à travers son accent cockney (dans la version originale). L’autre personnage jouable principal est le sergent Paul Jackson de la 1re Force Reconnaissance de l’USMC. Il est chaperonné par le lieutenant Vasquez, un grand hispanique et le sergent-chef Griggs, un afro-américain amateur de rap.

L’ennemi est Imran Zakhaev, le chef des ultra-nationalistes russes. Il a un fils s’appelant Victor. Son homologue arabe et associé s’appelle Khaled Al-Asad. Parmi les personnages coopératifs aux forces américaines et britanniques, les joueurs retrouvent le sergent Kamarov des Spetsnaz et des forces armées de la fédération de Russie et l’informateur russe Nikolaï. Il existe une ressemblance entre le nom Kamarov et le pistolet soviétique d’après guerre Makarov (bien que dans Call of Duty : Modern Warfare 2 , un personnage du nom de Makarov apparaisse).

Le joueur incarne aussi trois autres personnages à une seule occasion chacun : le président Yasir Al-Fulani pour « vivre » son exécution de manière subjective, un opérateur TV d’un AC-130 et le capitaine Price, 15 ans auparavant alors qu’il n’était que lieutenant il a été incarné 2 mission de suite accompagné du capitaine MacMillan, son supérieur écossais.

Scénario

Prologue

Le sergent « Soap » MacTavish arrive à la base du 22e SAS à Hereford (Royaume-Uni), accueilli par Gaz et le capitaine Price. Après un entraînement rapide, l’escouade file au détroit de Béring pour intercepter un navire cargo. Ils y découvrent une arme nucléaire avec des inscriptions en arabe. Soudain, des avions de chasse attaquent le navire. L’équipe évacue in extremis avant qu’il ne coule. Au même moment au Moyen-Orient, le mouvement anti-occidental mené par Khaled Al-Asad procède à un coup d’état. Ce dernier exécute en personne l’ancien président Al-Fulani en présence de son homologue russe, Imran Zakhaev et son fils.

Acte I

220px-AC-130_Over_Hurlburt dans Nintendo 3DS

AC-130.

Après leur mission du cargo, l’équipe du capitaine Price se rend dans les montagnes caucasiennes pour récupérer Nikolaï, l’informateur du SAS dont la couverture a sauté. L’équipe y rejoint les loyalistes russes du sergent Kamarov. Ensemble, ils prennent d’assaut un village, mais Kamarov semble plus déterminé à éliminer les ultra-nationalistes que sauver leur informateur. Comme Gaz et Price semblent plutôt pressé, ils lui demandent violemment où est détenu Nikolaï. Il leur indique la maison située au Nord-Est du village. Après avoir traversé celui-ci, les SAS surprennent les occupants de la maison, profitant de l’obscurité, et libèrent leur informateur. Ils sont évacués en hélicoptère pour se rendre à Hambourg. Pendant ce temps, les Marines américains lancent une invasion par la Mer Rouge. L’équipe de Force Recon composée du Lt. Vasquez, du SSgt. Griggs et du Sgt. Jackson investit des emplacements présumés d’Al-Asad sur le littoral mais ceux-ci sont « vides ». La nuit, les combats ne perdent pas de leur intensité. L’unité de Vasquez doit secourir le char « Sanglier », coincé dans un marais. Ils parviennent à repousser l’attaque ennemie, appuyés d’un soutien aérien. Les SAS quant à eux sont abattus en cours de route au-dessus d’une zone rurale en Russie occidentale. Les survivants doivent échapper aux patrouilles ennemies qui les recherchent et rejoindre le point d’extraction. Ils obtiennent le soutien d’un AC-130 qui les accompagne. Une fois évacué, on retrouve Jackson au Moyen-Orient. Le jour est levé, « Sanglier » est opérationnel. L’équipe de Vasquez accompagne le char à travers un quartier. Ils participent ensuite à la dernière grande offensive sur la capitale, censé mener à la capture d’Al-Asad. On y découvre cependant une bombe nucléaire qui pourrait exploser à tout moment. Tandis que les forces américaines évacuent la ville, un Cobra est touché. La pilote est encore vivante et l’équipe de Vasquez décide de la sauver. Au péril de sa vie, Jackson ramène la pilote au CH-46. Au moment de l’évacuation, la bombe explose et touche de plein fouet les hélicoptères dont celui où se trouvait Vasquez et Jackson. Ce dernier, ayant survécu au crash, erre dans les rues de la ville avant de s’éteindre définitivement en regardant le nuage atomique.

Acte II

 dans Nintendo DS

Ghillie Suit (camouflage) similaire à ce que portaient Price et MacMillan lors de leur mission à Pripiat.

Apres la bombe nucleaire , Nikolaï indique aux britanniques une cachette d’Al-Asad en Azerbaïdjan. Ils y rejoignent un homme de Kamarov qui les guide à travers le village où les ultra-nationalistes massacrent ses habitants. Avec le soutien d’un hélicoptère Havoc, les SAS réussissent à capturer leur objectif. Pendant qu’il interroge Al-Asad, Price reçoit un appel sur le portable de son prisonnier. Après avoir coupé le téléphone, il l’exécute froidement. Il explique alors que son correspondant était Imran Zakhaev, chef des ultra-nationalistes qu’il a tenté d’assassiner alors qu’il n’était que lieutenant, 15 ans auparavant. Lui et son supérieur, le capitaine MacMillan opéraient à Pripiat en Ukraine. Zakhaev venait vendre du déchet radioactif. Il y avait perdu son bras gauche par un tir de Price, tandis que MacMillan avait été grièvement blessé, suite à une collision entre lui et un hélicoptère. Ils purent finalement être évacués tous les deux. De retour aux événements actuels, au lever du jour, les ultra-nationalistes contre-attaquent. Les SAS préparent la défense en attendant l’arrivée de l’évacuation. Mais la ZA est trop chaude, et les britanniques doivent descendre la colline. Ils la dévalent alors rapidement avec un soutien aérien de chasseurs. Griggs (qui n’a pas participé a l’opération de la Capitale au moyen-orient) arrive avec d’autres Marines en hélicoptère pour récupérer l’équipe de Price. Dès lors les opérations se déroulent conjointement entre SAS et Force Recon. Leur première mission consiste à capturer Victor, le fils d’Imran Zakhaev. Avec l’aide de Kamarov, ils prennent en embuscade un convoi d’ultra-nationalistes, mais Victor s’échappe. Les forces conjointes le poursuivent jusqu’au toit d’un immeuble. Victor ne peut plus fuir tandis que les commandos tentent de le capturer. Ne voulant trahir son père, Victor préfère se suicider.

Acte III

220px-Mi-24_Desert_Rescue dans Playstation 3

Mil Mi-24 « Hind », hélicoptère semblable à celui traquant Price et Soap dans la dernière mission.

Ceci provoque une réaction immédiate de son père, tenant pour responsables les américano-britanniques de la mort de son fils : il prend le contrôle d’une base de missiles stratégiques russe. Les SAS et les Marines interviennent. Après avoir été parachutés, ils arrivent devant l’entrée de la base, mais deux premiers missiles sont tirés en direction de la côte Est américaine. Les forces conjointes investissent rapidement la base. Price, Griggs et Soap parviennent à la salle de contrôle à temps. Grâce aux codes obtenus des russes, Soap réussit à détruire les missiles dans les airs. Ils voient cependant sur les caméras de surveillance que Zakhaev tente de fuir en hélicoptère. Ils partent alors à sa poursuite en jeep. En réalité, ce sont eux qui sont traqués par les renforts ennemis arrivés en masse. Un hélicoptère Hind détruit un pont alors que les jeeps s’y trouvent. Les SAS et Griggs se retrouvent bloqués et cernés par les troupes ennemies. Une citerne accidentée explose, blessant gravement Soap et ses coéquipiers. Griggs tente alors de mettre Soap à l’abri, mais le Marine meurt, une balle entre les deux yeux. Quelques secondes après, Zakhaev et deux soldats arrivent. Ils exécutent respectivement Gaz et deux autre SAS gisant au sol. Alors que Zakhaev s’avance vers Soap, le Hind est détruit par un hélicoptère russe. Ce moment de distraction permet à Price de lancer son pistolet à Soap dans un ultime effort. Il finit par éliminer les trois ultranationalistes. Le sergent Kamarov et ses hommes arrivent. Soap est secouru par évacuation sanitaire aérienne tandis qu’un soldat russe tente désespérément de sauver Price… La suite se trouve dans Call of Duty : Modern Warfare 2.

Épilogue

Une escouade de SAS inconnue infiltre un avion de ligne en vol pour sauver un VIP. Ils doivent agir vite avant que les ultranationalistes ne déclenchent une bombe. Une fois la mission accomplie, l’un des agents saute avec l’otage et son collègue incarné par le joueur en fait de même, apparemment sans parachute… À la fin de la mission, une photo apparaît représentant Vasquez, Griggs, Price et Gaz avec en dessous une inscription en anglais : « Heart breakers and life takers, thanks for playing! Semper Fi » (en français : « Briseurs de cœur et preneurs de vies, merci d’avoir joué ! Toujours fidèle ») ; cette dernière citation latine étant la devise du corps des Marines des Etats-Unis. Il s’agit d’une mission bonus, n’ayant au premier abord aucun rapport similaire avec le scénario principal du jeu. Une supposition serait que l’on contrôle Soap, devenu fraîchement capitaine de l’équipe, puisqu’au début, et pendant la mission, on peut entendre sa voix, que l’on retrouvera dans les deux prochains opus de la série.

Système du jeu

Le gameplay est assez profond. Le jeu met à la disposition du joueur tout un arsenal d’armes allant du pistolet au fusil à pompe en passant par les fusils de précisions, les fusils d’assaut, les mitrailleuses légères et les pistolets mitrailleurs. Le joueur possède aussi des grenades. De plus il dispose de 2 sortes de grenades spéciales : aveuglante-étourdissante (grenade flash) et fumigène, un couteau et des lunettes de vision nocturne. Il a aussi la possibilité de demander un soutien aérien, d’appeler des hélicoptères ainsi que des drones de reconnaissance. Le joueur peut prendre des armes différentes (traînant par terre, posées sur une table…) dans le jeu, mais ne peut porter que deux armes. Enfin, il est possible de tirer à travers les murs selon leurs épaisseurs pour tuer des ennemis, cependant, les blessures infligées seront réduites.

Une fois de plus, le joueur se bat aux côtés de ses coéquipiers. Ceux-ci aident le joueur à tuer les ennemis, à sécuriser une pièce… Le joueur et les personnages peuvent prendre quatre positions différentes : debout, accroupi, allongé et en train porter un blessé. Ils peuvent également sauter. Pour éviter les tirs ennemis, le joueur et les autres personnages doivent se protéger en se cachant derrière une couverture (murs, véhicules, objets…). Il n’y a pas de médicaments ou d’armures. Quand le joueur se fait tirer dessus, les bords de l’écran deviennent rouges et les battements de son cœur deviennent plus rapides. Si le joueur se cache des attaques ennemies suffisamment longtemps, sa jauge de santé revient à la normale. Lorsque le joueur est dans la zone d’explosion d’une grenade, un signe qui montre la direction de celle-ci apparaît pour permettre au joueur de s’échapper ou de la renvoyer. Le fait de ramasser une grenade lancée par un ennemi peut s’avérer assez dangereux, mais peut aussi se révéler divertissant quand l’ennemi est touché par sa propre grenade.

Le gameplay reste basique, même s’il y a de nombreuses innovations, et le jeu assez linéaire en lui-même, mais de nombreux effets participent à l’immersion du joueur. Les détails graphiques et la qualité sonore sont dignes d’un film de guerre, le joueur immergé dans l’action et dans la rudesse des combats oublie qu’il est enfermé dans un couloir comme dans la majorité des FPS, et surtout dans les Call of Duty.

Multijoueur

Le mode multijoueur se compose de 16 cartes (20 depuis la version 1.6 du jeu) lors de la sortie du jeu et propose des affrontements dans de multiples modes de jeu.

Modes de jeu Description Score limite
Match à mort par équipe Le joueur est accompagné de coéquipiers (pour une équipe totale de six ou neuf joueurs, selon le mode précis) et devez éliminer le plus d’ennemis possible pour gagner la partie. 750 a 3000 points
Mêlée générale Dans ce mode, une dizaine de joueurs s’affrontent et sont indépendants. Si vous croisez un joueur, eliminez-le ! 150 points
Recherche et destruction Le joueur doit, soit défendre, soit détruire deux points à l’aide d’une bombe. Les poseurs de bombe doivent l’enlencher à un des deux emplacements tandis que, pour les défenseurs, ils ont pour mission de la désamorcer. Attention, Vous n’avez qu’une seule vie. 4 points
QG Le but est de trouver et capturer le QG indiqué par le serveur le plus rapidement possible. Ensuite, défendez-le. À partir de ce moment-là, vous ne réapparaissez plus tant que le QG n’a pas été détruit. 250 points
Domination Le joueur doit capturer trois drapeaux (appelés Alpha, Bravo et Charlie (A, B et C)) et les conserver à votre effigie le plus longtemps possible. 200 points
Sabotage Ici, la bombe est au milieu du terrain et vous devez la récupérer puis allez l’introduire sur la cible du camp adverse. 1 point

À la fin de chaque partie, les joueurs reçoivent des points d’expérience pour les défis qu’ils ont réalisés. Ils en reçoivent aussi chaque fois qu’ils éliminent un ennemi. Ces points d’expérience permettent de monter en grade et ainsi avoir accès à de nouvelles armes, de nouveaux avantages, de nouveaux camouflages ou équipements qu’ils pourront utiliser. À partir du grade de caporal, le joueur peut personnaliser ses propres classes, avec l’arme principale, l’arme de poing, les grenades, et les atouts de combat de son choix. Les atouts de combat sont très efficaces, par exemple, ils permettent d’avoir le temps de sortir son arme de poing avant de mourir (baroud d’honneur), d’avoir la faculté de recharger plus vite, dégoupiller une grenade en mourant (martyre), etc.

L’évolution du soldat peut être profitable, de soldat à général en passant par le statut de sergent, le joueur débloquera de différentes armes pour chaque classe de soldat (sniper, fusil à pompe, fusil-mitrailleur…) Il existe aussi des possibilités spéciales lors de n’importe quelle partie multijoueur : tuer trois ennemis d’affilée et le joueur aura un drone (type radar) qui lui permettra de repérer la position des ennemis. Le joueur aura droit à un bombardement aérien sur l’emplacement de son choix sur la carte après cinq ennemis tués d’affilée. Et enfin en tuant sept ennemis d’affilée, le joueur aura un hélicoptère qui viendra l’assister. Sur PC, le joueur peut également télécharger des « mods » de jeu gratuits (incluant armes, niveaux, interface, fonctions multiples), créés par les utilisateurs, jouables sur des niveaux créés eux aussi par les utilisateurs, ce qui donne au jeu beaucoup de possibilité de parties. On peut trouver des serveurs avec des fonctionnalités de Call of Duty: Modern Warfare 2 comme la killcam de victoire ou des bonus supplémentaires comme le prédator ou l’ac130 (même si ce n’est pas représenter pareil graphiquement), sur ces serveurs on trouve souvent des limites de scores différentes et même des ‘prestiges’.

Développement

Call of Duty 4 a été développé par une équipe de cent personnes durant un délai de deux ans. Après la commercialisation de Call of Duty 2, l’équipe d’Infinity Ward décide de changer de plan environnemental déjà exposé dans les précédents opus. Lors du développement du scénario pour Call of Duty 4, Infinity Ward choisi d’éviter les thèmes de guerres récurrents de la vie moderne et de garder celui de deux équipes opposées de forces égales. Pour donner un aspect plus réaliste au jeu, les développeurs ont participé à des exercices menées par les Marine Corps Air Ground Combat Center Twentynine Palms dans le désert de Californie. Ils ont ainsi pu réunir chaque détail des plans environnementaux ainsi que des emotions et de l’attitude des Marines en combat. Des vétérans ont également été engagé pour des séances de captures de mouvement et pour créer l’intelligence artificielle dans le jeu. Les développeurs ont exposés des éléments, dans le mode multijoueur en-ligne, offrant une meilleure maniabilité pour les nouveaux arrivants et également pour les joueurs expérimentés. Les cartes ont été principalement créées pour les matchs à mort.

Musiques

La plupart des musiques exposées dans Call of Duty 4: Modern Warfare ont été réalisées par le compositeur Britannique Stephen Barton, qui a également contribue aux musiques de film réalisées par Harry Gregson-Williams. Gregson-Williams a également composé le thème principal du jeu. De nombreuses musiques du jeu sont disponibles sur le site « 7 Days of Modern Warfare » d’Infinity Ward, et quelques autres sur le site officiel de Barton. La musique de rap jouée durant le générique de fin a été réalisée par l’animateur de Call of Duty 4, Mark Grigsby.

Suites

Modern Warfare devient rapidement une sous-franchise des jeux Call of Duty puisqu’une suite directe de l’épisode continuant l’histoire, chose qui n’était jamais arrivée auparavant dans la série, sort le 10 novembre 2009 sous le nom de Call of Duty: Modern Warfare 2 (bien qu’initialement, seul le titre Modern Warfare 2 devait paraître) ; le scénario se passe cinq ans après la fin du premier, soit en 2016.

Un troisième opus sort le 8 novembre 2011, clôturant la saga Modern Warfare ; bouclant la boucle, ce dernier volet permet de revoir d’anciens personnages de la série ou, le temps d’une mission, redécouvrir des scènes des deux premiers jeux.

Lego City Undercover

Lego City Undercover dans Wii U Lego-City-Undercover

Lego City Undercover est un jeu vidéo d’action-aventure en monde ouvert, développé par Traveller’s Tales et édité par Nintendo. Le jeu est sorti le 19 mars 2013 en Amérique du Nord et le 28 mars 2013 en Europe. Le jeu est basé sur la gamme de Lego City.

Synopsis

Rex Fury, le dangereux criminel, s’est évadé de la prison d’Albatross et sévit à nouveau à Lego City. Chase McCain, l’officier de police qui l’avait arrêté jadis, reprend du service afin de l’empêcher de nuire et de s’en prendre à la femme qu’il aime. McCain devra dès lors s’infiltrer dans diverses associations criminelles et enfiler divers déguisements aux capacités variées – comme celui d’un voleur, d’un mineur ou encore d’un astronaute – afin de remonter la piste menant à Fury. Mais, peut-être que Rex Fury n’est qu’un pion, agissant pour quelqu’un de plus puissant caché dans l’ombre…

Système de jeu

Généralités

Lego City Undercover est un jeu d’action-aventure en trois dimensions, en monde ouvert, dans lequel le joueur dirige un personnage en vue objective. Le but du jeu – la quête principale – est de résoudre une affaire criminelle, en remplissant une série d’objectifs et en bouclant une série de missions spéciales. De nombreuses quêtes annexes aussi diverses que variées viennent se greffer à la quête principale, comme des courses avec points de passage, des bandes de voyous à défaire, des feux de barbecue à éteindre, des chats à secourir… Ces quêtes annexes sont généralement récompensées par l’obtention de briques dorées ou de jetons déguisements, la collection de ces jetons et de ces briques constituant en outre une quête annexe en eux-mêmes.

Le système de jeu s’inspire beaucoup de la série des Grand Theft Auto, la violence verbale et physique en moins. Mais contrairement à ces derniers où le protagoniste principal est un criminel agissant par vengeance ou par appât du gain, le joueur incarne ici un policier chargé de faire régner l’ordre et d’arrêter les criminels et malfrats en tous genres.

Utilisation du gamepad

Le Wii U GamePad possède de multiples utilisations dans Lego City Undercover. L’utilisation par défaut est l’affichage de la carte de Lego City, avec la possibilité d’effectuer certaines actions grâce à l’écran tactile, comme se rendre à divers endroits en utilisant les gares dispersées dans la ville, zommer/dézommer sur une zone particulière, avoir un compte-rendu de l’ensemble des collectibles déjà acquis ou à acquérir pour une zone donnée ou pour l’ensemble de la ville.

Un autre usage important du gamepad est son mode « scanner ». Celui peut être utilisé selon les cas comme scanner audio afin d’écouter des conversations (principalement pour les missions annexes) à des endroits donnés mais également pour trouver certains malfaiteurs. De plus, il lui est également possible, si ces options sont activées dans le Menu « Extras », de détecter les divers collectibles présents aux alentours (jetons, briques Lego, etc.).

En outre, il est possible de recevoir des appels téléphoniques vidéos de certains personnages du jeu (comme Ellie Phillips) et de prendre des captures d’écran.

Enfin, le gamepad sert de dispositif de sélection de déguisements ou de véhicules, ainsi que pour l’achat de ceux-ci au commissariat.

Personnages

Protagonistes

  • Chase McCain : officier de police récemment réintégré dans la police de Lego City, c’est le principal protagoniste du jeu et le personnage incarné par le joueur. Son objectif est d’arrêter Rex Fury et de protéger Natalia.
  • Ellie Philips : officier de police féminin, elle fournit de précieuses informations à Chase au moyen de son communicateur. C’est également elle qui met à jour les principales fonctions de celui-ci.
  • Frank Sherry : officier de police subalterne maladroit et gaffeur, riche héritier, d’une intelligence limitée et d’une grande naïveté. Il admire énormément Chase McCain et a le béguin pour Ellie.
  • Chef Marlon Dunby : chef de la police de Lego City, il désapprouve la plupart des actes de Chase McCain. Grand amateur de donuts.
  • Natalia Kowalski : ancienne journaliste reconvertie en infirmière à la suite du procès de Rex Fury dans lequel elle a témoigné et où par mégarde, Chase McCain révéla son identité. Elle est la fille d’un scientifique et éprouve des sentiments forts pour Chase McCain.
  • Maire Gleeson : le maire de Lego City ; elle est convaincue que Chase McCain est l’homme qu’il faut à la ville pour la débarrasser de Rex Fury.
  • Dr Henrik Kowalski : scientifique de renom et père de Natalia, ressemblant étrangement à Albert Einstein. Il est enlevé par Rex Fury et sauvé par Chase McCain.

Antagonistes/Criminels

  • Rex Fury : un dangereux criminel, évadé de la prison d’Albatross. Est le principal suspect de la vague de crime régnant à Lego City. Mais il s’avérera finalement qu’il travaille pour une tierce personne.
  • Chan Chuang : un chef de gang asiatique, possédant un service de location de limousines.
  • Vinnie Pappalardo : un chef de gang italien, propriétaire d’une chaîne de glaciers.
  • Forrest Blackwell : milliardaire dont le projet immobilier a avorté à la suite de la découverte d’une espèce protégée d’écureuils, il cherche secrètement à se venger de Lego City. Il peut être décrit comme un « génie du mal ».

Déguisements et capacités

Au cours de son enquête, Chase McCain aura l’opportunité d’enfiler divers déguisements ; chacun, de par ses propriétés intrinsèques, lui permet d’effectuer des actions spécifiques et de résoudre certaines énigmes. Ces déguisements sont les suivants :

  • Simple citoyen : son déguisement initial ; ne lui confère aucune capacité spécifique.
  • Agent de police : ce déguisement lui permet d’utiliser les propriétés de détection de son communicateur, comme le scanner d’indices et de conversations et le radar. Il peut également utiliser le pistolet-grappin afin de saucissonner des malfrats.
  • Voleur : disposant d’un pied-de-biche et d’un stéthoscope, Chase McCain peut forcer certaines portes et également percer des coffres-forts. Ce déguisement lui permettra en outre de réaliser des vols de véhicule. Par la suite, il pourra également utiliser les flingues-couleurs afin d’apporter un peu de couleur dans Lego City.
  • Mineur : le déguisement de mineur permet à Chase McCain d’utiliser de la dynamite et de faire exploser les objets argentés ; en outre, sa pioche peut briser des rochers.
  • Astronaute : sous sa forme d’astronaute, Chase McCain dispose d’un pistolet laser paralysant et par la suite de réacteurs lui permettant de léviter temporairement et d’accéder à des zones en hauteur ; il peut également utiliser les téléporteurs dispersés ci et là dans Lego City.
  • Fermier : en enfilant ce déguisement, Chase McCain acquiert la capacité de faire pousser des plantes et des fleurs à l’aide de son arrosoir. Il peut également utiliser les canons à cochons afin de réexpdéier ces derniers dans leur ferme, ainsi que voler temporairement à l’aide du poulet fourni avec le déguisement.
  • Pompier : cette tenue lui permet d’une part de défoncer certaines portes à l’aide de la hache incluse, et d’autre part d’éteindre des feux et de remplir des réservoirs à l’aide de son extincteur à eau. Chase McCain peut en outre porter secours à des chats coincés en hauteur grâce à cette tenue.
  • Ouvrier du bâtiment : sous cette forme, Chase McCain pourra d’une part utiliser un marteau-piqueur pour percer le sol à certains endroits et en faire jaillir de l’eau et, d’autre part, il pourra réparer certains dysfonctionnements électriques à l’aide de son marteau. Enfin, il pourra prendre des pauses café bien méritées.

À noter que chaque incarnation de Chase McCain peut être remplacée par un autre déguisement du même type, déguisements obtenus an collectant les jetons déguisements. Par exemple, Chase McCain voleur pourra être remplacé par Rex Fury, une fois le jeton de ce dernier débloqué.

A noter également que les poignées oranges ne peuvent être tirées que par Rex Fury, déblocable à la fin du jeu.

Carte de Lego City

La ville de Lego City est découpée en une série de quartiers, aux spécificités aussi diverses que variées. On retrouve par exemple le centre-ville avec ses buildings, un parc national en milieu forestier, une ferme, un aéroport… Ces différents quartiers sont les suivants :

  • Aéroport de Lego City : l’aéroport de Lego City, qui contient des avions et des hangars. Aucune avion ne semble jamais s’y poser ou en décoller.
  • Albatross Island : île au large de Lego City, accessible en ferry, elle abrite la prison d’Albatross où était enfermé Rex Fury. Cette île n’est pas sans rappeler l’Île d’Alcatraz au large de San Francisco.
  • Appollo Island : île accessible par Ferry. Il s’agit d’une base spatiale.
  • Auburn : quartier industriel. Il comporte un port.
  • Centre-Ville : comme son nom l’indique, c’est le centre de la ville de Lego City. Cette partie regorge de nombreux buildings imposants et abrite les institutions financières.
  • Cherry Tree Hills : quartier de la ville abritant le Commissariat de Lego City, ce quartier est inspiré de San Francisco, avec ses successions de rues vallonnées, le tram qui les sillonnent et l’Île d’Alcatraz (Albatross en l’occurrence) au large de la baie.
  • Crescent Park : ce parc au milieu de la ville est similaire au Central park de New York
  • Festival Square : c’est le quartier festif de la ville, rempli d’attractions foraines et de stands de restauration rapide, de ballons de multiples couleurs de taille gigantesque.
  • Fort Meadows : quartier où vit le fermier et où l’ont peut trouver un fort abandonné.
  • Fresco : quartier aux forts accents italiens, c’est le repaire de Vinnie Pappalardo et son clan.
  • Grand Canal : canal souterrain reliant Fresco à Pagoda.
  • Heritage Bridge : pont reliant Cherry Tree Hills au Centre-ville, ce pont est similaire au Pont de Brooklyn à New-York.
  • King’s Court : quartier avec beaucoup d’immeubles et quelques petits squares.
  • Lady Liberty Island : similaire à Liberty Island à New York, la statue de Lady Liberty, une version Lego de la Statue de la Liberté, est située en son centre. Elle est accessible en tirant une poignée orange avec Rex Fury dans le centre ville.
  • Pagoda : quartier aux accents et à l’architecture asiatiques, c’est là que sévit Chan Chuang et son gang.
  • Paradise Sands : comme son nom l’indique, ce quartier est situé au bord de l’eau, avec ses plages de sable blanc, ses châteaux de sable et ses hôtels de luxe.
  • Parc National de Bluebell : quartier avec une grande partie forestière.
  • Place Bright Lights : quartier commercial du jeu.
  • Pont d’Auburn Bay : pont semblable au Golden Gate Bridge de San Fransisco, reliant Auburn à Fort Meadows.
  • Pont Blackwell : double pont(routier et ferroviaire) reliant le Parc National de Bluebell à Uptown
  • Tunnel traversier : tunnel reliant la Place Bright Lights et Paradise Sand.
  • Uptown : quartier où se trouve le musée de la ville.

Défis et missions annexes

  • Sauver tous les chats : une fois le costume de pompier obtenu, il est possible de porter secours à des chats dispersés dans Lego City.
  • Assembler toutes les super-constructions : en utilisant les blocs Lego, vous pouvez parfois construire des « super-constructions » présentes dans les diverses zones de Lego City.
  • Conquérir tous les quartiers : en trouvant bien souvent le point culminant d’un quartier de Lego city, il sera possible à l’aide du costume d’Astronaute de le conquérir en dressant un drapeau.
  • Renvoyer tous les cochons : une fois la tenue de fermier obtenue, il est possible de renvoyer à la ferme une vingtaine de cochons qui s’en sont échappés.
  • Voler tous les véhicules : livrer un véhicule volé en échappant à une patrouille de police.
  • Prendre toutes les pauses café : il y a des tasses de café trainant dans Lego City. Avec le costume d’ouvrier du bâtiment, il est possible de prendre un brin de repos.
  • Réussir tous les défis marteau-piqueur : avec la tenue d’ouvrier du bâtiment, il faut détruire un ensemble de dalles dans un temps record.
  • Détruire toutes les statues argentées : il existe plusieurs statues de Rex Fury disséminées dans Lego City. Il est possible de les détruire à l’aide de la tenue de mineur et de dynamite.
  • Capture d’extra-terrestres : la tenue d’astronaute permet de faire apparaitre des extra-terrestres. Il faut alors les capturer.
  • Capture de bande de voyous : avec le gamepad, il est possible à partir de certains points d’observation d’écouter des conversations lointaines et de trouver des gangs préméditant leur prochain coup.
  • Distributeurs de billets : avec le costume de voleur, il est possible de détruire des distributeurs de billets.
  • Débloquer toutes les gares : le plus souvent détruire et reconstruire une borne verte.
  • Construire toutes les cabines : détruire les caisses bleues et les reconstruire.
  • Arrêter tous les voleurs de véhicules : trouver aux alentours un voleur avec le policier et le rattraper
  • Détruire tous les rochers précieux : le mineur peut détruire les rochers précieux (gris clairs).
  • Faire tous les parcours acrobatiques : il faut réussir le parcours en prenant toutes les petites horloges en un temps limité.
  • Faire toutes les courses de véhicules : réussir un parcours avec véhicule en temps limité.
  • Eteindre tous les feux de barbecue : le pompier peut éteindre les feux de barbecue avec son extincteur.
  • Arroser tous les bacs à fleurs : le fermier peut arroser les bacs verts pour y faire pousser des fleurs.
  • Trouver les jetons personnages et véhicules (et les acheter) : ils sont parsemés dans toute la ville et dans les niveaux.
  • Trouver les briques rouges (et les acheter) : il y en a une dans chaque quartier et une par niveau.
  • Trouver les briques dorées du commissariat : 10 briques dorées sont cachées dans le commissariat.
  • Acheter les briques dorées au commissariat : il faut avoir débloquer l’ouvrier d u bâtiment pour y accéder.
  • Trouver les minikits (Insigne de police) : il y en a 4 par niveau.
  • Remplir la jauge de pièce : une par niveau, peut être remplie facilement avec les multiplicateurs de pièces. La mention « héros de Lego City » apparaît lorsqu’elle est remplie.
  • Assembler les 5 étoiles mario : 5 étoiles mario sont à assembler dans toute la ville.
  • Trouver les 5 blocs ? : 5 blocs ? mario sont cachés dans la ville
  • Faire les deux défi Lego : devant le commissariat, rentrer le code dans la borne pour les débloquer.

Collectibles

Une série de collectibles sont dispersés de part et d’autre de Lego City, certains en nombres limités (briques rouges et dorées, jetons), d’autres en nombres illimités (pièces et briques Lego). Les collectibles disponibles dans le jeu sont les suivants :

  • Briques dorées : au nombre de 450, ces briques sont la plupart du temps des récompenses obtenues lors de la complétion de missions spéciales (en terminant le niveau, en récupérant les quatre morceaux de l’insigne de police, en devenant « Héros de Lego City ») ainsi que des missions annexes (pour chaque chat secouru, chaque course gagnée, chaque alien appréhendé…)
  • Briques rouges : au nombre de 40, ces briques représentent les « extras » du jeu, une série d’options activables via le menu pause afin de modifier la physionomie du jeu, comme des multiplicateurs pour les pièces Lego récoltées, des déguisements…
  • Jetons déguisements
  • Jetons véhicules
  • Pièces Lego : ces pièces, récurrentes dans les jeux vidéo Lego, en nombre illimité, sont surtout utiles pour acheter – débloquer – des briques (rouges et dorées) et des jetons (déguisements et véhicules) au commissariat de police de Lego City. Ces pièces existent en cinq couleurs, avec chacune une valeur différente :
    • Pièces vertes : par défaut, elles n’ont aucune valeur et servent uniquement à indiquer l’objectif de la mission en cours mais en modifiant une option dans le menu Extras, elles auront alors une valeur de 10 unités.
    • Pièces argentées : 10 unités.
    • Pièces dorées : 100 unités.
    • Pièces bleues : 1 000 unités.
    • Pièces violettes : 10 000 unités.
Il existe des multiplicateurs pour ces pièces, allant de x2 à x10 et cumulables. Il est donc possible d’atteindre un multiplicateur de 3840. Ces multiplicateurs sont activables via le mode Extras du menu pause.
Dans chaque mission spéciale, la récolte d’un nombre fixé de ces pièces est un objectif, lequel, une fois atteint, est récompensé par l’obtention d’une brique dorée et le tire de « Héros de Lego City ».
  • (Super-)Briques Lego : ces briques, inédites dans les jeux Lego, servent comme matière première pour les Super-Constructions (voir Missions annexes) et s’obtiennent soit en détruisant des objets Lego dans le jeu (voitures, caisses, plantes, panneaux indicateurs…), soit en les collectant directement dans diverses zones du jeu. Dans le premier cas, le nombre d’unités est relativement faible (5-10 unités) mais dans le second cas, le nombre d’unités créditées est beaucoup plus important, grâce aux super-briques rapportant 1.000 et 10.000 unités.

Rayman Origins

Rayman Origins dans Nintendo 2DS 93199

Rayman Origins est un jeu vidéo de plates-formes développé par Ubisoft Montpellier. Le jeu est initialement sorti sur consoles PS3, Xbox 360 et Wii le 24 novembre 2011 en Europe. Le jeu est également sorti sur consoles portables Nintendo 3DS et PlayStation Vita ainsi que sur Windows en 2012.

Rayman Origins marque le retour de la série Rayman depuis l’apparition des lapins crétins dans Rayman contre les lapins crétins en 2006.

Scénario

Il y a fort longtemps, la Croisée des Rêves a été peuplée par le puissant Polokus, dont tous les rêves deviennent réalités. Mais le calme de ce monde est aujourd’hui brisé : les créatures malfaisantes issues des cauchemars de Polokus, jusqu’alors enfermées dans la lugubre Lande aux Esprits Frappés, s’échappent de leur prison souterraine pour semer à nouveau le chaos dans la Croisée des Rêves. Pour sauver son univers, le héros dit sans bras ni jambes Rayman doit de nouveau partir à l’aventure. Il est accompagné de son meilleur ami Globox et de deux Ptizètres. Ensemble, ils doivent récolter le plus de Lums Jaunes possible, libérer les fées et les Electoons capturées, et retrouver toutes les Dents de la Mort pour pouvoir se rendre à la Lande aux Esprits Frappés, repaire des cauchemars de Polokus.

Système de jeu

Personnages

Pour faire de Rayman un personnage unique, et rester cohérent avec les jeux Rayman 2 : The Great Escape et Rayman 3: Hoodlum Havoc, les développeurs ont décidé de modifier les personnages démembrés du premier opus réapparaissant dans Rayman Origins. Ainsi, Bétilla, les Chasseurs et les Livingstones sont désormais membrés. Quant au Magicien il sera un Ptizetre et il restera tout au long du jeu sous la forme d’un chapeau magique. Les Électoons quant à eux restent démembrés.

Protagonistes
  • Rayman : le personnage principal du jeu. Il a été créé il y a fort longtemps par la fée Bétilla pour protéger la Croisée des Rêves des forces du mal. Il est dépourvu de bras et de jambes à cause d’un manque de Lums lors de sa création. Il possède de grand pouvoirs et est également le grand héros de la Croisée connu pour son courage et ses exploits.
  • Globox : deuxième personnage principal du jeu. Loufoque et simplet, il est le meilleur ami de Rayman. Il est un personnage jouable.
  • Les Ptizètres : ce sont de petits personnages avec un nez très long, maitrisant la magie. Il est possible d’incarner plusieurs d’entre eux dans Rayman Origins.
  • Bétilla : Apparue dans le premier opus, elle est désormais membrée. Bétilla est la chef des cinq grandes fées de la Croisée des Rêves, et vit dans la Jungle à bafouilles.
  • Aline Louïa : elle est la fée de la musique, vivant dans le Désert des didgeridoos.
  • Sandra Misu : elle est la fée gourmette, vivant dans la Terre gourmande.
  • Dora Dodemer : elle est la fée de l’océan, vivant dans l’Océan des songes.
  • Ambre Ecueil : elle est la fée de la montagne, vivant dans le Pic mystique.
  • Polokus : apparu dans Rayman 2 : The Great Escape, il est le créateur de tout ce qui vit dans la Croisée des Rêves. Il apparait sous une apparence différente de celle du second opus, ce qui laisse suggérer qu’il peut changer de forme. Il est surnommé Le Bulleur de Rêves car toutes ses pensées sont contenues dans des bulles avant de venir à la vie.
  • Les Electoons : apparus dans premier opus, ils aident Polokus à maintenir l’équilibre dans la Croisée des Rêves. Plusieurs Electoons ont été enfermés dans des cages par les cauchemars de Polokus. Si Rayman parvient à en libérer un nombre suffisant, il pourra accéder à de nouvelles zones.
  • Le Magicien : Il apparait au début de certains niveaux pour donner à Rayman des conseils sur certaines techniques.
  • Murfy : Aperçu dans Rayman 2 : The Great Escape et Rayman 3 : Hoodlum Havoc. Il apparait principalement dans l’Arbre Ronfleur, pour indiquer combien d’Electoons doivent être libérés pour déverrouiller des personnages bonus. Si le joueur meurt trop souvent dans un niveau, Murfy vient lui demander s’il veut continuer ou revenir à la carte du monde.
  • Moskito : Ce moustique rose sert à Rayman et à ses amis, à traverser des mondes en éliminant les ennemis en approche.
Antagonistes
  • Les Darktoons : Ils ont été créés par le premier cauchemar de Polokus, le monstrueux Jano, que l’on peut voir dans Rayman 2 : The Great Escape. Ce sont de petits monstres noirs qui utilisent leur énorme bouche pour attaquer. Ils sont l’opposé des pacifiques Electoons, et les descendants des Antitoons du premier opus. Dans certains niveaux, Rayman doit poursuivre et tuer un Darktoon qui retient une fée prisonnière dans leur gueule.
  • Les Psychlops : Cauchemars de Polokus, ce sont des créatures noires volantes cyclopéennes ressemblant à un oursin. Ils déploient leurs pics si on les touchent. Leur aspect rappelle celui des Chenilles Volantes, cauchemars de Polokus apparaissant dans Rayman 2 : The Great Escape.
  • Les pierres frappées : ennemis du premier opus vêtus comme des explorateurs. Ils sont désormais membrés, contrairement à leur aspect dans le premier opus. Ils errent sur les plates-formes et attaquent avec une branche de bambou. Certains portent des ronces sur leur casque pour éviter qu’on leur saute sur la tête.
  • Les Chasseurs : célèbres ennemis du premier opus. Ils sont désormais membrés, contrairement à leur aspect dans le premier opus, et leur physique a légèrement changé, pour plus ressembler à des Humains. Ils utilisent un pistolet qui lance des missiles, comme dans le premier opus
  • Les Piranhas : ennemis récurrents des jeux Rayman, ils reviennent avec un nouveau design. Ils infestent plusieurs rivières de la jungle ou du monde des desserts.
  • les Oiseaux : ennemis vivants dans le Désert des didgeridoos et les Grottes Grognonnantes. La plupart du temps statiques, ils blessent quiconque les touchent. Il existe plusieurs types d’Oiseaux, qui se différencient par leur couleur.
  • Les Robots : Ces ennemis apparaissent uniquement dans le monde Cumulo-grincheux. Ils lancent des rayons électriques.
  • Les Esprits Frappés : ces grand-mères zombies sont emprisonnées dans la Lande aux Esprits Frapés. Elles envoient les cauchemars de Polokus attaquer Rayman et ses amis pour se venger du vacarme qu’ils font au début du jeu.
  • Les 4 Rois : ce sont les rois des mondes du jeu, ils sont devenus des cauchemars et retrouvent leurs formes d’origine après avoir été battus.
  • Big Mama : cette énorme créature rose vivant dans La Lande aux Esprits Frappés se révèle être le plus grand cauchemar de Polokus. Elle est enfermée au bout de la Lande des Esprits Frappés et une fois vaincu elle redevient ce qu’elle était: une fée.
  • Ales Mansay (Le Magicien) :C’est lui qui est derrière tout ça. Bien qu’il ait aidé Rayman dans le passé,le Magicien est en fait un grand fan de Mister Dark (le premier ennemi de la série) et veut lui ressembler à tout prix. Son plan maléfique était de dissimuler un micro dans l’Arbre Ronfleur pour que les ronflements des héros dérangent les créatures de la Lande et enclenchent une guerre entre les deux mondes. Simulant son aide pour les héros, il dérobe les lums qu’ils ont récoltés depuis le début de l’aventure pour alimenter son usine dans le Cumulo Grincheux.

Objets

  • Cages : Objet récurrent de la série Rayman. Comme dans le premier opus, des Electoons ont été mis dans des cages par les ennemis des héros, cachées dans des lieux secrets et à la fin de chaque niveau. Pour les libérer, il faut éliminer tous les ennemis présents qui dégagent une aura maléfique qui bloque l’accès à la cage. Une fois la cage brisée, le médaillon d’Electoon libérés se remplit.
  • Lums jaunes : ces petits éclats de lumières volent un peu partout dans les niveaux. En récupérant un maximum de lums jaunes, on peut remplir davantage le médaillon Electoon à la fin du niveau. Ils peuvent aussi se trouver enfermés dans des bulles ou cachés dans diverses choses tel que plantes, algues, ampoules géantes…
  • Lums bleus : en s’y accrochant, Rayman et ses amis peuvent atteindre des endroits très hauts ou assez éloignés.
  • Roi Lums : en attrapant un roi Lums, non seulement il nous fait gagner cinq lums jaunes, mais les autres lums jaunes présents plus loin deviennent rouges et chaque lums attrapé compte double.
  • Pièces de la mort : ce genre d’objet est généralement caché dans des endroits assez difficile à trouver ou dans un endroit où on peut généralement mourir. Une fois prise, la pièce nous fait gagner 25 lums.
  • Cœur : ce petit objet est très utile pour éviter de mourir. On peut soit casser une fiole pour en récupérer un ou en trouver enfermé dans une bulle. De plus, si on possède déjà un cœur, un deuxième de trouvé peut nous rapporter des lums jaunes en plus.
  • Poing bleu : assez rare à dénicher. En prenant un, on peut lancer des poing bleus à la manière de Rayman 2 pour éliminer plus facilement des ennemis.
  • Coffrapatte : une fois avoir suffisamment trouver d’Electoons, un mini-niveau est accessible ou il faut poursuivre un coffre qui nous échappe pour le casser.
  • Dent de la mort : c’est ce que contient le Coffrapatte, une dent en rubis. Il y en a 10 à récupérer. Une fois les 10 dents rendues au gardien de la Lande aux Esprits Frappés, le monde est enfin accessible.

Mondes

Le jeu est composé de 10 mondes (plus un accessible avec 10 dents de la mort) avec plusieurs niveaux.

  • Jungle à bafouilles : le premier monde accessible. Gigantesque jungle d’arbres et de chutes d’eaux où vit Betilla.
  1. Attrape moi si tu peux !
  2. Geyser explosif
  3. Courts toujours !
  4. La voie de la baffe
  5. Sur la vague
  6. Grottes qui ballottent
  7. Air Electoons
  8. Hé ho Moskito
  • Désert des Didgeridos : vaste désert ensoleillé où plusieurs instruments de musiques géants couvrent le décor. Il peut être visité à terre ou dans les airs.
  1. Bonnes vibrations
  2. Meilleure musique
  3. Fugue cacophonique
  4. Autant en emporte les bulles
  5. Ballade nocturne
  6. Ballade pour Electoons
  7. Moskito Presto
  • Terres Gourmandes : Ce monde se divise en deux parties : un monde polaire avec des glaciers géants, des lacs et chutes de limonades et plusieurs fruits géants et un monde à thème mexicain (sous le monde des glaces) où la chaleur règne en permanence.
  1. Palais des glaces!
  2. Dérapage contrôlé
  3. Touché coulé
  4. Chaud devant
  5. Service compris
  6. Murène en boîte
  • Océan des songes : à l’extérieur, se trouve un village maritime avec plusieurs maisons de pêcheurs mais en plongée, c’est un véritable paradis aquatique avec toute sortes de créatures marines et de grottes sombres.
  1. Panique au port
  2. Poisson pourri
  3. Le trésor du pirate
  4. Palme farfelue
  5. Comme un poisson dans l’eau
  6. A l’eau Moskito
  • Pic Mystique : montagne haute, territoire de prédilection des fakirs où de grosses tempêtes de neige tombent à foison.
  1. Ballade en montagne
  2. Babouins mystiques
  3. Temple du coffrapatte
  4. La voie des Electoons
  5. Un amour de Golem
  • Temples Chatouilleux : monde voisin à la Jungle à bafouilles et quasi similaire. Royaume du premier roi de la croisée transformé en cauchemar végétal.
  1. Hors de mon chemin
  2. Des hauts et des bas
  3. Jeux d’ombres
  4. Le début de la fin
  5. Grimpette
  6. En avant toute
  7. Pauvre Pâquerette
  • Grottes grondonantes : monde voisin au Désert des Didgeridoos presque identique. Terres du second roi de la croisée devenu cauchemar volatile.
  1. King Gong
  2. A bout de souffle
  3. Ne tirez pas sur le DJ
  4. Haute tension
  5. Fréquence trésor
  6. Les deux font la paire
  7. Le boss sifflera trois fois
  • Lacs Exquis : monde voisin aux Terres Gourmandes. C’est ici que se trouve le troisième roi de la croisée transformé en dragon cauchemardesque.
  1. Soupe de dragon
  2. Tu t’enflammes
  3. Tutti Frutti
  4. Pêche sur glace à gogo
  5. Voyage au centre de l’artère
  • Abysse Petoche : monde voisin à l’Océan des Songes. Dans ce monde, se trouve le dernier roi de la croisée devenu cauchemar aquatique.
  1. Le crabe qui pince dort
  2. Océano Moskito
  3. Au cœur de l’abysse
  4. Mini murène- Maxi galère
  5. Boss à dent
  • Cumulo grincheux : monde nuageux où se trouve une usine aérienne et titanesque qui est en réalité le repaire du magicien.
  1. Vas y si tu l’oses !
  2. Ronds de fumée
  3. Temple retors
  4. Des scies démentes
  5. Révélation
  6. La grande évasion
  7. Décroche les étoiles
  • Lande aux Esprits Frappés : souterrains cauchemardesques, habitat des Esprits Frappés, grand mères zombies et de Big Mama, boss final.

Pouvoirs

Une fois qu’une fée est libérée, elle nous donne un pouvoir utile à la suite de l’aventure.

  • Pouvoir de baffer : offert par Betilla. Ce pouvoir permet à Rayman et ses amis de donner des baffes aux ennemis qu’ils rencontrent. Ils peuvent soit donner des coups de poing ou soit des coup de pied. (Sauf dans l’eau) En chargeant davantage l’attaque en maintenant la touche d’attaque, la puissance du choc est décuplée. Rayman et Globox se servent de leur membres pour attaquer, quant aux Ptizètres, ils utilisent de la magie pour porter leur coups.
  • Pouvoir de planer : Offert par Aline Louïa. Les héros peuvent planer quelques instants en maintenant la touche saut. S’ils se trouvent dans une zone venteuse, ils peuvent voler. Rayman utilise ses cheveux en guise d’hélico, Globox bat des bras et les Ptizètres utilisent leur robes comme d’un parachute.
  • Pouvoir de changer de taille : offert par Sandra Misu. Rayman et ses amis sont capable dés qu’ils sont dans une faille de rétrécir. Et pour reprendre leur taille normale, ils doivent sauter dans une trompette volante. Lorsqu’ils sont petits, les héros peuvent à la place d’attaquer normalement, foncer en portant un coup électrique.
  • Pouvoir de nager sous l’eau : offert par Dora Dodemer. Ce pouvoir consiste juste à nager sous l’eau. Les attaques des héros sont aussi différentes en plongée. En attaquant, ils font une vrille.
  • Pouvoir de courir sur les murs : offert par Ambre Ecueil. Rayman et ses amis peuvent une fois ce pouvoir acquis, courir sur les murs de diverses choses. L’inclinaison des murs n’a pas d’importance, puisqu’ils peuvent aussi bien courir sur des murs qui montent vers le haut, qu’avoir la tête en bas en courant au plafond.

Développement

L’existence du jeu a été dévoilée par Yves Guillemot, lors de l’E3 2010 à la conférence d’Ubisoft, une bande-annonce a été montrée afin de présenter le titre ainsi que l’outil de développement du jeu, le UBIArt Framework1. Il a également annoncé que le jeu est réalisé par Michel Ancel avec une équipe de seulement cinq personnes.

Quelques jours plus tard lors du Montpellier In Game, durant une conférence concernant le Cross-Media, Michel Ancel et Christophe Heral vont présenter le jeu ainsi que son outil de développement. Michel Ancel y explique sa volonté de travailler avec une petite équipe de développement afin de créer un jeu dans le même esprit que le premier opus, ainsi comme lors du développement du premier Rayman, une seule personne a travaillé sur les personnages du jeu, et une seule autre personne a travaillé sur les décors. Il indique que la musique de la bande-annonce a été composée par Christophe Heral et enregistrée avec un orchestre en seulement quelques jours, chose qu’ils n’auraient pas pu faire aussi rapidement avec une production plus importante.

D’abord prévu pour être diffusé en épisodes téléchargeables, Rayman Origins sortira finalement en version matérialisée en magasin. Annoncé pour Noël 2010, avant d’être finalement reportée pour l’année 20112, le jeu sort finalement le 15 novembre 2011 aux États-Unis puis le 24 novembre 2011 en Europe. Le 6 juin 2011, lors de la conférence d’Ubisoft à l’E3 2011, le gameplay d’un niveau de Rayman Origins a été présenté par Michel Ancel.

Le site officiel de Rayman Origins a été lancé le 8 juin 2011. Une nouvelle bande-annonce est exposée ainsi que des informations sur l’histoire des personnages principaux. Ubisoft confirme la commercialisation du jeu en novembre 2011.

Pour la PlayStation Vita, la version est disponible depuis le 22 février 2012. La version PC est disponible depuis le 29 mars 2012. Enfin, la version 3DS est sorti le 8 juin 2012.

 

One Piece : Gigant Battle

One Piece : Gigant Battle dans Nintendo DS One_Piece_Gigant_Battle_logo

One  Piece : Gigant Battle

Système de jeu

Le jeu reprend les aventures de l’équipage de Monkey D.Luffy au chapeau de paille qui veut devenir le seigneur des pirates. Il est accompagné de Zoro, l’escrimeur, Nami, la navigatrice, Usopp, le tireur d’élite (Pipo dans la version française), Sanji, le cuistot (Sandy dans le manga français), Chopper, le renne médecin, Robin, l’archéologue, Franky, le charpentier et Brook, le squelette musicien faisant tous partie de son équipage pour l’aider dans sa quête. Le jeu a un système de manipulation assez simple et constitue en lui-même une vraie consolation pour le fait que la série animée ne soit diffusée que partiellement. Ce jeu est un jeu de combats qui utilise principalement les boutons et certains personnages sont réalisés de manière a respecter le graphisme du manga. C’est un jeu qui répond réellement aux attentes des joueurs qui possèdent une NINTENDO DS ou DSI. Les combats sont de plusieurs types différents. Les voici : -les combats à points : qui ont pour objectifs de marquer le plus de points en battant le plus grand nombre d’ennemis. Dans ce type de combat si on tombe K.O. on reprend vie au bout de quelques instants… -les combats simples appelés « bats l’adversaire » : Il suffit de battre le ou les ennemis.

Le jeu est organisé sous forme de tournoi qu’il suffit de rempoter. Il faut atteindre l’ile suivante et débloquer le combat contre le boss. Le combat une fois terminé, on debloque un « eternal pose » qui mène à l’ile suivante.

Personnages

Il y a au total vingt personnages jouables dans le jeu dont voici la liste avec la méthode pour les débloquer :

Monkey D. Luffy: Disponible dès le départ.

Roronoa Zoro: Finir l’objectif 1 de la mission 6 (Zoro chasseur de pirates) à l’Archipel Sabaody.

Nami: Finir l’objectif 1 de la mission 6 (Nami la cambrioleuse) à Amazon Lily.

Usopp: Finir l’objectif 1 de la mission 8 (Capitaine Usopp ) à l’Archipel Sabaody

Sanji: Finir l’objectif 1 de la mission 1 (Sanji la jambe noire ) à Amazon Lily.

Tony Tony Chopper: Finir l’objectif 1 de la mission 4 (Tony Tony Chopper ) à Amazon lily.

Boa Hancock: Finir l’objectif 1 de la mission 8 [BOSS] (Boa l’impératrice pirate ) à Amazon Lilly.

Jinbei: Finir l’objectif 2 de la mission 8 (Jinbei, premier fils de la mer ) à Marineford.

Baggy: Finir l’objectif 1 de la mission 10 [BOSS](Combat brûlant !) à l’île Festive.

Emporio Ivankov: Finir l’objectif 1 de la mission 9 (Majesté Emporio Ivankov) à Impel Down.

Portgas D. Ace: Finir l’objectif 2 de la mission 3 (Ace aux poings ardents) à Marineford.

Bartholomew Kuma: Finir l’objectif 3 de la mission 6 (Bartholomew le Corsaire ) à l’île Justice.

Sir Crocodile: Finir l’objectif 1 de la mission 11 [BOSS](Opération Utopie ) dans le lagon Marry.

Dracule Mihawk: Finir l’objectif 1 de la mission 11 [BOSS] (Grand épéiste & chasseur) dans le Parc East Blue.

Magellan: Finir l’objectif 1 de la mission 11(Magellan, gardien chef) à Impel Down.

Edward Newgate: Finir tous les objectifs de la mission 15 (Tremblement de terre) à Marineford.

Aokiji: Finir l’objectif 1 de la mission 9 [BOSS] (Amiral Aokiji ) à l’île Justice.

Kizaru: Finir l’objectif 1 de la mission 12 [BOSS] (Amiral Kizaru) à l’Archipel Sabaody.

Akainu: Finir l’objectif 1 de la mission 14 [BOSS] (Amiral Akainu) à Marineford.

Marshall D. Teach: Finir l’objectif 1 de la mission 11 [BOSS] (Pirates de Barbe Noire) à Dernier Recours.

Modes de jeu

Il existe plusieurs modes de jeu, voici la liste :

Grand Prix : C’est en quelque sorte le mode histoire. Vous devez réussir plusieurs types de mission (battre l’adversaire, marquer le plus de point, survivre pendant un temps limité etc.), qui vous fera gagner des récompenses (berry, personnages jouables ou de soutiens, cinématique, passage secret, caractéristique spéciale pour les personnages de soutiens). Cela vous emmènera vers le boss de l’île qui une fois battu, vous débloque une nouvelle île. L’argent gagner lui peut être dépenser dans la boutique pour acheter des attaques spéciales.

Arènes des défis : Ce mode comporte 4 type de jeu. Battle Royale : Vous devez battre plusieurs adversaires (2 ou 3). Il existe en 4 niveau de difficulté (Novice, East Blue, Route des périls et Nouveau Monde) dont le dernier se débloque en finissant ce jeu en mode Route des périls avec 5 personnages. Si vous terminer se jeu avec un certain personnages, vous débloquerez sa version de soutiens. Duel : Vous devez battre 1 adversaire. Il y a les mêmes niveau de difficulté que dans la Battle Royale. Si vous terminez ce jeu avec un certain personnage, vous le débloquer dans le choix des modes. Combat libre : Ici, on peut choisir les paramètres pour affronter l’ordi. Combat en série : Ce mode se débloque en finissant Battle Royale et Duel avec 10 personnages. Vous affrontez 100 personnes à la suite sans soins.

Multijoueurs : Ce mode comporte 3 type de jeu. Jeu multi-carte : Permet de jouer à 4 avec chacun une cartouche de jeu. Jeu une carte : Permet de jouer à 4 avec une seule cartouche de jeu. Perso Grand Prix : Permet d’utiliser les personnages du Grand Prix dans un combat sans fil jusqu’à 4.

Entrainement : Permet de s’entraîner avec les 20 personnages jouables.

Équipe : Permet de créer plusieurs équipes qu’on pourra sélectionner pour jouer.

Bonus : Permet de regarder les profils, la galerie et les musiques débloquer. Permet aussi de taper un mot de passe pour débloquer des personnages ou des niveau supplémentaires.

Config : Permet de régler les paramètre du jeu.

Wario World

Wario World dans GameCube WarioWorld_Logo

Wario World

20 Juin 2003

Wario World (ワリオワールド, Wario Wārudo) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Treasure et édité par Nintendo sur GameCube. Il est sorti au milieu de l’année 2003 dans le monde (et en 2004 au Japon). Wario, qui est pour la première fois le personnage principal d’un jeu sur console de salon, doit retrouver le trésor qu’un joyau noir lui a volé.

Le jeu a été assez bien reçu par les critiques, qui ont loué son gameplay mais regretté sa faible durée de vie. Il a également connu un succès commercial assez important, ce qui lui a valu, en 2004, le label Choix des Joueurs.

Scénario

Le jeu s’ouvre sur un Wario heureux de son château nouvellement construit, rempli des trésors qu’il a collecté dans ses autres aventures. Il y a cependant, parmi la collection de Wario, un joyau noir qui se rebelle et détruit le château. Le joyau transforme les trésors de Wario en monstres, et son château en quatre niveaux différents. Après avoir récupéré son trésor tout au long des quatre niveaux, Wario obtient la clé pour ouvrir le coffre géant contenant le joyau noir. Ils engagent un combat ; Wario le gagne et retrouve ensuite son château.

Système de jeu

Le gameplay de Wario World repose essentiellement sur le combat contre des ennemis, bien que l’aspect « plates-formes » soit aussi présent, comme dans Super Mario 64 et Super Mario Sunshine. Wario peut sauter, courir, frapper, effectuer une charge au sol, une « attaque éclair », attraper des objets ou des monstres inconscients, ou utiliser l’« Hyper Aspiration » pour attraper toutes les pièces situées assez proche de lui. La progression dans le jeu est assez linéaire. Les zones contiennent cependant des trappes, qui mènent à des pièces souterraines.

Pour terminer le jeu, il faut traverser les différents niveaux en terminant les deux zones qui les composent. Pour finir une zone, il faut la traverser en collectant suffisamment de diamants rouges et vaincre le boss, ce qui débloque automatiquement une autre zone. Le joueur peut alors accéder à cette deuxième zone qui, une fois terminée, permet d’accéder à l’antre du big boss, plus long et plus difficile à vaincre qu’un boss ordinaire. Les quatre niveaux sont Fièvre centrale, Chair de poule, Frissonville, et Terre scintillante. Le joueur peut accéder aux différents niveaux à partir d’une aire principale. Celle-ci mène également à la Place du trésor où se trouve le joyau noir.

Au cours du jeu, Wario peut obtenir des conseils de la part d’elfes, si celui-ci les libère. La qualité du château que Wario aura à la fin de l’aventure dépend du nombre total d’elfes libérés. Les ennemis vaincus, quant à eux, rapportent des pièces qui peuvent être utilisées pour acheter des objets (comme des gousses d’ail redonnant de la vie) ou pour retourner à la vie. Si Wario n’a pas assez d’argent pour retourner à la vie, quand il meurt, la partie est terminée. Les « boules gluantes » sont une nouveauté dans Wario World : si Wario les touche, il y reste collé, ce qui peut servir à atteindre des endroits inaccessibles sinon.

Enfin, si le joueur obtient tous les trésors d’une zone, il débloque des mini-jeux tirés de WarioWare : Minigame Mania sur Game Boy Advance, auxquels il peut jouer grâce au câble Nintendo GameCube Game Boy Advance.

Développement

Wario World a été présenté pour la première fois à l’E3 2002, sous la forme d’une démo technique. Le jeu a de nouveau été exposé à l’E3 2003, avec un gameplay amélioré. Le 22 août 2002, il a été annoncé au Nintendo Gamers Summit que Wario World sortirait en Amérique du Nord le 11 novembre 2002. Le titre a ensuite été reporté au 26 mai 2003, puis finalement au 23 juin de la même année.

Le développeur de Wario World est resté inconnu jusqu’au 22 avril 2003, lorsque Nintendo a officiellement révélé que Treasure, la compagnie à l’origine des jeux à succès Gunstar Heroes et Ikaruga, était responsable du développement du jeu. Treasure et Nintendo avaient déjà collaboré sur un jeu sur Nintendo 64, Sin and Punishment: Hoshi no Keishōsha, et voulaient renouveler l’expérience. La musique du jeu a été composée par Norio Hanzawa et Minako Hamano. Wario a été doublé par Charles Martinet, qui double également Mario et Luigi dans la série Super Mario.

Pikmin

Pikmin  dans GameCube pikmin_logo_1_tumblr

Pikmin

14 Juin 2002(GameCube)6 Février 2009(Wii)

Pikmin (ピクミン, Pikumin) est un jeu vidéo de stratégie en temps réel édité par Nintendo et développé par Nintendo EAD. Il fait partie des jeux de lancement de la GameCube, sortie en 2001 en Amérique du Nord et au Japon, et en 2002 en Europe. Il s’agit du premier épisode de la série des Pikmin, sa suite, nommé Pikmin 2, étant sorti en 2004 sur GameCube, suivi de Pikmin 3 sorti en 2013 sur Wii U. Le jeu fait également l’objet d’une réédition sur Wii en 2008.Le joueur y incarne un petit astronaute, Olimar, qui s’est écrasé sur une planète inconnu. Celui-ci doit retrouver les 30 pièces manquantes de son vaisseau spatial, qui ont été répandues à travers différentes régions de la planète lors de son atterrissage forcé.

Trame

 

L’histoire débute avec le capitaine Olimar, un petit personnage ressemblant à un astronaute et principal protagoniste du jeu, qui voyage dans l’espace à bord de son vaisseau spatial, le Dolphin. Tout se déroule à merveille, jusqu’à ce qu’un astéroïde percute son vaisseau, l’envoyant directement vers une planète inconnue. Après avoir repris ses esprits, Olimar constate que son engin a été endommagé, et remarque que 30 pièces de son vaisseau sont manquantes. Il doit absolument retrouver ces pièces pour pouvoir repartir. Il découvre également que l’atmosphère de la planète est composé d’oxygène, un élément qui lui sera fatal après 30 jours, lorsque sa combinaison qui le protège arrêtera de fonctionner.

 

Olimar fait ensuite la découverte de petites créatures, les Pikmins, qui l’aideront à se défendre des ennemis et à retrouver les pièces de son vaisseau éparpillés à travers différentes régions de la planète.

 

Système de jeu

 

Le joueur dirige le capitaine Olimar dans sa recherche des pièces de son vaisseau. Olimar s’aide pour cela des Pikmin, créatures qui lui obéissent et qui ont diverses capacités qui dépendent de leur couleur. Ils l’assistent pour parvenir jusqu’à la pièce du vaisseau et pour la ramener à bon port. Olimar dispose de 30 jours pour réunir les 25 pièces indispensables de son vaisseau, un « jour » correspondant à 12 minutes de jeu. Au fur et à mesure qu’Olimar reconstitue le vaisseau, il accède à de nouvelles zones de jeu, où se trouvent de nouvelles pièces, etc.

 

Les Pikmins

 

Il existe quatre types de Pikmin dans le jeu, chacun ayant des caractéristiques différentes.

 

Les Pikmins Rouges

 

Ce sont les premiers que découvre Olimar, sur le Site du crash. Ils résistent au feu et disposent d’une attaque plus puissante que les deux autres types de Pikmin. Ils sont pourvus d’un grand nez caractéristique.

 

Les Pikmins Jaunes

 

Olimar trouve l’Oignon jaune dans la Forêt de l’espoir. Munis de grandes oreilles, ils peuvent être lancés beaucoup plus haut que les autres, et peuvent porter des bombes-rocs servant à détruire des murs ou à attaquer les ennemis. Ils ne peuvent être tués par l’électricité. Ils ont de grandes oreilles pour caractéristique.

 

Les Pikmins Bleus

 

Olimar les découvre en dernier ou avant dernier, dans le Nombril de la forêt. Ils sont munis de branchies qui leur permettent d’évoluer dans l’eau, là où les autres se noient. Ils peuvent sauver les autres pikmins de la noyade.

 

Les Pikmins Champignons

 

Ce type de Pikmin est obtenu quand un Pufftool, sorte de créature avec un champignon sur la tête, empoisonne les Pikmin. Ces derniers conservent leur caractéristiques (résistance à un élément) mais cependant, ils deviennent violets, leur feuille, bourgeon ou fleur sur leur tête se transforment en champignon, et enfin, ils se retournent contre Olimar et l’assaillent de coups.

 

Prolifération

 

Les Pikmin habitent dans des vaisseaux de leur couleur appelés Oignons. Olimar découvre des palets colorés que les Pikmins ramènent d’instinct à leur Oignon, de même que les dépouilles d’ennemis vaincus. Lorsque ces éléments sont absorbés par l’Oignon, celui-ci expulse des graines de Pikmin, qu’Olimar devra déterrer pour qu’ils puissent le suivre. Un Oignon engendre plus de graines s’il absorbe un palet de sa propre couleur.

 

Également, les Pikmins évoluent au cours du jeu : on peut les distinguer suivant ce qu’ils portent au bout de leur « tige ». À leur naissance, ce sont des Feuilles, puis ils deviennent des Bourgeons et enfin ils évoluent jusqu’au stade de Fleur. On peut également décider d’attendre avant de les déterrer : en terre, ils peuvent poursuivre leur croissance. Un nectar jaune peut aussi les faire évoluer directement jusqu’au stade Fleur. Plus le Pikmin est à un stade avancé, plus il est puissant et rapide. Remarquons également que les Pikmins fleurs tombés au combat peuvent donner naissance à un nouveau Pikmin qu’on pourra déterrer le lendemain sur le lieu du carnage.

 

Comportement et survie

 

Olimar dispose d’un sifflet qui lui permet d’appeler les Pikmin, qui le suivent alors. Olimar peut ainsi les lancer sur un mur à abattre, un pont en construction, un objet à porter ou encore un ennemi. Les Pikmin se mettront alors automatiquement au travail. Si un Pikmin est inactif, il prend une couleur pâle et reste immobile. À la fin de la journée, les Pikmins proches des Oignons et ceux qui suivent Olimar retournent dans leur Oignon. Abandonner un Pikmin loin du vaisseau tout seul à la tombée de la nuit signifie le perdre : en effet, de terrifiantes bêtes sauvages sortent alors de leurs terriers et dévorent tout ce qu’elles trouvent.

 

Ils ne peut pas y avoir plus de 100 Pikmin sur le terrain : les Oignons arrêtent de produire des graines et les stockent si c’est le cas.

 

Mode Challenge

 

Après avoir découvert les trois Oignons, le joueur accède à ce mode supplémentaire. Il doit, dans un laps de temps d’une journée, produire le maximum de Pikmin dans une zone donnée du jeu. Il dispose au départ d’un Pikmin de chaque couleur. La répartition des palets et ennemis dans la zone de jeu change par rapport à celle du jeu principal.

 

Contrôles

 

Olimar dispose d’un viseur correspondant à l’endroit où un Pikmin retombera s’il est lancé. Une faible poussée du stick directionnel déplacera le viseur, tandis qu’une poussée plus forte déplacera Olimar. Le bouton A permet de lancer les Pikmin, le bouton B d’actionner le sifflet et le stick C de déplacer le groupe de Pikmin sous le contrôle d’Olimar.

 

Les boutons R et L permettent de cadrer la caméra en vue de dessus ou arrière, à trois niveaux de zoom. Le bouton Z affiche (après avoir trouvé la pièce adéquate du vaisseau) le radar permettant de localiser les pièces manquantes.

 

Sur l’écran sont indiqués le numéro du jour, la jauge de soleil (indiquant la progression de la journée et l’approche de la nuit), la jauge d’énergie d’Olimar, le type du Pikmin le plus proche (celui qui sera lancé en premier), le nombre de Pikmin contrôlés, etc.

 

Niveaux

 

Le jeu comporte cinq mondes différents.

 

Le Site du Crash
L’endroit où débute le jeu. Le joueur découvre dans ce premier niveau les Pikmin rouges, et récupère deux pièces de vaisseau. Très peu d’ennemis sont présents ; cela est compréhensible, s’agissant du premier niveau. Noter que la première journée n’est pas limitée par le temps.

 

La Forêt de l’Espoir
Cette forêt, nommée ainsi par Olimar car l’apercevoir lui a insufflé du courage, est le véritable premier environnement du jeu. Les ennemis sont présents, et le joueur devra commencer à planifier correctement ses actions pour survivre dans cette nature hostile. Le joueur découvre dans ce niveau les Pikmin jaunes.

 

Le Nombril de la Forêt
Cette dépression rappelant un nombril se situe au centre de la forêt. Sombre et ardu, ce troisième niveau s’annonce coriace, les ennemis gagnant en force et en intelligence. Le joueur doit maîtriser ses Pikmin et connaître leurs faiblesses pour triompher des bêtes sauvages. C’est dans ce niveau que le joueur fait connaissance des Pikmin bleus, dernière espèce de Pikmin.

 

La Source Lointaine
À partir de ce niveau, le joueur doit parfaitement orchestrer les actions de ses Pikmin. Les ennemis ont la dent dure et grouillent dans ce quatrième niveau où les Pikmin bleus seront mis à l’honneur. Le joueur doit veiller à ne pas perdre inutilement des Pikmin.

 

L’Épreuve Finale
Si le joueur est arrivé jusqu’ici, c’est qu’il peut déjà repartir chez lui. Mais une question reste en suspens : obtiendra-t-il l’ultime pièce face au terrifiant empereur Bulblax ?

 

Équipe de développement

 

  • Producteur exécutif : Hiroshi Yamauchi
  • Producteur : Shigeru Miyamoto
  • Réalisateurs : Masamichi Abe, Shigefumi Hino
  • Main System Programming : Colin Reed
  • Game System Programming : Yuji Kando
  • Total Design Manager : Hiroaki Takenaka
  • Character Design : Daisuke Kageyama, Satomi Maekawa, Junji Morii, Kenta Motokura
  • Design carte : Makoto Miyanaga, Hidekazu Ota, Hiromasa Shikata, Taeko Sugawara, Kazumi Yamaguchi
  • Design OVNI : Hiroyasu Kuwabara

One Piece : Pirates Warriors

One Piece : Pirates Warriors dans Playstation 3 arton174

One  Piece : Pirates Warriors

21 Septembre 2012

One Piece: Pirate Warriors, sorti au Japon sous le titre One Piece: Kaizoku Musou (ワンピース 海賊無双, Wan Pīsu Kaizoku Musō), est un jeu vidéo de type Beat them all développé par Omega Force et édité par Namco Bandai. Il est sorti le 1er mars 2012 au Japon sur PlayStation 3, et le 21 septembre 2012 en Europe.

 

Un deuxième épisode est sorti au Japon le 20 mars 2013 sur les plateformes PS3 et PSVITA. Il est prévu en Europe en août 2013 seulement sur PS3.

Histoire

 

One Piece Pirate Warriors est une déclinaison de la franchise Dynasty Warriors. Le jeu raconte presque tout le manga. Sauf les arcs Kuro, Skypiea, Thriller Bark (mais ils sont prévus dans One Piece Pirate Warriors 2).

 

Le jeu consiste principalement à conquérir des zones pour progresser et enfin affronter les boss de niveau.

 

D’autres phases de jeu font intervenir des actions contextuelles dans des scènes plus orientées plates-formes/action.

 

Personnages jouables

 

Le personnage jouable dans le mode  » Journal de Bord  » est :

 

  • Monkey D. Luffy

 

Les personnages jouables dans le mode  » Journal Annexe  » sont :

 

  • Monkey D. Luffy
  • Roronoa Zoro
  • Nami
  • Usopp
  • Sanji
  • Tony Tony Chopper
  • Nico Robin
  • Franky
  • Brook
  • Portgas D. Ace
  • Boa Hancock
  • Jinbei
  • Barbe Blanche

 

Animal Crossing : New Leaf

Animal Crossing : New Leaf dans Nintendo 2DS Animal_crossing_new_leaf_logo1

Animal Crossing : New Leaf

14 Juin 2013

 

Animal Crossing: New Leaf (とびだせどうぶつの森, Tobidase Dōbutsu no Mori) est un jeu vidéo développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo, sur Nintendo 3DS. Le jeu reprend le principe d’Animal Crossing, Animal Crossing: Wild World et Animal Crossing: Let’s Go to the City.

Animal Crossing: New Leaf est disponible en Europe depuis le 14 juin 2013.

Principe

Le joueur arrive à bord d’un train dans une ville afin d’y emménager, mais devient finalement maire à la suite d’un quiproquo. Le joueur peut ensuite être propriétaire d’une maison que le gérant de l’agence immobilière, Tom Nook, lui construit à un emplacement au choix du joueur. Dans cette version, le joueur ne travaille plus chez Tom Nook mais peut travailler au café de Robusto qui ne se trouve plus au musée et qu’il faudra acheter à la mairie comme un des travaux publics, ce café pourra donc avoir une place choisie par le joueur. Il ne fait plus d’emprunt mais paie comptant chaque agrandissement. Pour améliorer l’apparence de la ville, le joueur peut, avec l’aide de Marie sa secrétaire, faire construire de nouvelles infrastructures, un poste de police, le café, l’étage du musée, mais aussi de petits ajouts, tels que des bancs, des ponts, des lampadaires et autres. Pour obtenir ces infrastructures il faut que des habitants vous en fasse des suggestions .

Chacun des personnages présents a sa propre personnalité, et le jeu se déroule en temps réel (synchronisé avec la date et l’heure de la console). Les saisons défilent : en automne les feuilles jaunissent et il y a une cueillette aux champignons, en hiver la neige est au rendez-vous, au printemps les feuilles redeviennent vertes et les fleurs arrivent, et en été il fait chaud et il est possible de se baigner.

Le principe du jeu est surtout de revendre les poissons et insectes capturés, pour gagner des « clochettes » (la monnaie du jeu) pour acheter du mobilier dans la boutique du village, et aussi de parler et se familiariser avec les habitants… Le joueur aura de nombreuses possibilités pour embellir son village .

Univers

L’univers de la série est celui d’une ville virtuelle, où l’on peut faire de multiples choses.

Monnaies

Il existes 3 monnaies dans ce jeu : les clochettes , Les médailles ( à dépenser sur l’île tropicale ) et les pièces de jeu ( pour les gâteaux de la chance )

Village

Dès le début du jeu, le joueur pourra choisir la carte de son village (ainsi la plage de ce dernier pourra être au sud-ouest ou au sud-est) grâce à Charly, un chat que le joueur rencontrera dans le train au tout début du jeu. On y trouve le Tramway et l’accès au centre-ville au Nord, et l’accès à l’île Tortiland au Sud. Comme dans la version Wii et GameCube, des falaises donnent une forme au village. Des infrastructures (ponts, lampadaires, bancs, etc.) sont présents dans celui-ci et il est possible d’en rajouter en tant que maire. Dans le village, en plus de sa propre maison, on peut aussi trouver :

  • Les maisons des autres animaux résidents, ils sont maximum dix plus une tente.
  • La mairie qui permet au joueur d’accéder à ses fonctions de maire
  • Un arbre que le joueur a planté symboliquement à son arrivée en tant que maire et qui évoluera en même temps que la ville
  • La gare, qui remplira les mêmes fonctions que les portes dans les versions précédentes (visiter les villes d’autres joueurs)
  • La boutique de recyclage (en français Revente & Retouches) tenue par deux alpagas. Ces alpagas pourront fabriquer des meubles aux couleurs d’un motif au choix, ou changer la taille d’un fossile complet de dinosaure. Il est possible de leur vendre presque tous les meubles (coquillages, poissons, fruits…) comme avec Tom Nook précédemment. Il est aussi possible de vendre des articles à un prix au choix, comme au marché aux puces. Enfin, cette boutique permet de revendre aux enchères n’importe quel meuble comme à l’Hôtel des Ventes dans la version Wii.

Les arbres fruitiers, les fleurs et les pierres sont toujours présents, mais avec un meilleur graphisme et l’apparition de buissons et de bambous, que l’on pourra planter à sa guise. Ceci pourront être achetés chez le jardinier de la boutique de jardinage. On note aussi l’apparition des « fruits parfaits » : un fruit est parfait si le joueur prend soin de l’environnement autour duquel se trouve l’arbre sur lequel il a poussé. Un fruit parfait peut être revendu bien plus cher. De nouveaux fruits font leur apparition (mangues, citrons, bananes, durians, litchis et kakis). De nouvelles fleurs sont également disponibles. On peut désormais trouver des pierres précieuses, en cassant de fausses pierres avec la pelle. Le maire aura également la possibilité de changer le Drapeau de la ville, ainsi que son hymne. l’hymne de la ville résonnera à chaque fois qu’une heure ronde arrivera. Le Drapeau, quant à lui, sera accroché à côté de la mairie, ainsi que dans la gare de la ville. Parfois l’herbe peut disparaître si l’environnement est négligé. Pour en remettre il faut planter des fleurs, mais les tapis la préserve.

À noter que les habitants arrivants dans le village mettent leur maison où ils veulent (en enlevant les arbres, les fleurs et les buissons), mais laissent l’espace libre après leur déménagement. Les travaux publiques peuvent empêcher qu’un habitants arrive près de ces infrastructures.

Les travaux publics

Vous pouvez ajouter des bâtiments spéciaux (voir plus bas) ou des « décorations » (comme des bancs, lampadaires, ponts…) avec l’argent du joueur et des cotisations des habitants et des autres visiteurs, mais attentions vous avez un maximum de 30 travaux. Le maire peut choisir précisément l’emplacement de l’infrastructure. Il est aussi possible de modifier, d’ajouter des boutiques ou d’autres lieux du quartier commerçant (voir dans évolution, plus bas).

Les arrêtés

À la mairie il est aussi possible de faire appliquer une « loi » ou un principe fondamental nommé arrêté, en fonction des préférences du joueur :

  • La ville charme : les fleurs ne fanent pas, les mauvaises herbes poussent moins souvent et les cafards ne viennent plus dans les maisons.
  • La ville matinale : les magasins ouvrent plus tôt et les habitants se lèvent plus tôt.
  • La ville tardive : les magasins ferment plus tard et les habitants se couchent plus tard.
  • La ville riche : les prix de vente montent de 20 % ainsi que les prix d’achat, seul les prix des travaux publics et des agrandissements de la maison restent les mêmes.

À noter que chaque changement d’arrêté coûte 20 000 clochettes (qui viennent de notre poche). Il faut aussi préciser qu’il est possible d’appliquer qu’un seul arrêté à la fois et que le changement n’entre en vigueur que le lendemain matin.

Bâtiments et personnages spéciaux du village

Bâtiments spéciaux

Certains bâtiments seront à acheter, ce sont les seuls travaux publiques qui ne peuvent pas être supprimés, parmi eux, il y a :

  • Le perchoir qui est tenu par Robusto, le joueur pourra y travailler et y boire un café avec les autres résidents.
  • Le poste de police qui sera tenu soit par Maret, soit par Chausset (selon le modèle de poste choisi). Il servira à récupérer les objets trouvés comme dans la version GameCube, DS et Wii.
  • Le centre de surveillance de Resetti qui sera symbolisé par une bouche d’égout, il y sera possible de voir Resetti et son frère Don en pleine action. Ceux-ci ont pour mission de traquer les joueurs qui quittent la partie sans sauvegarder.
  • La boutique de relaxation tenue par Séréna, qui sera déverrouillée dans la rue commerçante. Le joueur pourra visiter les villes des autres joueurs en rêves via le Nintendo Network et grâce aux codes oniriques.
  • Une petite aire de camping, où de nouvelles personnes pourront y camper. Vous aurez la possibilité de jouer avec eux à divers jeux, et au bout d’un moment, il songera à s’installer dans la ville.

À noter que la mairie et la gare pourront être redécorées.

Personnages présents certains jours

  • Rounard, le renard cupide, sera présent certains jours avec sa tente. Vous aurez la possibilité d’acheter seulement une œuvre d’art sur les quatre qu’il vendra (trois de ces œuvres sont des contre-façons, une seule est vraie. Mais attention, de rares fois, les quatre œuvres peuvent être des contre-façons !) Lors des feux d’artifice, Rounard sera là pour vendre des tickets qui pourront être échangés contre des objets spéciaux et des pétards, dans un stand et non une tente.
  • Astrid, la chatte voyante, sera présente certains jours sur la place de la ville. Au bout de 20 consultations, elle s’installera définitivement dans la rue commerçante.
  • Porcella, la vieille laie, viendra uniquement le dimanche matin, afin de vendre au joueur des navets, que vous pourrez revendre tous les jours, sauf le dimanche (petite précision : si vous parvenez à vendre vos navets avec un cours plus élevé que celui auquel vous aviez acheter les navets à Porcella, vous pourrez faire des bénéfices)
  • Sarah, la chamelle, seras présente certains jours, afin de refaire de fond en comble la tapisserie et le sol de votre maison, selon le thème apparent des meubles que vous aurez utilisé pour la meubler, contre 3 000 clochettes.
  • Carla, la girafe styliste, sera présente certains jours sur la place de votre ville, mais sans voiture. Une fois que le magasin MéliMélo sera devenu les Galeries MéliMélo, elle y seras installée à l’étage définitivement.
  • Gulliver sera présent, mais sans soucoupe. Il sera naufragé sur la plage, en tenue de marin. Il aura oublié où il voulais se rendre initialement, et vous donnera de nombreux indices pour que vous l’aidiez à se souvenir de sa destination. Si vous vous trompez, il vous enverra par la poste une pièce de 100 clochettes en chocolat. Si vous trouvez la bonne destination, il vous enverra un objet très rare provenant de ce pays.
  • Cathie sera là elle aussi mais cette fois-ci, elle voudra visiter une autre ville.
  • Antoine, le pélican facteur, sera présent tôt le matin dans votre ville, vous aurez donc la possibilité de recevoir votre courrier en main propre si vous vous levez également de bonne heure.
  • Hélium viendra aléatoirement dans votre ville afin de vous donner un badge selon vos actions (une collecte de poissons ou d’insectes remplie à 50 %, à 80 %, à 100 %, vous avez fais rénover beaucoup de meubles, etc.)
  • Pascal, la loutre philosophe, pourra être rencontrée lors d’une baignade. Une fois ses réflexions terminées, il s’en ira, en vous donnant un objet de la collection  » Pirate « .

Personnages présents lors des évènements

  • Castor organisera les concours de pêche comme sur Wii, à la fin des concours il y aura une cérémonie dans sa tente pour la remise des coupes. À chaque grand poisson, il donnera des meubles de la collection poisson. De plus, contrairement aux versions précédentes, les trois premiers arrivés au concours recevront une coupe (une coupe en bronze, en argent, ou en or selon le classement) et non plus seul le premier.
  • Djarod, le caméléon, organisera souvent l’Insectosafari, ou le joueur doit attraper nombre d’insectes. Il fera comme Castor, en organisant la remise des coupes dans une tente. À chaque grand insecte, il donnera des meubles de sa collection.
  • Dindou le dindon sera de retour pour Thingsgiving (en français fête des moissons), sauf que son rôle a changé : en effet, il ne faudra plus lui ramener les couverts de la fête comme sur Wii, mais il sera le cuisinier et cherchera de la nourriture qu’il faudra lui apporter.
  • Roberto le paon sera de retour lui aussi pour le carnaval.
  • Albin le lapin de Pâques organisera une chasse aux œufs à Pâques. Les œufs seront cachés dans les arbres, dans les rochers, ou dans la rivière et vous devrez en trouver le plus possible.
  • Rodolphe le renne père-noël viendra à Noël, il faudra l’aider pour distribuer les cadeaux.
  • Jacqu’O l’homme citrouille sera présent lors d’Halloween.

Évènements

  • Carnaval: cet événement sera organisé par Roberto le paon, une pluie de confettis et de plumes s’abattra sur le village, il faudra grâce au filet attraper un certain nombre de plumes afin d’obtenir la collection de meubles « carnaval ». De plus, les villageois seront déguisés.
  • La fête des oeufs : cet événement sera organisé par Albin le lapin, le but sera de trouver les œufs de pâques qui seront à pêcher, déterrer, sous les rochers, et dans les arbres.
  • Le 1er avril : Lors de cet événement, un chat blanc sans visage viendra dans la maison de chaque habitant pour leur faire des farces (en se déguisant en eux). C’est après avoir trouver qui est le vrai que vous recevrez leur photo.
  • Insectosafari : C’est Djarod, le caméléon, qui organisera cet événement le troisième samedi de certains mois. Durant la journée, vous devrez attraper des insectes que Djarod évaluera selon 3 critères : taille, rareté et éclat. Il vous attribuera un certain nombre de point, le but du jeu étant d’attraper l’insecte qui vous en apportera le plus. Lorsque tout les insectes ont été débloqués, il vous donnera un filet en or.
  • Solstice d’été : Marie, la secrétaire, ira sur la place de la ville, vêtue d’un tee-shirt tournesol, avec un décor dans lequel vous pourrez glissez votre tête. Ce jour-là, elle vous donnera une paire de lunettes spéciales.
  • Journée des mauvaises herbes : le dernier samedi d’avril, cet événement sera organisé par Racine, le jardinier de la boutique de jardinage, qui demandera votre aide pour enlever toutes les mauvaises herbes du village, en échange de ce dur labeur, il vous donnera des meubles de la collection fleur. S’il n’y en a aucune ce jour-là, il vous donnera trois nouveaux projets.
  • Halloween : le 31 octobre, cet événement sera organisé par Jacqu’O le roi des citrouilles, il faudra le retrouver parmi les habitants du village déguisés comme lui et lui donner un bonbon pour avoir des meubles de la collection Halloween et une sucette pour la collection lugubre.
  • Fête des moissons (équivalent de Thanksgiving) : cet événement sera organisé par Dindou la dinde qui confectionnera un repas de fête et consiste à l’aider en récoltant des ingrédients pour ses plats.
  • Tournoi de Pêche : cet événement, organisé par Castor le troisième samedi de certains mois en hiver, consiste à pêcher le plus gros poisson dans la journée. Lorsque tout les poissons sont débloqués, Castor vous donnera une canne à pèche en or.
  • Le solstice d’hiver : le 21 décembre, la secrétaire du maire viendra sur la place et donnera une baguette fluorescente et installera une planche photo à trois personnes, s’amusant en skiant et un bonhomme de neige.
  • Le jour des cadeaux : le 24 décembre, cet événement sera organisé par Rodolphe le renne, il faudra l’aider à distribuer les cadeaux correspondants aux habitants.
  • Le Nouvel An : le 31 décembre, cet événement consiste à faire le décompte avant la nouvelle année grâce à un compteur géant près de l’arbre du village, Rounard sera présent pour vendre des artifices et des chapeaux.
  • Votre anniversaire : sera célébré par tous les habitants avec même la maison de l’un d’eux redécoré pour vous. Une grande fête y sera organisée et des cadeaux très rares vous seront donnés en fonction de l’amitié avec vos voisins.
  • Il y aura d’autres événements divers où Marie sera sur la place avec une planche et parfois Rounard.

Maison

Dans un premier temps, le joueur loge dans une tente en attendant le remboursement complet (10 000 clochettes) de la première version de sa maison. La maison du joueur peut être agrandie en achetant des agrandissements à Tom Nook (de plus en plus chers).

De nouveaux agrandissements apparaissent dans cette version, ainsi, le joueur pourra avoir un étage supplémentaire, un sous-sol et des salles à gauche, derrière et à droite de la salle principale. Les agrandissements pourront désormais être choisis dans un ordre désiré et non prédéfini.

Il est possible de la décorer avec du mobilier acheté dans la boutique, mais aussi avec des meubles de l’atelier de recyclage. Il est possible d’accrocher des objets au mur (peintures, motifs et meubles faits pour) et de voir l’intérieur des maisons en 360°.

Il est aussi possible de décorer l’extérieur de la maison grâce à Nook immobilier, l’agence immobilière de Tom Nook : boîte aux lettres, toit, barrière, façade, architecture et damiers peuvent être choisis séparément.

On notera cependant la disparition du grenier qui permettait au joueur de sauvegarder grâce au lit et du drapeau pour la maison.

Rue commerçante

Comme dans la version Wii, une rue commerçante est présente au Nord de la ville et comportera divers magasins dont certains inédits.

  • Le musée où le joueur peut exposer ses trouvailles en les donnant à Thibou, le conservateur.
    • Plus tard dans le jeu, à l’étage du musée, on pourra créer des expositions, nous-même, dans 4 pièces de 8×8 carreaux. Il y aura également une boutique tenue par Céleste, la sœur de Thibou.
    • Le musée est placé différemment en fonction de la position de la plage (ex: plage à l’Est, musée à l’Ouest du centre-ville), il y aura un banc de l’autre côté.
  • La boutique Mélimélo, dirigée maintenant alternativement par les deux neveux de Tom Nook. Cette boutique s’agrandira au fil des achats du joueur comme dans les versions antérieures mais avec un agrandissement inédit (les galeries Mélimélo), et un esthétiquement différent (l’HyperNook). Méli et Mélo vendront des gâteaux de la chance, à payer avec les pièces de jeu 3DS, le message sera à échanger contre un meuble, ou un habit, de la série Nintendo.
  • Nook immobilier, l’agence immobilière de Tom Nook, où il est possible de changer porte, clôture, boîte aux lettres, façade, architecture et damiers. Lionel y est présent en tant que représentant de l’AJD.
  • Les sœurs Doigts de Fée, qui vendent des vêtements (dont des pantalons, jupes ou robes) et des chapeaux. Les accessoires sont vendus par Maria (leur sœur) dans la boutique adjacente. Les robes, jupes, suites, pantalons, chapeaux, planche, photos, tableaux etc. seront personnalisables et auront un code QR, à noter que seul les motifs pro sont fait dans la boutiques.
  • Plus tard dans le jeu aussi, le « club MDR », un théâtre/boîte de nuit. Tous les samedis soirs vers 20h , kéké jouera une chanson de son répertoire comme dans les précédentes versions. Du lundi au vendredi, il animera la soirée en tant que DJ, souvent des musiques de SNES et autres musiques rétro de Nintendo. La journée, on y apprendra des émotions grâce au Docteur Ciboulot contre un fruit. (contrairement aux autres versions, nous pourrons apprendre toutes les émotions et non plus quatre)
  • Un bureau de poste, maintenant séparé de la mairie. Il sera tenue par Opélie. Vous trouverez un DAC ( un Distributeur Automatique de Clochettes ) Le soir, la poste est tenue par la sœur d’Opélie, Elisabec, pas très commode d’ailleurs.
  • Un Photomaton, où il est possible de prendre en photo son personnage pour sa carte d’identité de joueur (qui sert notamment pour Streetpass).

Évolution

Ces bâtiments ne seront pas disponibles au début du jeu mais apparaîtront plus tard.

  • La boutique de jardinage, tenue par le paresseux Racine, où le joueur pourra acheter des graines, des buissons, des arbustes ainsi que des outils. Par la suite le magasin sera rattaché au BricoMélimélo puis sera un coin des galeries Mélimélo, et non plus une salle. Le magasin vendra des meubles végétaux (arbustes dans des pots…) après son rattachement au BricoMélimélo et pourra, si besoin désherber la ville.
  • La boutique de Blaise, « à l’aise chaussures », qui vendra des chaussures et des collants/chaussettes.
  • La boutique de relaxation, tenue par Séréna, le tapir. On pourra y dormir et se rendre en rêve dans une autre ville via le Nintendo Network, on aura pour cela besoin du code onirique de la ville (par exemple celui de la ville officielle de Nintendo qui est 0000-0100-0017). Dans la ville que l’on visitera, on pourra faire ce qui nous plaît (comme couper les arbres ou tout ravager) sans conséquences pour la ville du joueur, car il s’agit d’un rêve. Nous serons alors en pyjama et bonnet de nuit. On pourra y rencontrer Morsicus auprès de qui on obtiendra des motifs inédits comme dans les autres versions.
  • Lorsque la boutique mélimélo deviendra les galeries Mélimélo, il y aura un étage consacré aux Galeries Carla.(les articles sont très cher.Exemple:T-shirt=8000clochettes)
  • Le salon de coiffure de Ginette, qui propose de nouvelles coiffures et de nouvelles couleurs, ainsi que des masques Mii. Après 15 jours depuis que le salon est ouvert, il sera possible de changer la couleur de nos yeux et la machine deviendra rouge. Après un certain nombre de coiffure, Ginette vous proposera de prendre les coiffures de sexe opposé (par exemple un garçon pourra arborer les coiffures féminines et masculines).
  • Le cabinet de voyance d’Astrid qui pourra être accessible au centre-ville lorsque le joueur aura vu Astrid 20 fois quand elle passe dans le village. Une fois son salon ouvert, il vous sera possible de la consulter tous les jours au lieu d’une fois par semaine lorsqu’elle passait dans le village.
  • À un moment le musée s’agrandira et Céleste, la sœur de Thibou, s’occupera désormais de l’étage du musée où elle vendra des outils en argent et des meubles, des sols ou des tapisseries spéciales collection musée. À cet étage, on trouvera quatre pièces entièrement personnalisables.

Place StreetPass/SpotPass

Encore plus au nord du centre-ville, se trouve une grande place dédiée aux maisons des joueurs rencontrés avec StreetPass. On appelle cela « L’Académie des joyeux décorateurs » ou « AJD ». Lorsque l’on pourra la visiter, le chien Max gardera l’entrée. il est possible de visiter et voir l’extérieur et l’intérieur de la maison, ainsi que le propriétaire (présent sous forme de PNJ). La place sera très grande (plus que le village) et comportera 48 maisons.

Île Tortiland

Au bout d’un moment, l’île Tortiland se débloquera. Vous aurez la possibilité d’y aller grâce au bateau d’Amiral, en payant 1000 clochettes allée-retour. Beaucoup de possibilité s’offre à vous sur l’île. Dans la hutte, nous observons :

• Une boutique de souvenir

• L’accueil

• Le tapis de jeu d’une petite fille

Il y a également un DAC ( Distributeur automatique de clochettes ) pour que vous stockiez vos clochettes en trop. À la boutique, vous pourrez acheter chaque jour un nouveau meuble de la collection  » Sirène  » ou  » Rotin « , et divers articles, comme des pousses d’hibiscus, des maillots de bain, des vêtements. Il y a également un bon afin d’adhérer au Club Tortimer, ou vous pourrez faire divers choses. L’accueil, c’est là ou vous pourrez décidez de faire des excursions, ou de rentrer chez vous. Les excursions sont des minis-jeux sympas, qui vous feront gagner des médailles. Les médailles sont la monnaie de l’île, vous pourrez donc acheter les meubles ou les accessoires à la boutique avec. Le tapis de jeu de la fillette et quelque chose de complémentaire. Si vous possédez des fleurs, des fruits ou quelque chose de vendable, vous pourrez jouer à la marchande avec la fillette, en lui vendant vos items contre des prix très inférieurs. C’est quelque chose de ludique.

Sur la partie extérieure de l’île, vous pourrez  » farmer  » ( Récolter de façon intensive ) des insectes, des poissons, des fleurs. Cette île regorge d’insectes et de poissons introuvables en océan de votre ville, c’est pourquoi vous ne pourrez compléter vos répertoires d’insectes et poissons sans y passer. Beaucoup de joueurs farment sur l’île à partir de 17h, car énormément de scarabées valant environ 10 000 clochettes apparaissent, c’est une très bonne source de revenus. En passant environ une demie-heure sur l’île, le soir, à farmer les créatures, vous pourrez repartir avec plus de 100 000 clochettes ! N’oubliez pas de stocker tout vos insectes et autres dans le panier près de l’accueil, sinon, l’île vous les rachèteras à un prix très peu convenable !

En gros, l’île est un coin de paradis qui survit à la crise économique !

Collections

  • Chasse aux insectes

Il est toujours possible de chasser des insectes. Il y en aura 72 dans cet opus comprenant les 64 insectes de Animal Crossing: Let’s Go to the City ainsi que 8 nouveaux comme le pou de mer, la punaise ou encore le bernard-l’hermite On notera que la façon de la GameCube d’attraper les insectes (en marchant lentement de côté) est de retour.

  • Pêche

Il est aussi toujours possible de pêcher des poissons. Comme pour les insectes, il y en aura 72 comprenant 61 poissons de Animal Crossing: Let’s Go to the City ainsi que 11 nouveaux comme le requin baleine, le serpent de mer, le têtard et le requin scie.

  • Fonds Marins

C’est une nouvelle collection d’Animal Crossing, en effet, dorénavant le joueur peut nager et plonger dans l’eau grâce à un maillot de bain, il pourra aussi ramasser des objets et crustacés dans la mer. Le nombre d’objets marins et de crustacés s’élève à 30 dont parmi eux le poulpe, le homard, l’anémone et l’étoile de mer. Cependant, il faut éviter les méduses qui nagent dans la mer au risque de se faire piquer et de rester sonné pendant quelques secondes, elles ne peuvent d’ailleurs plus être pêchée.

  • Fossiles

Les fossiles sont également dans cette version, vous pourrez les dénicher grâce aux petites fissures dans le sol. Amenez les au musée afin de les faire intégrer la collection des squelettes de dinosaures, vous pouvez également garder chez vous un dinosaure complet sous forme de maquette, ce qui prend beaucoup moins de place, grâce à Serge, de chez Reventes & Retouches , en lui amenant toutes les parties du corps du squelette.

  • Art

Auparavant, cette collection n’était composée que de tableaux, mais dans cet opus, la collection d’art s’agrandit grâce à l’arrivée des sculptures. Ces œuvres d’arts inspirées d’œuvres réelles (comme La Joconde, La Liberté guidant le peuple…) peuvent être achetées chez Rounard (Il se peut que certaines de ses peintures soient des contrefaçons) et occasionnellement à la Boutique Méli-Mélo. Les tableaux et les sculptures peuvent être exposés au Musée ou bien gardés par le joueur pour les mettre chez lui.

  • Autres
  • Les Ballons volants = Ce sont des ballons de couleur qui flottent paisiblement dans les airs, au bout desquels sont accrocher des objets de la série Ballons. Munissez vous de votre lance-pierre afin de les éclater.
  • Les Pierres Précieuses = C’est une nouveauté dans cet opus. En effet, chaque jour, un rocher qui n’était pas présent le jour d’avant arrive dans votre ville. Vous devez le repérer et le frapper avec votre pelle. Il se cassera et libérera une pierre précieuse ( Comme l’améthyste, le rubis, l’or, l’argent… ). Vous pourrez soit les revendres pour vous enrichir, sois les conserver pour rénover des meubles avec car, grâce à Serge, vous pourrez recouvrir un de vos meubles d’une des pierres que vous aurez trouver. Vous avez la possibilité de fabriquer des meubles en or aléatoirement en donnant 3 pépites d’or et 10 000 clochettes à Serge, ou donner votre meuble, une pépite et 3000 clochettes afin de vous faire un meuble recouvert d’or.
  • Les Pierres à Clochettes = Se sont des pierres, qui, frappées assez vite libère un paquet de clochettes à empocher, de quoi se faire pas mal d’argent ! Il y en a une par jour dans votre ville, et vous gagnerez 8 100 clochettes si vous frappez rapidement la pierre.
  • Les chansons de Kéké et Boîte à Musique = Chaque samedi soir, Kéké se produira sous le nom de Kéké Laglisse, et non plus en D.J. Il vous donnera aléatoirement une chanson de son répertoire. Vous pourrez alors l’écouter chez vous en la mettant dans un lecteur de CD, ou alors, vous devrez collecter un coquillage Bénitier géant, une musique de Kéké, et 3000 clochettes afin que Serge vous fasse une boîte à musique.
  • Les arbres = Les arbres sont de vrais nid à trésors. Essayez de secouer tous les arbres de votre ville. Chaque jour, un des arbres contient un meuble aléatoire, il est donc intéressant de le trouver. Vous trouverez aussi des ruches d’abeilles, que vous pourrez capturer avec votre filet en les attrapant au bon moment. Vous aurez très souvent des clochettes par paquet de 100 qui tomberons.
  • Les Gyroïdes = Les Gyroïdes sont de drôles de robots emblématiques d’Animal Crossing. En effet, lorsqu’ils sont activés, ils produisent des onomatopées qui peuvent faire une sorte de musique lorsqu’on en réunit plusieurs. Dans cet opus, les travaux publics sont gérés par les Gyroïdes, ils récoltent l’argent du joueur. Il y a également des Gyroïdes au Club MDR.

Multijoueur

Il est possible d’inviter jusqu’à 3 amis (quatre personnes simultanément au maximum) pour jouer avec eux dans le village, mais aussi visiter le centre-ville ou se rendre sur l’île Tortîland. Il est toujours possible de communiquer via un clavier, cependant il est aussi possible de communiquer sans que votre ami(e) soit dans votre village (si vous l’avez ajouté à la liste de meilleurs amis). Cette fonctionnalité est désactivable.

New Super Mario Bros .U

New Super Mario Bros .U dans Wii U new-super-mario-bros-u-wii-u-wiiu-00a

New Super Mario Bros. U

30 Novembre 2012

New Super Mario Bros. U (ニュー・スーパーマリオブラザーズ・U, Nyū Sūpā Mario Burazāzu Yū) est un jeu vidéo de plates-formes développé et édité par Nintendo sur Wii U. Le jeu est sorti lors du lancement de la Wii U, en novembre 2012 en Amérique du Nord et en Europe, et en décembre 2012 au Japon.Une campagne additionnelle titrée New Super Luigi U est sorti en version téléchargeable sur le Nintendo eShop le 20 juin 2013 et en version standalone en boîte le 26 juillet pour une durée limitée.

Encore une nouvelle histoire pour Mario :

Bowser, Bowser Jr. et les Koopalings arrivent avec leurs bateaux volants au château de Peach et expulsent Mario, Luigi, Toad bleu et Toad jaune loin de celui-ci. Ils gardent Peach prisonnière. Mario et ses amis vont devoir retourner au château et sauver la princesse. Bowser a plus d’un tour dans son sac, et pour compliquer le trajet du plombier, il poste aux tours de mi-monde Boom Boom qui avait fait son apparition dans Super Mario Bros. 3, puis remis au gout du jour en tant que boss des bateaux volants de Super Mario 3D Land.

Généralités :

Le jeu s’inscrit dans la lignée des New Super Mario Bros.. Les niveaux se parcourent de gauche à droite et finir le niveau s’effectuera en sautant sur le drapeau de fin. Certains niveaux ont plusieurs sorties qui mènent à différentes zones sur la carte. Contrairement aux anciens épisodes de la série New Super Mario Bros., cette édition dispose d’une seule et unique carte contenant tous les mondes et les niveaux, rappelant ainsi Super Mario World3. Les Miis sont jouables dans le Mode Mii, mais pas durant l’aventure principal.Une des nouveautés est la possibilité de jouer jusqu’à cinq joueurs. En effet, quatre joueurs utilisent les Wiimotes afin de contrôler les différents personnages, tandis qu’une cinquième personne utilise le Wii U GamePad afin d’aider les autres joueurs notamment en posant de nouvelles plateformes.De plus, un lapin nommé Carottin (ou Chipin au Québec et Nabbit en anglais) fait parfois son apparition afin de voler des objets à Toad. Il est alors possible de partir à sa poursuite afin d’obtenir un Champi-Gland P, qui permet de voler pendant un niveau entier.Le mode course aux pièces dispose de niveaux personnalisables, avec notamment la possibilité de placer où l’on veut les pièces.

 

 

Modes de jeu

 

En plus du mode aventure classique, de nombreux modes de jeu sont disponibles. Il y a quatre modes solos:

 

  • Le mode Collecte de pièces où le but est de parcourir un niveau en ramassant le plus de pièces, mais plus vous avez de pièces, plus le défilement automatique du niveau est important.
  • Un mode Contre-la-montre où vous devez terminer un niveau le plus rapidement possible.
  • Un mode Rally 1-Up où vous devez relever des défis comme obtenir le maximum de vies en rebondissant sur des ennemis sans jamais toucher le sol.
  • Un mode Spécial dans lequel il y a différents défis.

 

Il y a également un mode Ruée vers l’Or jouable à cinq joueurs, un avec le GamePad et les autres avec des Wiimotes, ainsi qu’un mode Course aux pièces dans lequel cinq joueurs pourront s’affronter afin d’obtenir le plus de pièces en fin de niveau.

 

 

Just Dance 2014

Just Dance 2014 dans Playstation 3 Move just-dance-2014

Just Dance 2014

1  Octobre 2013

(Wii U,Wii,PS3 Move,XBOX 360 Kinect)

Fin Novembre

(PS4,XBOX ONE)

 

Just Dance 2014 est un jeu de rythme basé sur la danse. Il a été développé et édité par Ubisoft pour la Wii, la Wii U, la PlayStation 3, la PlayStation 4, la Xbox 360 et la Xbox One. Il s’agit du cinquième volet de la série Just Dance, sorti le {{2 décembre 2013 sur l’ensemble des consoles dites d’ancienne génération, et au lancement de la PlayStation 4 et de la Xbox One, en novembre 2013. Il s’agit du premier volet proposant un mode karaoké et des chorégraphies jusqu’à 6 joueurs (sur les consoles nouvelle génération).

Description du jeu

Si le jeu reprend toutes les caractéristiques des précédents volets de la saga, Just Dance 2014 propose également quelques nouveautés. Des nouveaux modes de jeu ont fait leur apparition comme le mode « On-Stage », le mode « Party Master » qui vient quant à lui remplacer le mode « Puppet Master » qui avait fait son apparition sur Just Dance 4 ou encore le « World Dancefloor ».

Le World Dancefloor

Lors de la Gamescom 2013, Ubisoft a également dévoilé le mode « Online » (en ligne), appelé « World Dancefloor », qui permet aux joueurs de toutes les consoles de comparer leurs scores à ceux d’autres joueurs (sur un même type de console), et ce, où qu’ils se trouvent dans le monde. Il s’agit de la plus grande nouveauté depuis la création du jeu. En effet, pour la première fois, les joueurs du monde entier s’affrontent en temps réel, en fonction de la console sur laquelle ils jouent, sur une chanson sélectionnée par l’ordinateur ou par le vote de la communauté. L’ensemble des joueurs peut remporter des étoiles (jusqu’à 5 par personne et par chanson) qui permettent de débloquer d’autres chansons à jouer dans ce mode. En fin de chanson, les joueurs ont accès aux scores des autres joueurs et au classement mondial, ils peuvent ainsi situer leurs talents de danseurs par rapport au reste de la communauté. Le World Dancefloor met en scène des petits évènements qui permettent, entre autres, d’opposer deux équipes (filles contre garçons, etc.).

Mode On-Stage

Pour la première fois dans Just Dance, il est possible de danser à trois joueurs grâce au mode « On-Stage » (en scène). Ce mode permet à un seul joueur de monopoliser la danse tandis qu’il est accompagné par deux autres joueurs. Les danseurs ne sont là que pour accompagner le joueur du milieu dont la chorégraphie est souvent plus élaborée et plus compliquée. Ce mode de jeu ne comporte pas de chansons exclusives mais les coachs sont différents par rapport à ceux des versions classiques.

Gameplay

Just dance 2014 est un jeu classé dans la catégorie dite de « danse ». Le principe du jeu est d’imiter les mouvements du personnage à l’écran (un coach) comme si c’était le reflet d’un miroir. Selon la chanson, les mouvements sont plus ou moins complexes et demandent plus ou moins d’effort. Des icônes indiquant les suites de pas et de mouvements défilent en bas de l’écran. S’ils sont effectués correctement et en rythme, le joueur obtient des points de score. Certains mouvements valent sensiblement plus de points, on les reconnait aux effets lumineux autour du coach, ce sont les Gold Moves. Si la chanson choisie est une chorégraphie en duo ou en groupe, il arrive que les joueurs fassent des mouvements différents, et soient amenés à se croiser.

Toutes les chansons :

Liste des titres

La tracklist est publiée sur le site du jeu le 23 septembre 2013 et contient 48 chansons différentes. Toutefois, deux chansons sont réservées à la version européenne du jeu (Fedez et TAL) et deux autres à la version américaine (Jason Derülo et Ivete Sangalo). Chaque jeu contient donc 46 chansons. Le premier DLC, Roar de Katy Perry, est gratuit. Seuls deux titres de la playlist sont une reprise et non les musiques originales : Flashdance… What A Feeling & Moskau.

Chanson Artiste(s) Difficulté Année Mode Danceur(s)/euse(s)
« Applause » Lady Gaga Moyen 2013 Solo
« Just Dance » Lady Gaga feat. Colby O’Donis Difficile 2008 Solo
« Feel This Moment » Pitbull feat. Christina Aguilera Facile 2013 Solo
« Flashdance… What A Feeling »* The Girly Team ( reprise de Irene Cara ) Difficile 1983 Solo
« I Kissed a Girl » Katy Perry Moyen 2008 Solo
« I Will Survive » Gloria Gaynor Facile 1978 Solo
« Rich Girl » Gwen Stefani feat. Eve Facile 2004 Solo
« She Wolf (Falling to Pieces) » David Guetta feat. Sia Moyen 2012 Solo
« Starships » Nicki Minaj Difficile 2012 Solo
« Miss Understood » JD Sammie Moyen 2013 Solo
« Where Have You Been » Rihanna Difficile 2012 Solo
« Wild » Jessie J feat. Big Sean Difficile 2013 Solo
« Follow The Leader » Wisin y Yandel feat. Jennifer Lopez Difficile 2012 Solo
« Danse » (P) Tal (Pop Version) Facile 2013 Solo
« Dançado » (N) Ivete Sangalo Facile 2013 Solo
« Fine China » Chris Brown Moyen 2013 Solo
« Gentleman » PSY Moyen 2013 Solo
« Troublemaker » Olly Murs feat. Flo Rida Facile 2012 Solo
« The Other Side » (N) Jason Derulo Moyen 2013 Solo
« Alfonso Signorini (Eroe Nazionale) » (P) Fedez Difficile 2013 Solo
« Love Boat »* Frankie Bostello Moyen 1979 Solo
« Maria » Ricky Martin Difficile 1996 Solo
« It’s You » Duck Sauce Moyen 2013 Solo
« Isidora » Bog Bog Orkestar Moyen 1979 Solo
« Feel So Right » Imposs Ft. Konshens Difficile 2001 Solo
« Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) » ABBA Facile 1979 Solo
« Candy » Robbie Williams Moyen 2012 Duo ♂/♀
« Careless Whisper » George Michael Difficile 1999 Duo ♂/♀
« C’mon » Ke$ha Moyen 2012 Duo ♀/♂
« Aquarius/Let The Sunshine In »* The Sunlight Shakers Facile 1967 Duo ♀/♀
« Moskau »* Dancing Bros. Difficile 1979 Duo ♂/♀
« Turn Up the Love » Far East Movement feat. Cover Drive Difficile 2012 Duo ♂/♀
« Limbo » Daddy Yankee Difficile 2012 Duo ♂/♀
« Could You Be Loved » Bob Marley Facile 1980 Duo ♀/♀
« Just A Gigolo«  Louis Prima Moyen 1943 Duo ♂/♀
« The Way » Ariana Grande feat. Mac Miller Facile 2013 Duo ♂/♀
« Nitro Bot » JD Sentai Express Moyen 2013 Duo ♂/♀
« 99 Luftballons »* Rutschen Planeten Facile 1983 Duo ♂/♀
« Get Lucky » Daft Punk feat. Pharrell Williams Moyen 2013 Duo ♂/♂
« Blurred Lines » Robin Thicke feat. Pharrell Facile 2013 Duo ♂/♂
« Pound The Alarm » Nicki Minaj Moyen 2012 Dance Crew ♀/♀/♀/♀
« Blame It on the Boogie » Michael Jackson Facile 1978 Dance Crew ♂/♀/♂/♀
« In The Summertime » Mungo Jerry Facile 1970 Dance Crew ♂/♀/♂/♀
« #thatPOWER » william feat. Justin Bieber Difficile 2013 Dance Crew ♀/♂/♂/♀
« Ghostbusters » Ray Parker, Jr. Moyen 1984 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Kiss You » One Direction Facile 2013 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Y.M.C.A. » Village People Facile 1978 Dance Crew ♂/♂/♂/♂
« Prince Ali » Aladdin (Disney) Moyen 1992 Dance Crew ♂/♀/♂/♂
  • Le (P) indique que la chanson est disponible dans la version européenne du jeu, et en téléchargement aux États-Unis.
  • Le (N) indique que la chanson est disponible dans la version américaine du jeu, et en téléchargement en Europe.
  • Le « * » indique que la chanson est une reprise et non l’original.
  • Le « JD » indique que la chanson ainsi que le chanteur(euse) est engagé(e) pour Just Dance

Téléchargements (DLC)

En plus de la liste des chansons régulière, Just Dance 2014 propose des mises à jour des contenus qui permettent, à condition de posséder une connexion Internet, d’étoffer le jeu. Ces ajouts de contenu sont payants pour les joueurs. La chanson « Roar » de Katy Perry est disponible en téléchargement gratuit à la sortie du jeu. Certains ne sont que des alternatives de chanson déjà existante dans le menu (Alternate, Extrême, On-Stage).

Chanson Artiste(s) Difficulté Année Mode Danseur(s)/euse(s) Date de sortie Prix
« Roar » Katy Perry Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 Gratuit
« Pound The Alarm » (AL) Nicki Minaj Extrême 2012 Solo 1er octobre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Wake Me Up » Avicii Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Can’t Hold Us » Macklemore & Ryan Lewis ft. Ray Dalton Moyen 2013 Solo 1er octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Safe And Sound » (N) Capital Cities Facile 2013 Solo ♀-♂-♀-♂-♀ 5 octobre 2013 Exclusivité
« We Can’t Stop » (N) Miley Cyrus Moyen 2013 Solo 5 octobre 2013 300 Wii Points / 3€
« Waking Up In Vegas » (N) Katy Perry Moyen 2009 Solo 1er novembre 2013 Exclusivité
« What About Love » Austin Mahone Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« One Way Or Another (Teenage Kicks) » One Direction Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« American Girl » Bonnie McKee Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« The Other Side » (P) Jason Derulo Difficile 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Sexy And I Know It » LMFAO Moyen 2011 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Dançando » (P) Ivete Sangalo Moyen 2013 Solo 26 novembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Blurred Lines » (AL) Robin Thicke Extrême 2013 Solo 26 novembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Can’t Get Enough » Becky G feat. Pitbull Moyen 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« My Main Girl » MainStreet Facile 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« I Need Your Love«  Calvin Harris feat. Ellie Goulding Difficile 2013 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« Don’t You Worry Child » Swedish House Mafia feat. John Martin Moyen 2012 Solo 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3€
« #thatPOWER » (AL) will.i.am feat. Justin Bieber Difficile 2013 On-Stage ♂/♂/♂ 17 décembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Applause » (AL) Lady Gaga Difficile 2013 Solo 17 décembre 2013 150 Wii Points / 1,50€
« Gangnam Style » (4D) PSY Difficile 2012 Duo ♂/♀-♂-♀ 17 décembre 2013 300 Wii Points / 3,00€
« Move your Body Beyoncé Difficile 2007 Solo janvier 2014 300 Wii Points / 3,00€
  • Le (P) indique que la chanson est disponible dans la version européenne du jeu
  • Le (N) indique que la chanson est disponible dans la version américaine du jeu
  • Le (AL) indique que la chanson est une alternative d’une chanson déjà existante
  • Le (4D) indique que la chanson est aussi dans la boutique de Just Dance 4

Super Mario 64

Super Mario 64 dans Nintendo 64 super-mario-64-wii-00b

Super Mario 64

1 Septembre 1997

Super Mario 64 (スーパーマリオ64, Sūpā Mario Rokujūyon) est un jeu de plates-formes développé par Nintendo Entertainment Analysis and Development sous la direction de Shigeru Miyamoto et publié par Nintendo pour la Nintendo 64. Il sort au Japon et aux États-Unis en 1996 puis en Europe et en Australie en 1997. Épisode de la série des Super Mario, il est un des jeux disponibles au lancement de la console.Il est le premier jeu de la série entièrement en 3D temps réel et propose à ce titre une liberté totale de mouvement, de larges niveaux ouverts, et une 3D polygonale en contraste avec les sprites en 2D des Mario précédents. Il conserve également de nombreux éléments du gameplay et de l’univers des précédents volets.Super Mario 64 est un immense succès critique et commercial. Il s’écoule à plus de onze millions d’exemplaires à travers le monde. C’est le jeu le plus vendu de la Nintendo 64 et de la cinquième génération de consoles. Il est considéré comme l’un des titres les plus marquants de l’histoire du jeu vidéo. Il est acclamé comme révolutionnaire, en particulier pour son système de caméra dynamique et l’utilisation novatrice du contrôle analogique. Il redéfinit le jeu de plates-formes, établissant un nouveau standard pour le genre, de la même façon que Super Mario Bros. en 1985. Il pose les bases du jeu vidéo en 3D, et a une influence durable sur les jeux à venir. Le jeu est réédité sur iQue Player pour le marché chinois en 2003, puis sur la console virtuelle Wii en 2006. Il bénéficie d’un remake sur Nintendo DS en 2004 sous le nom de Super Mario 64 DS.

Trame et cadre

 

Super Mario 64 débute par une lettre de la princesse Peach qui a invité Mario à manger un gâteau qu’elle a préparé dans son château. Cependant, une fois rentré dans le château, Mario découvre que Bowser a fait prisonnière la princesse ainsi que ses serviteurs en utilisant le pouvoir des 120 étoiles du château. La plupart des peintures du château sont des portes vers d’autres mondes, dans lesquels les serviteurs de Bowser gardent les étoiles. Mario cherche ces portes dans le château pour entrer dans ces mondes et récupérer les étoiles. Il obtient l’accès à de nouvelles pièces lorsqu’il obtient des étoiles, et il devra affronter Bowser à trois reprises dans des niveaux spéciaux. Vaincre Bowser les deux premières fois permet à Mario d’obtenir une clef vers un autre niveau du château, tandis que le dernier combat permet de libérer Peach. Peach récompense Mario en lui préparant le gâteau qu’elle lui avait promis.

 

Super Mario 64 se déroule dans le château de la Princesse Peach, qui se compose de trois étages, un sous-sol, des douves et une cour. La zone à l’extérieur du château est une zone d’introduction dans laquelle le joueur peut expérimenter tous les nouveaux mouvements permis par la 3D. Des peintures et des murs secrets éparpillés à travers le château permettent d’entrer dans les niveaux.

 

Système de jeu

 

Généralités

 

Super Mario 64 ouvre une nouvelle ère pour la série des Super Mario, de par son passage à la 3D. Ainsi, la proportion d’ennemis baisse considérablement, alors que les obstacles et les plates-formes se diversifient. Chaque niveau est un monde à part dans lequel le joueur est libre de se déplacer dans toutes les directions et de découvrir l’environnement sans limites de temps. Les mondes sont remplis d’ennemis qui attaquent Mario ainsi que des créatures amies qui offrent leur aide, donnent des informations, ou demandent un service (tels que les Bob-omb roses pacifiques). Le joueur collectionne des étoiles dans chaque niveau ; certaines d’entre elles n’apparaissent qu’après avoir complété certaines tâches, auquel le titre du niveau fait généralement allusion. Ces défis incluent des combats contre des boss, la résolution d’énigmes, faire la course contre un adversaire, ou encore collectionner des pièces. Lorsque le nombre d’étoiles collectionnées augmente, de nouvelles zones du château deviennent accessibles.

 

Contrôles

 

220px-N64-controller-white dans Nintendo 64
La maniabilité de Super Mario 64 est très innovante pour l’époque, le stick analogique sert à diriger Mario tandis que les boutons C permettent de déplacer librement la caméra.

 

Mario dispose de 28 mouvements distincts, plus nombreux et variés que dans les épisodes précédents. Mario marche, court, saute, vole, nage, attaque, ou grimpe dans des arbres. Ces mouvements tirent parti du stick analogique de la console (par exemple, Mario marche ou court plus ou moins vite selon l’inclinaison du stick). Il est possible d’exécuter des sauts spéciaux en combinant un saut normal avec d’autres actions : les double et triple sauts (sauter deux ou trois fois à la suite, respectivement), le saut long et le salto. Il y a également des mouvements spéciaux, tel que le saut contre les murs, qui permet d’atteindre des endroits élevés en sautant d’un mur à l’autre. Le joueur peut ramasser certains objets, une capacité qui est utilisée pour résoudre certaines énigmes, et nager sous l’eau à diverses vitesses. Mario perd lentement des points de vie lorsqu’il est sous l’eau, représentant le temps durant lequel il peut retenir son souffle.

 

Niveaux

 

Super Mario 64 contient quinze niveaux auxquels le joueur peut accéder plus ou moins librement (certaines portes requièrent un nombre d’étoiles ou une clef pour être franchies), et dans n’importe quel ordre, à partir du château. Chaque niveau est divisé en six missions qui permettent d’obtenir une étoile de puissance distincte. De plus, chaque niveau comporte une 7e étoile qui est obtenue en trouvant cent pièces dans le monde concerné.

 

L’ambiance des niveaux est variée et hérite des épisodes précédents (prairies, volcans, déserts, montagnes enneigées, îles, etc.). Chaque niveau propose des tâches diverses à accomplir (battre un boss, faire la course contre un challenger, récupérer huit pièces rouges, etc.). La fin du jeu est accessible sans avoir trouvé toutes les étoiles de puissance. Il y a en effet deux buts : retrouver les 120 étoiles, et battre trois fois Bowser pour délivrer la princesse Peach. Chaque objectif peut être réalisé sans l’autre.

 

Une fois les 120 étoiles récupérées, quelques secrets s’ajoutent au jeu. Le canon de la cour s’ouvre, ce qui permet d’accéder au toit du château. On y trouve alors Yoshi qui donne à Mario 100 vies, une nouvelle capacité qui permet, lors du triple saut, d’être entouré d’étoiles et permet à Mario de rebondir partout, même après une longue chute, mais ne permet plus le saut muraille. Il reçoit également une lettre des concepteurs du jeu. Il y a également un bloc rouge qui permet à Mario de voler à l’extérieur du château. Le pingouin avec lequel Mario pouvait faire la course a grossi et est alors bien plus difficile à vaincre.

 

Pouvoirs

 

Mario dispose de trois transformations, symbolisées par des casquettes différentes : la première (que l’on trouve dans des blocs verts) le transforme en Métal Mario, lui permettant, entre autres, d’évoluer plus facilement sur le fond des étendues d’eau (il devient incapable de nager), ainsi que de devenir invincible et insensible au gaz toxique, mais il reste vulnérable aux chutes. La deuxième (blocs bleus) le transforme en Mario Invisible, offrant à Mario la capacité de traverser certains murs, et la troisième (blocs rouges) lui permet de se transformer en Mario Ailé et de voler. Notez que sous cette forme, vous pouvez faire un triple saut sur place pour vous envoler. Les trois transformations sont utilisables pendant un temps limité.

 

Développement

 

Le développement de Super Mario 64 dure moins de 2 ans. Cependant, il a été dit que le producteur et directeur Shigeru Miyamoto a déjà imaginé un Mario en 3D plus de cinq ans avant, en travaillant sur Star Wing. Miyamoto développe la plupart des concepts pendant l’ère de la Super Nintendo pense utiliser la puce Super FX pour en faire un jeu Super Nintendo, mais décide de le développer pour la Nintendo 64 à cause des limitations techniques. IGN écrit que Miyamoto a imaginé son idée comme un projet de jeu appelé Super Mario FX. Sur son compte Twitter, Dylan Cuthbert déclare qu’il n’y jamais eu de jeu appelé Super Mario FX en développement, et que Super Mario FX était le nom de la puce FX en interne.

 

Super Mario 64 est présenté pour la première fois au Nintendo Space World en août 1995, préparant le lancement médiatique de la Nintendo 64. Une version jouable était déjà disponible.

 

Conception du gameplay et des niveaux

 

Le développement débute par la création des personnages et du système de caméra. Au début, Miyamoto et les autres développeurs ne sont pas sûrs de la direction que le jeu doit prendre, et ils passent ainsi plusieurs mois à sélectionner une vue et un rendu approprié. Le concept original était un jeu avec des chemins linéaires comme dans un jeu en 3D isométrique (similaire à Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars), avant qu’ils ne décident de faire un jeu en 3D libre. Bien que la majorité des niveaux de Super Mario 64 aient une structure en 3D libre, des éléments du concept initial (chemins linéaires) sont restés dans certaines parties du jeu, en particulier dans les trois niveaux incluant Bowser. L’un des programmeurs de Super Mario 64, Giles Goddard, explique que ces éléments linéaires ont survécu pour forcer le joueur à aller affronter Bowser plutôt que d’explorer le niveau. L’équipe de développement porte beaucoup d’attention aux mouvements de Mario et, avant que les niveaux ne soient créés, teste déjà les animations de Mario sur une simple grille. Le premier scénario de test – visant à essayer les contrôles et la simulation physique – implique Mario et le lapin Mips, surnommé ainsi en référence au processeur MIPS de la Nintendo 64. Cette scène est toujours présente dans le jeu final en tant que mini-jeu.

 

Shigeru Miyamoto a déclaré que la philosophie de conception directrice derrière Super Mario 64 était d’inclure « plus de détails » que dans les jeux antérieurs à la Nintendo 64. Certains sont inspirés de la vie réelle. Par exemple, un personnage est basé sur la femme du directeur Takashi Tezuka « qui est d’ordinaire très calme, mais qui a un jour explosé, furieuse de tout le temps qu’il passait au travail. Ainsi dans le jeu, il y a un personnage qui rétrécit quand Mario le regarde, mais lorsque Mario se retourne, il devient de plus en plus gros et menaçant. » Super Mario 64 est également caractérisé par le fait qu’il comporte plus de casse-têtes que les jeux précédents de la série Mario. Il a été développé parallèlement avec The Legend of Zelda: Ocarina of Time, mais comme ce dernier sortira plusieurs années plus tard, quelques-uns des casse-têtes ont été enlevés du jeu et utilisés pour Super Mario 64.

 

Audio

 

La musique est composée par Kōji Kondō, qui utilise de nouvelles interprétations des mélodies familières des jeux précédents, et du matériel entièrement nouveau. Super Mario 64 est l’un des premiers jeux de la série à inclure des voix d’acteurs tel que Charles Martinet pour la voix de Mario. Leslie Swan, alors rédactrice en chef de Nintendo Power, interprète la Princesse Peach et a écrit le texte du jeu, et Isaac Marshall a fait la voix de Bowser. Les personnages parlent plus dans la version anglaise que dans la version japonaise. En outre, les dialogues et certains sons sont différents entre les versions japonaises et anglaises. Certains des changements vocaux de la version anglaise ont été incorporés dans l’édition Rumble Pak japonaise. En revanche, Super Mario 64 DS utilise les mêmes voix pour les deux versions.

 

Accueil

 

Super Mario 64 a été un réel succès commercial. Il est le jeu Nintendo 64 le plus vendu. À la fin de 2007, le livre Guinness des records indiquait un total de 11,8 millions d’unités vendues. En Europe, il fut la meilleure vente de la console avec 3,10 millions d’unités vendues selon les données de VG Chartz. Jusqu’au 25 septembre 2007, c’était le septième jeu le plus vendu aux États-Unis avec 6 millions d’unités vendues. Jusqu’à juin 2007, Super Mario 64 est devenu le second titre le plus populaire sur la Console Virtuelle de la Wii.

 

Accueil critique

 

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Edge (GB) 10 sur 1029
Famitsu (JP) 39 sur 4030
X64 95 %10
Nintendo, le Magazine Officiel 99 %7
Presse numérique
Média Note
Allgame (US) 5 sur 531
GameSpot (US) 9.4 sur 1032
IGN (US) 9.8 sur 1033
Jeuxvideo.com (FR) 19/2034
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 96 % (21 tests)35
Metacritic 94 sur 100 (13 tests)36
MobyGames 94 %37

 

Super Mario 64 a reçu les éloges de la presse spécialisée, et est encore aujourd’hui salué unanimement par les critiques. Il a reçu de nombreuses récompenses, comme le label « Jeu de l’Année » que lui ont décerné de nombreux médias sur les jeux vidéo. Super Mario 64 est souvent très bien placé dans les listes des « meilleurs jeux de tous les temps » par beaucoup de critiques, dont IGN.com, Game Informer, Yahoo! Games, les utilisateurs de GameFAQs, Official Nintendo Magazine43, et Nintendo Power. Electronic Gaming Monthly a décerné une médaille d’or dans son test initial, et dans le magazine anglais Edge, Super Mario 64 a été le premier jeu à recevoir la note maximale. Gamekult l’a placé en première position dans son classement des meilleurs jeux de lancement. GameSpot l’a nommé l’un des quinze jeux les plus influents de tous les temps, et a noté 9.4 la version Nintendo 64 et 8 la version Wii sur la Console Virtuelle. Le magazine japonais Famitsu a noté Super Mario 64 39/40. Sur le top 100 des meilleurs jeux de tous les temps de jeuxvideo.com, ce jeu est à la première place.

 

Nintendo Power a fait l’éloge des graphismes, du son et du gameplay, mais remarque que s’habituer au contrôle de la caméra prend un certain temps. X64 fait l’éloge de la liberté de mouvement que propose Super Mario 64 et le qualifie d’« intelligent et d’une grande richesse ». Ils remarquent toutefois que les contrôles sont plus durs à prendre en main que dans les précédents épisodes de Super Mario. Gamekult fait remarquer que le jeu a « posé toutes les bases du jeu de plates-formes 3D » et considère qu’il « était un jeu en avance sur tous les plans, tant et si bien que le débat sur son héritier est encore ouvert plus de dix ans après ». Game Revolution note que les graphismes sont « magnifiques », mais critique le système de caméra, disant « qu’il ne fonctionne pas aussi bien qu’il devrait ». Next Generation Magazine a loué de nombreux aspects du jeu : musique, graphismes, l’absence de temps de chargement, et la taille du jeu. Ils reprochent néanmoins au jeu d’être moins accessible que les précédents opus de Super Mario, notant qu’occasionnellement les mouvements de la caméra sont imprévisibles et frustrants. Official Nintendo Magazine appelle le jeu un « chef d’œuvre de game design » et a déclaré que « Nintendo a pris sa franchise numéro un en 2D et l’a convertie sans la moindre faute en 3D ».

 

Les développeurs de jeux vidéo ont fait l’éloge de Super Mario 64 pour sa conception et son utilisation du gameplay en 3D. Michael Grayford de Liquid Entertainment a déclaré qu’il était au début dubitatif quant à la taille et à l’ouverture du jeu la première fois qu’il y a joué. Après y avoir joué encore par la suite, il était « très satisfait » et a déclaré que « chaque niveau amène des éléments de gameplay uniques ». Warren Spector, l’ancien designer en chef de Ion Storm Inc., a déclaré qu’il n’était « pas possible de faire rentrer autant de gameplay dans un seul jeu » et que « aucun jeu n’a mieux réussi à indiquer les buts avant qu’ils ne puissent être atteints, permettant ainsi aux joueurs de se préparer puis d’exécuter leur plan ». Il a également fait remarquer que l’aspect exploration du jeu permettait aux joueurs « d’explorer les mêmes endroits plusieurs fois tout en découvrant quelque chose de nouveau à chaque fois ».

 

Héritage

 

Les critiques attribuent le succès initial de la Nintendo 64 à Super Mario 64. Edge notamment l’appelle le « titre clef du lancement ». Le jeu a également été une référence pour tous les jeux de plateformes en 3D qui ont suivi. Super Mario 64 a été listé comme l’un des jeux les plus influents de tous les temps par GameSpot et GameDaily. Ce dernier remarque « qu’il a défini l’expérience de la plateforme en 3D, influençant de nombreux concepteurs de jeu à créer leur propre offre ». Le jeu est considéré par 1UP.com comme l’un des premiers jeux à avoir amené une série de jeux 2D en 3D temps réel. Dans sa transition vers la 3D, beaucoup des habitudes de la série ont été repensées de façon drastique, en plaçant l’accent sur l’exploration aux dépens des sauts de plateformes traditionnels.

 

GamesTM a noté que beaucoup d’entreprises, y compris Nintendo, ont essayé de développer un jeu de plateforme qui soit du niveau de Super Mario 64. Super Mario 64 était remarquable pour ses sensations de liberté et sa non-linéarité. Le château et son jardin, où le joueur peut s’entrainer avant d’entrer dans les niveaux eux-mêmes, était un concept original qui a été réutilisé depuis dans d’autres jeux de plateformes tel que Banjo-Kazooie. En outre, l’idée de missions à l’intérieur de niveaux a été une source d’inspiration pour d’autres concepteurs. Ainsi, Martin Hollis, qui a produit et dirigé GoldenEye 007, dit que « l’idée d’un grand nombre de missions contenues dans un seul niveau vient de Super Mario 64 ».

 

Super Mario 64 a été le premier jeu à offrir une caméra « libre » qui pouvait être contrôlée indépendamment du personnage. La plupart des jeux en 3D à cette époque utilisaient une vue à la troisième personne, ou une caméra fixée dans une position relative au personnage du joueur, ou fixée par rapport au niveau. Pour permettre au joueur d’explorer librement, et pour permettre un contrôle plus fluide dans un monde en 3D, les développeurs ont créé un système dynamique où la caméra était opérée par Lakitu. Nintendo Power a déclaré que le contrôle de la caméra est ce qui a permis aux jeux de plateforme de faire leur transition vers la 3D. Edge a déclaré que le jeu a changé ce qu’attendent les joueurs des mouvements en 3D à jamais. Le système de caméra deviendra le standard des jeux de plateformes en 3D dans le futur. Le stick analogique de la Nintendo 64 a permis un contrôle du personnage plus précis et plus vaste que la croix directionnelle d’autres consoles, et Super Mario 64 a utilisé cela d’une façon qui était unique en son temps. Les contrôles sont entièrement analogiques et permettent une étendue de mouvements à 360 degrés dans l’espace 3D. Le stick analogique permet aussi certaines subtilités comme contrôler la vitesse à laquelle marche Mario en inclinant plus ou moins le stick.

 

Remakes et suites

 

Une nouvelle édition de Super Mario 64 est sortie au Japon le 18 juillet 1997. Intitulée Super Mario 64 Rumble Pak Support Version (スーパーマリオ64 振動パック対応バージョン, Sūpā Mario Rokujūyon Shindō Pakku Taiō Bājon), ou Shindō Super Mario 64, cette version peut supporter le Rumble Pak et intègre les voix de la version américaine. En 1998, Super Mario 64 est sorti à nouveau en Europe et Amérique du Nord dans la gamme Player’s Choice, une sélection de jeux ayant été beaucoup vendus, offerts à un prix réduit. Le jeu est également sorti sur la console virtuelle de la Wii aux États-Unis le 19 novembre 2006 et dans le reste du monde dans les semaines qui ont suivi. Cette sortie ajoute la compatibilité avec la manette de la Nintendo GameCube et avec la Wiimote, et améliore les graphismes.

 

Un remake amélioré pour la Nintendo DS appelé Super Mario 64 DS était disponible pour le lancement de la Nintendo DS en 2004. Yoshi, Luigi, et Wario ont été ajoutés comme personnages jouables, et le jeu inclut des graphismes légèrement différents, des étoiles et des niveaux additionnels, des mini-jeux au stylet et un mode multijoueur. Les critiques étaient pour la plupart positives, et jusqu’au 31 mars 2008, Super Mario 64 DS s’est vendu à 6,12 millions d’unités à travers le monde.

 

Une suite directe intitulée Super Mario 64 2 était prévue pour le Nintendo 64DD. Shigeru Miyamoto a déclaré lors de l’E3 de 1997 qu’il « venait juste de commencer » le projet. En mai 1999, Super Mario 64 2 était censé sortir fin 1999 ; cependant, le jeu est annulé à la suite de l’échec de la console, ainsi qu’au manque de progrès dans le développement du jeu. Super Mario 64 connaît plusieurs suites sur les consoles suivantes de Nintendo. Super Mario Sunshine sur GameCube se base sur le gameplay de Super Mario 64 tout en ajoutant une pompe à eau. Le Mario en 3D suivant, Super Mario Galaxy, sort sur Wii en novembre 2007 et propose un gameplay ouvert similaire.

 

Rumeurs et secrets

 

À cause de la popularité du jeu, des rumeurs à propos de bogues et secrets ont circulé rapidement après sa sortie, notamment aux États-Unis. La rumeur la plus commune est que Luigi, le frère de Mario, est un personnage secret du jeu. Elle est alimentée par la présence d’un texte flou dans la cour du château, et sur laquelle serait écrit « L is real 2401 ». Cela a conduit certains fans à spéculer que Luigi serait jouable à la place de Mario, mais le « L » signifie « Luigi » et « 2401″, on pourrait penser que c’est le jour, le mois et l’année de sortie de Paper Mario aux États-Unis, mais il est sorti le 5 février 2001 chez eux. En 1996, IGN.com avait reçu tant de questions et de méthodes supposées débloquer Luigi que leur équipe avait offert une récompense de 100 dollars à quiconque prouverait que Luigi était dans le jeu. Le nombre de faux codes envoyés à IGN.com a baissé considérablement depuis, et aucune méthode n’a fonctionné. Nintendo a toujours nié que Luigi était jouable, et n’a jamais commenté sur le « L is real 2401 » à part dans le numéro du premier avril 1998 de Nintendo Power. Dans ce numéro, la section « News en Bref d’avril » dit que la phrase cryptique est discutée en page 128, mais le magazine n’a que 106 pages. La section contient également un article facétieux appelé Luigi 64, qui commente la rumeur avec humour.

 

Équipe de développement

 

  • Réalisateur : Shigeru Miyamoto
  • Assistant réalisateur : Yoshiaki Koizumi, Takashi Tezuka
  • Producteur : Shigeru Miyamoto
  • Producteur exécutif : Hiroshi Yamauchi
  • Programmeurs système : Yasunari Nishida, Yoshinori Tanimoto
  • Programmeurs : Hajime Yajima, Daiki Iwamoto, Toshio Iwawaki
  • Programmeur caméra : Takumi Kawagoe
  • Programmeur visage Mario : Giles Goddard
  • Course Directors : Yoichi Yamada, Yasuhisa Yamamura
  • Course Designers : Kenta Usui, Naoki Mori, Yoshiki Haruhana, Makoto Miyanaga, Katsuhiko Kanno
  • Compositeur : Kōji Kondō
  • Effets sonores : Yoji Inagaki
  • Programmeur son : Hideaki Shimizu
  • Animateurs 3D : Yoshiaki Koizumi, Satoru Takizawa
  • Graphismes additionnels : Masanao Arimoto
  • Support technique : Takao Sawano, Hirohito Yoshimoto, Hiroto Yada
  • Voix : Charles Martinet pour Mario, Leslie Swan pour Peach et Isaac Marshall pour Bowser
  • Texte anglais : Leslie Swan

2013 en jeux vidéos

2013 en jeux vidéos  dans Bonus

une_bilan_top_jeux_2013 dans Bonus

L’année 2013 se termine,voici  2013 en jeux

vidéos :

 

Les évènements de cette année :

 

  • Janvier : Fermeture et démantèlement de THQ.
  • 20 février : Annonce officielle de la PlayStation 4 de Sony.
  • Mars : Sortie de la console de jeu Ouya.
  • 21 mai : Annonce et présentation de la Xbox One de Microsoft.
  • Juillet : Vivendi annonce la vente de 49% d’Activision Blizzard1, qui est accusé de faire de l’optimisation fiscale2.
  • 28 août : Nintendo annonce la Nintendo 2DS.
  • Octobre : Arrêt de Production de la Wii.
  • 15 novembre : Sortie de la PlayStation 4 aux États-Unis et au Canada.
  • 22 novembre : Sortie de la Xbox One aux États-Unis, en Australie et en Europe (limité à 13 pays).
  • 29 novembre : Sortie de la PlayStation 4 en Europe et en Australie.

Les salons de cette année :

  • 11 juin – 13 juin : Electronic Entertainment Expo 2013 à Los Angeles
  • 19 août – 23 août : gamescom à Cologne
  • 21 septembre – 22 septembre : Tokyo Game Show à Tokyo
  • 30 octobre – 3 novembre: Paris Games Week à Paris

Principales sorties de jeux

 

  • Aliens: Colonial Marines (PC, PS3, Xbox 360)
  • Anarchy Reigns (PS3, Xbox 360)
  • Animal Crossing: New Leaf (Nintendo 3DS)
  • ArmA 3 (PC)
  • Army of Two : Le Cartel du Diable (PS3, Xbox 360)
  • Assassin’s Creed IV: Black Flag (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • Batman: Arkham Origins (PC, PS3, Xbox 360, Wii U)
  • Battlefield 4 (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Beyond: Two Souls (PS3)
  • BioShock Infinite (PC, PS3, Xbox 360)
  • Call of Duty: Ghosts ((PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • Carmageddon : Reincarnation (PC)
  • Cartoon Universe (PC)
  • Castlevania: Lords of Shadow – Mirror of Fate (3DS)
  • Company of Heroes 2 (PC)
  • Crysis 3 (PC, PS3, Xbox 360)
  • Dead Island Riptide (PS3, Xbox 360, PC)
  • Dead Space 3 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Dirt 4 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Disney Infinity (3DS, PS3, Xbox 360, Wii U, Wii, PC)
  • DmC: Devil May Cry (PS3, Xbox 360)
  • DotA 2 (PC, Mac)
  • Evoland (PC, Mac)
  • FIFA 14 (Tout support)
  • Fuse (PS3)
  • Gears of War: Judgment (Xbox 360)
  • God of War: Ascension (PS3)
  • Grand Theft Auto V (PS3, Xbox 360)
  • Grand Theft Auto: Online (PS3, Xbox 360)
  • Gran Turismo 6 (PS3)
  • Grid 2 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Injustice : Les Dieux sont parmi nous (PS3, Xbox 360, Wii U)
  • InSANE (PC)
  • Killzone Mercenary (PS Vita)
  • Killzone Shadow Fall (PS4)
  • Knack (PS4)
  • Lost Planet 3 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Luigi’s Mansion 2 (Nintendo 3DS)
  • Mario and Luigi: Dream Team Bros. (Nintendo 3DS)
  • Mario et Sonic aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 (Wii U)
  • Metal Gear Rising: Revengeance (PS3, Xbox 360)
  • Metro: Last Light (PS3, Xbox 360, PC)
  • Naruto Shippūden: Ultimate Ninja Storm 3 (PS3, Xbox 360)
  • Need for Speed: Rivals (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • NHL 14 (Xbox 360, PS3)
  • Ni no Kuni : La Vengeance de la sorcière céleste (PS3)
  • One Piece: Pirate Warriors 2 (PS3)
  • Payday 2 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Pokémon X et Y (Nintendo 3DS)
  • Prey 2 (PC)
  • Pro Evolution Soccer 2014 (PS3, Xbox 360, PC)
  • Project Versus J (PS Vita, PS3)
  • Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes (Nintendo 3DS)
  • Rayman Legends (PS3, Xbox 360, Wii U, PS Vita)
  • Remember Me (PS3, Xbox 360, PC)
  • Saints Row IV (PS3, Xbox 360, PC)
  • SimCity (PC)
  • Slender: The Arrival (PC)
  • Sly Cooper : Voleurs à travers le temps (PS3, PS Vita)
  • Sonic Lost World (Nintendo 3DS, Wii U)
  • Soul Sacrifice (PS Vita)
  • Splinter Cell: Blacklist (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • Star Trek (PS3, Xbox 360, PC)
  • StarCraft II: Heart of the Swarm (PC, Mac)
  • Super Mario 3D World (Wii U)
  • Survarium (PC)
  • The Bureau: XCOM Declassified (PS3, Xbox 360, PC)
  • The Last of Us (PS3)
  • The Legend of Zelda: A Link Between Worlds (Nintendo 3DS)
  • The Legend of Zelda: The Wind Waker HD (Wii U)
  • The Walking Dead: Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • The Wonderful 101 (Wii U)
  • Tomb Raider (PS3, Xbox 360, PC)
  • Total War: Rome II (PC)
  • Warhammer 40,000: Dark Millenium (PC)
  • Wasteland 2 (PC)
  • Wii Fit U (Wii U)
  • Wii Party U (Wii U)
  • WWE 2K14 (PS3, Xbox 360, Wii U)

Les jeux que je préfère en 2013 sont (ils ne sont pas dans l’ordre de préférence)

  • Rayman Legends (PS3, Xbox 360, Wii U, PS Vita)
  • WWE 2K14 (PS3, Xbox 360, Wii U)
  • The Last of Us (PS3)
  • Super Mario 3D World (Wii U)
  • Splinter Cell: Blacklist (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)
  • Sonic Lost World (Nintendo 3DS, Wii U)
  • One Piece: Pirate Warriors 2 (PS3)
  • Naruto Shippūden: Ultimate Ninja Storm 3 (PS3, Xbox 360)
  • Need for Speed: Rivals (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Luigi’s Mansion 2 (Nintendo 3DS)
  • Gran Turismo 6 (PS3)
  • Grand Theft Auto V (PS3, Xbox 360)
  • Battlefield 4 (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC)
  • Beyond: Two Souls (PS3)
  • Animal Crossing: New Leaf (Nintendo 3DS)
  • Assassin’s Creed IV: Black Flag (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC, Wii U)
  • The Legend of Zelda: A Link Between Worlds (Nintendo 3DS)
  • The Legend of Zelda: The Wind Waker HD (Wii U)
  • Saints Row IV (PS3, Xbox 360, PC)
  • Payday 2 (PS3, Xbox 360, PC)

 

Et pour finir,GTA V est le jeu qui a marqué 2013 :

Meilleures ventes

  • Grand Theft Auto V : lors de sa sortie, le jeu totalise 800 millions de dollars (590 millions d’euros) pour le seul premier jour de commercialisation. Il dépasse en trois jours de commercialisation le milliard de dollars de bénéfices. Il réalise de multiples records de ventes, comme le meilleur démarrage mondial d’un jeu vidéo avec 11 millions de ventes réalisées durant son premier jour de commercialisation. De plus, il réalise des records nationaux comme les performances de 1,1 millions d’exemplaires en France et 2,25 millions au Royaume-Uni. Ce dernier arrive au score de 16 millions d’unités en seulement cinq jours, relevant à la hausse les estimations de Rockstar Games prévoyant 18 millions d’unités vendues en un an. Le jeu dépasse le cap de 20 millions de ventes à la fin du mois de septembre. Le 29 octobre 2013, le jeu c’est écoulé à 29 millions d’exemplaires, jamais un jeu vidéo n’avait atteint un tel score en si peu de temps.

Récompenses

Le jeu GTA V reçoit le prix Golden Joystick du jeu de l’année 2013. Le jeu The Last of Us reçois deux récompense Golden Joystick : celui de la meilleure nouvelle licence et celui du meilleur scénario. Le studio Naughty Dog chargé du développement reçoit le Golden Joystick du studio de l’année.

Mario Bros.

Mario Bros. dans Amastrad CPC mariobros-gal-mariohist

Mario Bros.

1983

Mario Bros. (マリオブラザーズ, Mario Burazāzu) est un jeu d’arcade développé et édité par Nintendo en 1983. Il a été conçu par Shigeru Miyamoto comme la suite de Donkey Kong, avec lequel il constitue un des premiers jeux de plate-formes jamais créés.Le jeu met en scène le plombier Mario — dénommé « Jumpman » auparavant dans Donkey Kong — qui, avec son frère Luigi, doit combattre les créatures venant des égouts de New York.Boudé des salles d’arcade à sa sortie, Mario Bros. trouve le succès en 1986 avec sa réédition sur Nintendo Entertainment System (NES) en se vendant à plus de 2 279 000 exemplaires dans le monde sur cette seule console. Le jeu a depuis été réédité sur de multiples plates-formes, notamment sur Game Boy Advance, ce qui lui valut des critiques lassées de la presse spécialisée, qui loue néanmoins l’efficacité du gameplay.

Le système du jeu :

Mario Bros. met en scène deux plombiers : Mario et Luigi, qui doivent enquêter sur les égouts de New York après que d’étranges créatures y sont apparues.Le but du jeu est d’éliminer tous les ennemis présents dans le niveau, niveau après niveau, en marquant le maximum de points et en essayant d’aller le plus loin possible. Des niveaux bonus dans lesquels il faut récupérer un maximum de pièces pour gagner plus de points sont présents. Il est possible de jouer à deux, le deuxième joueur contrôlant alors Luigi et se trouvant en concurrence avec le premier.Le jeu est composé de niveaux de petite taille et l’écran est fixe. Les niveaux comportent plusieurs étages dans lesquels les ennemis peuvent emprunter les tuyaux pour passer de l’étage inférieur à l’étage supérieur, et inversement. Sauter et courir sont les seuls mécanismes de gameplay de Mario Bros.. Il est possible de sortir d’un côté de l’écran pour apparaître de l’autre côté.Pour terminer un niveau, le joueur doit vaincre les ennemis. Il doit pour ce faire frapper sous la plate-forme de l’ennemi ciblé en sautant depuis l’étage inférieur, et ainsi le retourner sur le dos. L’ennemi est alors vulnérable et il suffit de le toucher pour l’éliminer. Si le joueur n’élimine pas un ennemi vulnérable assez rapidement, celui-ci repart, sa couleur change et sa vitesse augmente. Un ennemi peut changer et augmenter sa vitesse par deux fois. Le joueur gagne des points à chaque ennemi éliminé. Contrairement aux jeux de la série Mario suivants, le joueur ne peut pas sauter sur les ennemis pour les écraser, sauf s’ils sont déjà sur le dos. Le dernier ennemi vivant du niveau, qui se distingue par sa couleur, adopte systématiquement la vitesse maximale.Il existe trois types d’ennemis : les « Carapeurs » (et non Koopa Troopa, qui eux feront leur première apparition dans Super Mario Bros.), remplacés par les « Hériss » dans le mode de jeu de Super Mario Bros. 3 ou dans la version accompagnant Super Mario Advance) ; les « Zarbipas », qui nécessitent d’être frappés une fois de plus pour être vaincus et deviennent plus rapides après avoir été touchés une première fois ; et les « Fighter Fly », des mouches lentes mais difficiles à retourner du fait de leur capacité à voler. Dans Super Mario Bros. 3 on peut apercevoir Dry Bones, un Koopa Troopa zombie appelé Skelerex plus tard en France. D’autres ennemis existent qu’il n’est pas nécessaire d’éliminer pour terminer les niveaux : ce sont les boules de feu et les stalactites de glace, qui peuvent être éliminées en les frappant par en dessous. Les boules de feu peuvent brûler Mario, les stalactites de glace chutent à partir du dessous des plates-formes gelées et transforment le niveau en patinoire. Le joueur peut également utiliser le « bloc POW », qui retourne tout ennemi touchant le sol.Dans la version développée pour Super Mario Advance, un mode de jeu supplémentaire appelé « Battle » apparaît, le mode de jeu original étant alors renommé « Classic ». Dans ce mode Battle, l’objectif est de récupérer cinq pièces avant les autres joueurs. Il devient également possible de jouer à quatre dans cette version.

Développement :

Mario Bros. est créé par Shigeru Miyamoto et Gunpei Yokoi, deux des principaux développeurs de Donkey Kong. Dans Donkey Kong, Mario mourait s’il chutait de trop haut et Yokoi a suggéré à Miyamoto qu’il puisse à l’avenir tomber de n’importe quelle hauteur. Miyamoto n’était pas convaincu par l’idée, estimant que ça n’en faisait pas un jeu, mais a finalement accepté car il aimait l’idée que son personnage ait une capacité surhumaine. Yokoi suggère aussi l’idée de combattre les ennemis par dessous, rendue possible par la présence de plusieurs étages. Mais éliminer tous les ennemis de cette façon serait trop simple, c’est pourquoi les développeurs ont intégré la contrainte de devoir toucher les ennemis après les avoir retournés pour les éliminer définitivement. Les « Carapeurs » naquirent de cette idée, en tant qu’ennemis ne pouvant être atteints que par en dessous.Du fait de l’apparence de Mario dans Donkey Kong avec salopette, chapeau et grosse moustache, mais aussi de l’environnement du jeu, un grand réseau de tuyaux géants, Shigeru Miyamoto suggéra qu’il soit plombier plutôt que charpentier, et créa le jeu dans cette idée. Selon l’histoire, Jumpman aurait été renommé Mario en référence à Mario Segali, propriétaire italo-américain des locaux de Nintendo of America, qui aurait débarqué pour réclamer un loyer.Inspiré par plusieurs mangas, Miyamoto décida d’intégrer des terrains vagues entourés de tuyaux. Il pensait que New York était le meilleur cadre pour ce jeu à cause de son « réseau souterrain labyrinthique de canalisations d’eaux usées ». Les ennemis du jeu empruntent ces tuyaux pour entrer et sortir du niveau, ce qui évite qu’ils ne s’empilent en bas du niveau sans pouvoir remonter sur la plate-forme supérieure. La couleur verte des tuyaux, que le président de Nintendo Satoru Iwata trouvait singulière, a été choisie de Miyamoto qui disposait d’une palette de couleur limitée mais voulait garder une atmosphère colorée et estimait que le vert était la couleur la plus adaptée car ses nuances se combinent correctement.C’est dans ce jeu que le frère de Mario, Luigi, fait sa première apparition. Il a été créé spécialement pour le mode multijoueur, en changeant simplement la palette de couleur. Le mode deux-joueurs ainsi que plusieurs aspects du gameplay sont inspirés d’un jeu appelé Joust.Quant à la musique, le premier mouvement de Une petite musique de nuit, de Mozart est joué au début du jeu. Ce morceau a été réutilisé plus tard, notamment dans Dancing Stage Mario Mix et Super Smash Bros. Brawl.

Suites du jeux :

En 2008, Mario Bros. a été réédité sur plus de douze plates-formes différentes, comme jeu à part entière ou comme mini-jeu à l’intérieur d’autres jeux. Il a connu quelques suites mais, en tant que premier épisode de Mario, il marque surtout le début d’une longue série de jeux vidéo de plates-formes à succès, également déclinée en jeux de course dans la série Mario Kart ou de tennis dans les jeux Mario Tennis, pour les séries dérivées les plus connues.Le jeu a été porté sur Apple II, Atari 2600, Atari 5200, les ordinateurs Atari 8-bit, Atari 780015, Amstrad CPC, Sinclair Spectrum, et Commodore 64. Le dernier système a deux versions : le portage d’Atarisoft sorti en 1984 et une version de Ocean Software sortie en 1986. Mario Bros. sortira également sur Nintendo 3DS et devrait utiliser la caméra, la 3D ou un support analogique. Cette sortie a été annoncée à l’E3 2010 avec d’autres jeux NES et Super NES dans une démonstration technique appelée Classic Games.Le jeu est contenu dans Mario and Luigi: Superstar Saga ainsi que dans les jeux de la série Super Mario Advance sur Game Boy Advance; il est également inclus en tant que mini jeu dans Super Mario Bros. 3. Il a été réédité sur la console virtuelle de la Wii en Amérique du Nord, en Australie, en Europe et au Japon. La version NES est incluse en tant qu’objet (une borne d’arcade à installer dans sa maison) dans Animal Crossing sur GameCube. Elle requiert l’e-Reader, un accessoire pour Game Boy Advance, et une e-Card d’Animal Crossing de la deuxième série. Cette version sort aussi dans la série Famicom Mini, la variante japonaise des jeux NES Classics ; elle n’est disponible qu’au Japon.En 1984, Hudson Soft crée deux jeux différents basés sur Mario Bros.. Le premier est Mario Bros. Special, une version du Mario Bros. original ré-imaginé, avec de nouveaux niveaux, mécanismes et éléments de gameplay. Le second est Punch Ball Mario Bros., proposant un nouveau mécanisme de gameplay, imposant de lancer des balles pour assommer les ennemis. Les deux jeux sortent uniquement sur NEC PC-8801, FM-7, et Sharp X1. Les jeux sont jugés moyens, ni les meilleurs ni les pires de la série. À la fin des années 80, une réédition améliorée appelée Mario Bros. Classic — connue sous le nom de Kaettekita Mario Bros. (かえってきたマリオブラザーズ, Return of Mario Bros. ou Mario Bros. Returns) au Japon — est également développée, sponsorisée par une entreprise alimentaire. Le gameplay est remanié, offre quelques éléments supplémentaires, et le jeu contient en outre des scènes cinématiques et des publicités. Nintendo y fait également de la publicité pour son jeu Super Mario Bros., qui doit sortir le mois suivant. Une suite de Mario Bros., produite par Nintendo, Mario Clash, sort en 1995 sur Virtual Boy. C’est le premier Mario en 3D et il est fortement inspiré de Mario Bros.. Le but du jeu est de tuer tous les ennemis en leur lançant dessus des carapaces de Koopas.

Uncharted 3 : L’illusion de Drake

Uncharted 3 : L'illusion de Drake dans Playstation 3 Drake-1

Uncharted 3 : L’illusion de Drake

28 Octobre 2011

 

Uncharted 3 : L’Illusion de Drake (en anglais : Uncharted 3 : Drake’s Deception) est le troisième opus de la série de jeux vidéo Uncharted. Il avait été confirmé le 9 décembre 2010, et est sorti le 2 novembre 2011. Le jeu est compatible 3D stéréoscopique.

L’aventure du jeu :

Synopsis

Dans cette nouvelle aventure, Nathan Drake et son acolyte Victor Sullivan se lancent sur les traces de la cité perdue d’Iram, localisée dans le désert du Rub al-Khali, en Arabie. L’histoire débute dans la ville de Londres, puis se poursuit en France, en Syrie, au Yémen ou encore au beau milieu de l’océan. Durant leur périple, Nathan et Victor auront fort à faire, la redoutable Katherine Marlowe et son bras droit Talbot se dressant sur leur route. Seront-ils les premiers à découvrir la fameuse Atlantide des sables ?

New Super Mario Bros.

New Super Mario Bros. dans Nintendo 2DS 8caf9deb-f2d3-4e2b-0bd8-536946be4e57-banner

New Super Mario Bros.

30 Juin 2006

 

New Super Mario Bros. (New スーパーマリオブラザーズ, Nyū Sūpā Mario Burazāzu) est un jeu vidéo de plates-formes édité et développé par Nintendo sur Nintendo DS. Il est sorti en Amérique du Nord et au Japon en mai 2006 et en Australie et en Europe en juin 2006.Le scénario du jeu est similaire à celui des autres jeux de plates-formes Mario. Mario doit sauver la princesse Peach en combattant les sbires de Bowser. Il a pour cela accès à différents power-ups, comme le Méga Champi, la Fleur de Feu ou l’étoile d’invincibilité, chacun d’entre eux lui donnant des capacités différentes. Après avoir parcouru les huit mondes, pour un total de 80 niveaux, Mario doit vaincre Bowser Jr. puis Bowser pour finalement sauver Peach.New Super Mario Bros. a été très bien reçu par la presse spécialisée, bien que certaines critiques aient regretté la simplicité du jeu et ses similitudes avec les épisodes précédents. Il a recueilli de nombreuses récompenses, dont celles du « Jeu du Mois » de la part de Game Informer et d’EGM et l’Editors’ Choice Award de GameSpot et IGN. Au Japon, le jeu a battu le record de ventes au démarrage pour un jeu sur Nintendo DS. Dans le monde entier, il s’est vendu à plus de 28 millions d’exemplaires, faisant de lui le jeu le plus vendu sur Nintendo DS.Sa suite, New Super Mario Bros. Wii, permet à quatre joueurs de jouer en même temps ; elle est sortie entre le 12 novembre et le 3 décembre 2009 dans différentes régions du monde.

L’histoire :

Le jeu débute par une cinématique nous montrant Mario et la princesse Peach se promenant dans les jardins du Royaume Champignon. Soudain, un énorme nuage noir se forme dans le ciel et de puissants éclairs frappent le château de la princesse Peach au loin, qui attire Mario. Mario se précipite donc vers son château mais Bowser Jr. profite de son absence et kidnappe la princesse. Mario le poursuit, en vain. Le plombier s’aventure ensuite dans huit mondes différents à la poursuite de Bowser Jr. dans le but de sauver la princesse. Mario réussit à les rattraper et affronte Bowser Jr. de temps à autre, mais ne parvient pas à sauver la princesse des griffes du méchant Koopa. À la fin du premier monde, Bowser Jr. se retire dans un château où son père, Bowser, attend Mario sur un pont enjambant une fosse remplie de lave. Dans une scène rappelant fortement le jeu Super Mario Bros, Mario actionne un bouton derrière Bowser pour le vaincre, et le pont s’effondre sous les pieds de ce dernier, tombant ainsi dans la lave et laissant un squelette.Mario continue de poursuivre Bowser Jr. à travers les autres mondes avant d’atteindre le château de Bowser dans le huitième et dernier monde. Là, Bowser Jr. redonne vie au squelette de Bowser et crée ainsi Dry Bowser, mais une fois de plus, Mario le bat et Dry Bowser tombe dans une fosse. Bowser Jr. s’enfuit alors vers un plus grand château où il jette les os de son père dans un chaudron et lui redonne vie dans une forme géante. Ensemble, ils attaquent Mario en tandem mais ce dernier les fait tomber dans un ravin. Dans la séquence finale du jeu, Mario sauve la princesse Peach, qui l’embrasse sur la joue. Lors du générique de fin, on voit Bowser Jr. traîner son père, inconscient, sur le sol.

Général :

Alors que l’univers de New Super Mario Bros. est réalisé en 2D, les personnages et certains objets sont en 3D polygonale, résultant alors un effet en 2,5D qui simule l’infographie 3D. Le joueur peut contrôler Mario, ou Luigi, si les touches L et R sont pressées simultanément lors du chargement d’un fichier de sauvegarde. Similaire aux précédents jeux Mario, le héros peut collecter des pièces, écraser les ennemis et casser des blocs. La plupart des capacités de Mario des précédents jeux en 3D sont présents, comme sauter sur les murs, le triple saut ou l’attaque-rodéo. Les ennemis des jeux précédents, comme Flora Piranha font leur retour.Un total de 80 niveaux sont répartis en huit mondes différents, représentés sur l’écran tactile inférieur de la Nintendo DS affichant la carte du monde visitée. Cette carte sélectionnée par le joueur apparaît sur l’écran supérieur de la console et est utilisé pour naviguer entre les différents niveaux de ce monde. Certains d’entre eux nécessitent des moyens spécifiques d’accès, comme terminer un niveau de boss tout en utilisant le mini-champignon. Un niveau est terminé lorsque Mario a atteint le drapeau noir situé à la fin du parcours. À la fin de chaque monde, un boss doit être vaincu avant d’accéder au monde suivant.Il y a trois médailles étoiles dans chacun des 80 niveaux du jeu, ce qui constitue un total de 240 médailles. Une fois ces objets obtenus, Mario peut se rendre à la Maison Toad pour acheter des vies ou des articles. Ces médailles étoiles peuvent également déverrouiller des zones secrètes et des chemins cachés sur la carte du monde. Mario peut rencontrer sur son chemin des signes de médailles étoiles, qui, une fois après avoir payé le nombre de médailles étoiles indiqués, permettent d’ouvrir des zones où le joueur pourra sauvegarder la partie.

Le jeu :

(les pouvoirs,les mondes du jeu ,les mini-jeux et multijoueur)

 

Pouvoirs

 

Dans New Super Mario Bros., Mario dispose de six pouvoirs. Il est possible de mettre un pouvoir en réserve lorsque Mario en dispose déjà d’un, cette faculté vient de Super Mario Bros.

 

  • Super Champignon: Un champignon rouge permettant à Mario de devenir Super Mario. Il peut casser des bloc de briques sous cette forme.
  • Fleur de Feu: Une fleur rouge et jaune permettant à Mario de lancer des boules de feu.
  • Super Étoile: Une étoile rendant Mario invincible durant un temps limité.
  • Mini Champignon: Un petit champignon bleu qui donne à Mario une taille très minuscule. Il peut sauter plus haut, courir sur l’eau et passer dans des passages étroits, mais perdra une vie au moindre contact.
  • Carapace Koopa: Une carapace bleue que Mario peut porter, lui permettant de se protéger s`il se baisse, de faire des glissades si il court pendant quelques secondes ainsi que de nager plus vite.
  • Méga Champignon: Un gros champignon orange qui donne à Mario une taille colossale pour un temps limité. Il est invincible et peut tout détruire (tuyaux compris). Des Champignon 1Up peuvent apparaître selon les dégâts qu’il a fait.

Le mode multijoueur permet à deux joueurs de s’affronter l’un contre l’autre en contrôlant respectivement Mario et Luigi dans cinq niveaux au choix. Le but est d’obtenir un nombre prédéfini de Grandes Étoiles. Les joueurs peuvent s’attaquer mutuellement afin de voler des étoiles à l’adversaire. Par exemple, sauter sur l’adversaire lui fera perdre une étoile tandis que l’attaque rodéo en fait perdre trois. Si l’un des joueurs perd une vie, il perd une étoile.New Super Mario Bros contient également dix-huit mini-jeux se jouant seul et dix mini-jeux en mode multijoueurs. Certains de ces mini-jeux sont issus de Super Mario 64 DS et offrent dorénavant la possibilité de recommencer autant de fois que le joueur le souhaite et aussi de jouer en multijoueur. Les mini-jeux sont divisés dans les catégories Action, Puzzle, Carte et Divers.

Développement

Plus de vingt ans après la sortie de Super Mario Bros., Nintendo a annoncé le 21 février 2006 que New Super Mario Bros. sortirait sur Nintendo DS le 7 mai 2006. Les nouveaux pouvoirs, comme le Méga Champi et la carapace bleue de Koopa, ont été révélés en même temps. Par la suite, Nintendo a mentionné que le jeu se jouerait en 2D mais utiliserait de la 3D pour créer un sentiment et une ambiance de 2,5D. La sortie du titre a ensuite été retardée au 21 mai, puis avancée au 15 mai. Nintendo souhaitait sortir le jeu durant cette période pour coïncider avec le lancement de la Nintendo DS Lite, le 11 juin 2006.

Révélé pour la première fois à l’E3 2004, le jeu était jouable à l’E3 d’après, celui de 2005. Les concepteurs ont eu une marge de manœuvre beaucoup plus grande sur les graphismes de New Super Mario Bros. que sur ceux des précédents jeux Mario en 2D. Les personnages, ennemis et objets ont pu bénéficier d’animations bien plus détaillées, et n’ont pas eu besoin d’être dessinés à la main. La caméra est plus dynamique et se rapproche ou s’éloigne de l’action en fonction de la situation.

Au début du développement, les membres de l’équipe avaient prévu de ne pas rajouter de voix aux personnages pour rester dans l’esprit du premier Super Mario Bros., mais ils ont finalement changé d’avis. Bien que des voix était présentes dans les rééditions récentes des jeux Super Mario en 2D, il n’y en avait jamais eu dans un épisode inédit. Charles Martinet a, comme à l’accoutumée, doublé Mario et Luigi, tandis que la princesse Peach a été doublée par Nicole Mills, Bowser par Scott Burns et Bowser Jr. par Dolores Rogers. La bande son de New Super Mario Bros. a été composée par Asuka Ota et Hajime Wakai sous la direction de Kōji Kondō, compositeur de la musique de Super Mario Bros.. La musique du jeu dicte son action ; les ennemis sautent et avancent en accord avec les sons. Le joueur peut donc, s’il connaît suffisamment la bande son, prédire les mouvements des ennemis – ce qui peut aider à franchir des zones inaccessibles sinon.

La liste suivante décrit l’équipe de développement du jeu :

  • Producteur général : Takashi Tezuka
  • Producteur : Hiroyuki Kimura
  • Réalisateur : Shigeyuki Asuke
  • Assistant réalisateur : Masahiro Imaizumi, Taku Matoba
  • Map & Level Design : Masataka Takemoto, Yasuhisa Yamamura, Kosono Okina, Haruka Kakinuma, Shinya Hiratake
  • Design Director : Masanao Arimoto
  • Character Design : Daisuke Kageyama, Akiko Hirono, Hirohito Shinoda, Ryuji Kobayashi
  • Field Design : Yasuyo Iwawaki, Miki Watanabe
  • World Map Design : Taeko Sugawara, Hirotake Otsubo
  • UI Design : Hidekazu Ota, Takahiro Hamaguchi
  • Effects Design : Keijiro Inoue, Motoaki Fukuda, Sayaka Yano
  • Chef programmeur : Toshihiko Nakago
  • Programmation principale : Nobuhiko Sadamoto, Eiji Noto
  • Réalisateur sonore : Kōji Kondō
  • Musique : Asuka Ota, Hajimi Wakai
  • Programmation sonore : Taiju Suzuki
  • Voix : Charles Martinet
  • Superviseur : Shigeru Miyamoto
  • Producteur exécutif : Satoru Iwata

Accueil

New Super Mario Bros. est sorti en Amérique du Nord le 15 mai 2006, au Japon le 25 mai 2006, en Australie le 8 juin 2006 et en Europe le 30 juin 2006.

 

Beyond : Two Souls

Beyond : Two Souls dans Playstation 3 beyondtwosouls-300x168

Beyond : Two Souls

Sort le 9  Octobre 2013 uniquement sur PS3

Beyond: Two Souls (littéralement : « Au-delà : deux âmes ») est un jeu vidéo développé par Quantic Dream et édité par Sony Computer Entertainment sur PlayStation 3, sorti le 11 octobre 2013 en Europe. Le titre est officiellement présenté le 5 juin 2012 au cours de la 18e édition de l’E3. Il met en vedette les acteurs Ellen Page et Willem Dafoe.

Histoire et thème :

Jodie Holmes, une jeune femme possédant des pouvoirs surnaturels lui procurant un lien psychique avec une mystérieuse entité, doit parcourir le globe pour faire face à son destin. Elle se retrouve ainsi confrontée à des événements émotionnellement forts.

Le jeu est centré autour de questions relatives à ce qu’il y a après la mort. David Cage annonce que les joueurs seront capables de voir « ce qu’il y a au-delà » après avoir fini le jeu. Le jeu présente un univers sombre et noir et travaillé, dans la veine de Heavy Rain.

2s-649x385-300x177 dans Playstation 3

Personnages :

  • Jodie Holmes: Jodie est la personnage principale, elle est interprétée par Ellen Page via une capture de mouvement.ellen-page-210x300
  • Aiden: Aiden est une entité surnaturelle qui est liée à Jodie depuis son plus jeune âge. Peu de choses sont connues au sujet d’Aiden, si ce n’est que Jodie est la seule personne capable de communiquer avec lui.
  • Nathan Dawkins: Un scientifique du gouvernement qui travaille avec Jodie pour analyser ses pouvoirs. Le personnage est interprété par Willem Dafoe, lui aussi par capture de mouvement.

Scénarios :

Ouah 20/20 pour les scénarios magnifique !

Le jeu est raconté dans un récit non linéaire, en sautant entre différents moments de la vie du personnage principal. L’histoire est racontée dans l’ordre non chronologique.

Âgée de huit ans, Jodie Holmes vit dans une base militaire avec ses parents adoptifs : Philip et Susan. Depuis qu’elle est née, Jodie est liée à une entité mystérieuse et invisible qu’elle nomme Aiden. C’est avec lui qu’elle peut avoir des dons télépathiques. Mais Aiden possède d’autres pouvoirs qui aidera Jodie dans son aventure, comme posséder l’esprit des gens, les étrangler, et manipuler des objets ou canaliser des souvenirs perdus afin d’utiliser Jodie comme médium. Aiden protège Jodie coûte que coûte dans toute les situations. C’est après un incident alors qu’Aiden étrangle presque un enfant que Jodie se retrouve à la DPA, où l’ont étudie les événements paranormaux. Elle est alors présentée aux médecins Nathan Dawkins et Cole Freeman avec qui elle va rester quelques années. Sous la garde des deux médecins et de la DPA, Jodie va apprendre à contrôler Aiden avec ses pouvoirs. C’est un soir que Nathan apprend que sa fille et se femme sont morte dans un accident, tandis que Jodie pouvait voir leur fantôme apparaître un peu plutôt. Nathan est détruit par la nouvelle et Jodie, partit dormir, voit le fantôme de sa fille, Laura, qui lui demande de la suivre. Jodie est conduite jusqu’au bureau de Nathan qui est déprimé et anéantit. Jodie vient le réconforter, elle lui demande ses mains afin de servir d’intermédiaire et de médium grâce au pouvoir d’Aiden entre la famille de Nathan et ce dernier. Après avoir entendu sa femme lui dire qu’elles l’aime il se retrouve réconforter. Les années défilent alors, Jodie cherche à trouver son indépendance et d’avoir une vie normale, soit par l’aide des médecins, soit d’elle-même. Mais toutes ses tentatives résulte d’un échec, et Jodie se retrouve alors sauvés à plusieurs reprises par Aiden.

Plus tard Nathan est informé par ses supérieur que le condenseur, un portail reliant notre dimension à celle de l’infra-monde, une sorte de limbe ou d’au-delà, est abîmé et libère de nombreuse entité hostile qui massacrent tous le personnel du laboratoire. Nathan demande donc de l’aide à Jodie qui accepte. Après avoir bravé de nombreux dangers et l’ambiance malsaine se dégageant du laboratoire sous l’emprise de la mort, Jodie arrive à éteindre le condenseur. Elle demande à Nathan à ce qu’il n’y en ai jamais de nouveaux construit et de toujours les empêcher. La CIA prends cette affaire au sérieux et envoie Ryan Clayton, un agent, de recruter Jodie. Elle refuse au début, mais son avis n’est pas demandé et elle est forcée à quitter la base afin d’intégrer la CIA. Après trois années de formations elle est admise au CIA et devient agent. C’est là qu’elle fait plusieurs missions, dont souvent avec Ryan, c’est ainsi qu’elle devient un peu plus attiré vers lui. Selon le choix du joueur, Jodie peut avoir une relation amoureuse ou non avec Ryan.

Lors d’une mission, Jodie est envoyée dans un pays africain pour assassiner un chef de guerre. Avec l’aide d’Aiden et d’un petit garçon nommé Salin elle réussit son objectif. Mais l’une des victimes présente lors du meurtre du chef de guerre se trouve être le père de Salim. Il lui tire donc dessus, le joueur peut choisir de protéger Jodie ou non avec Aiden. Si Jodie est protégée elle se retrouve confrontée à toute la milice du pays, prête à être exécuter. Mais Ryan arrive avec des renforts et l’amène avec elle dans l’hélicoptère. Elle apprends aux informations que l’homme tuer n’était pas un chef de guerre mais le Président élu démocratiquement du pays. Dégoûtée, elle s’énerve contre Ryan et malgré les supplications de ce dernier parvint à s’enfuir. Elle est considéré comme traître, elle fuit donc à travers le pays où elle rencontre un groupe de sans abris, elle contribue à la naissance d’une petite fille nommée Zoey et plus tard sauve une famille Amérindienne d’une entité maléfique.

Elle contacte Cole et lui demande des informations sur sa vraie mère. Il parvient à la retrouver, il s’agit de Norah Gray qui est dans un hôpital psychiatrique où elle était plongée dans un coma artificiel depuis la naissance de Jodie. Jodie apprends que Norah avait elle aussi un lien avec une entité, et que la CIA craignait qu’elle devienne un danger pour elle-même et pour Jodie. Ils lui injecte donc un sérum qui la met en état catatonique. À contrecœur, détruire par l’état de sa mère, Jodie demande à Aiden d’euthanasier sa mère. Mais Jodie est capturée par la CIA à peine sortie de la chambre.

La CIA conduit Jodie à Nathan qui est maintenant directeur de la DPA. Il révèle à Jodie qu’en échange d’un faveur, la CIA serait prête à la laisser vivre une vie indépendante. Après un briefing, il est révélé qu’il s’agit de détruire une installation militaire chinoise ayant développer une condenseur eux aussi. Prêt à tout pour garder la technologie du condenseur exclusivement pour la CIA, cette dernière envoie Jodie et son équipe détruire le condenseur ennemi. Ryan et deux de ses formateurs de la CIA sont donc les membres de l’équipe de Jodie. Nous les retrouvons dans une village de pêcheurs sous la neige où ils parviennent à trouver par certains moyens l’établissement militaire. Déguisé en soldat tués auparavant, Ryan et Jodie s’infiltrent après avoir volé un sous-marin. Ils sont capturés plus tard, et Aiden et Jodie se retrouve séparer par un champ de confinement destiné à bloqué les entités. Aiden ne peut donc pas rejoindre Jodie qui est interrogée. Heureusement, il parvient à désactiver le champ de confinement, ce qui libère les autres entités sur les soldats et le personnel, il libère ainsi Jodie et Ryan. Jodie détruit le condenseur et s’enfuie.

Plus tard de retour à la CIA, Jodie est relâchée et découvre sa nouvelle identité. Cependant avant qu’elle ne parte Nathan lui dévoile un condenseur miniature qu’il a construit afin de parler à sa famille, du moins les revoir. Mais quand Jodie effectue la liaison psychologique qu’a demandé Nathan, elle se rend compte que les actions que Nathan fait les font souffrir. Elle tente de raisonner Nathan avant de partir. Mais elle est trahit et capturée par la CIA quelques minutes après. Le Général McGrath informe qu’elle a été jugée trop dangereuse, et qu’ils compte lui faire subir le même sort que sa mère, car il est impossible de la laisser vivre, ni de la tuer à cause des actions qu’elle pourrait faire depuis l’infra-monde. Enfermée dans une pièce en attendant son sort, Nathan vient la voir lui dire qu’il va désactiver le champ de confinement pour fusionner les deux mondes. La mort serait dénuée de sens et l’acte est inévitable. Trop faible pour libérer Jodie, Aiden va donc chercher Ryan et Cole et les guide jusque elles Mais Nathan arrête le champ de confinement au même instant et les panique commence. Les trois héros s’en vont donc courir jusqu’au cœur du Soleil Noir, nom de code du condenseur, pour le détruire, il utilise des champs de confinement portatif.

Pendant la course vers le Soleil Noir, Cole est blessé par une entité et ne peux finir de les accompagner. Plus tard Ryan sacrifie sa propre sécurité pour permettre à Jodie d’allez détruire le Soleil Noir en donnant son champ de confinement portatif, celui de Jodie étant détruit lors d’un combat avec une entité. Elle retrouve Nathan qui appelle sa famille, il est désespéré de voir qu’il s’était trompé. Elle tente de raisonner mais Nathan finit par mourir dans tous les cas et retrouve donc sa famille avant de disparaître avec elles. Jodie arrête alors le condenseur, toute une série de vision lui sont montrées et elle découvre qu’Aiden est son frère jumeau mort-né. Elle se retrouve face à son fantôme dans un monde parallèle avec qu’il ne disparaisse après qu’elle lui y est dit ses sentiments en face. Une fois la scène finie elle se retrouve entre le vie et la mort, le joueur à le choix entre continuer à vivre ou passer dans l’infra-monde.

Si le joueur choisit de revenir et rester dans le monde des vivants, Jodie survit avec Ryan à l’explosion du condenseur. Mais elle perds Aiden. Après un épilogue où elle raconte la suite des événements, elle décide de commencer une nouvelle vie, le joueur a quatre choix : rester seul, vivre avec ses amis sans-abris (qui ne le sont plus), vivre avec les Amérindiens ou avec Ryan. Choisir de rester seul ou un des deux derniers choix révèle qu’Aiden est toujours là parmi elle. Quel que soit le dénouement, Jodie a des visions de l’avenir avec un futur post-apocalyptique. Seule ou avez Zoey (si le joueur choisit l’option de vivre avec les sans-abris). Choisir le résulté d’allez dans l’infra-monde amène à la découverte de Jodie morte par Ryan, s’il a survécut. Jodie veille sur la vie des êtres chers pour elle en étant à son tour une entité, tout en ayant une connexion psychique avec Zoey, qu’elle prépare pour affronter seule le possible futur post-apocalyptique.

 

 

One Piece : Pirates Warriors 2

One Piece : Pirates Warriors 2 dans Playstation 3 one-piece-pirate-warriors-2-playstation-3-ps3-1355145828-007_m-212x300One Piece : Pirates Warriors .

Sort le 30 Août en Europe sur Play 3 et PS VITA .

Contrairement au autres jeux vidéos,je ne possède pas beaucoup d’informations sur ce jeu .Mis à par quelques scénarios exclusif,

Le jeu suis l’histoire du chapeau de paille comme une suite en faite .

Personnages Jouables :

Plus de 30 personnages jouables en combat !

  • Monkey D. Luffy
  • Roronoa Zoro
  • Nami
  • Usopp
  • Sanji
  • Tony Tony Chopper
  • Nico Robin
  • Franky
  • Brook
  • Ener
  • Bartholomew Kuma
  • Perona
  • Barbe Noire – Marshall D. Teach
  • Barbe Noire 2 fruits du démon
  • Baggy
  • Crocodile
  • Dracule Mihawk
  • Jimbei
  • Boa Hancock
  • Trafalgar Law
  • Barbe Blanche – Edward Newgate
  • Marco
  • Portgas D. Ace
  • Aokiji
  • Kizaru
  • Akainu
  • Monkey D. Garp
  • Smoker
  • Monkey D Luffy (2 ans avant)
  • Roronoa Zoro (2 ans avant)
  • Nami (2 ans avant)
  • Sanji (2 ans avant)
  • Usopp (2 ans avant)
  • Tony Tony Chopper (2 ans avant)
  • Nico Robin (2 ans avant)
  • Franky (2 ans avant)
  • Brook (2 ans avant)

 

 

 

Beaulctc |
User1name25656 |
news about cheaper RS Gold |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | User1name13569
| Emileyixi
| Reposedbodyrubonlinejournal